Wikipédia : Imaginer un monde dans lequel chacun aurait libre accès à la connaissance

« Je vous propose un nouveau travail de traduction. Une interview Slashdot.org de Jimmy Wales, l’initiateur du projet Wikipedia. Pour ceux que le terme intriguerait, il s’agit d’une Encyclopédie libre, gratuite et multilingue en ligne, issue de la mouvance du Logiciel Libre, et dont les articles sont rédigés et édités par les lecteurs eux-mêmes.

Cette contribution m’a été demandée par Aka il y a quelques jours (le sympathique administrateur et initiateur de Framasoft.net ;) Je profite de l’occasion pour publier à domicile, en echo de Frama, le fruit de mon petit labeur...

L’interview s’articule sur une douzaine de thèmes récurrents dans les FAQ du projet, c’est donc une bonne synthèse du pourquoi et du comment de Wikipedia. »

Patrick Mazéris
3/9/2004
www.linux38.net

WIKIPEDIA FOUNDER JIMMY WALES RESPONDS Le Fondateur de Wikipedia nous répond, posté par Roblimo, © 2004 www.ostg.com.

“Wikipedia est un projet excellent et les questions des lecteurs Slashdot au fondateur du projet Wikipedia étaient elles aussi excellentes ... Tout comme les réponses de Jimmy Galles à 12 des plus fréquentes questions modérées que vous avez soumis". Roblimo.

1) Dons - par southpolesammy : Où en sont les dons et quel est l’avenir du projet Wikipedia si les levées de fonds en l’absence de tout revenu publicitaire n’augmentent pas ?

JW : Nous avons toujours besoin de fonds pour le matériel informatique. Je couvre encore les charges de la bande passante et de l’hébergement et, en tout état de cause, nous continuerons ainsi pour le proche avenir : mais nous dépendons entièrement des dons de la communauté pour tout l’équipement qui fait tourner le site. Et à ce niveau là, notre taux de croissance se traîne encore.

Une des raisons pour laquelle la demande d’interview de Roblimo m’a enchanté a été que la communauté, celle de slashdot en particulier, a déjà été si généreuse envers nous dans le passé. Son public comprend l’importance de ce que nous faisons, l’importance de répandre l’idée de “liberté selon Gnu", loin par delà la seule communauté du logiciel libre.

A quiconque serait intéressé à l’idée de contribuer financièrement je dis : visitez notre site web afin de voir comment nous utilisons l’argent des dons.

2) Faire de la publicité ? - par obli : Comment Wikipedia s’est-il fait connaître ? Le projet Wikipedia a-t-il en fait versé le moindre cent d’euro en publicité ou promotion ? A bien y réfléchir, je ne crois pas.

JW : Non, nous n’avons pas eu, n’avons ou n’aurons jamais de budget promotionnel ; cela n’a jamais été nécessaire et mon sentiment est que cela continuera ainsi.

Le point clef est que nous faisons quelque chose d’intéressant et de passionnant en montrant ce qui peut être accompli dans un projet communautaire qui repose sur du logiciel libre, sous licence libre. De nos jours tout le monde sait qu’il est possible de programmer d’excellents logiciels selon les principes des licences libres et notre action prouve que l’idée de partage de la connaissance est aussi puissante dans d’autres domaines.

3) Complémentaire ou concurrent des Encyclopédies traditionnelles ? par Ewanrg  : Je me demandais si vous voyiez Wikipedia comme un concurrent ou comme un outil supplémentaire, comparé à un “World Book” ou une “Encyclopédie Britannica" ?

JW : Je les verrais comme nos concurrents, mais je pense qu’ils seront littéralement écrasés d’ici 5 années.

Le logiciel (propriétaire) a cela d’unique qu’il permet une externalisation inhérente au réseau d’une part et plusieurs autres mécanismes de “verrouillage” d’autre part, choses impliquant pour nous une difficulté à faire entrer les gens dans le chemin des alternatives libres. Les gens se sentent bien avec les produits Microsoft, et ils craignent qu’un changement leur fasse perdre toutes compétences acquises via ces produits propriétaires (ctrl-alt-del !), comme de devenir incapables de partager des fichiers avec d’autres, etc...

Mais ce que produit notre communauté est différent. Le remplacement d’une encyclopédie vieille et désuette pour Wikipedia ne coûte rien - cliquez, apprenez et vous voilà lancé. Vous pouvez faire ce changement avant vos amis : la connaissance acquise restera parfaitement compatible.

4) Contrôle de la qualité - par Raindance : Tout d’abord, le concept d’une encyclopédie “communautaire” qui serait ouverte aux contributions de ses utilisateurs - articles, révisions d’articles - est fantastique. Cela ressemble beaucoup au modèle du Logiciel Libre et en cela, Wikipedia illustre une manière possible de ré-appliquer ce modèle à d’autres contextes.

Cependant, le contexte de l’encyclopédie et du logiciel sont différents. Très différents même. Je m’intéresse spécifiquement au contrôle de la qualité. Vous savez, quand le code ne fonctionne pas, quand il ne compile pas ou lorsque le programme se comporte de manière inattendue.

Sur quelles bases un article Wiki peut-il être qualifié de “mauvais", et en quels termes l’exprimer ? Pensez-vous que ce “contrôle de la qualité” soit une question d’importance pour le projet Wikipedia, et envisagez-vous d’intégrer plus pleinement la communauté dans ce processus (peut-être à l’instar du système de modération/méta-modération en vigueur sur slashdot) ?

JW : Et bien, les articles de l’encyclopédie peuvent être mauvais de diverses façons, certaines évidentes, d’autres subtiles. Les aspects évidents concernent une information simplement inexacte, les erreurs grammaticales, ou le fort parti pris d’un contributeur. Les défauts subtils concernent les formes plus modérées de parti pris ou un style rédactionnel insipide etc...

Le contrôle de la qualité résume bien la plus grosse part de l’activité interne du projet. Chaque page du site apparaît sur le lien ModificationsRécentes (Special:Recentchanges) et les internautes ont la Liste de Suivi qu’ils peuvent utiliser (et utilisent !) pour garder un oeil sur des articles particuliers.

Actuellement, je travaille sur un premier jet de proposition communautaire pour notre “prochaine phase” de révision, qui impliquera de considérer plus sérieusement à sortir une version 1.0 stable. Le concept ici est analogue à celui du logiciel. Le site en ligne est toujours la mouture du moment, en ébullition, “à la pointe", sorte de “nightly build” ou version de développement... Mais nous avons aussi besoin d’une version stable qui aurait fait l’objet d’une révision, aurait été testée et enfin jugée acceptable.

Je publierai cela dans deux semaines, et recueillerai alors réactions et révisions de la part de la communauté, puis nous procéderons à un vote à l’échelle du projet lui-même.

Ce processus pourrait reprendre certains éléments proche du système de modération/méta-moderation de slashdot.org, cependant il est probable que ce processus soit plus orienté annotation, que vote.

5) Comment couvrir équitablement tous les sujets ? - par mangu : Il y a-t-il un effort de rédaction d’articles sur des sujets spécifiques actuellement manquants ? Si on regarde une encyclopédie commerciale, le panel de la connaissance humaine est complètement couvert. Sur Wikipedia en revanche, on trouve plusieurs articles sur les trolls de slashdot.org par exemple, tandis que d’autres (et importants) domaines restent encore sans contenu.

JW : C’est un problème en perpetuelle voie de résolution. Il est vrai que nous avons pas mal d’information pertinente sur les trolls de slashdot.org, mais nous avons aussi quasiment tous les sujets importants. Bien sûr, quelques pans de la connaissance sont plus nécessiteux que d’autres : mais les cerner puis les résoudre reste un effort continuel dans toute la communauté.

A l’heure actuelle, je pense que vous auriez un peu de mal à trouver des sujets présents dans la Britannica que nous ne traiterions pas également. Certes il est encore facile quand on y regarde un peu, de trouver des articles rares dans la Britannica qui soient meilleurs que les nôtres sur le même sujet. Pourtant cela devient moins facile jour après jour.

Donc pour répondre directement à votre question, oui, des efforts constants sont faits pour la rédaction d’articles sur des sujets spécifiques, afin d’étoffer un peu ces domaines de la connaissance que nous n’avons pas encore couverts aussi bien que nous le devrions.

6) Les querelles constantes... - par Rageon : Comment comptez-vous résoudre (maintenant ou dans l’avenir) les constantes querelles entre les uns et les autres sur les questions les plus classiquement controversées (avortement, religion, etc...) ? Comptez-vous changer le système actuel qui semble-t-il favorise l’édition acharnée de certains articles, chaque jour, par les mêmes personnes ?

JW : Dans notre communauté, nous décourageons très fortement ce genre de dispute. Un des plus grands travers dans lequel on peut alors tomber est d’alimenter une “guerre de version” (NdT : Cf. Revert War). Mais la dispute est humaine et nous devons comprendre qu’il n’existera jamais de moyen technique par lequel nous pourrons éradiquer ça.

7) Inviter les gens à s’impliquer - par « un lâche Anonyme » : Quelles méthodes avez-vous trouvé pour non seulement motiver les personnes à contribuer au Wiki, mais aussi pour faire qu’ils continuent dans leur démarche ?

JW : L’Amour. Ce n’est pas très bien vu dans les cercles techniques de parler d’amour, mais franchement c’est une dimension fondamentale du projet.

J’ai toujours su que la mission de Wikipedia dépassait de loin le simple fait de créer un site Web génial. Nous faisons cela bien sûr, et on s’amuse beaucoup à le faire, mais ce qui nous motive le plus, c’est de contribuer à une mission qui au final pourrait s’avérer bénéfique pour le reste du monde.

Mon intention est d’arriver à ce que chaque personne sur la planète obtienne une copie de Wikipedia, dans sa propre langue. Mon intention est que des manuels scolaires libres, issus de nos projets Wikibooks, soient bientôt utilisés dans les pays en voie de développement et révolutionnent l’éducation en réduisant radicalement le coût des contenus.

C’est le genre de grand idéal qui rend les gens du projet très passionnés par ce qu’ils font. Cela leur permet alors de mettre de côté pas mal de leurs différences personnelles, de renoncer à ce type de dispute évoqué tout à l’heure, de trouver un juste compromis qui permet d’avancer, jusqu’à ce que le boulot soit fait.

Je conseille fréquemment aux gens qui viendraient me voir frustrés par une “guerre de version", de penser aux personnes qui vivent sans eau propre ou potable, sans accès adéquat à l’éducation, et comment notre travail pourra un jour aider ces personnes. Cela remet un peu les choses - et les petites rivalités - à leurs place, je pense.

Imaginez un monde dans lequel il serait donné à tout un chacun le libre accès à la somme de toute la connaissance humaine. C’est ce que nous faisons.

8) Annonceurs, Spammers, Moteurs de recherche, Arghh ! - par RomSteady : J’aime bien le concept du Wiki, mais je suis un peu inquiet de son implémentation actuelle.

En ce moment, on voit pas mal d’exemples où les indexeurs interfèrent sur les Wikis, où les spammers insèrent dans les Wikis des liens vers leur site pour gonfler leurs classements dans Google, où les annonceurs placardent en douce dans les wikis jusqu’à ce que quelqu’un tombe enfin sur leurs pubs pour les atomiser. Avez-vous une idée sur la façon de modifier les Wikis pour parer à de telles choses dans le futur ?

JW : Assurément, je pense que ce type de problème peut être facilement résolu. Une des premières ruses que j’essaierais, serait d’analyser le texte d’un Wiki fraîchement ajouté par quelqu’un : pour voir s’il contient un lien externe. Si c’est le cas, mais seulement dans ce cas, exigez une réponse à un Captcha.

[NdT : Captcha, acronyme pour “completely automated public Turing test to tell computers and humans apart“. Test public Turing complètement automatisé pour distinguer les ordinateurs des êtres humains, du type question-réponse qu’on retrouve parfois lors d’une inscription via un formulaire web par exemple, sous la forme d’un fichier graphique présentant une suite de chiffres et de lettres un peu distordues, à saisir manuellement, avant validation du formulaire].

Dans un deuxième temps, maintenez l’édition du Wiki en libre accès pour tout le monde, mais restreignez le droit d’insérer des liens externes aux personnes de confiance dans cette communauté. Cependant faites en sorte qu’il soit facile pour l’utilisateur de confiance d’élargir la zone de confiance, car c’est bien la participation que vous voulez encourager.

Fondamentalement, je pense que ce qui marche le mieux dans un Wiki, c’est d’avoir confiance dans la bonne conduite des participants, autant qu’il est possible ou tolérable, jusqu’au point où votre tête vous fera mal, jusqu’au point où vous serez littéralement effrayé de voir ce que certaines personnes pourraient être sur le point de détruire. Voilà ce qui marche le mieux.

Les gens ne sont pas fondamentalement mauvais. Il faut un minimum d’arbitrage - très peu en fait - pour remédier efficacement au problème de ces minorités qui parfois voudraient faire s’interrompre une expérience communautaire.

9) Services Web ? formats de données ? - par sh0rtie : Vous n’avez jamais pensé à offrir un accès alternatif aux données autre que sous le format HTML ? Il y a des exemples de sites communautaires qui marchent bien, comme IMDB [imdb.com], dont les contenus peuvent être consultés par email (après restructuration des données) et un nombre énorme d’applications est maintenant construit sur ces seules caractéristiques... Ou offrir les données dans les formats alternatifs (XML/SOAP/TELNET/TXT etc), de sorte que des petits génies de la programmation pourront créer des applications capables d’intégrer vos données de manière neuve et originale ?

JW : Oui, oui, oui. Je suis à 100% pour tout ça. Rejoignez la liste wikitech, la liste de discussion technique, et renseignez-vous sur les sujets plus spécifiques. Nous serions ravis de voir plus de développeurs se porter volontaires pour nous aider à implémenter ce type de choses plus rapidement et mieux.

10) Chine et Wiki - par Stargoat : Que pensez-vous du blocage du Wiki par les Chinois et de l’effet éventuel que cela aurait sur le service fourni par Wikipedia aux Chinois et la communauté mondiale ?

JW : Le blocage chinois a duré deux jours seulement, après qu’un groupe d’administrateurs du Wikipedia chinois ait demandé la cessation de cette censure. Ce que je pense de tout ça s’articule en deux temps.

Premièrement, les censeurs devraient avoir honte de bloquer Wikipedia, car nous sommes loin d’être les objets de censures qu’ils se sont plus à penser. En censurant Wikipedia vous admettez que de l’information factuelle et impartiale vous dérange. Nous ne sommes pas des propagandistes politiques, nous ne sommes pas un jeu de casino en ligne, nous ne sommes pas des vendeurs de porno. Nous sommes une encyclopédie.

Deuxièmement je considère comme un impératif moral pour notre mission globale de ne jamais renoncer à nos valeurs de liberté (à la liberté d’expression, à notre engagement à la neutralité et au rassemblement) tout cela pour satisfaire une quelconque exigence émanant de tel ou tel gouvernement. Nous sommes une encyclopédie libre. Avec tout ce que cela implique.

11) Une possible lacune de Wikipedia - par wcrowe : Les autres encyclopédies citent leurs sources dans leur travail. Cela parait difficile pour Wikipedia et, si je ne m’abuse, je ne vois toujours pas de sources citées dans les articles. Suis-je correct dans mes suppositions ? Pourquoi les sources ne sont-elles pas citées ? Cela ajouterait de la crédibilité au projet.

JW : Je pense vous vous méprenez. Nous citons nos sources, presque autant que la plupart des encyclopédies il me semble. Mais je suis d’accord avec vous sur le fait que plus il y a de sources, mieux c’est. De plus il est certain qu’en avançant vers une version 1.0 stable, un de nos buts sera de fournir, autant que possible, plus d’articles incluant de l’information complémentaire au regard de cette notion du “où en apprendre plus".

12) La question de l’argent - par Achoi77 : Étant donné le fait que le Wikipedia est devenu plus grand que jamais, nourrissez-vous la crainte potentielle qu’un manque de trésorerie stable puisse causer un jour l’écroulement du projet entier ? Vous est-il arrivé d’envisager un temps certaines solutions... extrêmes (comme la publicité), en périodes de contingences défavorables, puis d’y renoncer complètement, puis de les reconsidérer peu de temps après ?

JW : Wikipedia est devenu plus grand que jamais c’est vrai. Et nous maintenir hébergés sur assez de serveurs, nécessaires pour conserver la performance là où nous la souhaitons, occupe constamment nos pensées.

En même temps, j’ai l’intime conviction que tout ira pour le mieux. Le fait est que tout le monde apprécie Wikipedia. Quand j’ai demandé 20,000 dollars au monde en janvier dernier, nous avons reçu près de 50,000 dollars en moins d’une semaine.

Actuellement nous menons une étude sur l’éventualité de recevoir des subventions, et nous vous demandons aussi ici, aujourd’hui, de penser à visiter le projet pour voir comment vous pourriez aider si ce type d’action est une chose à laquelle vous êtes habitués.

La question de la publicité revient parfois, mais pas dans un contexte de “on va devoir accepter ça pour survivre". Là nous disons clairement : “non.”

La question de faire ou non de la publicité reviendrait plutôt à se demander, avec ce genre trafic, avec l’augmentation de la fréquentation que l’on a constatée : quel bien pourrions nous faire, en tant qu’institution “charitable” ou de “bienfaisance", si nous décidions d’accepter la publicité ? Si la communauté décidait de le faire, cela serait très lucratif pour la Fondation Wikimedia, car les coûts liés à notre infrastructure sont extrêmement bas comparés à tout site Web traditionnel nécessitant la publicité.

Cet argent pourrait être utilisé pour fonder des médiathèques dans les pays en voie de développement. Une part des revenus pourrait être utilisée pour acheter de l’équipement supplémentaire, une part pourrait être utilisée pour supporter le développement des logiciels libres que nous utilisons dans notre mission.

Mais la question que nous devrions nous poser, du haut de notre monde bien confortable, bien “connecté” et plutôt aisé, serait de savoir si cette répugnance ressentie à l’idée que la pub puisse salir la pureté de Wikipedia peut prévaloir sur sa mission...

Et c’est plus complexe que ça même, parce que dans une large mesure, notre succès est dû à la pureté de ce que nous faisons, jusqu’à présent. On doit considérer le fait qu’accepter l’argent de la publicité pourrait empêcher de possibles subventions. C’est une question complexe.

En tout cas cette question ne devrait pas se poser en terme de survie. Nous somme capables de continuer tels que nous sommes maintenant... Avec votre aide bien sûr : -)

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Wikipédia : Imaginer un monde dans lequel chacun aurait libre accès à la connaissance , le 26 février 2006 par Norbert (3 rép.)

J’aimerais examiner plusieurs aspects de Wikipédia, pour contribuer au progrès du libre accès à la connaissance.

I). L’opacité de Wikipédia

*On ne peut tout d’abord minimiser les manipulations diverses de wikipedia par des hommes politiques (congrès américain : une affaire récente), des sectes, des nationalistes de tous bords, des diffamateurs, etc. ;

*Ensuite, opacité quand à la valeur de ce qui est publié : il n’y a pas de procédure de révision des articles (ce qui permet à es articles sur des sujets imaginaires d’être postés sans que personne ne s’en aperçoive !).

*Opacité des décisions : Wikipédia a un canal IRC, où discutent chaque jour les habitués de Wikipédia, sans que cela soit publié. Des désicions y sont prises dans l’ombre.

on voit donc mal à quoi peut aboutir ce site.

II). Idéologie anti-élitiste d’accumulation

Son idéologie est aussi douteuse. La pratique de wikipédia est en effet d’accumuler les contenus : on pourrait croire qu’ainsi une sorte de connaissance serait produite de façon coopérative. En réalité, cela revient à entasser des points de vue sans beaucoup de discernement ; certes, en théorie, il faut sourcer, comme on dit, les informations ajoutées. Mais, de ce fait, le résultat est que la démarche scientifique passe au second plan.

On a beau dire que les experts n’ont pas le monopole de la connaissance, on n’est pas pour autant dispensé d’un minimum de rigueur. Sinon, on colporte toutes les “informations” sourcées, sans distinction ; autrement dit, wikipédia est une somme confuse de vérités et d’erreurs qui ne sont jamais soumises de manière approfondie à un processus critique : la critique demeure à la surface, et, de cette manière, on contribue au développement d’un nouvel obscurantisme.

Je crois donc que nous sommes tous dans l’erreur lorsque nous pensons que Wikipédia est une encyclopédie dont le contenu général serait quelque chose qui pourrait recevoir le nom de connaissance. Nous sommes également dans l’erreur lorsque nous croyons que ce site est une révolution dans le domaine du savoir.

III). Analyse des principes de Wikipédia

Si je résume :

1) il n’y a pas de sélection scientifique ; Wikipédia n’expérimente pas, n’innove pas, mais répète ce qui est déjà dit (critère d’admission, neutralité).

2) chacun ajoute ce qu’il veut (principe selon lequel le contributeur doit oser modifier) ;

3) les éléments ajoutés sont rarement en rapport avec une source dont la validité scientifique serait éprouvée (voir article au hasard), validité scientifique que Wikipédia n’a d’ailleurs pas à établir par elle-même...

D’après 1, Wikipédia diffuse aussi des théories fausses, sans recul critique, intéressant simplement les contributeurs (d’après 2), et du moment qu’il y a une source (3) dont on dit qu’elle est sûre ;

Encore d’après 1, Wikipédia ne favorise pas l’esprit critique face aux théories reçues ; au contraire : les théories novatrices, peu connues (cf.histoire des sciences), seront rejetées comme non valides pour l’édition encyclopédique.

D’après 2 : son contenu n’est pas systématique, et ne vise à rien de tel : une vision d’ensemble est exclue par principe de Wikipedia, et aucune unité n’est visée ; d’après cela :

*Wikipédia est un collage d’éléments disparates, avec des trous un peu partout : elle ne peut donc prétendre instruire, mais seulement informer ponctuellement de ce que quelqu’un a déjà dit, ou de ce que telle source dit que quelqu’un a dit... ;

*Wikipédia ne dispose d’aucune possibilité de critique interne : le chaos ne se réforme pas ; Wikipédia exclut le retour réflexif, la pensée de ses propres principes ;

*Wikipédia ne refléte rien ; Wikipédia n’a pas de but ; Wikipédia est absurde ;

*La conséquence la plus néfaste est que cette subjectivation des "connaissances" entraîne des conflits d’intérêts qui aboutissent à la victoire du plus fort, du plus tenace ou du plus rusé.

Les points précédents laissent comprendre quels types de personnes peuvent principalement contribuer à Wikipédia : associaux, dépressifs, geeks, autistes, frustrés du système universitaire, et autres personnages imbus de leur science infuse...

D’après 1, 2 et 3, Wikipédia met sur le même plan toutes les affirmations tant qu’elles peuvent se rapporter à une source. Son idéal gnoséologique diffère peu de l’Indéfini...

Encore d’après 1, 2 et 3, on peut y publier un grand nombre d’affirmations fausses ; on peut créer des articles sur des sujets fictifs. L’expérience le prouve, et chacun peut le vérifier.

Qu’est-ce alors que Wikipédia ? Il est évident, d’après ce qui vient d’être dit, que Wikipédia n’a pas un rapport direct avec la connaissance...

En revanche, il paraît que ce site diffuse gratuitement des informations diverses et variées, et que chacun peut modifier.

IV). Remarques

J’ajoute deux points :

*d’abord, une remarque intéressante :

source :

http://apo.cegeptr.qc.ca/dept_philo/index.php ?option=com_content&task=view&id=158&Itemid=1

"La question qui se pose alors est la suivante : qui seront les lecteurs d’une encyclopédie condamnée à rester à l’état de projet ? La réponse est simple, mais il fallait y penser... : ceux-là même qui y écrivent ! "

*ensuite, quelqu’un a-t-il remarqué la qualité des articles sur les actrices de films pornographiques, et le fait que wikipédia est un véritable annuaire de sites officiels des "stars" du porno ?

V). Pornopédia ?

Voir :

http://www.fredboucher.com/infos.83-wikipedia-l-encyclopedie-en-ligne-pornographique.html

Il ne faut donc peut-être pas seulement se demander d’où parlent les contributeurs de wikipédia (puisqu’il n’y a aucune validation scientifique régulant les opinions subjectives), mais aussi s’interroger sur l’origine de ce projet, et sur son fondateur.

D’après :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia

"Des employés actuels et passés de Bomis participent ou ont participé au projet, soit sur l’encyclopédie, soit comme développeurs."

D’après :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bomis

Bomis a fourni les infrastrutures du projet. L’activité de cette entreprise "concerne la vente de publicité sur un portail de recherche, Bomis.com, ainsi que la vente sur le réseau d’images érotiques."

On peut le voir en effet par l’image de l’article qui représente une actrice de films pornographiques qui porte sur son t-shirt : Bomis.

L’article nous apprend que "Jimbo Wales est l’actionnaire majoritaire de Bomis. "

Et d’après :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jimbo_Wales

Jimbo Wales "a fait fortune en jouant en bourse sur les marchés dérivés avant de co-fonder Bomis".

Jimbo Wales apparaît également sur une photo éloquente :

http://www.wikipedia-watch.org/

Alors, d’où parle celui qui nous dit (même article) :

« Je considère comme un impératif moral pour notre mission globale de ne jamais renoncer à nos valeurs de liberté (à la liberté d’expression, à notre engagement à la neutralité et au rassemblement) tout cela pour satisfaire une quelconque exigence émanant de tel ou tel gouvernement. Nous sommes une encyclopédie libre. Avec tout ce que cela implique. » ?

VI.) Les contributeurs

Sur les contributeurs, il y a une page de statistiques.

On y apprends le nombre de contributions de chacun et combien de wikipédiens contribuent par exemple plus de tant de fois par jour sur des périodes de plusieurs mois.

Ces contributeurs principaux sont assez souvent administrateurs, interviennent dans les "guerres" d’édition (notez le terme qui semble dire que l’on peut envisager de tuer l’ennemi pour imposer sa version d’un article), sur le bistro, ou sur IRC, ce canal qui réfute l’idée d’une parfaite publicité de l’activité wikipédienne (allez-y voir pour lire comment on parle des uns et des autres...).

Maintenant, considérez combien d’heures par jour il faut pour contribuer par exemple cent fois... Certains wikipédiens contribuent de leur travail ; observons les contributions à Noël, ou le jour de l’an, les week-end ou les jours fériés, pendant la journée au travail... Brefs, les contributeurs principaux de wikipédia sont des gens dépendants : certains ont voulu partir, ils y sont revenus...

Il faut savoir que le nombre total d’inscrits donnés par les statistiques ne correspond pas au nombre de contributeurs réels. Par exemple : "Untelestuncon", ce n’est pas un vrai compte.

Si vous souhaitez savoir ce qu’est un geek, lisez les études psychiatriques sur le sujet ; je n’invente rien. Les liens geeks = associaux = autisme n’ont rien de fantasmatique.

Il y a aussi les cas très graves, mais là ils sont rares ; ce sont les personnes systématiquement aggressives, qui voient par exemple des complots (fascime, et autres classiques) partout... j’en ai trois à l’esprit, et je suis sûr que tous les wikipédiens pourront en évoquer un peu plus. Ici, ce n’est pas leur nombre qui est remarquable, mais le fait que l’accès aux articles ne leur soit pas rapidement refusé. Les cas de ce genre, bien que rares, je le répète, ont pourtant des effets incroyables, et ils sont capables de s’installer pendant quelques mois sur wikipédia...

Un autre cas de wikipédiens que l’on devraient évoquer, ce sont ceux qui sont partis, parce qu’ils en avaient marre des agitateurs et des incompétents : parmi ceux qui sont partis : des professeurs, des administrateurs.

Conclusion

Alors, vous voulez toujours faire confiance à un site qui :

*se prétend une encyclopédie, mais dont le contenu n’est pas systématiquement vérifié ;

*qui échoue à corriger les erreurs introduites volontairement ou non ;

*édité par des gens dont vous ne connasisez pas les qualifications, et qui peuvent écrire n’importe quoi ;

*qui proposent un index des actrices porno, et des liens vers leur site ;

*qui a été fondé par un entrepreneur vendant des images érotiques sur le Net ?

Wikipédia : Imaginer un monde dans lequel chacun aurait libre accès à la connaissance , le 26 février 2006 par Norbert

Autre lien :

http://leserged.online.fr/img/charliepedia.png

http://www.makarevitch.org/rant/wikipedia.html

Wikipédia : Imaginer un monde dans lequel chacun aurait libre accès à la connaissance , le 26 février 2006 par isatis39871

C’est points on déjà été de nombreuses fois débatus. Par exemple : http://www.framasoft.net/article3645.html.

Wikipédia : Imaginer un monde dans lequel chacun aurait libre accès à la connaissance , le 11 janvier 2007 par Norbert

Ils ont été débattus... mais personne n’y a répondu de manière convaincante, par exemple en mettant en application des solutions.

Répondre à ce message

la qualité de cette prétendue encyclopédie laisse à désirer. , le 21 octobre 2005 (5 rép.)

Le problème, notamment sur le wikipédia français, est surtout qu’il n’est pas (ou très mal) administré, par des utilisateurs élus par d’autres qui n’ont aucune notion des contenus et qui laissent raconter n’importe quoi sur tous les sujets politiques et religieux.

Il n’est pas rare de voir des pages de simple propagande politique laissées là sous la bienveillance des "administrateurs" (qui partagent probablement les mêmes idées que les auteurs des articles). Outre la propagande politique et religieuse, il y a aussi souvent des informations totalement fausses, voir diffamatoires envers des personnalités.

Non, les visiteurs ne sont pas libres de participer à ce site, ils sont fliqués, et à la moindre tentative de neutralisation politique ils sont discrètement bannis par la police de la pensée. Si vous ne savez pas faire votre propre site et que vous voulez imposer vos idées et votre propagande politique sur le net, devenez administrateur sur wikipédia.

Ce site, qui peut paraître sympatique au premier abord, est bien détestable quand on s’y aventure sérieusement.

> la qualité de cette prétendue encyclopédie laisse à désirer. , le 21 octobre 2005 par Pfelelep

...on signe... ? Même pas un pseudo ?

la qualité de cette prétendue encyclopédie laisse à désirer. , le 28 décembre 2005 par Bruno Patri

Et ce que vous faites ici-même, de manière courageuseument anonyme, comment appelez-vous cela ? 1. Citez les articles litigieux et argumentez ! 2. Vous etes libre de modifier les articles de Wikipedia !

la qualité de cette prétendue encyclopédie laisse à désirer. , le 29 décembre 2005 par Noé

Ça s’appelle un troll. Cette façon de se poser en victime des méchants vilains administrateurs, cette façon d’avoir l’impression que tout le monde lui veut du mal et veut l’empêcher d’écrire des articles respectant le NPOV, juste pour faire de la vilaine méchante propagande et blablabla et blablabla.

Cependant il faut savoir que le NPOV est très difficile à définir sur des sujets litigieux, donc les trolls s’amusent beaucoup à propagander sous le couvert de la ’neutralisation’. Wikipédia c’est bien, mais il y a des gens de ce type pour venir le pourrir et ça c’est triste.

(NPOV = neutralité de point de vue, Wikipédia ça perturbe xD)

la qualité de cette prétendue encyclopédie laisse à désirer. , le 19 février 2006 par Norbert

Entre les articles faux, les canulars, les violations de copyright, les manipulations des hommes politiques, des sectes, des nationalistes de tous bords, il ne reste plus grand chose de Wikipédia... et il n’y a jamais eu grand chose de plus qu’un grand rêve naïf.

Norbert

Le désir est un puissant moteur , le 11 août 2007 par rougebrik

Il y a quelque chose de pourri au royaume de framasoft... Les critiques violentes qui sont faites plus haut, si elles ne sont pas infondées ne prennent en compte ni le fait qu’une encyclopédie "normale" est aussi voire plus orientée idéologiquement que wikipédia, quand bien même seul des scientifiques patentés y contribuent, ni la haute teneur de bien des articles de la susdite encyclopédie libre dans le domaine des sciences exactes. Pour ma part je n’y contribue que depuis 2003 mais je suis, au contraire étonné qu’il n’y ait pas plus de vandalisme ou d’article farfelus. Ce qui me choque le plus, notamment en sciences humaines, c’est la pauvreté de l’expression dans certains articles. Mais même si cela est fastidieux il est assez facile pour qui à quelques lettres d’y remédier. Pour ce qui est du "POV/NPOV", je ne conçois pas que quiconque de raisonné voit cela autrement qu’une sorte d’idéal type humaniste destiné au détournement des querelles frontales qui peuvent se faire jour dans des situations de rédactions collectives. Les situations de conflits sont, je le répète largement moins répandues que sur n’importe quel forum. Pour être concret, je suis communiste de conseil, id est, pour faire simple, contre l’Etat, contre le parti et contre les syndicats, en quelque sorte plus proche de certains anarchistes (dans la dynamique historique du socialisme) que de bien des marxistes revendiqués. Cela fait de moi quelqu’un de particulièrement intolérant, violemment hostile à ce néologisme étasunien qu’est le libertarisme (sorte de libéralisme ayant intégré un part de la vulgate libertaire de tendance proudhonienne). Pour autant, j’ai contribué à de nombreux articles avec des libertariens car cette idéologie nouvelle est très répandue sous wikipédia, rarement sans prise de bec quand il s’agissait de sujets politiques, mais dans la plupart des cas un article à fini par voire le jour. Je trouve cela réjouissant et c’est une chose qui, avec le développement des logiciels libres, me donne l’espoir que le développement de la cybernétique et des réseaux ne se limitera pas au seul contrôle accrue des populations. Je croie vraiment que wikipédia est un espace de liberté, et je suis convaincu qu’il s’agit de l’encyclopédie la plus fidèle à l’esprit encyclopédiste. Son manque de fiabilité est pour moi une force : il oblige à vérifier par soi même, ce que l’on devrait faire avec n’importe quelle autre source, dans la mesure de ses moyens et il incite à participer ce qu’aucune autre encyclopédie ne permet. J’ajoute enfin que les remarques sur le publique des contributeurs de wikipedia (des geeks, autistes ... il manque impuissants) si elles ne sont pas non plus totalement infondées semblent : - d’une être écrites d’un point de vue interne (c’est celui qui dit qui y est).
 de deux être vraiment malveillantes, pour être précis l’oeuvre de frustrés. Alors messieurs les fâcheux faîtes craquer vos phalanges et allez redresser le tords des redresseurs de tords de wikipédia (plus on est de frustrés plus on rit). Veuillez pardonner l’orthographe ainsi que le style ampoulé mais je viens de passer une nuit blanche sur mon mémoire de master d’Histoire.

Répondre à ce message

Wikipédia, les bibliothèques en parlent , le 11 janvier 2005 par Hervé Champion (3 rép.)

Alain Caraco, directeur des bibliothèques municipales de Chambéry, a écrit un article sur la Wikipédia dans le "Bulletin des Bibliothèques de France". Par ailleurs, ce périodique est en libre accès sur le net, alors que sa version papier est payante, ce qui est une bonne initiative.

-----> Wikipédia : Une encyclopédie libre, gratuite et écrite coopérativement

> Wikipédia, les bibliothèques en parlent mais pas en libre accès , le 12 janvier 2005

Par ailleurs, ce périodique est en libre accès sur le net, alors que sa version papier est payante, ce qui est une bonne initiative.

Eh bien non justement, ce n’est pas du tout en libre accès ce bulletin des bibliothèques, voici ce que dit la page :

"Wikipédia Une encyclopédie libre, gratuite et écrite coopérativement Cet article n’est accessible qu’aux abonnés."

> Wikipédia, les bibliothèques en parlent , le 12 janvier 2005

en fait, ils ont enlevé le message (dans un pop-up) qui précisait que pour accéder aux derniers numéro, il suffisait de mettre en login et en mot de passe BBF, avant un acces normal de tous les articles

> Wikipédia, les bibliothèques en parlent , le 12 janvier 2005 par Hervé Champion

pour rajoutter ce que j’ai dit avant, voici ce que l’auteur précise sur son site : "Articles BBF

Les articles publiés dans le Bulletin des Bibliothèques de France (BBF) sont hébergés sur le site de l’Ecole Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques (ENSSIB). Ils peuvent être lus aux formats HTML et PDF. Si un article apparaît comme réservé aux abonnés, passer d’abord sur la page d’accueil du BBF pour vous identifier gratuitement."

-----> Site d’Alain Caraco

Répondre à ce message

Question 8 : Interprétation de David , le 5 septembre 2004 par linux38.net (0 rép.)

j’ai un doute sur "... advertisers are placing ads in wikis until someone goes through and nukes them. "

Cela ne voudrait pas plutot dire que : 1. le publicitaire met sa publicite dans un wiki 2. la publicite est la jusqu’a ce que quelqu’un nettoie le wiki ("until someone goes through") en bombe-nuclearisant la publicite ("and nukes them" them= ads). ?

David, tu as dégagé la sémantique que je ne cernais pas sur le coup : la notion où les webmestres finissent par "débusquer" les pubs pour enfin faire le "ménage", idéalement en atomisant les pubs...

Je rectifie dans l’instant thanks a bunch, m8 ! ;)

Patrick

Répondre à ce message

Moi je dis merci à Wikipedia ! , le 4 septembre 2004 (0 rép.)

Quoique ce soit encore eux qui le disent le mieux ;-)

-----> Dire merci dans le monde

Répondre à ce message

> Imaginer un monde dans lequel il serait donné à chacun le libre accès à la connaissance humaine , le 3 septembre 2004 par Maxxyme (3 rép.)

Excellente traduction !!! Avec cette interview, j’ai vraiment appris sur Wikipedia, projet que je ne connaissais que de nom.

Sinon, deux petites corrections orthographiques dans l’énoncé de la question numéro 10 :

... le service fourni par Wikipedia aux chinois...

(fourni : pas de "t")

> Imaginer un monde dans lequel il serait donné à chacun le libre accès à la connaissance humaine , le 4 septembre 2004 par linux38.net

Merci pour ton appreciation.

J’ai encore un doute en fin de question 8, sur le sens de :

"(...)advertisers (...) until someone goes through and nukes them."

Le sens est ambigu. Ca ressemble à un idiome, mais pas sûr... A suivre ! Suggestions et remarques bienvenues comme d’habitude...

Sinon, deux petites corrections orthographiques dans l’énoncé de la question numéro 10 :

... le service fourni par Wikipedia aux chinois...

(fourni : pas de "t")

Pour la conjuguaison c’est corrigé merci !

Patrick

> Imaginer un monde dans lequel il serait donné à chacun le libre accès à la connaissance humaine , le 4 septembre 2004 par pango

Après tout c’était le souhait de beaucoup (le mien en tout cas) à propos de l’Internet en général, avant que cela ne devienne un supermarché, avec trois vigiles à l’entrée ;) (C’est vrai d’autres technologies comme la télévision : on s’est bien éloigné des ambitions initiales, pour le meilleur et surtout pour le pire).

C’est en quelque sorte un retour aux sources bienvenu, un rappel que cet outil merveilleux est sans doute loin d’avoir révélé toutes ses potentialités bénéfiques, alors que les potentialités négatives (flicage...) ont toute l’attention des pouvoirs...

question 8 : traduction , le 4 septembre 2004 par david

j’ai un doute sur "... advertisers are placing ads in wikis until someone goes through and nukes them. "

Cela ne voudrait pas plutot dire que : 1. le publicitaire met sa publicite dans un wiki 2. la publicite est la jusqu’a ce que quelqu’un nettoie le wiki ("until someone goes through") en bombe-nuclearisant la publicite ("and nukes them" them= ads).  ?

je suis bilingue (parent anglo-saxon), mais britannique et pas americain, et au vu de l’etendue des differences qu’il y a entre les deux langues (pour moi il y a deux langues) , il est tout a fait possible que je l’interprete mal et que ce soit effectivement une expression idiomatique americaine.

Desole pour l’absence totale d’accents (ce n’est pas tres agreable, j’en suis bien conscient) dans ce message, mais je n’ai qu’un clavier QWERTY !

Répondre à ce message

Wikipedia, ça ne marchera jamais ! , le 3 septembre 2004 par DonDiego DelaVega (0 rép.)

Telle la pub Renault, nombreux étaient les sceptiques au départ de ce formidable projet.

Et pourtant ça marche.

Idem pour le logiciel libre dans son ensemble.

Quelques raisons d’être optimistes finalement en ces temps troublés.

Eppure si muove

Répondre à ce message

Et si on parlait d’amour ? , le 3 septembre 2004 par Romeo (2 rép.)

Quelles méthodes avez-vous trouvé pour non seulement motiver les personnes à contribuer au Wiki, mais aussi pour faire qu’ils continuent dans leur démarche ?

JW : L’Amour. Ce n’est pas très bien vu dans les cercles techniques de parler d’amour, mais franchement c’est une dimension fondamentale du projet.

Je suis franchement d’accord et ça fait plaisir à lire.

D’ailleurs Framasoft n’en est pas démuni non plus de mon point de vue.

> Et si on parlait d’amour ? , le 3 septembre 2004 par aKa

Merci c’est gentil.

C’est amusant car c’est exactement cette phrase qui m’a poussé à en demander la traduction à l’ami Patrick.

Love. It isn’t very popular in technical circles to say a lot of mushy stuff about love, but frankly it’s a very very important part of what holds our project together.

> Et si on parlait d’amour ? , le 3 septembre 2004 par Gnutles mania

C’est amusant car c’est exactement cette phrase qui m’a poussé à en demander la traduction à l’ami Patrick.

There’s nothing you can do that can’t be done. Nothing you can sing that can’t be sung. Nothing you can say but you can learn how to play the game.

It’s easy :)

There’s nothing you can make that can’t be made. No one you can save that can’t be saved. Nothing you can do but you can learn how to be in time.

It’s easy :)

All you need is Gnuuuu ! All you need is Gnuuuu !

There’s nothing you can know that isn’t known. Nothing you can see that isn’t shown. Nowhere you can be that isn’t where you’re meant to be.

It’s easy :)

All you need is Gnuuuu ! All you need is Gnuuuu !


All You Need Is Free Software - The Gnutles (Linus/Mc RMS)

Bon ok j’arrête :) Patrick

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Informations générales

Juste une image

Pakistan Pakistan
Creative Commons BY