Wine

Site officiel
Bookmark and Share

Dans le monde encore trop peu développé de la "cohabitation" Windows-Linux le projet Wine est connu comme le loup blanc... [1]

Rapide historique

Démarré en 1993 [2], il s’agissait alors d’un projet hyper dynamique qui faisait espérer de pouvoir, sous quelques mois, faire tourner vos applications Windows sous Linux... Bien qu’aujourd’hui encore, toutes les applications Windows ne fonctionnent pas sous Wine, un très grand nombre d’entre elles tournent parfaitement (y compris les jeux) ce qui ne manquera pas de faciliter la migration de Windows vers Linux.

Qu’est-ce que Wine

Wine [3], n’est pas un émulateur car il ne simule pas le fonctionnement d’une machine ou d’un logiciel. Wine est une implémentation libre de l’API [4] Windows par dessus X et Unix ; vous pouvez considérer que Wine est une couche logicielle de compatibilité permettant l’exécution de programmes Windows sous Linux et autres systèmes compatibles.

L’avantage par rapport à un émulateur comme Bochs, QEMU ou VMWare est qu’il n’est pas nécessaire d’installer Windows (et donc de posséder une licence) pour exécuter des programmes Windows et que l’exécution de ceux-ci est aussi rapide que sous Windows [5].

Ceci permet également une meilleure intégration avec le système sous-jacent. Ainsi, il est possible de faire en sorte que les programmes Windows ajoutent des icônes dans le menu des programmes de votre gestionnaire de fenêtres ou que les applications partagent l’espace de notification système avec vos applications natives.

Versions commerciales de Wine

Deux versions commerciales dérivées de Wine existent. La première est développée par TransGaming et est spécialisée dans le fonctionnement des jeux. Si on peut se passer du support technique, il est possible d’obtenir gratuitement la version CVS de leur produit Cedega (ex. WineX). Néanmoins, les progrès récents accomplis par Wine permettent d’exécuter un grand nombre de jeux (DirectX 8 et 9 compris) sans utiliser cette version. Il est en outre souvent reproché à TransGaming de ne pas contribuer beaucoup à Wine.

La seconde, CrossOver Office est développé par CodeWeavers, principal sponsor actuel de Wine [6] et facilite l’installation et l’exécution d’applications de bureautique et permet également le partage d’une application vers plusieurs clients en n’utilisant qu’une licence du produit concerné (Microsoft Office par exemple).

Conclusion

Bien que Wine soit loin d’être fini, les progrès réalisés à chaque nouvelle version (environ deux par mois) sont vraiment impressionnants et le nombre d’applications fonctionnant parfaitement sous Wine est en continuelle expansion [7].

De plus il est de plus en plus facile à installer et à utiliser, les versions actuelles n’utilisent notamment plus de fichier de configuration à éditer "à la main", mais proposent une interface utilisateur attrayante

Finalement, si votre distribution ne fournit pas de version récente de Wine, il est recommandé d’utiliser les paquetages fournis par WineHQ qui, eux, sont toujours à jour.

[1] L’exclusion de l’utilisation de certains logiciels Windows, dont la liste dépend de l’utilisateur concerné, est un des obstacles majeurs au passage sous Linux depuis que les interfaces graphiques ont atteint un niveau d’ergonomie bien meilleur ces dernières années

[2] au siècle dernier donc  ;opp

[3] Wine Is Not an Emulator

[4] Interface de programmation

[5] Parfois elle est plus lente, parfois plus rapide

[6] Un grand nombre de développeurs de Wine sont payés par CodeWeavers

[7] Il suffit de consulter la base de données des applications testées pour s’en convaincre

Tags: illustrator émulation windows linux indispensable windev reason
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Wine pas si mal , le 10 janvier 2012 par turblad (0 rép.)

Bon, je suis depuis assez longtemps sous ubuntu qui me permet de tout faire (pour mes besoins) sauf Photoshop. Je suis retraité de la photographie, j’ai été formé sur photoshop et il faut bien reconnaître que les applications linux, même les grosses comme gimp ou krita ne lui arrivent pas à la cheville. Cet état de fait m’a toujours fait garder une partition windows en dualboot exclusivement pour ça ! Et bien ça y est, je viens de fermer windows. En effet je viens de lancer Photoshop CS5 sous wine et, bien que j’aie un peu galéré pour mener à bien une installation dénuée de bugs et malgré quelques manips que je n’ai même pas comprises, tout fonctionne

Répondre à ce message

Wine fausse prétention ! , le 1er juin 2009 (3 rép.)

Wine ! Faut pas avoir de grande attente ! Déception assuré !

IL faudrait arrête de dire que les gens pourront faire tourner leurs logiciel sous Wine. Je l’ai testé sur du BSD et du Linux 32/64 bit et y presque rien qui s’install a part photoshop 4 et office 2003... Le reste oublié ça ! Les application Adobe CS2, CS3 etc... Vous allez perdre votre temps.

Wine c’est du surfaite quelques soit la version ! Et les dernières sont les pires. Pas parce que c’est gratuit qu’on ne peut pas dire que finalement c’est nul !

Wine fausse prétention ! , le 2 juin 2009 par Paco

Moi, j’ai configuré Wine sous NT 4.O et... tout fonctionne. EAC, DVDShrink, DVD_Decrypter, Cdex, MediaCoder, Avery Design Pro... Évidemment, je n’utilise pas la suite bureautique de Redmond, ni aucun logiciel d’Adobe (même pas le Reader). J’ai suffisamment d’équivalents sous Ubuntu. Et puis, pourquoi vouloir à tout prix faire tourner un maximum de softs pour Windows sous Linux via Wine ??? Autant rester sous Windows, dans ce cas.

Wine fausse prétention ! , le 2 juin 2009 par JujuLand

Il n’est pas question d’avoir de grandes attentes, si on est passé sous Linux, c’est mûrement réfléchi (enfin pour moi), mais c’est un sacré produit, il permet de faire tourner des applis soit non encore disponibles sous Linux, soit plutôt dont on n’a pas encore trouvé l’équivalent qui existe probablement déjà sous Linux.

Ce n’est et ne sera jamais un moyen de faire tourner essentiellement des programmes Windows sous Linux. Dans ce cas, il est évident qu’il vaut mieux rester sous Windows.

J’ai environ un trentaine de programmes et outils pour Windows qui sont installés, parfois avec quelques soucis mais souvent sans problèmes majeurs.

Bref, le bonheur sous Linux, sans les tracasseries de Windows.

Quand aux exemples pris, je ne suis pas étonné, vu la propension d’Abobe à nous installer des trucs plus ou moins indigestes.

A+

Wine fausse prétention ! , le 3 juin 2009 par alaingre

Wine a ses limites c’est certain. Ne pas pouvoir gérer l’usb est rédibitoire pour l’usage d’un périphériques (téléphone, ipod, gps ...) mais lorsque on doit passer par un logiciel windows wine peut rendre de gros services.

Quant à la difficulté d’utilisation j’apprécie particulièrement playonlinux qui vient d’être porté sur mac également - c’est une "surcouche" à wine qui fait office d’assistant d’installation ce qui rend l’usage de wine bien moins rébarbatif et plus efficace.

-----> http://www.playonlinux.com/fr/

Répondre à ce message

photoshop 7 sous wine , le 6 février 2008 par r.pfeuty (1 rép.)

bonjour, J’ai installé photoshop7 sur une distribution ubuntu 7.10 avec Wine.Une seule chose ne fonctionne pas : l’outil de retouche tampon , la commande clavier Alt+click n’étant pas reconnue. Voilà , si quelqu’un peut m’aider à résoudre ce petit bug , j’en serais très heureux !... Merci d’avance !

r.pfeuty

Répondre à ce message

Wine - Merci pour tout ! , le 21 avril 2007 (0 rép.)

Merci pour ce très bel outil. Il m’a permis de continuer d’utiliser ClarisWorks pour windows, le meilleur intégré bureautique jamais réalisé (désolé pour OOo !).

Encore merci !

Michel

Répondre à ce message

Wine , le 7 août 2006 par Webchameleone (0 rép.)

Assez bien dans l’essemble. J’aurais aimé pouvoir utiliser SimLife avec, malheureusement toujours le même message d’erreur : Could not load ’SOUND.DLL’ required by ’SIMLIFE’, error=2 J’ai essayé ce qu’il y’a marqué ici et ça n’a pas fonctionné. Pas grave. Je met quand même le lien pour ceux ayant le même problème. Peut-être que ça marchera mieux chez eux.

Répondre à ce message

Wine comment utiliser et installer les aplis windob , le 27 juin 2006 par xduc (1 rép.)

je viens d’installer wine et xwin sur mon ubuntu mais maintenant comment on installe les applies qui tourne sous windob ? et de préférence en français il n’y a pas un tuto pour m’aider ? merci a tous

Wine comment utiliser et installer les aplis windob , le 28 juin 2006 par elrik

Il y a tout ce qu’il faut sur le site francophone (voir le lien ci-desous).

Cordialement.

-----> tuto wine

Répondre à ce message

Wine precision pr mn pb... comment virer windob de m..... , le 26 juin 2006 (1 rép.)

salux,

j’ai oublié de preciser mes besion ou pb.

je sius en dualboot. mandriva et windob EOM

j’ ai besion de windob pour "jeux" et "dragon naturally speaking " et (word.pour dragon ...)

sinon je peux virer windob.

si je peux faire tourner ses logiciels windob sous nuxnux avec wine ou autre emulateur. alors je peux virer windob...

est ce que dragon tourne avec wine sous nuxnux ????

merci de votre aide

Wine precision pr mn pb... comment virer windob de m..... , le 26 juin 2006

Si vous comptez jouer à des jeux utilisant les derniers effets DirectX9, je vous conseille quand même Windows (d’autant plus que NVidia a la sale manie de sortir des drivers Windows (optimisant les performances sur certains jeux) plus fréquemment que des drivers Linux).

Répondre à ce message

Wine quelle version prendre help ????? , le 23 juin 2006 (2 rép.)

salut

je voudrai prendre wine pour windob , mais quelles version ???

1) wine - dlls 0914 mingw zip ?? ou

2) wine- prgs 0914 mingw zip ?? ou

3 ) wine - w32 api 0914 zip ??

je sais pas lequel prendre ????

merci dde votre aide.

Wine quelle version prendre help ????? , le 23 juin 2006

Si tu es sous windows, tu n’a pas besoin de Wine. L’intêret de Wine et de faire marcher des appli win sous linux.

Wine quelle version prendre help ????? , le 23 juin 2006

Ce que tu cherches, c’est faire tourner Linux en restant sous Win ? Dans ce cas, il te faut qemu.

Sinon, je confirme : wine sous windows, ça sert à rien !

-----> lien Léa vers qemu

Répondre à ce message

Etes-vous sûr de votre lien Wine francophone ? , le 22 février 2006 par daria (3 rép.)

Je viens de cliquer sur le lien "Un site francophone dédié à Wine", situé à la fin de votre article sur Wine et on tombe sur un page en anglais avec des blagues salaces et des liens hot...pas de logiciel Wine en vue ! Un changement de lien s’impose... Daria.

Etes-vous sûr de votre lien Wine francophone ? , le 22 février 2006

il a été fermé : http://linuxfr.org/forums/12/14970.html

Etes-vous sûr de votre lien Wine francophone ? , le 24 février 2006 par Daria.

OK merci, mais le lien sur l’article de Framasoft renvoie toujours sur la mauvaise page...

[résolu] lien Wine francophone , le 27 février 2006 par daria

Problème résolu : )

Répondre à ce message

> Wine 0.9 , le 28 octobre 2005 par Laocian (0 rép.)

Wine passe en version bêta :)

Répondre à ce message

> Wine : artcile à mettre à jour , le 26 juin 2005 par jernst (3 rép.)

Il serait bon de retester Wine avec une version actuelle et de récrire cet article dont la majorité du contenu est devenu obsolète.

Las ! Force est de constater aujourd’hui que, si le projet a bien progressé, il n’a pas encore tenu ses promesses et que les seules applications fonctionnelles pour le Grand Public sont... payantes... la Licence de Wine étant LGPL (Lesser General Public Licence).

LGPL ne signifie pas forcément qu’un logiciel est payant, mais permet simplement de le vendre sous certaines conditions (ce que fait CodeWeavers). De plus les versions actuelles de Wine permettent d’utiliser autant si ce n’est plus d’applications que Crossover Office. La plus value apportée par Crossover Office est simplement une plus grande facilité d’installation. Par exemple les version actuelles de Wine permettent d’utiliser Microsoft Office Xp et d’autres applications complexes comme Windows media Player, World of Warcraft, Internet Explorer (sic) et j’en passe. Finalement, CodeWeavers paie de nombreux développeurs de Wine (la grande majorité) et le code produit est systématiquement intégré dans Wine (souvent avant même d’intégrer la version produite par CodeWeavers).

De plus, si on va dans la base qui recense les applications utilisables avec Wine...

Mettre un lien vers http://appdb.winehq.org

pour tout ce qui concerne l’utilisateur moyen (bureautique, applications de messageries instantannées avec voix et webcam, drivers, etc) on a des liens qui "balancent" vers le site de CodeWeaver...

Très peu d’entrées de la base de données d’applications font actuellement référence à Crossover Office à l’exception des quelques applications qui reçoivent une attention particulière de CodeWeavers (Office). Néanmoins, ces applications fonctionnent également très bien avec Wine.

Car lorsque l’on tente d’installer des rpm de Wine l’installation est systématiquement ou presque un échec...

Ceci n’est vraiment plus d’actualité avec les versions actuelles de Wine. Il convient de testet les rpms distribués sur le site de Wine : http://www.winehq.org/site/download

Quelques-uns arrivent à l’installer et même à le faire tourner.. mais c’est bien souvent à partir des "sources" et donc suite à "compilation"... Le résultat est alors, paraît il, "bluffant" mais bien peu arriveront (au stade actuel du projet) à installer les applications Windows... qui d’ailleurs ne fonctionneront pas toutes...

Encore une fois ce n’est plus vrai. De plus le nombre d’applications fonctionnant parfaitement sous Wine augment de façon exponentielle au fur et à mesure que les API sont complétées. Encore une fois la base de données des applications donne un aperçu de l’étendue des applications fonctionnelles.

[...]qui reste finalement "confidentiel" puisque, de fait, réservé à une élite capable de compilation et d’utiliser la "ligne de commande".

Ce n’est plus vrai non plus actuellement les fichiers .exe téléchargés depuis Firefox peuvent automatiquement être exécutés avec Wine, et les fichiers .exe peuvent également être associés à Wine. Finalement à aprtir de la version qui sortira dans quelques jours, il n’y a plus de fichiers de configurations textuel pour contrôller Wine. Ce fichier de configuration est remplacé par un nouvel outil graphique (winecfg) qui permet de choisir toutes les options utiles. Finalement après avoir installé une application Windows, un raccourci est automatiquement créé sur le bureau dans la majorité des cas et il suffit de double cliquer dessus (c’est aussi le cas dans le menu des applications en fonction de son gestionnaire de fenêtres).

Wine, ou plus exactement WineHQ[...]

WineHQ (HQ = Head Quarters, quartier général) est le nom du site de développement de Wine, le logiciel s’appelle Wine tout court.

[...] simule le fonctionnement total d’une machine ou d’un logiciel...[...]Mais, alors, que fait Wine ? En fait Wine virtualise le PC qui le supporte en laissant faire au processeur l’exécution de la plupart des instructions et se réserve celles qui permettent de faire "croire" qu’il s’agit d’un autre PC à l’application.

C’est faux, Wine ne virtualise pas du tout un PC, mais reproduit simplement les dlls Windows pour linux : "Wine is an Open Source implementation of the Windows API on top of X and Unix.

Think of Wine as a compatibility layer for running Windows programs."

Finalement il conviendrait d’ajouter un lien vers appdb.winehq.org dansla liste des liens. Cette base de données (dont je suis un des développeurs) est une source d’information essentielles pour aider les utilisateurs à faire fonctionner leurs applications préférées ou pour permettre au "peuple migrateur" de déterminer à l’avance si telle ou telle application fonctionnera. En cas de problèmes, les visiteurs peuvent poser des questions et donner des informations qui permettront aux développeurs de corriger les problèmes existants (la base de données des applications est également liées à la gestion des bogues de Wine (bugzilla)). Vous pouvez éventuellement ajouter que le support de DirectX est de plus en plus complet et que de nombreux jeux fonctionnent maintenant avec Wine (plus besoin d’utiliser la version payante de Transgaming). Un nouveau wiki officiel vient également d’être créé : http://wiki.winehq.org/

Pour le reste, l’utilisation du conditionnel n’est plus appropriée à mon avis ("devrait", etc.)

Meilleures salutations. Jonathan Ernst

> Wine : artcile à mettre à jour , le 27 juin 2005 par stephane

Avec tout ce que tu as écrit Jonathan, t’aurais pu cliquer sur le lien en haut "Soutenir le projet : Mettre à jour ? OK"

et hop ! on aurait eu un article "rafraîchit".

> Wine : artcile à mettre à jour , le 27 juin 2005 par mary c, marc, raymond

nous réagissons à : "les version actuelles de Wine permettent d’utiliser Microsoft Office Xp et d’autres applications complexes comme Windows media Player," et posons la question : ne faut-il pas être un tantinet vicieux pour, sous linux, utiliser wine pour cela alors que l’on dispose d’OO et autre Media player Classic...etc.

> Wine : artcile à mettre à jour , le 29 juin 2005 par jernst

Avec tout ce que tu as écrit Jonathan, t’aurais pu cliquer sur le lien en haut "Soutenir le projet : Mettre à jour ? OK"

et hop ! on aurait eu un article "rafraîchit".

Oui je sais, mais je ne considère pas que tout ce que je dis est juste ou mieux que l’article original... Je vais essayer de faire une mise à jour de l’article. Promis

nous réagissons à : "les version actuelles de Wine permettent d’utiliser Microsoft Office Xp et d’autres applications complexes comme Windows media Player," et posons la question : ne faut-il pas être un tantinet vicieux pour, sous linux, utiliser wine pour cela alors que l’on dispose d’OO et autre Media player Classic...etc.

Oui bien sûr (je n’utilise pas ces application moi même, sauf pour tester Wine). Cependant, certaines personnes/sociétés ne peuvent pas se passer d’Internet Explorer ou de Microsoft Office (certainement à tort, mais bon).

Répondre à ce message

> DarWine , le 10 mars 2005 par kornfr (0 rép.)

DarWine, Le Wine pour Mac’Os X....

application wndows sur Mac, sans windows.....

-----> http://darwine.opendarwin.org/index.php

Répondre à ce message

> Wine, un site en français lui est consacré , le 18 juin 2004 par fun sun (0 rép.)

Salut,

Trouvé sur unux.org, voici l’adresse d’un site français entièrement consacré à wine avec articles, tutoriels, etc.

a+

-----> wine

Répondre à ce message

> Wine et blender (anecdote) , le 11 mai 2004 par fun sun (1 rép.)

Par hasard, j’ai essayé et blender (version 2.33 pour win) fonctionne avec wine sous linux. (mdk9.2)

Le seul hic, il manque la barre d’outils d’édition de fichiers (celle d’en haut) ; sinon ça fonctionne pas mal !

a+

> Wine et blender (anecdote) , le 16 octobre 2004

lol, c koi l’interet de faire fonctionner blender avec wine puisque blender est d’origine "linuxien"

Répondre à ce message

> Wine + Mandrake 9.2 -> ca fonctionne ms avec de la perseverance , le 29 février 2004 par Dov (1 rép.)

J’ai installé wine sur ma mandrake 9.2 maj. Aujourd’hui celà fonctionne super bien. J’ai enfin Adobe Photoshop sous linux, ce qui pour moi etait un gros manque (ne me parlez pas de gimp).

Après une installation de la dernière version 20040213 grace au rpm téléchargez sur le site http://www.winehq.org, ce fut le premier echec.

Je desinstalle le rpm, et installe la version precedente en creant un "fake windows". 1er progres : youpi ca fonctionne, j’attaque a installer photoshop. l’install se passe sans probleme. malheureusement au lancement du soft j’obtiens un message d’erreur.

de la je pars sur http://appdb.winehq.org/, a partir de la tt a coulé de source. grace a ce site, adobe photoshop, image ready et macromedia flash ts fonctionnent (apres installation sur le fake windows evidemment) par exemple pour photoshop 7, il ne fonctionne pas avec les version 2004 de wine dc il faut utiliser la 20031212.

Effectivement cela ne s’est pas fait sans pb car pour photoshop par exemple, j’ai eu ts les pbs cites ds la rubrique. ms heureusement, il suffit de lire pour ts les resoudre.

Alors oui, utiliser des logiciels windows sous wine n’est pas "user friendly" ms si on suit les tutoriels comme par exemple celui de lea, que l’on utilise google et surtt cette base de données du site winehq, je crois que l’on peut conciderer que Wine est un magnifique outil. Ce qui serait encore mieux, c’est que des editeurs tel que Adobe ou Macromedia éditent leurs logiciels phares directement pour Linux.

Dov qui va enfin pouvoir se debarrasser de sa partition windows !!

> Wine + Mandrake 9.2 -> ca fonctionne ms avec de la perseverance , le 21 septembre 2004

la version 20031212 on l’a trouve ou ? merci

Répondre à ce message

> Wine - OK sur MDK 9.2 , le 29 février 2004 par lerat@no-log.org (0 rép.)

Quelques-uns arrivent à l’installer et même à le faire tourner.. mais c’est bien souvent à partir des "sources" et donc suite à "compilation"...

Par cette phrase, l’auteur de cet article nous fait par de la difficulté d’installer WINE.

Or il n’en n’est rien. WINE s’installe très bien chez moi sur une configuration classique en RPM :
Mandrake-Linux 9.2 (linux 2.4.22+gnome 2.4)
en allant dans le gestionnaire de paquets et en recherchant wine. On valide le résultat de la recherche. Le système nous demande plusieurs paquets supplémentaires et on valide le tout en mettant les bons disques. Le tout occupe sur le disque 60Mo.

WINE est accessible sous le menu Gnome par Applications/Emulateurs/Wine/Gestionnaire_De_Fichiers.

Répondre à ce message

> Attention ! > Graphex3... , le 27 février 2004 par Thierry CERETTO (1 rép.)

Bonjour,

J’ai téléchargé Graphex3 http://www.framasoft.net/article1326.html (Windows XP) et après une première prise en main son utilisation m’a paru fort simple, mais cela s’est dégradé lorsque j’ai commencé à lui demandé des choses un peu plus complexes > message d’erreurs, plantages, etc...

Bref , j’ai voulu désinstaller le programme et là surprise IMPOSSIBLE de le faire proprement, l’utilitaire de désinstallation de ne le voit pas !

J’ai ecrit au concepteur, mais je n’ai toujours pas de réponse.

Je pense que je vais purement supprimer le répertoire et je verais la suite...

Voilà, je pense qu’il serait sage pour l’instant de ne plus proposer ce logiciel, qui a pourtant de bonnes bases et qui mériterait d’être "fignolé" (On ne peut pas être bon tous les jours ! ;-) ).

Voici quelques avis trouvés sur 01net : http://telecharger.01net.com/avis.php ?pagetype=1&nomlogiciel=Graphex3&idlogiciel=21488&versionlogiciel=1.4

Je vais de ce pas installer PIXIA.

Cordiales Salutations,

Thierry

-----> Graphex3

> Attention ! > Graphex3... Vous avez fait cela sous Wine ? , le 27 février 2004 par Hada de la Luna

Bonjour, :o))

la question est dans le titre....

quel est le sens de votre message ?

que vous avez essayé d’utiliser ce logiciel avec Wine sur votre plateforme Linux ?

Très cordialement et bonne journée :o))

Répondre à ce message

Wine : on demande des tuts et autres aides.. , le 27 février 2004 (2 rép.)

Salut,

suite au messages au sujet de Wine, je pense qu’il est nécessaire, pour aider les newbies (comme moi) à migrer sous Linux, d’avoir quelques, ou au moins un, tutoriele bien faits, pour nous aider à installer et configurer, et ensuite débugguer l’installation pour faire fonctionner nos applications préférées qui n’ont pas de pendant sous Linux...

Alors, vous les gens expérimentés, merci de faire un petit geste envers les indigents de Wine...

@ ++

> Wine : on demande des tuts et autres aides.. , le 27 février 2004 par Philippe

une bonne page, qui n’empèchera pas, néanmoins de plonger dans la doc :

http://www.funix.org/fr/linux/main-linux.php3 ?page=menu&ref=wine

Attention si windows est installé sur une partition NTFS... ca marche déjà beaucoup moins bien.

> Wine : Merci du lien vers le tuto ! , le 27 février 2004 par Hada de la Luna

Bonjour et Merci  ;o))

je viens de l’ajouter à l’instant à la fiche

Très cordialement et bonne journée  ;o))

Répondre à ce message

> Wine, avis d’un utilisateur de mandrake , le 26 février 2004 par fun sun (2 rép.)

Wine laisse rêveur mais j’arrive à le faire fonctionner en mode graphique. Je ne sais pas trop comment mais ça fonctionne.

Bon, il a fallu faire un tour par la configuration des fichiers comme quasi toutes les applications qui tournent sous linux. (il y a une imposante aide quelque part dans /usr/doc/wine je crois)

Dans la mdk 9.2, il existe un explorateur de fichiers à la sauce windows inclu dans le système wine.

J’ai tenté le coup, certains programmes se lancent et fonctionnent en cliquant directement à partir de l’arborescence et en cliquant sur les exe windows (irfan view, texture processor pour l’instant ; c’est un début).

Le seul hic, c’est que si un programme ne se lance pas ou mal alors là tout plante y compris mdk (j’inclus dans ce nom générique le système et les applications) donc on se retrouve un peu comme avec windows.

Ah ! les cons, ils ont même réussi à émuler le plantage façon windows ; trop fort !!!

Trève de plaisanteries, ce qui gène le plus souvent wine, c’est la gestion ou la reconnaissance des dll dont certains programmes ont besoin pour fonctionner. Et là, j’avoue être un peu perdu.

Mais je ne désespère pas... de trouver la solution car si un minimum de programmes arrivent à tourner, il n’y a pas raisons, à priori, que d’autres ne fonctionnent pas même si ce n’est pas aussi simple qu’un double clic....

> Wine, avis d’un utilisateur de mandrake , le 26 février 2004 par Hada de la Luna

Bonjour :o))

Merveilleux ! vous avez réussi à l’installer et à vous en servir (au moins partiellement) sous Mandrake... (quelles versions ?)

 pouvez vous décrire plus en détails comment ? (c très important les détails, surtout pour les Newbies totaux  ;opp)
 où avez vous trouvés les fichiers de Wine qui vous ont servis ?
 avez vous fait qq copies d’écrans illustratives ?

Du fond du coeur, merci de vos réponses (les plus détaillées possibles et les plus accessibles possibles à un/une Newbie).

Ou mieux, puisque vous savez écrire des tutoriels (et l’avez déjà fait pour ici) , pourquoi ne pas en faire un ? c’est une vraie demande, surtout pour les gens sous Madranke... qui est, quoi qu’on en pense, la première distribution chez les Newbies... et donc une des premières étapes de la grande Migration...

Si vous souhaitez en discuter plus en détails, avec moi, vous pouvez me joindre par messagerie interne (voir dans la partie privée du site) . Sinon vous pouvez procéder par là technique "nouvelle traductionr", que vous avez déjà utilisée, mais en mettant la "fiche avec pièce jointe" dans la partie Logiciels Libres

Très cordialement et bonne journée (ou soirée selon le moment où vous lirez) ;o))

Mandrake 9 et + , le 14 mars 2004

Wine est présent dans les packetages Mandrake (sur le Cd d’installation)... Pas besoin de compiler... Après, je ne me rappelle plus trop ça fait plusieurs moi que je m’en suis servi, mais je pense pas ques les ’newbies’ dont je fais honorablement parti en tire utilité pour l’instant... A part le Notepad et quelques programmes du meme genre, rien ne tourne !

Répondre à ce message

Wine : des espoirs... et c’est tout ? , le 26 février 2004 (2 rép.)

Bonjour,

je suis actuellement dans la phase ou je voudrais m’affranchir à 100 % des logiciels Microsoft et basculer ma machine perso sur un Linux, que ce soit une Mandrake ou une autre distrib (je ne suis pas encore fixé).

J’ai donc fait l’inventaire de tout les softs que j’utilise chaque jour, et j’ai cherché à remplacer les quelques logiciels propriétaires-windowsiens par du GPL (ou assimilé, les licenses sont à ce sujet obscures pour la béotien).Tout allait bien dans le meilleur des mondes. J’avais même persuadé ma femme que Linux ne serait pas rébarbatif, mais tout aussi simple de Windows à utiliser...

Sauf que... Il en faut un, non ? sauf que, donc, j’utilise très régulièrement un logiciel non libre qui n’est développé que pour Windows (il va falloir que ça change !! :-(). Qu’à cela ne tienne, me dis-je, je vais le faire tourner avec Wine. J’ai donc téléchargé la dernière version de Wine verison debug, et j’ai tenté : 1. de lancer l’installation complète à partir de Wine, 2. puis de lancer l’appli en copiant une installation à partir d’un DD sous Windows.

Et dans les 2 cas, cela n’a pas fonctionné. Mon souci est qu’en ce moment je n’ai pas énormément de temps à consacrer à mon PC et que les docs et autres HOW-TO pour faire fonctionner une appli sous Wine sont inexistants...

Pourtant, je suis même prêt à le recompiler s’il le faut... A condition qu’on me prenne la main...

Alors, si des fois il y a un volontaire...

Je sais que cette appli tourne sous Wine, mais je n’ai jamais lu quoi que soit à propos de la MDK 9.2 (que j’utilise en ce moment...).

Et du coup, me voilà bloqué dans ma migration totale vers Linux... :,-(

-----> La page de l’appli sur Wine HQ

> Wine : des espoirs... et c’est tout ? , le 26 février 2004 par Hada de la Luna

Bonjour,

C’est effectivement une des grandes barrières à La progression du Peuple Migrateur

Un tutoriel véritablement accessible à Tous est une nécessité, voire (mais c’est plus long) un développement d’un mode d’installation et de configuration graphique et accessible au commun des mortels...

Si quelqu’un de calé pouvais écrire un tel tutoriel (et que nous constations son efficacité), j’irais même jusqu’à le traduire pour la fiche en "english"  ;o))

Mais il faut que les "bons en Linux" surmontent leurs répugnance à passer à l’action désintéressée....

Très cordialement et bonne journée :o))

> Wine : des espoirs... et c’est tout ? , le 21 avril 2004 par Patrick

Bonjour, cela en où de cette migration ? le dernier bastion est vaincu ? Je suis aussi intéressé pour migrer avec cette appli sous Linux .... Par les liens je tombe que sur des sites et explication en anglais qui n’est pas ma tasse de thé. As-tu des résultats probants depuis ? Patrick pguimber@free.fr

Répondre à ce message

> Wine et le mythe du libre gratuit , le 25 février 2004 par Je suis masqué mais on me reconnaîtra (4 rép.)

J’aimerai bien que les personnes qui rédigent les notes apprennent un peu plus en considèration ce que représente le libre tel que vu par la FSF. Libre ne signifie pas forcément gratuit ! Free as in Freedom. Je n’écris pas pour rien sur les forums... oups fora.

Wine est "sponsorisé" par CodeWeaver

OOo est « sponsorisé » par Sun et personne n’y trouve rien à redire. Certains programmes voient leurs développeurs payés par des fondations (Mozilla,... ) et d’autres par des entreprises (Ximian,...), il n’y a rien de choquant parce que les sources sont accessibles. C’est la méthode commercialement agressive à critiquer, pas le principe. Il en est de même avec la solution pour les jeux, WineX, les sources sont disponibles sur le CSV.

Wine fonctionne bien avec certains programmes et il n’y a pas besoin de sortir d’école d’ingénieur pour le faire fonctionner. Arrêtez de véhiculer l’éternelle ritournelle « GNU/Linux c’est trop dur [si on a pas les rpm] », il suffit de télécharger les sources, ouvrir le README et taper ce qu’il y a écrit comme commandes pour la compilation. Souvent il s’agit de
./configure
./make all
./make install
et on lance le programme windows avec wine mon_programme.exe. Rien de très compliqué, j’ai tapé 3 commandes et utilisé vim une seul fois et sans écrire. Pour les mandrakeux, urpmi fera sûrement tout le travail pour l’installation des rpm donc sans besoin de compiler.

Wine n’a pas besoin d’une licence Windows pour fonctionner, il offre un support partiel, mais déjà bien complet, des APIs Win32 de Windows (3.1 jusqu’à XP). On peut mettre des DLLs windows pour le compléter mais comme certaines APIs implémentée (les builtin DLLs) sont des wrappers des fonctions systèmes, les DLLs originales ont de grande chance de ne pas fonctionner.

L’utilisateur de logiciel libre se doit d’être actif et d’apporter ce qu’il peut apporter à la communauté (dons, aides, traduction, corrections, remarques, blagues). Il faut le motiver à participer et à prendre conscience qu’il peut avoir un rôle à jouer. Il faut éviter de le laisser passif dans son coin et attendre que d’autres fassent le travail à sa place. S’il rencontre des problèmes, il s’adresse à la communauté. Si c’est juste pour avoir un logiciel gratuit, il peut passer son chemin.

Les virtualisateurs sont donc plus rapides et offrent, en principe, un meilleur support de la machine virtualisée.

J’ai déja vu cette phrase quelque part. *grat* *grat*

Il est masqué, pourquoi ? , le 26 février 2004 par Hada de la Luna

Rien de ce que vous avez dit (aux points de vues technique et légaux) n’est contraire au contenu de la fiche... malgrès ce que la forme de votre message semble sous entendre...

Cependant, si vous souhaitez des notices plus dans votre propre style, il suffit de cliquer sur OK en haut cette fiche, ou partout ailleurs dans le site, de vous inscrire et de rédiger/amender les fiches... mais, bien sûr, cela n’est pas une démarche anonyme...

Seul détail inexact techniquement :

Pour les mandrakeux, urpmi fera sûrement tout le travail pour l’installation des rpm donc sans besoin de compiler.

Car je fais dans la distrib "facile" et sous Mandrake le message obtenu est (de mémoire) : "l’installation a échoué", c’est d’ailleurs la raison pour laquelle un tutoriel (qui dépasse le readme.txt en terme de précision) a été mis dans les liens...

L’utilisateur de logiciel libre se doit d’être actif et d’apporter ce qu’il peut apporter à la communauté

Tous les utilisateurs ne peuvent pas donner de leur temps... ni s’investir autant que moi (par exemple  ;opp et, éventuellement, Vous)

D’ailleurs, puisque vous parlez d’être actif.. pourquoi n’écrivez vous pas un tutoriel détaillé sur l’installation de Wine sans les "vilains rpm" ?

Vous le mettriez en pièce jointe de cet article et en assureriez la maintenance... mais il faudrait pour cela vous identifier...

De plus cela ferais notablement progresser le Libre... en utilisant un pub de l’époque lointaine où j’avais la TV :

Le progrés ne vaut que s’il est partagé
EDF

Il faut éviter de le laisser passif dans son coin et attendre que d’autres fassent le travail à sa place.

Justement, pourquoi avez vous attendu que je recueille et compile les infos et que j’écrive cette fiche ? Allez ! au boulot ! M’sieur l’Inconnu... On l’attend notre Tuto sur Wine !

Très cordialement et bonne journée :o))

> Parce que c’était l’époque de carnaval , le 26 février 2004

Décidement, vous me traitez d’intégriste dès le premier post, vous lancez des trolls et accordez le point godwin tout en ayant l’air de n’avoir rien fait, vous vous inspirez très fortement d’un de mes commentaires au point même de laisser une phrase identique, et vous osez répondre de la sorte ! Vous allez jusqu’à faire allusion à votre réponse dans un autre poste pour montrer que vous avez le contrôle total de la situation.

Si quelqu’un de calé pouvais écrire un tel tutoriel (et que nous constations son efficacité), j’irais même jusqu’à le traduire pour la fiche en "english" ;o))

Je n’écrirai pas de tutoriel sur la compilation de Wine car autoconf et automake ont déjà fait tout le travail. Voilà ce qui est écrit dans le README :

In case you chose to not use wineinstall, run the following commands to build Wine :

./configure

make depend

make

So, am I efficient enough for you ? Will you translate my useless tutorial ? Hope yes, you’ll have to save your self esteem whatever happend.

Also found in this README, some nice stuff.

When invoking Wine, you may specify the entire path to the executable, or a filename only.

For example : to run Solitaire :

wine sol (using the search Path as specified in wine sol.exe the config file to locate the file)

wine c :\\windows\\sol.exe (using DOS filename syntax)

wine /usr/windows/sol.exe (using Unix filename syntax)

wine — sol.exe /parameter1 -parameter2 parameter3 (calling program with parameters)

Cela semble évident à comprendre. Le fait de connaitre l’existence de make et de configure évite même d’avoir à comprendre l’anglais.

Ce n’est pas parce que vous mettez des smilies que vos propos perdent leur fond.

> le poste précédent répond au sujet d’au-dessus , le 26 février 2004 par Ssitub

Le sujet "Wine : des espoirs... et c’est tout ?" (à mettre en 3ème place donc) vous n’êtes pas fou et moi non plus, j’espère.

Wine + ton de la notice = soulèvement d’émotions, ça fait plaisir :) mais n’oubliez pas de rester courtois et de vous relire. On se laisse plus facilement emporter, à l’écrit... et c’est moins agréable à lire. Merci.

> Wine et le mythe du libre gratuit , le 10 mai 2004

Est ce que ça fonctionnne bien dans les jeux récents style farcry need forspeed underground, colin mcrae rally 04 si ca fonctionne bien je migre

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

Menschen auf der Plaza de Colón Menschen auf der Plaza de Colón
Creative Commons BY

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks