Octave

Site officiel
Bookmark and Share

Dans ma recherche de logiciel de mathématiques, je suis tombée sur Octave, un logiciel GNU/GPL, mais un peu beaucoup spartiate (il faut bien l’avouer).

D’après les recherche sur l’Internet, ce serait un clone de MatLab (pour ceux qui connaissent)...

C’est en fait un langage de haut niveau, principalement destiné aux calculs numériques.

Il fournit une interface en ligne de commande "commode" (parait-il, et nous supposons que cela doit l’être pour ceux qui le connaissent) :

  • pour résoudre des problèmes linéaires et non-linéaires numériquement,
  • et pour exécuter d’autres calculs et expérimentations numériques en utilisant un langage propre à Octave qui est, parait-il, la plupart du temps compatible avec Matlab.

Il peut également être employé comme langage de programmation de batchs (honnêtement, j’ai pas trop compris comment, car le manuel, tout en anglais, fait 375 pages).

Octave possède des outils étendus pour :

  • résoudre des problèmes d’algèbre linéaires numériques "ordinaires",
  • trouver les racines des équations non-linéaires,
  • calculer des fonctions "ordinaires" d’intégration,
  • effectuer des manipulations de polynômes,
  • et intégrer des équations différentielles et différentielles-algébriques "ordinaires".

Il est extensible et "customisable" par l’intermédiaire :

  • de fonctions définies par l’utilisateur et écrites dans le langage spécifique d’Octave,
  • ou de programmes exécutables dynamiquement qui peuvent être écrits en C++, C, Fortran, ou d’autres langages de programmation.

Nota Bene :

  • à vrai dire, je ne sais qu’en dire en tant qu’utilisatrice "de base", car l’interface est bien trop rebutante pour moi,
  • de plus, je me demande sincèrement ce que les auteurs entendent, lorsqu’il répètent dans le site le mot "common" (dans le sens d’"ordinaire"),
  • néanmoins, pour quelqu’un qui connait à la fois bien les mathématiques et le logiciel MatLab, cela semble un bon logiciel multi plate-formes. Dommage que ce soit visiblement le seul public visé...

Mise à jour : Une interface graphique est en cours développement par un espagnol : QtOctave. A essayer.

Tags: Mathématiques Statistiques Matlab algèbre scilab calcul
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Octave porté sur android , le 24 novembre 2013 par Dédale (0 rép.)

Date un peu le site...

Octave à été porté sur android. Android 2.3. suffit. Une calculatrice graphique gratuuite dans vôtre poche que demande le peuple ?

Répondre à ce message

QtOctave , le 26 août 2009 par pierre (0 rép.)

Pour ceux qui cherche une iterface plus conviviale pour octave. Cette interface est un peu un matlablike ...

-----> http://qtoctave.wordpress.com/

Répondre à ce message

Un peu de doc pour Matlab/Octave , le 11 juin 2009 par Damien (0 rép.)

Bonjour,

En faisant quelques recherches de documentation sur les différences entre Matlab et Octave, je suis tombé un cours en ligne.

Le sujet est traité de manière assez complète et permet de s’initier à l’utilisation des deux logiciels.

-----> http://enacit1.epfl.ch/cours_matlab/

Répondre à ce message

Scilab plutôt qu’Octave , le 6 octobre 2008 (1 rép.)

Comme concurrent gratuit et libre à Octave il y a Scilab, grand absent dans l’annuaire de framasoft. Scilab est très bien foutu et nettement plus convivial qu’Octave. A essayer et à adopter.

Pour les chauvins : Scilab est "Made in France"

http://www.scilab.org

Scilab plutôt qu’Octave , le 30 décembre 2008

Il y a des interfaces graphique : qtoctave qui fonctionnnent aussi bien sous linux que windows... Pour ceux qui ont une bonne connaissance de matlab, octave est relativement compatible (quasiment 100%) avec les scripts matlab, contraitrement à Scilab.

Mais bon après les goûts et les couleurs ...

Il existe de nombreux dépots pour mandriva, ubuntu ...

-----> http://qtoctave.wordpress.com/

Répondre à ce message

Scilab plutôt qu’Octave , le 6 octobre 2008 (1 rép.)

Comme concurrent gratuit et libre à Octave il y a Scilab. Scilab est très bien foutu et nettement plus convivial qu’Octave. A essayer et à adopter.

Pour les chauvins : Scilab est "Made in France"

http://www.scilab.org

Scilab plutôt qu’Octave , le 18 janvier 2009 par Fixpir

Je confirme, j’ai utilisé Scilab professionnellement. En l’occurrence, il s’agissait de déployer un logiciel de traitement et de visualisation de données assez simple sur plusieurs postes sans racheter une (des) autre(s) licence(s) Matlab. (automatisation d’une ouverture de fichier de données d’un équipement, quelques dizaines de milliers de points de mesure quand même, et visualisation cartogaphique sur disque ; Tout cela était hors de portée d’un tableur).

On peut critiquer bien des choses sous Scilab (le peu de compatibilité Matlab, par exemple) mais il faut reconnaître qu’il est raisonnablement fonctionnel, assez bien documenté y compris pour application professionnelle (souvent en Français)et qu’il est gratuit et maintenant LIBRE (voir url).

L’historique non libre de ce logiciel semble clairement l’avoir desservi dans le passé bien plus qu’il ne le mérite. Il me semble qu’il n’y a plus de raison de s’en priver.

Notamment, je subodore qu’il doit être utilisable dans l’éducation scientifique, soit pour faire des maths, soit pour illustrer de manière un peu attirante et précise la physique.

Il est accompagné d’un logiciel Scicos (l’équivalent de Simulink pour Matlab) que je n’ai pas eu l’occasion de tester. Je n’ai pas bien compris si Scicos est libre.

-----> http://www.scilab.org/legal/index_l...

Répondre à ce message

Octave installation 3.0.0 sur windows , le 29 décembre 2007 par daniel (0 rép.)

je viens d’installer la version 3.0.0 sous winXP. je lance j’obtiens la ligne de commande.

Quand j’écris les instructions j’obtiens l’effet escompté : l’affichage de ma courbe sinus.

Je copie ces mêmes instructions dans essai.m que je lance sous dos avec

octave.exe -q essai.m

je n’obtiens pas d’affichage, idem avec l’éditeur scite incorporé dans \tools.

Comment faire ?

merci

Daniel

Répondre à ce message

Octave , le 27 novembre 2007 par Sebastien (0 rép.)

Je me suis déjà servi d’Octave, moi aussi dans le cadre de mes études. Vers 2002, c’était déjà un excellent clone du non moins excellent (mais très cher) Matlab, l’interface graphique en moins.

Octave est franchement bien pour ceux qui ont besoin de Matlab sans pouvoir se l’offrir, ou qui préfèrent le libre. En tout cas, c’est vrai que ce n’est pas pour un utilisateur lambda, mais les élèves ingénieurs et autres étudiants en maths ou en physique devraient y trouver leur bonheur ;)

Répondre à ce message

Octave , le 6 octobre 2007 par arno31 (0 rép.)

J’ai trouvé une autre définition sur Wikipédia et des liens en anglais et français dont un parlant des différence avec MatLab.

Perso je viens juste de commencer l’apprentissage d’Octave dans le cadre de mes études d’informatique et son utilisation est bien similaire à MatLab

-----> Wikipédia : GNU Octave

Répondre à ce message

Octave , le 7 septembre 2007 par Instanton (0 rép.)

Je suppose qu’ils utilisent le mot ordinaire dans le sens "équation différentielle ordinaire". C’est un terme qu’on utilise aussi en français, mais quasimùent uniquement dans l’bréviation EDO (équation différentielle ordinaire). Pourquoi ordinaire ? Par opposition aux "équations aux dérivées partielles" (EDP). Les EDO sont des équations dont l’inconnue est une fonction à une variable (parfois plusieurs fonctions, mais tjs à une seule variable) et qui font intervenir les dérivées de celle-ci. Les EDP, quant à elles, sont des équations dont l’inconnue est une/des fonction(s) à plusieurs variables, et donc les dérivées partielles de celles-ci.

Pour ceux que ça intéresse, la page wikipédia est celle-ci : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quation_aux_d%C3%A9riv%C3%A9es_partielles

Librement vôtre.

Instanton

Répondre à ce message

Octave , le 31 mai 2006 par yz (1 rép.)

Quelqu’un peut il m’aider a installer octave sous linux mendriva 2006 ? J’ai telecharge les sources. je compile avec ./configure suivi de make. Apres quand je fais make install je recois un message du genre octave.desktop non trouvé.

merci

Octave , le 16 juillet 2006

Hello,

Octave est distribué avec la mandrake.

urpmi octave-forge

installera octave avec les boite à outils

Répondre à ce message

Octave , le 13 mars 2006 par Madeba (0 rép.)

Bonjour,

un script pour l’installation d’octave est disponible sur http://lc.efn.uncor.edu/octave Ce qui évite l’installation manuelle (un peu fastidieuse d’après les échos) en fournissant : "full working cygwin environment WITH octave 2.1.72 and octave-forge on a 44Mb NSIS package"

/ !\ : Je ne l’ai pas testé, n’ayant pas de machine windows sous la main...

-----> Script : Octave pour windows

Répondre à ce message

> Octave , le 15 novembre 2005 par remy (1 rép.)

j’aimerai préparer mes TP de maths chez moi. comment télécharger Octave ? Merci

> Octave , le 15 novembre 2005 par Léviathan

tu as à la fin de la notice un lien : SITE OFFICIEL, tu cliques dessus.

Ensuite tu aura en bas du site un lien | Download |, tu clique encore dessus

Enfin tu verras les différentes versions que tu peux télécharger, tu cliques sur un des liens. Et voila, c’est fini.

Cordialement,
Léviathan

Répondre à ce message

> Octave , le 2 novembre 2005 (2 rép.)

SciLab (http://www.scilab.org/) est similaire a Octave et developpe en France (plus de doc en Francais. Comme Octave, l’apprentissage est ardue au depart, mais le logiciel est tres bon et gratuit.

-----> Scilab

> Octave , le 3 novembre 2005

Ce logiciel est referencé sur Framasoft scilab

> Octave , le 28 novembre 2005 par blouki

remarque : si vous utilisez simulink sous Matlab, il n’y a qu’un equivanleny peu pratique sur scilab mais rien sous octave c’est la galère !!! il reste des progres à faire sur ce point là, mais je préfaire octave pour ça compatibilité avec matlab, en tout cas se sont de très bon logiciel même si on ne peu pas tout faire

Répondre à ce message

> Octave , le 31 août 2005 par glattering (3 rép.)

Octave est il GPL (non d’après ce que j’ai compris) Scilab l’est il ? Sont ils deux logiciels bien séparés ? Bref, je n’ai pas tout compris sur les différences entre ces deux logiciels.

J’utilise Matlab de manière assez poussée, et j’aurais aime savoir vers quoi me tourner en libre.

Merci.

> Octave , le 31 août 2005 par Etienne de Foras

Octave est GPL : (de www.octave.org) The source code for Octave is freely redistributable under the terms of the GNU General Public License (GPL) as published by the Free Software Foundation.

et pas Scilab qui est sous la license Scilab LICENSE et Scilab TRADEMARK LICENSE pour les applications commerciales

J’utilise Octave pour mon boulot, tout le temps, et il est tres bien,tres puissant (version 2.9.3). De plus c’est la meme syntaxe que Matlab, et pas Scilab qui a une syntaxe different e.

Il manque juste une GUI et un IDE, mais c’est en cours..

Vraiment a conseiller.

Etienne de Foras

> Octave , le 1er septembre 2005 par glattering

mais Octave ET Scilab sont développés par l’INRIA ou bien je n’ai encore rien compris ? J’ai eu beau lire des trucs, je n’arrive pas bien à les différencier.

Merci en tout cas pour le complément d’infos sur les licences !

> Octave , le 28 novembre 2005 par blouki

"Octave was originally conceived (in about 1988) to be companion software for an undergraduate-level textbook on chemical reactor design being written by James B. Rawlings of the University of Wisconsin-Madison and John G. Ekerdt of the University of Texas. We originally envisioned some very specialized tools for the solution of chemical reactor design problems. Later, after seeing the limitations of that approach, we opted to attempt to build a much more flexible tool." t’as rien compris ou mal lu..

Répondre à ce message

> Octave , le 17 décembre 2004 (2 rép.)

Que faire pour télécharger et installer facilement le logiciel octave pour windows ?

> Octave , le 18 décembre 2004 par Delab

Trouvé sur la FAQ Windows d’Octave http://octave.sourceforge.net/Octave_Windows.htm

Et si je traduit bien, il y a deux versions Windows, l’une comprenant Cygwin et l’autre non (Cygwin est nécessaire au fonctionnement d’Octave)

Version avec : Télécharger octave-2.1.42-windows-noatlas.exe sur sourceforge (chercher octave-forge-windows / octave-2.1.42-windows) et double-clic, installation classique.

Version sans : Télécharger octave-2.1.42-gnuplot-octaveforge-noatlas.tar.bz2 (chercher octave-forge-windows / octave-2.1.42-cygwin) et décompresser le fichier et installer avec Cygwin

Sourceforge : http://sourceforge.net/project/showfiles.php ?group_id=2888

Ce qui n’ont pas compris, ne vous cassez pas la tête, optez pour la première solution !

> Octave , le 27 avril 2005 par mike

comment maîtriser parfaitement l’utilisation du logiciel octave ?

-----> octave

Répondre à ce message

> Octave , le 2 décembre 2004 (2 rép.)

Je vous conseille de regarder le logiciel Scilab : développé par l’INRIA très efficace en analyse numérique, en particulier en algèbre linéaire (utilise LAPACK) interface en progrès à chaque version (actuellement la 3.0) plusieurs boîtes à outils : réseaux par exemple module de simulation "à la simulink" (de MathLab)

... et libre d’utilisation !

Patrice Moreaux, URCA, Reims patrice.mmoreaux@univ-reims.fr

> Octave , le 6 juillet 2005 par Philippe Roy

« ... et libre d’utilisation ! »

d’utilisation gratuite mais pas d’utilisation libre (pas compatible GPL)

> Octave , le 28 novembre 2005 par blouki

oui c’est vraiment domage car il est très complet, le seul hic c’est qu’il est très peut pratique pour scicos (par ex le zoom.. utilise pas les symbole habituel d’automatique.. compatibilité matlab) , je suis sur qu’il y a bcp d’utilisateur prèt a améliorer ces détaille qui sont très fatiguant quand on en a besoin !

Répondre à ce message

> Octave , le 2 décembre 2004 par etienne (0 rép.)

Bonjour,

J’utilise octave intensement et c’est un tres bon logiciel dans sa categorie, il est rapide et permet de travailler sur des grosses matrices, et la completion en ligne de commande est pratique :

Si il faut parler des defaut (qui ne sont pas du tout genant) :
- l’integration avec gnuplot a parfois qq bugs, utiliser closeplot pour reinitialiser.
- une bizarerie dans le calcul de la moyenne des vecteurs ligne est a verifier (la contrainte de dimension n’est pas appliquee contrairement a sum, il faut que je fasse un report de bug..)
- la doc est trop legere, j’ai esayé avec doxygen de documenter aussi les fonctions de octave-sourceforge, mais le .m n’est pas parsé

Sinon, un soft parfais pour remplacer matlab ( la conversion du language est facile)

Répondre à ce message

> Octave : Scilab, R , le 22 novembre 2004 (1 rép.)

Bonjour,

Quelles sont les différences entre Octave, Scilab et R ?

Merci

> Octave : Scilab, R , le 22 novembre 2004 par hjs

Scilab et Ocatve sont des environnements de calcul numérique. Ce sont des clones libres du fameux logiciel (propriétaire) MATLAB. Ce sont des logiciels à utiliser p.ex. pour résoudre et/ou simuler des modèles mathématiques.

R, un clone libre du logiciel S, est un système d’analyse statistique. Si p.ex. vous souhaitez analyser un jeu de données, prenez R. Evidemment, vous pouvez utiliser Scilab et/ou Ocatve pour cette tâche. Dans ce cas vous devez être prêt à programmer pas mal de choses par vous-même, ce qui ne sera pas le cas avec R.

Sinon, dites un peu ce que vous envisagez de faire. Je suis sûr qu’à partir de cette info, on pourrait vous recommander le logiciel convenable.

Répondre à ce message

> Octave , le 9 juin 2004 (6 rép.)

Et moi je me demande pourquoi écrire une notice sur un logiciel dont on ne comprend pas le fonctionnement :-) ...

Octave une fiche d’information , le 9 juin 2004 par Hada de la Luna

parce que je fais partie des gens qui aimeraient l’utiliser, mais qui en raison d’une interface pas terrible ont le plus grand mal pour...

de plus ce site est un site d’information grand public et qq’un d’aussi ordinaire que moi (bien que fort diplômée) a un bon point de vue sur l’usage d’un logiciel qui fut, au démarrage, un outil pédagogique.. si l’outil est peu utilisable pour le commun des mortels c bien de le savoir avant de tout installer... et c’est bien aussi que les gens qui le développent s’en rendent compte un jour...

car quelque part ils perdent leur public dont je fais partie...

Très cordialement et bonne journée :o))

> Octave , le 13 juin 2004 par Etienne

Allez télécharger la version 2.1.5.0, Octave s’installe de manière très simple :-)

> Octave , le 22 novembre 2004

en meme temps pour des gens qui travaillent à la fac, ou dans des travails de recherche il est toujours intéressant de trouver une alternative libre à matlab. Donc voila y a juste erreur sur la cible, matlab c’est plus grand public que du c++ par exemple pour des physisciens et des matheux, à qui c’est surtout destiné.

Mais y a ARTOUSTE qu’est bien car il a des programmes de tous les niveaux ( ca reste relatif quand même)

> Octave , le 22 novembre 2004

Juste pour rectifier une chose on dit des travaux et pas des travails. Ensuite Matlab, donc octave je pense, n’est pas un logiciel educatif, mais un réel outil, voir les réponses donnés plus haut par quelqu’un de plus clair que moi.

8D

> Octave , le 23 novembre 2004 par hjs

Ensuite Matlab, donc octave je pense, n’est pas un logiciel educatif, mais un réel outil

1. Matlab et ses pendants libres (Octave et Scilab) sont certes des formidables outils pour les matheux et ceux qui veulent le devenir ;)

2. Il ne faut pas nier la valeur "éducative" de ces logiciels. A mon avis, entre autre grâce à leur syntaxe relativement simple et intuitive, ils sont des outils intéressants dans le cadre de cours (de l’enseignement supérieur) qui utilisent des maths (physique, éco, stats,recherche opérationelle, ...)

> Octave , le 3 janvier 2005 par jobherzt

je ne sais pas si ca a un sens de dire que octave doit etre "grand public" dans la mesure ou il est concu de toute facon pour une tache relativement specialisé, et donc pour des gens qui sont supposé savoir s’en servir un minimum. Quelqu’un qui ne fait pas de math n’est meme pas interressé a priori par l’existence meme de ce logiciel. ceci dit, je ne me plaindrais pas si l’interface etait un peu plus agreable, et le documentation plus abondante, parce qu’il y a quand meme des differences avec matlab

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

crossing paths crossing paths
Creative Commons BY

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks