Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows !

Il est possible de sauvegarder et restaurer rapidement une partition de disque dur en faisant une image.

Toutes vos données seront stockées dans un fichiers que vous pourrez placer sur un disque dur ou un CD. Cette solution permet aussi de déployer sur un parc d’ordinateurs strictement identiques [1], l’image d’un poste préalablement configuré.

À partir d’une distribution de Linux capable de fonctionner sans installation, au moyen d’un simple CD comme la Knoppix, un utilisateur prudent ayant un bon niveau de pratique sous windows va pouvoir faire un partitionnement dynamique [2] , la sauvegarde d’images de partitions et sa restauration, récupérer des données lorsque Windows ne veut plus démarrer.

Tout cela ne va pas sans un minimum d’explications notamment sur des notions propres à Linux [3].

Fini les heures passées à réinstaller des dizaines de pilotes et de logiciels. En cas de coup dur, une opération de restauration de la partition et le PC pourra être remis à neuf en quelques minutes.

[1] Ce qui est notamment le cas dans les établissements scolaires.

[2] Le partitionnement dynamique consiste à redistribuer l’espace disponible de votre disque dur sans altérer les données (système d’exploitation, programmes et fichiers).

Un article a déjà été consacré à une autre outil de partitionnement dynamique disponible sur la Mandrake Move (Diskdrake).

[3] Bien que l’utilisation de commandes en mode texte sous linux permette de réaliser les mêmes opérations, ce guide utilise le mode graphique plus abordable pour une personne qui découvre Linux.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 7 novembre 2011 par nthang (0 rép.)

Bonjour,

Il y a OSCAR c’est super : http://oscar.crdp-lyon.fr/

-----> http://oscar.crdp-lyon.fr/wiki

Répondre à ce message

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 9 janvier 2011 par Eric (2 rép.)

Merci pour ce tuto, cela a fonctionné à la perfection avec Knoppix 6.2.1 pour sauvegarder la partition Windows XP du PC de mes enfants. Mais lorsque mes enfants ont vu Compiz fusion avec les fenêtres gélatineuses, explosantes, transparentes ils ont voulu Linux sur leur ordi. Voilà c’est fait, deux nouveaux adeptes. Merci sincèrement Linux.

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 22 octobre 2011 par alaingre

Bonsoir

A quelques années d’écart, ce genre de commentaire fait toujours plaisir. Le tuto à vieilli, knoppix a évolué et d’autres outils (plus puissants comme fsarchiver) peuvent remplacer partimage mais le coté didactique des principales explications demeurent..

Lorsque l’usage d’un live CD est limité à une sauvegarde et restauration - je conseille gesis6

Maintenant - si vous avez été obligé d’installer linux à cause de vos enfants c’est bien fait pour vous :-)

PS - pour l’instant fsarchiver ne s’utilise qu’en ligne de commande mais un italien nommé claudio giuliani à remasteriser une sysrescue avec un menu semi graphique pour fsarchiver.

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 12 novembre 2011 par gencive

(réponse comment Linux vient sauvegarder Windows) il existe pour cela le live cd à faire soit même, drive image xml sous Windows bien entendu

Répondre à ce message

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 24 septembre 2009 (0 rép.)

« bien, c’est un peut gonflé, surtout quand on sait que les outils de ghost les plus complets (qui supportnt le plus de format, qui ont le plus d’options et qui ont les interfaces les plus ergonomiques et abouties) sont soit propriétaire, soit sous noyau windows... »

Et donc, sont payants et ne se trouvent pas en live-cd.

Répondre à ce message

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 17 mars 2009 par je suis le mac’ celui qui revend les joues et les fesses de ta frangine et couac (1 rép.)

bien, c’est un peut gonflé, surtout quand on sait que les outils de ghost les plus complets (qui supportnt le plus de format, qui ont le plus d’options et qui ont les interfaces les plus ergonomiques et abouties) sont soit propriétaire, soit sous noyau windows...

le seul a peu près complet sous *nix c’est partimage... c’est un peu archaique, des fs capitaux ne sont pas à l’appel (EFI par ex., ou JFS, etc...) et c’est pas vraiment accessible à monsieur tout le monde

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 17 mars 2009 par je suis le mac’ celui qui revend les joues et les fesses de ta frangine et couac

clair, à mort, à donf, on lui casse ses petites pattes arrières à linux... c’est aussi arrchaïque que windows et mac (bsd)

passez à minix3 les mecs... c’est ca la modernité

Répondre à ce message

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 1er septembre 2007 par krone (2 rép.)

Un article a été commis dans le mensuel OI qui aurait pu concurrencer ce tuto :

http://www.01net.com/editorial/355523/avec-un-logiciel-gratuit/

hélas cet article indique une ânerie dans son étape 5 : le montage de la partition à restaurer (alors que c’est la partition où est stockée l’image qu’il faut monter). Tout ça pour dire que je ne connais pas de meilleur tuto que celui du lien suivant :

http://www.framasoft.net/IMG/partitionsauvegarde.pdf

Sauf que le chapitre 6 "Restauration de la partition système" de ce dernier tuto est bâclé, trop succint et comporte une fâcheuse anomalie dans la phrase : "Il sera nécessaire d’indiquer le chemin et de nommer l’archive avec son extension : Par exemple : backupWin98.001 pour une sauvegarde segmentée en 001 , 002 .." L’anomalie c’est qu’il aurait fallu écrire : "backupWin98.000 pour une sauvegarde segmentée en 000 , 001 ..".

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 2 septembre 2007 par alaingre

Bonsoir

La partie restauration pourrait effectivement être mieux décrite mais ce tuto a déjà vieilli sur plusieurs points dont un qui me parait essentiel - l’arrivée de la version stable de ntfs3g permettant l’écriture sur du ntfs. Windows XP étant le système le plus répandu, même les disques externes (pratiques pour stocker une sauvegarde) sont dans ce format.

IL pourrait être utile d’ajouter une partie sur la sauvegarde et restauration du mbr (qui contient la table des partition et le chargeur de démarrage),d’expliquer comment faire en présence d’une partition de type swap, comment rafraîchir les périphériques... et peut être même changer le support du tuto ? laisser la knoppix pour une slaxfli par exemple

l’auteur

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 4 septembre 2007 par krone

Merci à l’auteur pour sa réponse. Je constate qu’il a des projets de refonte importante de ce tuto. J’espère qu’il sera aussi détaillé et pédagogique que celui-ci.

Répondre à ce message

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 25 juin 2007 (1 rép.)

Bonjour tout le monde, et pour sauvegarder un disque entier (mbr+partitions linux+windows), partimage peut-il le faire ?

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 2 septembre 2007 par krone

Non, partimage ne peut pas sauvegarder automatiquement un disque entier de plusieurs partitions en une seule passe (je veux dire en une seule commande). Il peut sauvegarder avec intervention manuelle chacune des partitions d’un disque dur. Les experts peuvent peut-être se faire des programmes à usage personnel pour automatiser cela mais ce n’est pas à la portée de tout le monde. Si je me trompe, répondez à ce post.

Répondre à ce message

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 13 novembre 2006 par Charles (3 rép.)

Tout content de trouver ce tuto, j’ai voulu aussitôt le mettre en pratique. Tout se passe bien jusqu’à l’opération finale : touche F5 et voilà ce qui s’affiche " impossible de créer le fichier temporaire mnt/pi1c016798.tmp"par manque de place ou manque de droits.

De la place j’en ai, je veux sauvegarder la partition qui contient l’OS (hda2= partition existante à 12G°) sur un disque dur externe de 250G° (sda1= partition créée à 20G°).

Les droits : j’ai suivi les conseils de la dernière page du tuto. J’utilise la KLA 2.2 RC2.

D’avance merci.

-----> ch-grosse@wanadoo.fr

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 13 novembre 2006 par Boolet

Si tu sauvegardes ton image sur une partition en FAT32, sache que la taille maximale d’un fichier est de 2 Go...

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 13 novembre 2006 par alaingre

Bonjour

Si comme on n’a voulu te le rappeler tu as bien pris la peine de monter ta partition du disque externe en écriture la raison de ce message est à chercher ailleurs.

Pour essayer de l’éviter je te propose de procéder d’une façon encore plus simple : (sous knoppix)

 tu cliques droit une première fois sur sda1 pour l’activer en lecture)
 tu clic droit une seconde fois sur sda1 ( change read/write ) pour l’activer en écriture
 tu doubles clic pour ouvrir sda1
 tu clic droit pour créer un dossier sur sda1 (cela permet de vérifier que tu as bien les droits d’écriture sur cette partition
 tu te places dans ce dossier et tu utilises encore ton clic droit > ouvrir un terminal ici
 Enfin tu tapes sudo partimage Normalement ce sera la première partition du disque (interne) qui sera sélectionnée pour être sauvegardée - au besoin tu peux la modifier.

Avec le temps ... j’aurais pu essayer d’améliorer certains aspects pratiques du tuto, d’ici la 100 000 ème visite ... mais je pense plutôt le refaire à partir d’une présentation Gparted live cd qui permet d’utiliser partimage et un gestionnaire de fichier appelé thunar.

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 13 novembre 2006 par Charles

Je pensais, comme il est indiqué p13 du tuto, que la FAT32 supportait les 4G° maximum.

Ceci dit, en remettant la segmentation par défaut (2037 M°) mon Pb a disparu et j’ai pu faire ma sauvegarde.

Encore merci.

Répondre à ce message

j’ai un DSL et je ne sais comment l’utiliser , le 13 août 2006 par nabil (1 rép.)

salut tout le monde, ça serait sympas de votre part si keklkun pourrait me donner un coup de main mon email nabil_zander@yahoo.fr je vous remercie ce que je veux surtout c’est programmer avec l’editeur de text comment choisir son langage, compiler et executer les progs

j’ai un DSL et je ne sais comment l’utiliser , le 14 août 2006

Bonjour

Pour avoir une réponse il faudrait commencer par choisir le bon endroit pour poster la question.

PS - l’indication d’un email pour l’envoi d’une réponse n’est pas non plus une bonne idée car une réponse peut intéresser les autres lecteurs - il est donc préférable qu’elle soit publiée.

Répondre à ce message

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 2 juillet 2006 par Krone (0 rép.)

Pour ceux qui mettent un temps fou pour créer les images d’une partition du disque hda sur une partition du 2ème disque dur hdb , il faut vérifier si le mode dma est bien activé sous KAELLA. Pour l’activer sur le disque hda : sudo su (entrée) hdparm -d1 /dev/hda (entrée) Pour l’activer sur l’autre disque hdparm -d1 /dev/hdb (entrée) après ça, le temps de création de l’image est divisé par 4 sur mon PC : l’image se créée à environ 300 Mo par minute au lieu de 80 Mo par minute.

Répondre à ce message

impossible de changer la destination des saugarde de backuppc , le 5 avril 2006 par anthony14 (1 rép.)

Bonjour, mon probleme c’est pouvoir faire un choix multipe de destination de sauvegarde soit : disque usb, sauvegarde sur bande ou autre partition et de pouvoir le selectionne sur le navigateur de backuppc si quelqu’un pourait m’aider sa serait sympa merci

Sauvegarde avec backuppc , le 6 avril 2006 par alaingre

Bonsoir anthony

Désolé je ne connais pas Backuppc - qui à l’air moins facile d’usage pour un débutant que partimage.

Mais peut être que tu trouveras la réponse sur ce site (en français) ou parmis les liens qui l’accompagnent ?

-----> Sauvegarde avec BackupPC

Répondre à ce message

Impossible restauration ? , le 30 mars 2006 par iocha (4 rép.)

Bonjour à tous. j’ai bien suivi le tuto pour la création d’une image d’un disque NTFS avec Windows XP Pro dessus ainsi que pour sa restauration sur un autre disque non formaté (au début...) Une fois le process de création de partition, formatage et restauration terminé avec succès sous knoppix, je reboot et ôôôô... pas de partition NTFS !!, et donc pas de boot depuis mon nouveau disque. Sous knoppix, le disque apparaît bien comme NTFS et avec des données dessus, mais c’est tout... Une idée pour aider le débutant que je suis ? Merci d’avance.

Impossible restauration ? table de partitions, mbr ? , le 30 mars 2006 par alaingre

Bonjour

La configuration nouvelle est elle identique à la configuation ancienne ? Autrement dit est-ce un nouveau disque en remplacement de l’ancien ?

Ce nouveau disque contient il la même organisation en terme de partitions (primaires et logiques) ?

Si l’ancien disque est conservé est-ce est bien le nouveau disque qui est ammorcé en premier par le bios à la place de l’ancien ? (disque IDE esclave ou maitre)

Lors de la création de la nouvelle partition avec Qtparted avez vous pris soin d’activer cette partition ?

(clic droit sur la partition ->activer )

Une autre précaution pour ce type d’opération est de s’assurer que la taille de la partition cible n’est pas inférieure à la taille de la partition source (normalement la restauration aurait du se bloquer) .

Enfin La sauvegarder d’une image de partition n’est pas suffisante (notamment lorsqu’on change de disque ) il peut être nécessaire de sauvegarder la table des partitions et le mbr.

Vérifiez les points précédents avant d’entreprendre ces dernières opérations décrites dans ce tuto knoppix

-----> sauvegarde et restauration table de partitions et mbr avec knoppix

Impossible restauration ? , le 31 mars 2006 par iocha

Merci pour cette réponse. En ce qui concerne le nouveau disque et la config, c’est exactement la même puisque le but de l’opération est de créer une image à installer sur toutes les machines que je monte qui sont rigoureusement identiques. Par contre, je ne sais pas somment sauvegarder la table de partition et le mbr, je ne sais même pas ce que c’est ;). Sinon la partition avait bien été activé sous QtParted. Alors je ne sais pas ce qui ne va pas, en tout cas, ce qui est sur c’est que je ne veux pas utiliser Symantec...

Impossible restauration ? , le 31 mars 2006 par iocha

Bon, bas apparement, j’ai trouvé mon erreur : Après avoir partitionné et formaté mon nouveau disque avec QtParted, il fallait apparement redémarrer avant de lancer la restauration à partir de l’image. C’est tout bête, un peu comme je me sents en ce moment ... Merci quand même un grand merci d’être là pour les nuls comme moi.

Création de partition> - reboot nécessaire ou ... ? , le 2 avril 2006 par alaingre

Votre expérience pourra toujours éclairer des utilisateurs qui se trouveraient dans la même situation.

J’avais déjà indiqué dans le tuto qu’après avoir créer de nouvelles partitions il était nécessaire de rebooter la knoppix.

Cette solution me paraissait la plus simple pour un débutant. D’autant plus que je n’en connaissais pas d’autre.

Mais peut être existe t’il une formule magique à taper dans une une console pour éviter ce redémarrage ?

Répondre à ce message

problème de droits , le 15 mars 2006 par lionel (3 rép.)

Bonjour,

J’ai téléchargé la version KNOPIX, qui fonctionne très bien , j’ai créé une partition ext2 de 10 Go avec QTPARTED et je veux faire une image de ma partition windows (9 Go dont 4.7Go de données) sur cette dernière. Seu hic, une fois la procédure suivie à la lettre avec PARTIMAGE, à la fin du processus j’ai : impossible de créer le fichier temporaire mnt/sda2/pi4e127d85.tmp merci de vérifier qu’il y a assez d’espace et que vous avez les droits. Hors, il y a assez d’espace et j’ai bien exécuté sudo su. Si qqn a une idée ? Lionel

problème de droits à vérifier , le 15 mars 2006 par alaingre

Lancer partimage avec des droits root ne suffit pas à donner des droits en écriture ... la première chose à vérifier (et corrigé) est de monter (clic droit > monter) la partition (ext2) en écriture (clic droit > change readwrite ...)

Cliquer sur l’icône correspondant à la partition montée > son contenu s’affiche dans l’explorateur de fichier (konqueror) : encore un clic droit dans la fenêtre ainsi ouverte > Ouvrir un terminal ici > tapez sudo partimage (avec cette façon de faire il n’est même pas nécessaire d’indiquer le chemin pour stocker l’image)

-----> un extrait du forum partimage sur ce type de problème

problème de droits , le 16 mars 2006 par lionel

Merci pour la réponse, mais le problème reste le même, en suivant toujours à la lettre la procédure. J’ai regardé dans le forum et ai vu que des gens avaient des problèmes similaires. J’ai tenté de trouver les fichiers temporaires dans home, mais je n’en ai pas. Si quelqu’un a trouvé la solution.................

problème de droits , le 3 octobre 2006 par Ph. D

Pour avoir eu le même souci, je suis resté en carafe un certain temps avant d’aller voir par hasard dans les propriétés du lecteur, et c’est bien là qu’il faut regarder ! Voici la procédure : clic droit pour accéder au menu du disque > propriétés > onglet "Périphérique" et décocher la case "Lecture seule" Ensuite il reste à vérifier que l’on possède bien les droits en lecture / écriture (change read/write mode). Au fait, je suis novice sous linux, pour l’instant je mets les mains dans le cambouis...

Répondre à ce message

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 9 février 2006 par Galou (2 rép.)

Bonsoir.

Alors moi, j’ai bien regardé tout ce qui est écrit et expliqué partout, mais j’ai toujours un peu de mal, et étant novice, j’ai forcément peur de faire des bêtises.

J’ai windows xp, avec un disqe non partitionné sauf pour une toute petite partie visible seulement à l’aide de knoppix qui semble servir à la restauration du système en cas de pépin. Et depuis deux jours, je me suis mis en tête de partitionner mon ordi pour pouvoir installer linux (que je connais à peine) sur une partition. J’essaie un peu de suivre les indications du tutoriel (que je trouve très bien fait) mais, j’ai besoin d’une petite précision :

étant donné l’état actuel de mon ordi, si je ne veux pas perdre toutes les données enregistrées dessus, je suis obligée de trouver une solution genre disque dur externe ? C’est-à-dire que si je fais ça simplement, genre juste redimensionner le disque dur, je risque de perdre des infos enregistrées sur ce disque ?

Pour mon petit problème, je n’ai besoin que d’une brève réponse. ;-)

Merci d’avance pour l’info.

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 9 février 2006 par alaingre

Bonsoir

La prudence est de mise lorsqu’on touche aux partitions. Il vaut donc mieux vérifier à deux fois...

La petite partition cachée (mais visible avec knoppix) est certainement celle qui permet la restauration du système. (il ne faut pas y toucher)

Si ton objectif est juste de réduire la taille de la partition système (celle sur laquelle se trouve le système windows) pour libérer un espace libre qui sera utilisé par un linux - l’opération est effectivement possible grace à Qtparted sans perdre les données enregistrées sur cette partition.

A condition de bien défragmenter cette partition windows l’opération est tout à fait sûre (en cas d’échec le programme n’effectue aucune modification)

Pour employer des termes simples, Qtparded permet de travailler sans difficulté sur la partition la plus "à droite". En revanche si l’on voulait supprimer une partition qui serait à "gauche" pour ensuite déplacer les partitions existantes vers l’espace disponible c’est plus délicat (et même pas possible pour des partitions windows de type ntfs)

Comme ton objectif se limite seulement à réduire la taille de la partition la plus à droite cela ne posera donc pas de problème. (y compris si par la suite tu souhaitais faire l’opération inverse : c’est à dire supprimer tes partitions linux)

Maintenant que tu as lu toutes les indications du tuto tu peux aussi utiliser une version live cd d’un programme quasi identique à Qtparted c’est Gparted - l’intérêt de ce live cd qui ne pèse que 35 Mo est de démarrer directement sur l’outil de partitionnement en mode graphique.

Lorsque tu auras fait un peu de place sur le disque pour linux je te conseille :

1) De relancer windows pour effectuer une vérification de la partition système (clic droit sur C >Propriété> outils> vériification - un redémarrage de windows et encore nécesssaire pour terminer l’opération (l’ écran bleu est tout à fait normal)

2) De lancer l’installation de la distribution linux de ton choix et au moment du partitionement de choisir l’option qui va partitionner automatiquement l’espace libre disponible sur le disque (ne pas se tromper d’option !)

-----> Gparted en live CD

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 10 février 2006 par soupaloignon

Tout travail sur les partitions d’un disque dur, et quelles que soient les précautions prises, doit se faire apres une sauvegarde des données. C’est beaucoup plus prudent.

Cordialement

Répondre à ce message

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 7 janvier 2006 par ugo (2 rép.)

bonsoir à tous juste un petit mot pour 2,3 bricoles...

 voulant partionner mon disque dur externe Usb2 avec Qtparted, lors de la dernière boite de dialogue (avancement) j’ai ce message en rouge "une erreur s’est produite durant l’appel ped_file_syst_resize"

& donc le partionnement échoue, ce avec tous les CD-live que j’ai essayé (knoppix 3.7, 3.8.1, kaella 1.3 & 2...), à quoi dois-je l’attribuer & comment y remédier ???

 sinon chez moi la sauvegarde de ma partition système (XP) de 9.8Mo a pris 3h40’ sans compression

 sinon, j’ai lu attentivement le tuto (merci pour ce travail) & je voudrais être sûr d’une chose lors de la restauration éventuelle par knoppix : p.14 il est précisé que "comme pour la sauvegarde (la partition à restaurer ne doit pas être montée..."

de quelle partition s’agit’il : celle où j’ai fait ma copie (sur disque externe) ou celle contenant ma partition système d’origine ??? & pour aller au bout de la question, l’autre partition doit donc être montée...

 enfin dernière chose pour être sûr de ne pas avancer en terrain inconnu, toujours p.14, après avoir indiquer le chemin de l’archive avec son extension (.000 ), est-ce-que les fichiers suivants (.001, .002...) demarrent automatiquement ou faut-il pour chacun redonner son "chemin" ?

merci de prendre un peu de temps pour me répondre si c’est possible.

Partimage et Qtparted , le 8 janvier 2006 par alaigre

Bonsoir

IL est effectivement important de comprendre pourquoi et quand une partition doit être montée ou démontée pour l’usage de Partimage et de Qtparted

 Pour Qtparted il y a une règle simple : toutes les partitions doivent être démontées. L’usage de Qtparted à partir d’un CDvif (ou Live CD) permet de ne pas se tromper. Et avec une distribution comme la System recue CD c’est encore mieux car on élimine tout risque de montage involontaire.

Je n’ai pas trouver d’info sur le type d’erreur rencontrée sauf à rappeller qu’il faut bien préparer la partition avant le redimentionnemnt (confer tuto)

 Pour Partimage : c’est bien la "partition cible" qui doit être démonter. La partition contenant le fichier image (ou fraction d’image) de la "partition source" à restaurer devant être accessible à l’application partimage elle est nécessairement montée (1).

Lorsque le fichier image est fragmenté il suffit d’indiquer le nom du premier fragment, les autres suivront à condition d’être accessibles par le même chemin (même répertoire)

3h40 pour 9 Go (pas 9 Mo) cela parait beaucoup - surtout sans compression. En dehors de la faible quantité de mémoire vive et un processeur peut puissant, cela pourrait être lié à l’impossibilité, pour la knoppix, de créer un fichier d’échange (swap) sur le disque interne en raison de son système de fichier nfts.(2)

(1) Le montage consiste à rendre accessible un système de fichier à travers une arborescence. Sous knoppix un double clic (ou clic droit > monter) permet le montage en lecture seule suffisant pour lancer une restauration.

(2) Il pourrait être intéressant de vérifier cette hypothèse en créant une petite partition (environ 2 ou 3 fois la taille de mémoire vive) au format fat (ou swap) sur le disque dur interne

Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 9 janvier 2006 par ugo

merci alaigre pour cette reponse

pour la partition swap, pour l`instant je ne peux que m`abstenir puisque je n`arrive pas a faire fonctionner QtParted meme en ne montant pas les partitions (mais sinon j`ai 512Mo de ram)

sinon oui il s`agit bien de 10 Go...

enfin merci pour les infos sur la restauration donc bien que restaurant la partition systeme il n`est pas necessaire d`avoir des droits d`ecriture dessus (puisqu`on ne la monte pas)

toutefois une derniere question pour etre sur d`avoir tout compris : quand on fait une copie de sa partition systeme, en passant par partimage & en suivant le tuto, la copie du fichier qui permet a XP de demarrer (boot.ini je crois) est bien sur copier & donc en redemarrant le pc le bios le trouve au bon endroit & boot normalement c`est bien comme cela que ca fonctionne...

en tout cas, encore merci pour le SAV...

Répondre à ce message

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 28 octobre 2005 par jrev (2 rép.)

Bonjour, En suivant le tuto concernant partimage sur knoppix 4.0 http://www.framasoft.net/article3552.html j’ai créé une partition de sauvegarde sur mon disque dur de 7,81 GB en ext2 puis j’ai sauvegardé ma partition root ( / ) de 1,70 GB ce qui m’a donné un backup de 675,1 MB

j’ai donc voulu faire ensuite la sauvegarde de ma partition /home de 360 MB et au moment de lancer la sauvegarde j’ai le message : impossible de créer le fichier temporaire (/mnt/hda5 disque saturé)

ma question : comment remédier à ce problème ? Merci d’avance de vos suggestions

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 31 octobre 2005

pour voir la progression de cette enquête : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php ?pid=115437#p115437 j’attends la réponse de l’utilisateur qui aura réussi la sauvegarde et la restauration de ses partitions avec partimage... Merci d’avance

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 3 novembre 2005 par alaingre

Bonsoir, j’ai été voir les indications données sur le forum d’ubuntu

En premier lieu il me semble que le chemin indiqué pour la sauvegarde est erronné car il devrait être du type /mnt/hda8/backup et non pas /UNIONFS/dev/hda8/backup

Lorsqu’on ouvre un terminal dans la parition de sauvegarde pour lancer partimage on peut mêmee se contenter de taper le nom du fichier donné pour la sauvegarde (le chemin étant relatif)

De plus il faudra choisir un niveau de compression adapter car la taille de la partition home (hda5) et supérieure à la partition hda8

Mis à par cela, ce problème de création de fichier temporaire a déjà été évoqué ici (voir plus bas) et la première chose à vérifier reste les droits en écriture sur la partition qui doit recevoir la sauvegarde. (clic droit > propriétés... )

Voir le forum de partimage accessible depuis la page http://www.partimage.org/index.fr.html

-----> Un extrait du forum partimage

Répondre à ce message

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 20 septembre 2005 (3 rép.)

suis obligée renoncer à ces sauvegardes providentielles !... (car meme le meilleur des tutoriels (et il est très bien pourtant) laisse trop de marge à l’erreur, et donc au crash !, pour les novices complets !) (enfin, c’est surtout ces logiciels qui laissent la marge !) et ce que j’ai lu au-dessus confirme.

à quand un "ghost" pour novices complets où y’aura juste besoin de taper "DDur C à sauvegarder" et le "ghost" se met à faire le truc entièrement sans intervention de notre part ! (et donc sans "erreur" de notre part...) un rêve... utopique !

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 20 septembre 2005

je rectifie : "ce que j’ai lu au-dessous (les messages) confirme"

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 21 septembre 2005 par alaingre

Bonsoir

La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a (1)... de même le "meilleur des logiciels" ne pourra faire certaines opérations sans poser à l’utilisateur un certain nombre de questions lui permettant de s’adaper aux diverses situations rencontrées.

 Sauvegarder quellle partition ?
 Ou doit on sauvegarder l’image de cette partittion ?
 Sous quel nom ?
 Quelle taille maximun pour les fichiers de l’image ?

Si l’unique DD de votre pc n’a qu’une seule partition et que vous ne disposez pas d’un support externe (réseau ou DD externe) le meilleurs des logiciels ne pourra rien pour vous.

Idem pour les opérations de restauration de l’image.

En revanche, dans un environnement parfaitement défini il parait concevable de lancer un script qui va automatiser une tâche elle-même bien définie et sur laquelle l’utilisateur n’aura aucune option à formuler.

La présentation de l’article parle d’« un utilisateur prudent ayant un bon niveau de pratique sous windows » La lecture de l’article (et des commentaires) doit permettre à l’utilisateur d’apprécier les difficultés qu’il pourrait rencontrer voir de renoncer comme dans votre cas.

Un alpiniste qui s’’engage dans une ascension dont la difficulté se situe bien au dessus ses capacités a bien peu de chance de parvenir au sommet. Mais en plus il encoure de grand risques ... Le renoncement est parfois la bonne décision.

(1) NDLR : dans ce cas on pourrait s’en contenter :-)

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 23 octobre 2005 par mnémo

bonjour alaingre (dsl j’avais pas vu qu’il y avait réponse..)

non, mais c’était pas pour critiquer. je trouve que c’est déjà tres bien qu’il existe des logiciels libres (de toute sorte d’ailleurs), et que le boulot qui est fait pour est immense (vu mes capacités ! je l’imagine tres bien !! :-) ). et les tutos ! (justement qd on voit un tuto on a tjs l’espoir qu’on en soit capable ! des fois c’est le cas, meme pour un novice) je regrette seulement que les "gros" novices ne puissent hélas en profiter... (pour ce logiciel du moins)

par contre les 4 questions que tu as données en exemple, ne me semblent pas un probleme meme pour un novice (sauf peut-etre "la taille maximum" : il faut savoir où trouver l’info (mais c’est peut-etre expliqué ds le tuto ?)), c’est d’autres choses qui sont plus compliquées...

par contre je crois que tu as donné quand meme une bonne nouvelle, et que finalement c’est peut-être pas si "utopique" un futur logiciel type "ghost" qui serait plus pour "novice" (si j’ai bien compris) : car par exemple moi j’ai déjà le DDur partitionné d’origine (comme bcp des ordis actuels), et d’après ce que tu dis ce serait plus facile pour créer ça ?

sinon, pour le renoncement, c’est sûr c’est plus prudent si malgré toutes les infos on "sent" qu’il peut y’avoir pble. mais ça n’empêche "ça fait mal au coeur" ;-) c’est surtout qu’il faut svt "reformater" qui embête, et en plus en novice, on a peur aussi de faire des bêtises...

mais en tout cas ce que tu as dis laisse quand meme la possibilité que +tard ce soit faisable ! :-)

Répondre à ce message

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 12 juin 2005 par Djl (0 rép.)

Un simple merci d’un débutant Linux pour le travail des auteurs du tutoriel ainsi que l’équipe de mise en ligne . Encore un dépannage possible grâce au partage des connaissances de la communauté du libre .

Jlouis Prof de Physique

Répondre à ce message

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 9 juin 2005 par slump (0 rép.)

salut, j’ai la knoppix 3.6 eyrathlix et je n’ai pas trouvé l’outil pour partitionner.... est-ce que vous savez où je peux trouver une notice de cette version (celà ne me paraît pas indiquer dans le livre ) ou m’indiquer les outils à utiliser....a+

Répondre à ce message

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 26 avril 2005 par softseba (1 rép.)

Bonjour,

Merci pour ce tuto vraiment sympa. J’ai tous de même un petit hick :s

Je voulais restaurer ma partition mais au moment de lance le programme il me dit "Niveau de compression invalide pour sauvegarde ...." Que se passe -t-il ?

Merci bien à vous

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 27 avril 2005 par alaingre

Bonsoir

D’après ce qu’on peut lire sur le forum de partimage cette erreure pourrait survenir en présence de fichiers images d’une taille supérieure à 2 Go avec une distribution (linux) utilisant un noyau (kernel) trop ancien.

Quelques indications supplémentaires (version de partimage, type de partitions, taille des fichiers, distributions linux utilisée etc...) sont souvent utiles au diagnostic

Merci de confirmer l’éventuel intéret de la réponse.

-----> Une contribution sur le forum de partimage

Répondre à ce message

> Créer une image de son disque dur, ... a little bit long , le 5 avril 2005 par laurent (2 rép.)

Bonjour, super tutorial.

Je ne suis pas spécialement doué et j’ai mis près de 8 h pour sauvegarder la partition de 29 Go (NTFS) sur un hd externe usb. J’ai tenté sans compression mais cela s’est révélé encore plus long. Quelqu’un a une idée ?

Ma problématique étant de masteriser un poste win pour éviter de devoir ré installer tous les softs. Je suis conscient des pb de drivers spécifiques mais ne vois pas trop par ou attaquer le pb.

En tout cas merci pour cet exercice.

> Créer une image de son disque dur, ... a little bit long , le 5 avril 2005

C’est un défaut de Partimage, il est vraiment très lent comparé à Ghost. J’ai comparé plusieurs fois Ghost et Partimage en monoposte, il n’y a pas photo, Ghost et vraiment beaucoup, beaucoup plus rapide. Si on prévoit de faire souvent des restaurations et des sauvegardes, il vaut mieux investir les 70 dollars demandés pour Ghost.

Idem pour Qtparted bien moins performant que Partition Magic losqu’il s’agit de redimensionner/déplacer des partitions existantes déjà utilisées avec des données. En partitionnement initial par contre Qtparted est excellent.

> Créer une image de son disque dur, ... a little bit long , le 1er mai 2005 par brta

Il existe un autre projet GPL : G4U (GhostForUnix) plutôt rapide, tournant sur floppy ou cd bootable sous NETBSD. Les 2 défauts :
- pas d’interface graphique
- pas de redimensionnement possible des partitions cibles comme avec le fameux Ghost.

Répondre à ce message

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 15 mars 2005 par eferl (3 rép.)

d’abord, félicitations, ce tuto est super et la découverte de partimage... une bénédiction ;-P si, si

mais j’ai une question ! mon disque accueille actuellement xp (que je ne me resouds pas à virer sans trop savoir pourquoi) et mandrake 10.1 official. En voulant installer un second linux (ubuntu), je me suis rendu compte qu’il y a un problème de table de partition. Qtparted intercale entre chaque partition "réelle" une mini-partition de rien du tout qu’il appelle hda-1 comme si c’était à chaque fois un minuscule espace libre. (Partition magic quant à lui refuse carrément de "voir" les choses en face et ne se lance pas...) Après des heures de recherche, il s’agirait d’interprétations divergentes de la config du disque entre le bios, ouin et linux. J’ai donc tenter de mettre le bios en auto, en user en lui spécifiant le CHS constructeur (maxtor), avec LBA et sans, rien n’y fait. Résultat : plus aucune install envisageable. D’où l’arrivée providentielle de Partimage. Du moins, je l’espère. Car ma question (enfin) porte sur le fait de savoir si une "table" des données est intégrée à la sauvegarde effectuée par partimage, et si le restauration de la dite partition peut se faire dans une autre config que celle d’origine (mon ouin étant actuellement la première partition logique de la partion étendue, je préférerai à l’avenir qu’il soit ailleurs). En question subsidiaire, une sauvegarde/restauration de la première partition primaire inclue-t-elle systématiquement le MBR ? Auquel cas, la restauration devra se faire à ce même endroit ... et avec le même "lanceur", lilo en l’occurence chez moi ?

Merci de votre travail, de vos réponses et conseils !!!

et le MBR ? , le 16 mars 2005 par eferl

re ;-)

c’est bien que personne ait répondu, car d’abord je m’étais emmélé les pinceaux (ouin est tjs sur la première partition primaire) et ensuite j’ai réglé le problème de géométrie grâce... à fedora !!

par contre la question concernant la sauvegarde/restauration du MBR tient tjs...

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 17 mars 2005 par brenta

Savoir ce qui sauvegardé est une bonne question.

Partimage can save the data of one partition, but it won’t save your partition table. If you have a major problem with your hard drive, you may have to restore both the partition table and the data - having the images of the partitions won’t be a lot of help on there own. Which is why we’ll show you how to save the partition image now....

Pour les non anglophones cela signifie que la sauvegarde d’une partition avec partimage n’inclu pas la table des partitions.

Mais comme Partimage permet également de sauvegarder / restaurer le mbr (qui comprend la table et éventuellement un lanceur comme lilo) cela devrait répondre à la question.

Il faudrait que j’ajoute quelques liens vers la documentation et les sources d’info sur partimage qui sont malheureusement toutes ( ?) en anglais

PS : J’en profite pour signaler device-image sous licence GNU GPL qui parait plus adapté que partimage (mais en ligne de commande) pour les sauvegardes des partitions de plus de 4 Go.

Qtparted est également un peu en retard sur Gparted (son homologue sous Gnome) pour la manipulation des partitions aux formats linux.

-----> la page d’accueil de partimage (liens vers la doc, les forums ...)

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 2 avril 2005

J’ai eu moi aussi des problèmes de compatibilité entre drive image et qtparted. En fait, tous deux ne voyaient pas la même géométrie sur mon disque Pour qtparted, il y a 64 pistes par cylindre ; pour partition magic et drive image, il y en a 256 Donc,quand c’est juste pour le premier, c’est 3 fois sur 4 faux pour le second Il m’a suffit d’imposer la valeur qu’il fallait dans qtparted pour retompber sur mes pieds, mais il m’a fallu du temps pour comprendre

----->

Répondre à ce message

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 4 mars 2005 par danbay (3 rép.)

Bonsoir,

Si je crée une image de ma partition système win xp sur le second hd dans une partition étendue linus ext3 pour éviter le problème de la gestion des lettres de partition qui ne semble pas gérée avec Qtparted (cette partition ext3 n’est pas vue par win), n’y a-t-il pas un problème potentiel ? Je m’explique : la partition fat32 de win xp devra être inscrite en ext3 ? de la même façon, lors d’une restauration de l’image (en cas de plantage ou de problème avec win ;-), partimage va-t-il restaurer de ext3 en fat 32 sans problème ?

Merci d’un avis...

Si non, je devrais me "procurer" partitionmagic et drive image ;-).

danbay

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 5 mars 2005 par Gamdra

danbay,

Le type de la partition sauvegardée est totalement indépendant de celui où on place la sauvegarde.

Tant que partimage peut écrire le fichier de sauvegarde (tout type de partition supportée en écriture par Knoppix ou autre), il n’y a pas de problème. Seul ntfs en zone de stockage est à éviter pour le moment (peu fiable en écriture).

Gamdra.

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 5 mars 2005 par brenta

Bonjour

Lorsqu’on sauvegarde une partition avec partimage ou avec un autre logiciel on crée un fichier image qui contient toutes les informations nécessaires pour reconstituer la partition initiale, format d’origine compris.

De ce point de vue le format de la partition utlilisée pour stocker l’image n’a donc aucune importance.

A propos des lettres : Windows attribue automatiquement des lettres aux unités physiques ou logiques (1). Cela s’applique aux partitions crées avec Gparted ou avec un autre logiciel.

Cette règle trouve son exception pour les formats non gérés par windows - Il est donc tout à fait normal qu’aucune lettre ne soit attribuée (par window) pour une partition crée au format Ext3. Ce n’est pas la faute à Gparted et drive image n’y pourrait rien changer.

Mais de cet "inconvénient" on peut tirer quelques avantages dont celui de ne pas voir l’ordre des lecteurs modifié par la création d’une nouvelle partition.

(1) Windows XP attribue automatiquement des lettres aux lecteurs de disques. Il donne la lettre C à la première partition du premier disque physique (la partition sur laquelle le système démarre) ; puis D à la première partition du deuxième disque physique. Les autres lettres sont ensuite distribuées dans l’ordre de création des partitions. Il n’est pas possible de modifier la lettre du lecteur C :, mais les autres peuvent l’être. Pour cela, effectuez un clic droit sur le Poste de travail, sélectionnez Gérer, et cliquez sur Gestion des disques. Faites ensuite un clic droit sur le disque dont vous voulez changer la lettre. Sélectionnez Modifier la lettre de lecteur... Dans la nouvelle fenêtre qui apparaît, cliquez sur [modifier]. Choisissez la nouvelle lettre dans la liste déroulante et validez par [ok].

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 6 mars 2005 par danbay

Bonjour à tous,

Un tout grand merci à vous deux, Gamdra et Brenta, pour vos aimables, précises et éclairantes réponses.. Cela me décide donc à utiliser QTparted et partimage via Knoppix ou Kaella (j’ai les deux : géniales) pour effectuer des opérations de partitionnement et de création d’images. C’est très bien pour deux raisons : utiliser les logiciels libres le plus souvent possible (quant on doit encore être sous win), et notamment dans mon cas pour une nouvelle machine, et accessoirement pour économiser des sous pour les placer dans du matos ou dans linux. Exit donc PartitionMagic et Drive Image (2 x 80euros) Bien à vous, encore merci et vive Framasoft ( site que je consulte depuis qque temps déjà).

danbay

Répondre à ce message

Ca marche bien SAUF , le 27 février 2005 par raphael (1 rép.)

Super vos tutoriels. J’ai réussi à sauvegarder une partition de 2Go fat32 vers fat32 à travers un réseau sur un dossier partagé.

MAIS, apparemment, Partimage ne fonctionne pas avec des grosses partitions comportant beaucoup de données (5Go de données) : il donne une erreur de fichier temporaire. Dommage.

> Ca marche bien SAUF qu’il faut parfois insister ... , le 1er mars 2005 par brenta

J’ai reçu quelques messages à propos de disque plein ou de fichiers temporaires.

Reproduire un message d’erreur n’est pas toujours facile mais j’ai pu tout de même obtenir "impossible de créer le fichier temporaire - disque plein" ou "disque plein - impossible d’écrire le volume suivant ..... en essayeant de sauvegarder une partition de type ntfs de 9,85 Go (dont 6.50 occupés) vers un dossier partagé sur le réseau.

Par curiosité j’ai alors regardé le contenu du dossier "home" et constaté que celui-ci contenait des fichier temporaires de plusieurs centaines de Mo.

En supprimant ces fichiers du dossier home et en relançant partimage à partir d’un terminal ouvert dans le dossier partagé - (1) le message d’erreur disparait et l’opération de sauvegarde se poursuit jusqu’à son terme.

Je pense que l’on peut également anticiper cet éventuel bloquage en déplaçant le dossier temp du répertoire home sur une parition montée en écriture comme la partition (ou le dossier partagé) destinée à recevoir l’image de la sauvegarde.

Il suffit de faire un clic droit sur le dossier temp > déplacer > parcourir ...

J’aurais aimé pouvoir donner une explication moins "empirique" de la situation mais mes connaissance sur linux restent très limitées.

(1) il est inutile d’indiquer le chemin complet - il suffit d’indiquer le nom de l’image sur la ligne "Fichier image à créer/utiliser" .

Répondre à ce message

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 23 janvier 2005 par yannick Biard (1 rép.)

Excellente entrée en matière. Précision : il existe une console spécifique à root en tapant sur les touches ATL et F2 (il y en a également une dans la barre des tâches de KDE si ma mémoire est bonne). Ca évite d’utiliser SUDO sous l’utilisateur Knoppix (qui n’est pas root). Maintenant y’a plus qu’a faire une doc sur Unattented et BackupPc pour la sauvegarde réseau !

utiliser le réseau local avec knoppix est plus facile qu’on ne le croit , le 24 janvier 2005 par alaingre

L’utilisation d’un réseau local pour la sauvegarde et la restauration serait effectivement un bon complément.

Mais la mise en place d’un serveur (qui pourrait être utilisé avec partimage) parait toutefois un peu lourde dans le cadre d’une utilisation ponctuelle (ou personnelle).

En revanche l’utilisation d’un simple dossier partagé, très courante dans un environnement windows est à la portée de la knoppix. Et pour cela la dernière version de la Kaella (1.4) dispose d’un utilitaire vraiment simple à utiliser.

Toujours dans un environement graphique facile à appréhender, voici la méthode la plus simple que j’ai trouvée.

-----> Atteindre un dossier partagé sous windows avec Knoppix

Répondre à ce message

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 22 janvier 2005 par Bionet (2 rép.)

Superbe tutoriel. J’avais fais beaucoup plus simple il y a quelques années : http://patrice.hardouin1.free.fr/in... et c’est tout à fait réutilisable avec la knoppix.

-----> sauver windows !

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 20 septembre 2005

désolée de te contredire..

mais déjà ce tutoriel est compliqué pour un novice, mais alors le tien, faut carrément s’y connaitre (car tu n’explique pas plein de choses)

ce n’est pas méchant ce que je dis, c’est juste que les gens qui connaissent ne se rendent pas forcémment compte qu’on connait pas les termes (BIOS...etc) et qu’on sait pas focément comment faire ce qu’on nous dit (si c’est pas entièrement détaillé de A à Z...)

c’est pour ça suis obligée renoncer à ces sauvegardes providentielles !... (car meme le meilleur des tutoriels laisse trop de marge à l’erreur, et donc au crash !, pour les novices complets !)

> Créer une image de son disque dur, ou comment Linux vient sauv(egard)er Windows ! , le 9 juin 2006 par Bizulk

Merci pour le (très bon) tutoriel mais j’aurai quelques infos en plus à donner.
J’avais deux disques dur : hdd1 possède une partition principale ext3fs et une swap, hdd2 une partition principale ext3fs, une etendue ext2fs (la ou je voulais au départ placer la suavegarde) et une swap.
Je me suis déchiré les cheveux avec QParted, Je ne pouvais pas combiner les actions pour créer l’ensemble des partions sur hdd2. Après chaque action j’étais obligé de redémarrer pour pouvoir redimenssionner ou creer une partoche. Je n’ai pas pu détruire la swap ou la redimensionner car elle était soit-disant montée (c faux j’avais vérifié). C lourd car le redémarrage USB-CD c lent.
Vous n’êtes pas obligé de redémarrer completement après la création d’une partition pour qu’elle soit vue : [Alt]+[F1-2-3...]. Détruiser le fichier ’lock’ du server X et faites un startX.
La partition qui va accueillir la restauration doit être au moins aussi grande que la partition d’origine sous peine de vous faire jeter par partimage (c déjà bien comme ça). Il me manquait 30 Mo....
Peut-on restaurer une sauvegarde d’une partition ext3 vers ext2 ?? Sinon est-il possible de faire des conversions sans perte de données ?

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Informations générales

Juste une image

canon works too canon works too
Creative Commons BY