• Auteur : Frédéric Labbe
  • Date : 30 juin 2003 (26 juillet 2005)

Suite bureautique, les enjeux d’une alternative


- C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris ce 09 Septembre 2003 le décès de Frédéric Labbe avec qui nous fûmes de nombreuses fois en contact, ne serait-ce que pour préparer la mise en ligne de ce document.
Nous adressons à sa famille ainsi qu’à ses proches nos plus sincères condoléances.

- Les liens ci-dessous dureront le temps qu’ils dureront mais nous serions heureux que quelqu’un reprenne le flambeau.

- URL d’origine du document

- Frederic Labbe était également l’auteur de l’heureuse initiative bureatiquelibre.org qui avait pour objectif de recenser les établissements utilisant une alternative à Microsoft Office.

- Sans oublier le Portail CHU-LIBRE dédié à l’information des CH-CHU (comprendre organismes de santé) dont l’objectif était d’utiliser des logiciels libres tels que : OpenOffice.org, Samba, Squid, OCS Inventory, etc.

- Est-il besoin de préciser le lien vers la suite bureautique en question ? (section francophone)

- Il est beaucoup plus facile de passer sous Linux une fois que vous avez habitué vos utilisateurs à une suite bureautique libre qui fonctionne sur les deux systèmes d’exploitation. C’est pourquoi ce document participe également quelques part de l’autre migration : celle du changement d’OS !

- Enfin un grand... merci (désormais posthume) à Frédéric Labbe pour ce document qui va apporter des litres d’eau à notre moulin.

Voici un document qui donne du poids et de la crédibilité non seulement à OpenOffice.org mais par extension, et lâchons-nous un peu, à toute la communauté du Libre.
Nous pourrions l’intituler : "Chronique d’une ambitieuse migration réussie", celle du déploiement de la suite OpenOffice.org en remplacement de la suite Microsoft Office, au Centre Hospitalier Avranches-Granville.

C’est en effet cette expérience sur le terrain qui est à la base du mémoire CNAM soutenu le 24 juin dernier par Frédéric Labbe, informaticien de son état et travaillant au Centre depuis 4 ans.
L’auteur cherchant à obtenir son diplôme d’ingénieur, clarté et rigueur scientifique sont donc au rendez-vous (du reste, pour l’anecdote qui n’en est pas une, il a été reçu avec la mention "très bien" !).

Le casse-tête de la gestion des licences Office, une attention toute particulière donnée au format XML et donc à la problématique de l’interopérabilité, la présence de nombreuses (et éloquentes) données chiffrées, une présentation des différents éléments de la suite, une liste des formats supportés en lecture ecriture ainsi que des commandes et outils génériques, une explication du fonctionnement de la communauté de développeurs, un questionnaire soumis aux utilisateurs, un cédérom (avec installation automatisée), une analyse des fichiers altérés, la prise en compte du coût humain dans la formation, un site portail pour accompagner les migrants, un livre en préparation... la liste des éléments pertinents de ce mémoire est pour le moins impressionnante !

C’est un véritable modèle de migration qui nous est proposée là pour non seulement l’ensemble du secteur public mais en fait pour toute structure utilisant la bureautique à plus ou moins grande échelle.

À n’en pas douter un cas d’école qui pourrait donner des idées a bien des décideurs informatiques générant ainsi un retentissant et salutaire effet boule de neige...

Outre, bien etendu, le mémoire proprement dit que vous trouverez en bas de page au format PDF, nous vous en présentons ci-dessous le résumé et l’introduction, histoire de s’en faire une petite idée (et vous donner envie de télécharger ces 2,5 Mo qui valent vraiment le coup).

Résumé

L’évolution des technologies informatiques et notamment des suites bureautiques, obligent le centre hospitalier Avranches-Granville à renouveler son outil bureautique. Ce marché des suites bureautiques est détenu à plus de 95 % par un seul éditeur logiciel, Microsoft.

Il existe actuellement un large consensus sur le fait que l’utilisation de Microsoft Office est devenu une obligation incontournable. Le standard de fait que constitue son format de fichier et la position dominante de cet éditeur posent de nombreux problèmes (sécurité, financier, confiance, mono-fournisseur, pérennité des données, etc).

Décider d’arrêter de travailler avec l’outil de Microsoft pose d’autres difficultés (reprise de l’existant, communication avec les partenaires, évolution du système d’information, accompagnement humain des utilisateurs, etc).

Ce mémoire s’attache à étudier les différents aspects de la question, à décrire la conduite de ce projet d’évolution du système d’information, à établir un bilan (humain, technique, financier) et à présenter des perspectives d’avenir.

Introduction

Depuis des millénaires, l’homme a fait évoluer son système de communication écrit. Les premières traces connues datent de plus de 30 000 ans à l’époque du paléolithique. D’abord symbolisée sous forme de peinture, la représentation évolue vers les signes (hiéroglyphes par exemple) puis apparaît l’alphabet tel que nous le connaissons. Le support, pour enregistrer les messages, a évolué en parallèle : les parois rocheuses, la pierre, le papier et enfin avec le développement de la technologie : l’informatique.

Les différents supports utilisés à l’époque pour archiver l’information ont permis d’en assurer la pérennité.

La signification des messages a traversé les millénaires car ceux ci sont directement interprétables par l’homme.

En seulement une ou deux décennies, l’utilisation du support informatique et le transfert du décodage à des outils bureautiques sont arrivés à faire le contraire :
- La lecture des informations par tous n’est désormais plus possible,
- Avec le changement constant des formats de fichiers bureautiques la compréhension dans le temps n’est plus certaine.

Cet état de fait, lié au monopole d’utilisation d’un outil bureautique unique, peut il être inversé ?

Le déploiement, dans un environnement hospitalier, d’un outil de remplacement dans un domaine sensible car universel, l’atelier bureautique, n’est pas chose aisée. Au-delà de l’approche purement technique, cette intégration doit prendre en compte l’aspect multi-génies du problème (technique, humain, financier, réglementaire, ...).

Nous voulons répondre dans ce mémoire à plusieurs interrogations :
- Ce que peuvent apporter les solutions libres et ouvertes,
- Le cas spécifique d’OpenOffice.org versus Microsoft Office,
- Les difficultés liées au changement et les méthodes à employer pour y arriver,
- Les aspects management, financier, stratégique et opérationnel de cette étude de cas.

Au-delà de la présentation de cet environnement, particulier à plus d’un titre, nous nous attacherons à exposer différentes alternatives à l’existant au travers de leurs spécificités et par comparaison.

L’étude de la conduite de ce projet doit nous amener à nous interroger sur tous les aspects de ce changement afin d’en organiser la mise en oeuvre auprès de toutes les composantes professionnelles de centre hospitalier et d’en mesurer l’impact.

Enfin, la phase délicate de la réalisation, devra permettre de répondre aux ajustements et évolutions nécessaires afin de faire de cette étude une expérience synthétique ayant vocation à servir d’exemple. Elle vise à alimenter un courant novateur et à être le moteur d’autres projets, en d’autres lieux, privilégiant et valorisant des solutions informatiques alternatives.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Suite bureautique, les enjeux d’une alternative , le 10 juin 2006 par Joseph (1 rép.)

Une autre alternative aux logiciels bureautiques de Microsoft est AppleWorks (anciennement ClarisWorks) qui est de loin beaucoup plus ergonomique que le duo MS OFFICE et OOo. Malheureusement, Apple vient d’arrêter complètement son développement. Elle sera remplacée par iWork, une très pâle copie de l’original. Pour ma part, je n’utilise que ClarisWorks-1.0 (version récupérée dans un magazine américain qui la distribuait en freeware !) depuis prés de 15 ans. Je n’est jamais eu besoin d’autre chose pour écrire mon courrier, rédiger mes articles scientifiques, faire mon budget et gérer des bases de données bibliographiques.

Microsoft a étouffé la plupart des alternatives à msOffice. J’espère qu’OOo puisse survivre à l’ombre de l’hégémonie des produits de B. Gates...

Suite bureautique, les enjeux d’une alternative , le 11 juin 2006 par isatis39871

Certes mais a ma connaissance, aucun logiciel d’apple n’est libre. ClarisWorks n’echappe pas a la regle.

Répondre à ce message

> Suite bureautique, les enjeux d’une alternative , le 7 février 2005 par sam (1 rép.)

bonjour

je viens de rencontrer un problème sous OpenOffice Calc . j’ ai vérifié le problème est identique sur la version 642 et 1.4 je fais des calculs sur la masse volumique de l’ air, tension de vapeur ,...etc. le tableur fonctionne les résultats sont exacts. le problème est survenu après avoir enregistre ma feuille et quitte OpenOffice. lorsque je suis revenu plus tard sur la feuille de calcul , dans les cellules qui devaient comporter les résultats il y avait : # NC lorsque je sélectionne la cellule comportant #NC , la barre de saisie comporte : = NC ( ) or j’ ai bien fait les calculs et je les aient vérifiés avant d’ enrgistrer

Pourquoi un tel résultat ??? d’ avance merci car je ne sais ou éclairer ma lanterne

> Suite bureautique, les enjeux d’une alternative , le 21 mai 2005

Indiquez la description de votre erreur ici : http://qa.openoffice.org/issue_handling/pre_submission.html

Répondre à ce message

> Suite bureautique, les enjeux d’une alternative , le 29 octobre 2003 par Piwi (1 rép.)

Génial jai essayer de mettre OpenOffice sur mon PC.

Il y a juste quelques mise en page qui ne sont pas reprise ensuite sous word. Existe -t’il une alternative pour remplacer Access ?

Pierre

> Suite bureautique, les enjeux d’une alternative , le 8 février 2005 par François-xavier

Le "remplacement" d’Access est semble-t-il prévu dans la prochaine version d’OpenOffice, version 2.0 à sortir prochainement.

François-Xavier

Répondre à ce message

> Suite bureautique, dans le milieu scientifique , le 4 juillet 2003 par Benoît Lafitte (2 rép.)

Une chose sans doute un peu bête qui stoppe le déploiement de openoffice dans le milieu scientifique comme la chimie, c’est les programmes bibliographiques ne fonctionnent qu’en interaction avec Microsoft Office. Si un développeur pouvait parvenir à allier un logiciel comme "Endnote" par exemple avec OpenOffice alors là tout sera simple ;-))

> Suite bureautique, dans le milieu scientifique , le 9 septembre 2003 par steph

hum

je suis toujours étonné du faible impact de LaTeX dans certains milieux scientifiques... notament la chimie

pour gérer des bibliographies sous LaTeX -> BibTeX

> Suite bureautique, dans le milieu scientifique , le 9 septembre 2003 par Fabrice

Je suis d’accord avec vous pour le problème de diffusion dans le milieu scientifique. Même problème (signalé à l’équipe OOo) pour les graphes avec écart-type paramétrable impossible à réaliser avec OOo. Il est cependant possible d’utiliser Endnote avec OOo sous Windows. Simplement vous n’aurez pas toutes les fonctionnalités du module Word d’Endnote, ce qui peut poser problème si la mise en forme de votre document est complexe. Sinon cela peut fonctionner en copiant-collant d’une application à l’autre.

PS : Il existe un module de citation sous OOo, mais il est impossible de l’utiliser convenablement dans un cadre scientifique.

Répondre à ce message

> Un p’tit coucou confraternel, , le 4 juillet 2003 par D. Jeannelle (0 rép.)

à l’auteur du mémoire en question. F, je me suis permis de faire ta pub sur la liste APRONET hier, je viens seulement de découvrir ce post sur FRAMASOFT.

Oui, tout y est et c’est une super étape dans le processus, lent mais inéluctable, qui va amener les sceptiques à étudier de plus prêt cet univers bizarre (voire dangeureux ! bouh, ils ont tous les cheveux longs !) qu’est le libre. Ne nous leurrons pas, la route est encore longue et semée d’embuches, mais bon sang que ça fait du bien de lire un tel document !

A bientôt en Normandie, cher collègue ....

Denis

Répondre à ce message

> Suite bureautique, les enjeux d’une alternative , le 2 juillet 2003 par bruno berthelet (0 rép.)

Bonjour, tres beau travail... En tant que responsable marketing de la societe Hasgard, je compte extraire certaines informations de cette these afin de les croiser avec mes propres resultats.

Bravo encore bruno berthelet

Répondre à ce message

Oiseau migrateur , le 1er juillet 2003 par Adrien93 (0 rép.)

Je conseille à l’auteur de changer de branche et de devenir consultant indépendant expert en migration OOo à grande échelle.

Quand on voit ce que cela fait économiser, il suffirait de le payer 10% des écos réalisés pour qu’il vive chichement !

Plus sérieusement, bravo pour ce mémoire d’une haute rigueur scientifique.

Par curiosité, il a dit quoi le jury (et quelles ont été les critiques formulées ?).

Répondre à ce message

> Suite bureautique, les enjeux d’une alternative , le 1er juillet 2003 par Grincheux Varois (0 rép.)

Le tritre de Grincheux a déja été pris, sinon il me convient bien. Je partage l’avis général sur ce document, et suis "raisonnablement "allergique" au totalitarisme et au dogme donc à Mi... Cependant, je ne prônerais jamais l’usage de Openoffice dans une entreprise. Pourquoi permettre pous de gain sur le dos d’une communauté aux valeurs indiscutables ? Dans la mesure ou Staroffice respecte un tarification et un politique contractuelle "HONNETE" je préfére choisir leur produit. Par contre, dans les milieux peu aisé (enseignement, recherche, . . .) alors là banco pour le libre. D’autant que ces même milieux sont souvent pourvoyeur de développements superbe. Voilà qui est dit. PS : je suis utilisateur de Openoffice, Xnview, Zimpf, Gimp etc.

Répondre à ce message

L’info sur Linuxfr.org , le 1er juillet 2003 par Alexis Kauffmann (0 rép.)

La nouvelle est passée le 30 juin dernier sur Linuxfr.org (rien de mieux pour être au courant de qui se trame dans le monde du Libre).

C’est toujours intéressant de lire les commentaires générés.

-----> La news sur Linuxfr.org

Répondre à ce message

document libre ? , le 30 juin 2003 par grincheux (1 rép.)

C’est tout de même dommage (certains diront un comble) que le mémoire ne soit pas libre lui aussi (je veux dire sous licence de documents libres).

A moins que cela ne m’ait échappé et si oui c’est quand même pas bien apparent.

Je fais le grincheux mais c’est vraiment un travail de très grande qualité. Le point de vue ingénieur et ses problèmes concrets étant bien différents des allumés du libre qui nous disent en une phrase que le libre c’est génial et qu’il faut mettre au feu les logiciels propriétaires.

> document libre ? , le 30 juin 2003 par F. Labbe

Bonjour,

je suis l’auteur du mémoire.

je suis en train de rechercher la "meilleure" licence pour le placer en libre.

=> Le document sera sous licence libre et téléchargeable au format OpenOffice.org dans les jours qui viennent.

Frédéric Labbe.

-----> http://oootools.free.fr

Répondre à ce message

Différences entre Star Office 6.0, Open Office 1.0.x et MS Office , le 30 juin 2003 par Un enseigant du 93 (2 rép.)

1. Pour connaître les principales différences entre Star Office 6.0 et Open Office 1.0.x, j’invite tout le monde à lire au moins le paragraphe 2.4.3 page 52 du mémoire précité.

2. Il est également très intéressant d’observer le tableau de synthèse technique du paragraphe 2.4.4 du mémoire, pages 53 à 55 afin de connaître les équivalences entre les outils et les extensions des suites Open Office et Microsoft.

La lecture rapide des deux paragraphes précédents permettra de lutter contre les préjugés et les inexactitudes que l’on rencontre à l’Education Nationale et ailleurs...

> Différences entre Star Office 6.0, Open Office 1.0.x et MS Office , le 30 juin 2003 par Jean Patoux

On peut déjà commencer par le prix parce là y’a pas photo.

Mais il y a aussi peut-être la question des bases de données. Microsoft a encore une longueur d’avance me semble-t-il.

Quelqu’un infirme ou confirme ?

> Différences entre Star Office 6.0, Open Office 1.0.x et MS Office , le 24 septembre 2004 par Jean-Jacques Tastavin

Bonjour,

Personnellement j’ai développé quelques outils (formulaires) permettant la gestion d’une base MySQL dans le cadre de l’exploitation de mon carnet d’adresse (sous MySQL) à des fins de devis, facturation, mailing, gestion commerciale. Le seul souci est l’installation, le paramétrage et la mise en place de la connexion OOo-MySQL qui peut rebuter.

Mais cela fontionne vraiment très bien. Cordialement.

Jean-Jacques Tastavin www.aabac.net

Répondre à ce message

Le cédérom ? , le 30 juin 2003 par Jean Patoux (1 rép.)

Il est fait mention d’un cédérom où tout s’installerait d’un clic (ou presque).

Existe-il un lien ftp où l’on pourrait télécharger ce cédérom ?

Suit-il les dernières versions stables de la suite bureautique ? Que contient-t-il exactement ?

En tant que prof, ça m’intéresse beaucoup aussi bien pour mes collègues que pour mes chers élèves.

> Le cédérom ? , le 30 juin 2003 par Paul L.

L’auteur a créé ce cdrom d’installation OpenOffice pour permettre aux futurs utilisateurs de s’y habituer chez eux. Le détail de ce qu’il a fait se trouve dans le chapitre 4.4.

Il l’a créé via un utilitaire gratuit (non-libre mais excellent) pour maitriser l’installation automatique du runtime Java, d’OpenOffice (avec ou sans doc) puis le téléchargement éventuel des dictionnaires. Ce besoin est peut-être trop spécifique pour que l’auteur ait pensé à partager ce programme... mais ça peut donner des idées à d’autres :)

Tel qu’il est réalisé, il "suffit" de changer les versions de l’openoffice/dictionnaire que l’on veut installer/télécharger... mais il faut quand même créer le CD "à la main" !

Au final, la solution la plus simple viendrait de la disponibilité d’une image de disque téléchargeable sur lacommunauté d’openoffice. J’ai un peu cherché et ça ne semble pas prévu pour l’instant...

Répondre à ce message

Decentralistion et France d’en haut , le 30 juin 2003 par Gudule33 (0 rép.)

Je ne suis pas dans le milieu mais si j’ai bien compris chaque hôpital est libre de ses choix en matière d’informatique.

C’est bien puisque cela permet à ce genre de migration de voir le jour.

Maintenant ce serait pas plus mal aussi qu’une directive parte d’en haut en donnant cette initiative en exemple, non ?

Laissons le temps au temps...

Répondre à ce message

Bon boulot ! , le 30 juin 2003 par surfeur enfin interpelle par le Net (0 rép.)

Très intéressant en effet.

Me plairait tout de même d’avoir des témoignages d’utilisateurs de l’hosto (utilisateurs ravis bien sûr !).

Ce qui serait pas mal aussi peut-être c’est de le sortir du contexte et n’en garder qu’un plan détaillé que l’on diffuserait en plusieurs langues et sous licence libre.

Enfin moi j’dis...

Vais aussi le montrer à mon boss informatique, ça lui fera les pieds (ceci m’obligeant à conserver l’anonymat).

Répondre à ce message

Bingo ! , le 30 juin 2003 par Michel Beaujour (0 rép.)

Je viens de parcourir ce mémoire.

Absolument remarquable !

Si je tombe un jour malade, je souhaite être hospitalisé à Avranches-Granville.
Le simple fait de savoir que les infirmières pianotent mon dossier sur Open Office me fera déjà sentir beaucoup mieux ;-)

Ceci dit cela ne m’étonnerait pas qu’un jour les hommes en noir de chez Microsoft frappent à la porte de ce charmant informaticien pour lui proposer d’arrêter un peu ces bétises !

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Informations générales

Juste une image

Marie Antoniette Marie Antoniette
Creative Commons BY-SA