Scilab

Site officiel
Bookmark and Share

Scilab est un logiciel de mathématiques généraliste. Il fait partie de la famille des logiciels basés sur les listes de nombres et les matrices, tels Matlab ou Octave. Il est donc parfaitement adapté aux calculs numériques et à leurs visualisations. Par opposition, des logiciels tels que Maxima, Mathématica ou Maple seront plus adaptés au calcul formel, basé sur des fonctions.

Scilab est un langage interprété : il suffit donc de l’installer et de le démarrer pour qu’il soit prêt à fonctionner. Les tout premiers résultats peuvent être obtenus très rapidement et simplement : tapez 1+1 dans la fenêtre, et il répondra 2. En quelques minutes il sera possible d’afficher une courbe sinus. Par contre, l’exploitation de certaines fonctionnalités avancées du logiciel peuvent nécessiter un apprentissage assez lourd.

Il peut être utilisé pour effectuer plusieurs grandes catégories d’actions :

  • traiter des données ;
  • visualiser des données, y compris de manière très professionnelle (2D, 3D, cartographie, animations) ;
  • récupérer des données et les sauvegarder : traitement de fichiers.

Comme les autres logiciels de sa catégorie, il peut être utilisé en mode pas à pas : je visualise le sinus de mon tableau ; si le résultat ne me convient pas, je change le coefficient de proportionnalité et je visualise à nouveau, etc. Il peut être utilisé également pour créer des fonctions, des programmes, que l’on peut stocker et exécuter de manière répétitive.

Bien que je n’aie pas testé cette fonctionnalité, il est même possible de créer des animations d’affichage.

Les fonctionnalités du logiciel sont extrêmement variées et il est difficile de les résumer en quelques lignes. Ce logiciel est utilisé par plusieurs chercheurs académiques et industriels dans le cadre de calculs extrêmement complexes. Cependant, il est raisonnablement abordable par les scientifiques en herbe ou confirmés dans le cadre de leurs études et de leurs travaux.

Voici quelques grands domaines d’application du logiciel :

  • calculs mathématiques :
    • calcul matriciel ;
    • traitement du signal ;
    • traitement de chaînes de caractères ;
    • traitement d’image ;
  • visualisation :
    • visualisation de données 2D ;
    • visualisation 3D et cartographie ;
  • traitement de fichier : ouverture de fichiers, conservation de données ou de graphes, import/export d’images (divers formats d’image), export d’animation, import/export tableur.

Les commandes du logiciels sont très variées et vont de commandes très bas niveau proche du langage C à des commandes de très haut niveau (transformée de Fourier, visualisation 3D en une ligne).

Ce logiciel est clairement positionné comme l’un des concurrents libres le plus sérieux de Matlab. Je laisserai les spécialistes disserter sur les limitations ultimes de l’un ou de l’autre, mais il est clair que les potentialités de Scilab sont très puissantes et au delà des limites des besoins d’un grand nombre d’utilisateurs.

D’un point de vue prise en main, il est bien fait et permet de réaliser rapidement quelques travaux élémentaires ou quelques exemples en se référant aux diverses documentations. Ceci étant dit :

  • il ne faut pas se faire d’illusion, ce type de logiciel demande pour être exploité de manière un tant soit peu extensive soit de bonnes bases scientifiques et de programmation avec un apprentissage raisonnable, soit un travail d’apprentissage très poussé ;
  • comparé à Matlab, il souffre d’une ergonomie beaucoup moins poussée et d’une documentation beaucoup moins exhaustive. Ne nous plaignons pas, la documentation est partiellement en Français en raison de l’historique du logiciel. Plaignons les étrangers qui doivent en plus passer la barrière de la langue !

Ce logiciel a des capacités énormes, mais souffre d’une documentation disparate. La version 5.0.3 que j’ai testée ne fonctionnait pas bien en mode « déboguage ». J’ai dû installer la version antérieure afin de déboguer mon logiciel en mode pas à pas. Pour des raisons visiblement historiques, il souffre d’une faible compatibilité avec Matlab. L’exploitation du logiciel n’est donc pas toujours simple.

Du côté des avantages, il s’agit d’un logiciel très généraliste : l’investissement personnel nécessaire pour l’utiliser pour résoudre un problème ne sera pas perdu. Si je fais un projet d’économie où il s’agit de cartographier les ressources d’une région, je peux réutiliser mon savoir faire plus tard dans un projet de traitement du signal radar ou d’algèbre. Par ailleurs, il bénéficie du soutien de parrains prestigieux notamment le CNRS, l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et automatique), le commissariat à l’énergie atomique et j’en passe. Excusez du peu ! On peut donc être raisonnablement confiant dans le support à ce logiciel dans le futur.

(Ma remarque personnelle à deux balles de contribuable français est qu’en conséquence, je suis un peu surpris du faible niveau de finition du logiciel ; ce que nous acceptons sans problème d’un groupe de développeurs bénévoles et enthousiastes semble un peu surprenant pour un logiciel ayant des géniteurs aussi prestigieux et coûteux). Il bénéficie sur le net de groupes de soutien actifs : j’ai ainsi déposé un message sur une question très spécifique trois jours avant Noël, et avait reçu trois réponses le 27 décembre, dont une solution...

Merci à F Xavier Pirot pour la rédaction de la notice sur notre wiki !

Tags: espases sous vectorielle
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

un revenant ... , le 20 janvier 2009 par sÿlv (4 rép.)

Tiens, un revenant ...

Il me semblait que ce logiciel était présent il y a qq temps sur Framasoft, mais avait été retiré pour des questions de licence (gratuit, non libre). La licence a-t-elle évolué, ou est-ce Framasoft ?

Ceci dit, c’est un excellent logiciel. Sa faible ergonomie est à mon avis presque voulue, pour faire "sérieux" dans le monde de la recherche. Et il existe des GUI un peu plus conviviales.

un revenant ... , le 20 janvier 2009 par fero14041

Il semblerait que la licence de la version 5 soit la CeCILL, comme mentionné sur cette page : page de la licence de Scilab

Une news sur Linuxfr avait déjà annoncé cette bonne nouvelle : annonce de la libéralisation de Scilab sur Linuxfr, le 30/05/2008

un revenant ... GNU/linux , le 20 janvier 2009

Voila

Scilab fonctionne sous Windows 9X/2000/XP/Vista, GNU/Linux et sur la plupart des stations de travail UNIX.

donc GNU sous linux

pem

un revenant ... GNU/linux , le 21 janvier 2009 par Fabien

« donc GNU sous linux »

Attention de ne pas confondre : GNU n’est pas une licence, c’est un environnement logiciel. "GNU/linux" signifie un noyau linux (le kernel) et des outils de base pour constituer un système d’exploitation (l’interpréteur de commande bash, par exemple). Voir le projet GNU sur http://www.gnu.org/home.fr.html.

un revenant ... , le 17 octobre 2010

existe également pour MacOS.

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

time stands still time stands still
Creative Commons BY

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks