• Auteur : Chagab
  • Date : 23 avril 2004 (6 janvier 2005)
  • Licence : Creative Commons BY-NC-ND link_license

La télé sur l’ADSL

Après la transmission des programmes télé sur support hertzien (antenne de toit, relais hertziens : enfin vous connaissez...), puis l’extension de l’offre par transmission satellitaire sous format analogique, puis numérique (offrant une qualité d’image supérieure et permettant un nombre de canaux plus important), après le réseau câblé...

On parle maintenant de transmission télévisuelle sur la bonne vieille paire de fils de cuivre qui transportait, il y a peu encore, vos seules conversations téléphoniques et cela grâce à la technique de l’ADSL ...

Comment ça marche ???

L’ADSL, support de notre internet haut débit, maintenant nous connaissons bien [1]. Par contre, transporter sur une paire téléphonique le téléphone, de l’internet haut débit, des chaînes de télévision... Bein ! ça complique...

En fait, pas tant que ça... Je vais vous décrire sommairement [2] comment ça fonctionne chez l’opérateur historique. Des différences existent certainement chez les autres opérateurs (permettant des plus en terme de service, ou en offrant moins parfois d’ailleurs) mais les principes restent les mêmes.

Aujourd’hui, par son offre télé sur ADSL, l’opérateur historique met donc à votre disposition 3 canaux de communication :

  • Dans la bande de fréquence 0 à 4 khz : un canal qui supporte le téléphone traditionnel (0,3 à 3,4 khz),
  • Auquel s’ajoute un canal de 1Mb/s maximum permettant l’accès internet à haut débit,
  • Puis un canal de 4,76 Mb/s découpé en deux canaux virtuels
    • un canal virtuel permettant les commandes que vous allez passer à l’aide de votre télécommande (changement de chaîne, achat de programmes à la demande, ...). Son sens d’utilisation est donc montant : de vous, vers le fournisseur.
    • un canal virtuel diffusant le flux de données télévisuelles choisi. Il est descendant du DSLAM vers vous [3].

On parle d’ailleurs d’une offre enrichie et d’un débit de transmission de 10 à 12Mb/s d’ici 2005. Ceci prouve bien que dans cet article, seuls les principes de fonctionnement sont à prendre en compte. La technique, elle, évolue à une vitesse inimaginable.

Ce nouveau mode de diffusion permet

  • de s’affranchir des problèmes liés à la diffusion par satellite (règlement de copropriété l’interdisant, obstacles entre le satellite et l’antenne, sites classés le réglementant).
  • une qualité d’image identique à celle du DVD puisque le codage MPEG2 est utilisé sur ces deux supports.
  • un choix important de canaux de télé, actuellement une cinquantaine, bientôt quatre-vingt, voire plus dans le futur (en ce domaine la limite est celle de l’offre de programmes et de l’intérêt porté à ceux-ci, par les clients).
  • une mise en place simple. Aucun travail spécial n’est nécessaire : une prise téléphonique, un décodeur, un modem ADSL et des filtres pour les téléphones, suffisent.
  • la vidéo à la demande (pay per view) rendue possible par l’existence d’un canal montant (canal virtuel de commande) permettant de passer des ordres aux fournisseurs. On peut donc regarder le film de son choix, en qualité DVD, presque instantanément et sans sortir de chez soi : "le pied" quoi !

Avec cependant, une limitation d’usage, imposée par cette technique : on ne pourra pas enregistrer une émission pendant le visionnage d’une autre.

Si donc vous m’avez suivi (ce que j’espère), vous avez compris que dans le canal descendant vous ne recevez, à l’instant « t » , qu’un seul flot télévisuel, celui correspondant à la chaîne que vous regardez. Lorsque par votre télécommande vous changez de chaîne, le canal de commande, demande au DSLAM qui vous gère de changer ce flux.

Comment cela se passe t il au niveau du réseau ?

En fait par cette opération le DSLAM sélectionne dans l’ensemble des canaux virtuels celui que vous avez sélectionné et vous en diffuse le contenu.

1 canal virtuel = 1 chaîne télé = un débit constant de 4,76 Mb/s

Dans ses fonctions le DSLAM sait gérer plusieurs services, la sélection et la diffusion vers le client du canal télé virtuel sélectionné, les commandes venant de ce client, le haut débit internet et le téléphone classique.

En fait le DSLAM se sert dans le flot de transmission dit MULTICAST ATM contenant à la queue leu leu l’ensemble des flux de données correspondant à l’ensemble des chaînes diffusées (gérés, contrôlés, ...) en continu par le support de transmission. Des « Brasseurs ATM » (aussi appelés nœuds), assurent eux, la continuité et la régularité de ce flux dans tout le réseau.

L’ATM (Asynchronus Transfert Mode) est un système de transmission assurant la diffusion de paquets d’informations assemblés dans des cellules identifiés, numérotés, contrôlés sous la forme d’un flux constant . Chaque cellule correspondant à un canal télé virtuel. Chaque chaîne a sa place réservée dans le flux, si à un moment elle cesse d’émettre : les cellules la concernant sont vides.

Les fournisseurs de contenu (les chaînes de télé ou ensembles de celles-ci), sont reliés au réseau ATM : ils délivrent à celui-ci des informations de type MPEG2 (standard de codage numérique pour le DVD). L’interface ATM transforme ces données en ensembles compatibles avec son mode de transfert.

Pour la vidéo à la demande

Par l’intermédiaire du canal de commande, votre télécommande vous permet d’indiquer au DSLAM que vous désirez utiliser ce type de service. Vous êtes alors mis en relation avec une plate-forme de service qui va prendre votre commande, vous la facturer et donner ordre à un serveur vidéo de vous diffuser le service souhaité.

A partir d’un des serveurs vidéo répartis sur le territoire en fonction de l’usage, vous allez recevoir un flux vidéo dédié. Vous pourrez comme sur un lecteur de DVD (dont il a la qualité) passer des commandes d’avance rapide, de retour arrière, etc...

Imaginez ce que l’on est capable de faire grâce à ce type de service en terme de formation à domicile, de mise à jour de connaissances, d’information, de création de communautés...

Dans ce cadre les contraintes techniques actuelles

  • télé sur ADSL : zone éligible : moins de 2,5 km du DSLAM.
  • Accès ADSL 1024 kb/s : 3,8 km du DSLAM.
  • Accès ADSL 512 kb/s : 4,2 km du DsLAM.

Et demain ?

Pour 2005 il est prévu de passer de 4,76 Mb/s à 10-12 Mb/s et d’élargir l’offre de services.

Pour après demain, j’ai lu dans une revue spécialisée (peut être dans Décision Micro & Réseau, je ne retrouve plus la référence) qu’un laboratoire avait réalisé du 10Gb/s sur paire de cuivre (soit quand même 1000 fois plus rapide que le plus rapide actuel !!!), j’ai d’ailleurs eu le réflexe de regarder si c’était le n° du 1er avril...

Dernière mise à jour le 15/06/2004

[1] Pour plus de précisions sur l’ADSL voir le lien suivant http://www.framasoft.net/article2458.html

[2] "Je fais toujours des articles sommaires” un peu comme Bobby Lapointe disait jouer de la guitare. Je ne me compare pas à lui, rassurez-vous : j’honore ici modestement sa mémoire.

[3] Pour plus de précisions sur l’ADSL voir le lien suivant http://www.framasoft.net/article2458.html

Il existe un autre type de support pour le flux de données télévisuelles : La TNT (Télévision Numérique Terrestre) Cette technique est mature, peu coûteuse pour le client (il suffit d’interposer un décodeur entre le téléviseur et l’antenne).

Tout est théoriquement prêt : les accords réglementaires sont finalisés, les contenus de diffusion définis, les équipements sur les tables de dessins des ingénieurs (c’est une image !)...

Malgré tout, c’est le serpent de mer. Les intérêts économiques sous-jacents risquent de voir cette offre complémentaire (et concurrente !) mourir dans l’œuf. Chaque année on nous annonce la TNT pour le milieu de l’année suivante... Même s’ils se sont alloué un canal de diffusion de leurs débats et des possibilités de télés locales, la poussée ne viendra pas des hommes politiques.

Peut-être le nerf de la guerre viendra-t-il de chaînes de super-marchés qui pourraient enfin faire leur "pub" locale sur ce support... Qui sait ?

Que l’on est loin du service public, de la gratuité, de l’esprit du libre...

Le 15/06/04 : La Télé Numérique Terrestre arrive. Dans quelques mois, heureux élu (si j’ai bien compris), par ce procédé, je disposerai de 15 chaîne gratuites... Je suis impatient...

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

> La télé sur l’ADSL , le 15 octobre 2004 par Paul (3 rép.)

J’ai l’abonnement free haut débit. Internet et téléphone fonctionnent. Mais la TV est capricieuse. Si je débranche la Freebox pendant 20mn, puis que je la rebranche, la TV fonctionne parfaitement pendant 5 minutes. Ensuite, gel de l’image et si je change de chaîne, écran noir. Si je débranche la Freebos toute une nuit, après le rebranchement sur le secteur, la TV va fonctionner entre 20 mn et 3/4 heure.

La hotline,ne cherche pas à comprendre ; ils me disent que ma ligne ne doit pas être éligible. Or elle est à 2080 mètres du DSLAM, avec un affaiblissement de 30DB.

Je me demande si la Freebox n’est pas en cause (la TV s’arrête dès qu’elle chauffe un peu).

Quelqu’un peut-il m’expliquer si il y a qq chose à faire ?

Merci !

> La télé sur l’ADSL , le 16 octobre 2004 par chagab

Là, il me semble incontournable de s’adresser à la hot line du fournisseur. Normalement ils "capitalisent" sur les dysfonctionnements de leurs matériels (qu’ils doivent connaître) et devraient dire si c’est l’équipement terminal (freebox) ou le DSLAM qui est en cause. Cordialement.

> La télé sur l’ADSL , le 8 novembre 2005

j’ai le même problème. alors que la télé marchait a peu près pendant 5 mois... appel chez free 4 fois, 4 versions différentes, aucun effet, pas de reprise de la freebox qui chauffe, ç’est forcément de ma faute.pas de condensateurs, ligne ok.free cherche à agrandir son parc de "clients" (et non pas d’usagers) au detriment de son service après vente inexistant "une ligne, ça vit" (sic). du coup je telecharge a donf du film.là ça marche....

> La télé sur l’ADSL , le 29 décembre 2009 par facedange

En fait la vrai question est :

Faites vous des tléchargement pendant que vous regardez la TV, car pour le confort, il faut choisir l’un ou l’autre ;-)

Répondre à ce message

> La télé sur l’ADSL , le 6 juillet 2004 par Jean-Claude DUSS (1 rép.)

C’est dingue !

J’utilise le FAI Free et la célébre FreeBox, l’offre TV ADSL est extra-ordinaire ;-))

Merci pour l’article bien clair !

> La télé sur l’ADSL , le 18 octobre 2004

c’est amusant un message qui parle de soucis sur la freebox et hop un message aprés pour faire contre-poid ;-) a+

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Informations générales

Juste une image

IMG_4963 IMG_4963
Creative Commons BY-SA