CaRMetal

Site officiel
screen screen
coup de coeur Bookmark and Share

CaRMetal [1] est un logiciel de géométrie dynamique, naviguant dans les mêmes eaux que Geogebra , DrGeo (sous bureau Gnome), Kig (sous bureau KDE) (libres, sous GPL) ou Cabri (propriétaire) et fonctionnant en Java, CaRMetal peut s’utiliser sur n’importe quel système, et même via un navigateur internet, ce qui le rend aisément utilisable par des élèves, chez eux à la maison.

La genèse de ce logiciel, en 2006, est partie d’une constatation : en général, dans un logiciel (et pas seulement de géométrie dynamique), l’élève passe une portion importante de son temps devant des fenêtres modales, qui l’empêchent de voir l’effet de ce qu’ils font, et peuvent rapidement le mettre dans une situation bloquante. La première originalité de CaRMetal est donc l’absence de fenêtres modales, et la visibilité simultanée de tous les outils. Celle-ci peut faire peur à l’enseignant, qui a l’impression de se trouver devant le tableau de bord d’un A380, mais pas aux élèves qui s’y adaptent très vite.

D’autres fonctionnalités sont propres à CaRMetal :

  • les lignes de niveau (courbes d’équation f(x,y)=0) ;
  • le mode TBI : il est possible d’utiliser le stylo du TBI comme une souris quand on manipule une figure au TBI, et en gardant l’engagement direct ;
  • la gestion de la 3D, certes partielle mais déjà pratique en classe, y compris pour des exercices ;
  • le magnétisme des objets, permettant entre autres d’explorer la géométrie finie [2] ;
  • la possibilité de créer des figures par un langage de script, en l’occurrence JavaScript, qui va même jusqu’à permettre d’utiliser CaRMetal pour l’enseignement de l’algorithmique au lycée ! On parle alors de CaRScripts (des exemples peuvent être vus ici) ;
  • la possibilité de créer un exerciciel, auquel un outil appelé Monkey permet de donner une note de qualité en fournissant le pourcentage de cas où la construction est correcte (voir ici) ;
  • l’organisation des figures en dossiers de figures, avec une navigation par onglets (comme dans les tableurs), et les dossiers sont publiables tant en html qu’en spip.

Pour en savoir plus sur ces fonctionnalités, voir l’article wikipedia sur CaRMetal, ou cet article de formation. Des exemples de production de CaRScripts par des élèves de Seconde sont visibles ici et .

Le choix d’un logiciel de géométrie pour l’enseignement n’étant pas toujours aisé, voici quelques difficultés rencontrées [3] :

  • prise en main pas toujours intuitive, surtout pour les personnes peu habiles avec un ordinateur : il faut beaucoup cliquer, la palette de boutons est énorme, bien qu’on puisse les cacher et que ceux-ci soient adéquatement classés (l’objectif est qu’ils soient tous visibles, mais on s’y perd un peu) ;
  • pas facile de gérer les objets cachés, puisque lorsqu’on les affiche, ils sont juste un peu plus clair que les objets visibles, mais dans les mêmes tons (si beaucoup de couleurs sont utilisées, ça devient difficile de les différencier) ;
  • contrairement à Geogebra, l’historique permet uniquement l’affichage de l’algèbre, mais pas sa modification ;
  • l’absence de « cliquer-glisser » pour sélectionner tous les objets d’une zone ralentit l’utilisation du logiciel.

En conclusion, si vous cherchez un logiciel de géométrie dynamique que vos élèves peuvent utiliser librement et facilement à la maison comme à l’école, testez CaRMetal et Geogebra, et choisissez celui qui vous convient le mieux. Si vous voulez en plus travailler l’algorithmique, alors c’est CaRMetal qu’il vous faut !

[1] Voir aussi C.a.R. Zirkel, dont il est dérivé

[2] voir ici, où la 3D aussi est illustrée

[3] Il est évident que ces remarques sont surtout subjectives, puisque, contrairement à l’auteur du texte ci-dessus, j’ai l’habitude d’utiliser Geogebra plutôt que CaRMetal...

Tags: géométrie algorithme dynamique
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

sélection multiple avec la souris , le 6 avril 2011 par Alain Busser (0 rép.)

Depuis la version 3.6 de CaRMetal, il y a un rectangle de sélection, qui permet tant la sélection multiple d’objets (pour les modifier en même temps) que l’export de la zone sélectionnée au format png, celle-ci étant automatiquement insérée dans le presse-papier.

D’autres nouveautés sont intéressantes, voire révolutionnaires telles la possibilité d’associer le lancement d’un script à des évènements comme

  1. l’ouverture de la figure
  2. le clic sur un bouton
  3. le mouvement d’un point

Répondre à ce message

CaRMetal , le 3 juillet 2010 par Monique Gironce (0 rép.)

Il a été écrit : « contrairement à Geogebra, l’historique permet uniquement l’affichage de l’algèbre, mais pas sa modification ».

Ce qui est manifestement inexact : dans le panneau d’historique un simple clic sur un élément le fait « flasher », un double-clic donne toutes ses propriétés, modifiables évidemment.

Un peu étrange, mais le seconde partie de l’article fait que CaRMetal est le seul logiciel de géométrie dynamique à avoir droit à un comparatif ... malheureusement univoque !

Alors, neutralité oblige, il faudrait aussi parler des difficultés rencontrées lors de l’utilisation de GeoGebra.

Elles viennent particulièrement de la ligne de commande (obligatoire pour certaines constructions), qui amène à des écritures difficilement acceptables en lycée :

A=(3.2 ;2.72)

B=A+2(C-D) (les points A, B, C et D sont alors assimilés à des vecteurs d’origine O)

Les points sont assimilés tantôt à des vecteurs, tantôt à des nombres complexes : A+B désigne un vecteur ; A/B un nombre complexe (de même que vect[u]/vect[v] !!!) ; A*B un nombre puisque cette fois il s’agit d’un produit scalaire. Avec CaRMetal ces opérations sont possibles à la souris, donc sans syntaxe à apprendre ni écritures contestables, grâce aux macros de bibliothèque (c’est à dire officielles parce qu’intégrées au logiciel).

Répondre à ce message

CaRMetal , le 19 juin 2010 par Alain Busser (1 rép.)

Bonjour,

Je trouve l’article ci-dessus extrêmement subjectif et trop peu approfondi : Il semble décrire une ancienne version de CaRMetal : pas une seule des fonctionnalités récentes de ce logiciel (datant de moins de 2 ans) n’y est, ne serait-ce qu’évoquée !

  • Tout d’abord, CaRMetal est décrit comme un logiciel de géométrie dynamique (par quelqu’un qui semble ignorer l’existence de GeoNext, DrGeo, Cinderella, Kig, GeoLabo, etc.) alors que depuis presque un an, c’est bien plus que cela (voir ci-dessous les CarScripts).
  • Les "outils supplémentaires" sont pour la plupart d’entre eux, communs à la plupart des logiciels de géométrie dynamique. Les représentations graphiques de fonctions ne sont pas un point fort de CaRMetal, le repère de celui-ci étant orthonormé (difficile de représenter une fonction de coût par exemple).
  • Les macros sont un concept apparu dans CaBri-II, donc difficile de prétendre que leur présence différencie CaRMetal de quoi que ce soit. Par contre, une fois qu’une transformation a été créée comme macro, elle peut automatiquement s’appliquer à d’autres objets géométriques que des points. Par exemple, une fois qu’on a défini (par macro) une similitude directe, elle permet de construire d’un seul clic l’image par cette similitude d’un cercle ou d’un polygone, et de conjecturer leur nature. En fait on peut par anticipation, voir apparaître ces images avant d’avoir cliqué sur les objets. Cette possibilité d’anticipation semble propre à CaRMetal.
  • "prise en main pas toujours intuitive" : C’est effectivement totalement subjectif, je connais des collègues (profs de maths) qui pensent pareil (essentiellement parce qu’ils ignorent qu’on peut cacher d’un simple clic, cette trousse à outils) mais mes élèves, eux, pensent exactement le contraire ! Reprocher à un outil conçu pour des élèves, de ne pas être parfait pour le prof, ce n’est pas juger un logiciel, c’est faire l’état des lieux sur les compétences TICE des enseignants : Hors sujet me semble-t-il...
  • "pas facile de gérer les objets cachés, puisque lorsqu’on les affiche, ils ne se différencient pas des objets visibles" : Cela est tout simplement faux, les objets cachés apparaissant dans une couleur plus claire que les objets non cachés.
  • "l’aide n’est pas vraiment efficace" : Merci pour ceux qui l’ont rédigée... Du point de vue de mes élèves, l’aide en ligne est surtout inutile, vu le caractère intuitif de l’interface.
  • "ce logiciel n’a pas de fenêtre d’algèbre où l’on peut facilement voir tous les objets créés, les paramétrer et connaître leur définition algébrique d’un coup d’oeil" : On ne peut pas paramétrer les objets depuis l’historique de la construction mais on y voit les définitions algébriques des objets.

Pour ce qui est des oublis les plus flagrants (qui laissent l’impression que la version de CaRMetal testée date d’il y a deux ans) on peut citer :

  1. Des fonctionnalités de géométrie dans l’espace, qui sans aller jusqu’à faire de CaRMetal un vrai logiciel de géométrie dans l’espace, font de lui plus qu’un logiciel de géométrie dynamique ordinaire.
  2. La propriété de magnétisme des objets, qui permet de stabiliser le mouvement de la souris, et d’explorer les géométries finies ;
  3. La possibilité d’incorporer à une figure, des scripts écrits dans le langage JavaScript, et donc d’utiliser CaRMetal pour l’enseignement de l’algorithmique en Seconde. Pour des exemples de productions d’élèves de Seconde, voir ici et ici. Ce langage de script permet entre autres de construire des fractales dynamiques. Pour en savoir plus, voir l’article CarScripts de wikipedia, ou la rubrique consacrée au sujet sur le site de l’IREM de la Réunion...
  4. Une fonctionnalité appelée "Monkey" permet de vérifier dynamiquement des conjectures et de donner aux exerciciels une note de qualité attribuée à l’élève sur un critère probabiliste. L’association des exerciciels avec JavaScript permet de créer des carscripticiels ou exerciciels d’algorithmique, concept qui semble à ce jour totalement inédit !
  5. Quoiqu’on puisse penser de l’aide en ligne, il serait injuste de passer sous silence les tutoriels vidéo lisibles sur le site du logiciel.

Pour d’autres "détails" qui font de CaRMetal un logiciel unique dans sa catégorie, voir l’article CaRMetal sur wikipedia.

CaRMetal , le 20 juin 2010 par lebendre

Bonjour,

Merci pour ce bel argumentaire ! Je suis tout à fait d’accord avec vous sur de nombreux points, en particulier sur le fait que je ne connais pas le logiciel dans ses outils les plus particuliers. J’ai écrit cette notice un peu rapidement, c’était en fait une condition parce que nous avons besoin d’elle pour un projet...

Par contre, j’ai bien testé la dernière version de CaRMetal (3.5.2), et je connais les logiciels GeoNext, DrGeo, Kig et GeoLabo. Cependant, en tant qu’enseignant au secondaire I, je ne me suis pas tellement arrêté sur une utilisation "complexe", c’est-à-dire avec programmation (carscript). De plus, quant à la prise en main que je ne trouve pas très aisée, c’est peut-être dû à mon habitude d’un autre logiciel de géométrie, mais sûrement pas à cause de mon manque d’expérience de l’outil informatique.

Je ne vais pas répondre ici à toutes les critiques, ce ne serait pas très constructif, par contre, vu votre grande connaissance du logiciel, je vous propose de nous retrouver sur le wiki de Framasoft pour modifier la notice (ou en créer une nouvelle !). Pour cela, j’ai mis en place la notice actuelle sur le wiki, et vous pouvez sans autre apporter absolument toutes les améliorations qui vous semblent nécessaires : http://wiki.framasoft.info/pmwiki.php ?n=PropositionNotice.CaRMetal

Encore merci pour cette rapide réaction suite à la publication de cette notice !

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

An Old Man and his Sheep An Old Man and his Sheep
Creative Commons BY

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks