LUTECE

Site officiel
Copie d'écran
Bookmark and Share

Lutece est un système de gestion de contenu développé en java par la Ville de Paris. Utilisé depuis 2001, il permet de créer et de gérer un site web, intranet, extranet ou internet. Il propose une architecture modulaire (plugins) qui permet de créer un site en fonction de ses besoins et si nécessaire d’étendre après coup ses fonctionnalités.

Ce logiciel a été réalisé avec pour objectif d’en rendre l’utilisation possible à des personnes sans connaissance particulière des technologies du web. Mais comme toute solution simple pour l’utilisateur final, il peut être complexe à mettre en œuvre. Il possède plus de cent plugins optionnels installables et activables à la demande. Lutece est aussi un framework de développement permettant de développer rapidement de nouvelles fonctionnalité. Le projet dispose d’une plateforme Maven et d’un référentiel de code SVN.

Chacune des pages du portail s’organise à l’intérieur de blocs appelés rubriques de pages, placés dynamiquement à l’intérieur d’une page par le webmestre. Chaque page est associée à un modèle de composition, ou gabarit, constitué de lignes et de colonnes. Un ensemble d’interfaces graphiques assiste le webmestre dans la création des pages, le choix des rubriques, la saisie ou la publication de contenus, le choix du style de présentation.

Ainsi une fenêtre de prévisualisation permet d’afficher la page sur laquelle il travaille et d’agir directement sur son contenu. Les contenus HTML sont éditables grâce à un éditeur WYSIWYG, au choix Xinha ou TinyMCE. Les ressources multimédia sont directement intégrables.

Les « Documents » -au sens Lutèce du terme- sont une fonctionnalité centrale de l’outil de gestion de contenu. On peut en effet définir ses propres types de documents (modifiables dynamiquement), choisir le modèle de métadonnées (Dublin Core natif), établir des règles de workflow documentaire, ainsi que des règles de notifications associées au différents états des documents. Par ailleurs tout document peut recevoir des commentaires -avec ou sans modération- et il est possible d’associer un modèle de présentation spécifique à chaque document pour personnaliser son affichage.

Le moteur de recherche (Lucene 2) permet l’indexation en texte intégral des pages et documents, quel que soit leur type, mais aussi des référentiels de contenu (JSR170 - jackrabbit).

Les fonctionnalités fournies de base par Lutece :

  • le plan du site ;
  • la gestion des propriétés du site (metadonnées) ;
  • la gestion des listes de diffusions ;
  • le service de mail ;
  • le service de journalisation (log4j).

Dans la liste des plugins on peut retrouver les fonctionnalités suivantes :

  • les Formulaires, qui permettent de créer des formulaires « classique » ou de type sondage, avec affichage d’un récapitulatif des votes. Les formulaires permettent la création de question conditionnelles, de règles de validation totalement paramétrables, d’exportation par défaut en CSV ou XML -là aussi extensible par ajout de XSL-. Les formulaires peuvent être sécurisés notamment par l’adjonction de captcha -intégration du projet JCaptcha ;
  • les Calendriers : un peu basique -gestion d’évènements simple- mais qui sont modifiables en front-office ou en back-office ;
  • le RSS : affichage de fils RSS externes dans des rubriques et la production, à partir des documents, de fils RSS 2.0 ;
  • les contacts : gestion de liste de contacts multiples dans lesquelles peuvent être publiés les contacts ;
  • les référentiels de contenu (JSR170) intégré Jackrabbit, ou distant. Par exemple il est possible de gérer les documents contenu dans les référentiels Alfresco ;
  • les lettres d’information : possibilité de faire des envois de test, de gérer des listes d’abonnés, avec rubrique de souscription et de consultation d’archives des newsletters ;
  • les listes de diffusion afin d’informer les utilisateurs ;
  • les liens web ;
  • les Foires Aux Questions , avec le plugin Helpdesk, qui permet la création de multiples [helpdesk], avec possibilité d’associer des utilisateurs experts à chacune des FAQ, avec notification et moteur de recherche sur les helpdesk ;
  • intégration possible d’un forum (intégration du produit open source JForum avec gestion unifiée des utilisateurs) ;
  • etc.

Certains plugins sont particulièrement adaptés aux besoins des collectivités locales :

  • comarquage : intégration des données fournies par le site (service-public.fr), avec possibilité d’ajouter des données personnalisées qui apparaissent sur la même page que les information nationales ;
  • formulaires d’administration électronique, outil qui permet de développer facilement des formulaires complexes (avec étapes, validation, multiples formats de sortie ). Cet outil a permis de déployer :
    • formulaires de demandes d’état-civil (exemple disponible sur Paris.fr) qui permet de saisir les informations et peut s’intégrer avec les produit existants de gestion des états-civils ;
    • autres formulaires : demande d’enlèvement d’encombrants, saisine de la médiatrice, recherche du bureau de vote, module de recherche des adresses du recensement annuel de la population, etc.
  • dématérialisation des séances du Conseil de Paris -plugin ODS- (conseil municipal et général) outil qui permet de gérer complètement la séance, établissement de l’ordre du jour, suivi des documents de la séance -workflow-, suivi des délibérations...

La gestion des utilisateurs peut combiner 3 paramètres :

  1. des droits d’accès (Exemple : "Je peux gérer les lettres d’information")
  2. des rôles(rbac) (Exemple : "Je peux créer, modifier et supprimer mais pas envoyer une lettre d’information") ;
  3. des groupes de travail (Exemple : "Je ne vois que la ou les lettre(s) d’information de mon ou de mes groupe(s) de travail.").

Côté visiteur du site ou « front-office », il est possible si une authentification est activée (authentification qui peut s’appuyer sur une base de donnée, un LDAP ou un SSO avec CAS ou OpenID) de définir des partie privées, d’offrir la possibilité de gérer ses fichiers (plugin JSR170), de gérer son agenda et de gérer ses liens, tout ceci en fonction des rôles que l’administrateur aura attribué aux visiteurs.

La charte graphique est gérée entièrement par CSS. Il est possible de gérer des thèmes (CSS et images différentes) afin de modifier l’aspect du site sur les pages souhaitées.

Les contenus sont restitués au format XML et transformés par des XSL ce qui permet une grande souplesse de présentation. Le système de modèles utilisé est Freemarker et offre une possibilité supplémentaire de contrôle sur la mise en forme des pages.

Pour comparer Lutece avec d’autre CMS, on peut dire qu’il offre des fonctionnalités proches d’EzPublish pour la gestion des documents et du workflow ou d’ExoPlatform pour la plateforme technique (même briques libre utilisées) et les fonctionnalités portlet et référentiels de contenu notamment. Il n’est peut-être pas aussi complet que ces deux produits mais il offre une prise en main plus facile, une administration simplifiée, et également une intéressante possibilité d’extension par l’ajout de plugins (à créer soi-même ou à télécharger).

Pour résumer : Point fort : grand nombre de fonctionnalités, performances, accessibilité.

Point faibles : communauté pas encore très développée, pas très web 2.0 (mais est ce un point faible ?), image d’outil pour les collectivités, difficultés d’hébergement (c’est du java !) quoique sur le forum il semble que ce soit maintenant possible à peu de frais.

Il existe une démonstration en ligne pour vous donner un aperçu des fonctionnalités. Lutece fonctionne sur tous les serveurs d’applications (testé avec TOMCAT, GLASSFISH, JBOSS), base de données (testé avec MYSQL, HSQL, POSTGRESQL) et sur tous les OS (WINDOWS, MAC OS, LINUX). Vous pouvez télécharger la démonstration disponible pour Windows ou bien télécharger la démonstration sous forme d’archive déployable dans votre serveur d’applicationICI.

Merci à Laurent HOHL pour la rédaction de la notice sur le wiki de Framasoft !

Tags:
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

Intemporelles Intemporelles
Creative Commons BY

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks