Xataface

Site officiel
Copie d'écran
Bookmark and Share

Xataface sert à créer des sites basés sur la manipulation de données (créer, lire, modifier, supprimer). C’est une plateforme PHP (cadriciel) très simple à mettre en place, posant une interface sur votre base de données en analysant les tables pour créer des formulaires, des pages, des listes, etc. Xataface est plus complet que PHPMyAdmin, avec, surtout, un objectif différent, celui de créer des sites web et des applications de gestion de données.

J’utilise constamment ce cadriciel depuis 2006 et dans la pratique, je me rends compte à quel point il est commode et qu’il me fait gagner du temps, y compris sur des applications complexes, pointues et particulières. Il est très riche et en constante évolution avec le développeur Steve Hannah toujours disponible sur le forum.

Dans sa présentation, Steve Hannah écrit : Xataface correspond dans une niche qui n’est pas bien couverte par des applications/cadriciels existants. Xataface n’est PAS :

  • Une administration de base de données comme PHPMyAdmin
  • Une simple bibliothèque d’applications/cadriciel comme PHPCake
  • Juste un système gestionnaire de contenu (CMS) comme Drupal
  • Un générateur de code

Comme cadriciel de développement, Xataface ressemble plus à Django, un cadriciel python pour bâtir des applications fondées sur les données. Comme application, Xataface ressemble davantage à Filemaker, une base de données relationnelle populaire qui facilite pour l’utilisateur final la création d’interface et la gestion des données. Active Records qui permet la création spontanée de formulaires en se calquant sur la base de données, triggers pour déclencher des actions après ou avant telle autre action, permissions selon l’utilisateur qui vont jusqu’au niveau des champs des formulaires, moteur de recherche puissant : voici quelques unes des fonctionnalités de ce CMS promis à un bel avenir.

Ce qui frappe dans cette plateforme, c’est la rapidité et la simplicité pour mettre en place un site avec juste quelques fichiers .ini et .php. L’accent est mis d’abord sur les données. Les pages vont alors s’afficher par défaut. De minimes configurations servent à affiner les pages web de base. Souvent j’utilise SQL Designer pour mettre en place mes données et créer les tables ; puis Xataface prend le reste en charge .

Xataface utilise le moteur de templates Smarty et les feuilles de style de Plone dans l’affichage de base. Il est possible d’installer plusieurs sites sur un serveur avec un seul répertoire Xataface. Ainsi dans chaque site, il est possible de surdéfinir tel ou tel fichier du cœur de l’application. Les fichiers sont distribués dans des répertoires selon leur fonction. Comme dans toute plateforme qui se calque sur le modèle MVC (Modèle/Vue/Contrôleur), les fonctions de données, de présentation et de contrôle sont séparées.

Sa simplicité et son ergonomie sont rafraîchissantes. La documentation est en anglais pour l’instant et la hotline se fait par le forum du site. L’auteur, Steve Hannah, est très réactif et répond toujours aux questions. La rédaction de cette documentation est primordiale pour lui. Sur la page d’accueil une vidéo est proposée comme présentation et tutoriel.

Par rapport à des cadriciels comme CakePHP ou Symfony, Xataface est plus léger dans la partie développeur. J’ai commencé avec CakePHP pour une grosse application, mais maintenant je ne travaille plus qu’avec Xataface. Il est aussi pratique pour reprendre un site déjà fait et construire une interface d’administration. Il convient tout à fait à des débutants avec ses fichiers .ini à compléter à partir des tables, tout en étant un bon outil pour des développeurs chevronnés à qui il offre aussi des possibilités à la hauteur de leur attente. Il est étonnant de voir combien une interface aussi simple est dotée de fonctions aussi puissantes. L’auteur a approfondi les besoins autour de cette plate-forme, en étant particulièrement à l’écoute des développeurs. C’est une grande réussite.

La version 2.0 se prépare mais la version 1.3rc6 contient de nombreuses caractéristiques comme le datagrid qui permet de servir des données comme dans un tableur, modifiant les cellules dans les lignes et colonnes. Dans de nombreuses entreprises, le secrétariat utilise un tableur pour mettre les données et parfois, plusieurs personnes utilisent le même fichier ce qui engendre confusions et erreurs. Avec Xataface tout est simplifié car il est possible d’ajouter des indications sous les champs et des aides en contexte. Plus besoin de faire la formation des utilisateurs.

  • Les fonctionnalités de sécurité font qu’il est très facile d’adapter l’interface à chaque utilisateur en interdisant certaines tables, certains champs.
  • Les templates Smarty simplifient la création de thèmes et la personnalisation des pages.
  • Les données s’exportent en XML, CSV ou en flux RSS.
  • Les relations entre les tables s’affichent de manière conviviale et transparente.
  • Il est déjà possible d’utiliser la fonction depselect qui permet de faire des listes interdépendantes (choisir un pays, puis choisir une ville dans ce pays...) très rapidement.

Merci à Jean Carfantan pour la rédaction de cette notice sur le wiki de Framasoft !

Tags:
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Encore une nouvelle version et deux d’annoncées , le 26 janvier 2009 par Jean Carfantan (0 rép.)

Nous en sommes maintenant à la version 1.2 qui permet de faire un calendrier de n’importe quel affichage de données. La version suivante aura ce module email annoncé précédemment et la version de mars prochain permettra de créer une boutique en ligne. Steve Hannah ne manque pas de créativité et de suite dans les idées !

Répondre à ce message

Xataface : nouvelles versions (janvier puis février 2009) , le 21 janvier 2009 par Jean Carfantan (0 rép.)

Nous en sommes à la version 1.1.1 et en février, avec une nouvelle version, il sera possible de gérer une liste de diffusion avec abonnements, courriels personnalisés à partir d’une base... La mise à jour de la notice est en attente, ce qui explique ce post en attendant.

Jean Carfantan

Répondre à ce message

Xataface + DataGrid, tableur sur base de données , le 14 janvier 2009 (0 rép.)

La version 1.1.1 de Xataface vient de sortir.

En option, on peut ajouter DataGrid qui permet de saisir les données sur le mode d’un classeur. Une démo existe sur le site.

Très pratique pour supprimer dès que l’on peut le tableur au profit d’une base de données en réseau, le tout en logiciels libres bien sûr.

Répondre à ce message

Xataface pour écrire dans une base de données comme dans un tableur , le 31 mai 2008 (1 rép.)

Xataface est l’application web attendue depuis longtemps pour ceux qui aiment Apache, MySQL et Php en utilisation réseau multi-postes pour réaliser quasi-automatiquement des formulaires pour remplir des bases de données, et ce avec une gestion des utilisateurs, la possibilité de mise en forme des textes, de voir et de faire des recherches sur les bases MySQL, et surtout avec un historique des modifications. C’est quasi-magique, instantané, une fois assimilé le concept de modèle, vue, contrôleur. Cette programmation objet est plus complexe à aborder mais le résultat est là. Autant PhpMyAdmin est plus performant pour un poste unique, autant Xataface permet de réaliser des gestions de données pour un réseau de plusieurs personnes, et ce toujours via un navigateur web.

C’est rapide pour le programmeur, économique, libre et simple pour l’utilisateur. Merci à Jean Carfantan pour m’avoir fait découvert Xataface dans son excellent livre "Php et MySQL" aux éditions Microapp.com.

Xataface est en quelque sorte le Plone de Php. Le manuel du site web en anglais permet de créer rapidement mais pour aller plus loin il faut consulter le Forum (Pages au format Utf-8, formulaires personnalisés, modifications avec Ajax directement dans les tableaux des lignes de résultats, etc.).

Par rapport à la base de données d’OpenOffice.org ou autres qui permettent de créer des formulaires et des états de façon intuitive, il faut quand même connaître MySQL car les automatismes de Xataface reposent sur une bonne conception de la base de données. Il faut savoir installer Apache, MySQL et Php, connaître les bases de l’Html. Mais résultat en vaut la peine car l’utilisation se fait en réseau, par le web, avec Firefox par exemple, et les sauvegardes compactes sont dans MySQL. Le tout étant bien entendu sous licence GPL, libre, public, gratuit. On peut avoir un format durable et ouvert d’archivage des données.

Xataface est particulièrement pratique pour faire ses enregistrements personnalisés dans MySQL au lieu de les faire dans un tableur, avec la possibilité de faire des modifications auto-enregistrées dans une base de données, le tout à plusieurs en réseau si besoin.

Et même si la programmation faite par soi-même en Php est idéale pour des formulaires ou des rapports plus simples et donc plus rapides en consultation, Xataface permet de créer des interfaces professionnelles rapidement, ne serait-ce que pour valider un processus de gestion de données.

C’est donc finalement un outil complémentaire des divers Cms existants, de PhpMyAdmin et de ses connaissances personnelles en langage Php. Merci Jean Carfantan pour cet article.

Xataface pour écrire dans une base de données comme dans un tableur , le 12 juin 2008

Merci à toi pour ce commentaire en guise d’article, bien synthétisé.

Jean

Répondre à ce message

Xataface - Prado , le 30 mai 2008 par François Rousseau (3 rép.)

bonjour,

L’article concernant Xataface est super-élogieux. Savez-vous s’il est très différent de Prado, où si l’approche est similaire ?

François Rousseau

Xataface - Prado , le 12 juin 2008

Bonjour,

Je ne connais pas Prado. Xataface colle tout de suite à la base de données en construisant immédiatement des pages par défaut. Il suffit de surdéfinir ces pages en ajoutant des indications simples pour les cas particuliers.

Xataface est impressionnant de simplicité et d’autre part, je le pratique depuis plusieurs mois et je m’aperçois qu’il répond à la plupart des situations particulières.

Le seul souci est qu’il vaut mieux parler anglais car l’auteur est très disponible mais ne parle pas français.

Jean

Xataface - Prado , le 18 janvier 2009 par gitano

Cette application me semble bien pour construire de petite application mais encore faut-il l’installer !!!! Ce que je n’ai pas réussit à faire....

Xataface - Prado , le 27 janvier 2009 par Stf.

C’est vrai que la notice d’installation n’est pas très claire .. Je rame ...

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Autres rubriques

Informations générales

Juste une image

fog Northern Rwanda fog Northern Rwanda
Creative Commons BY

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks