Virtual Moon

Site officiel
Copie d'écran
Bookmark and Share

Virtual Moon, ou Atlas virtuel de la Lune (AVL) en français dans le texte, est un logiciel qui ravira les néophytes de l’observation sélénique autant que les astronomes amateurs, en vous invitant à découvrir notre satellite naturel sous toutes ses coutures.

Les auteurs, Patrick Chevalley et Christian Legrand, ont pensé à toutes les configurations : il existe une version "light", seulement en 2D, qui peut tourner sur des machines très modestes, une version "basic" et une version "expert", avec toutes les fonctionnalités. Alors, que ce soit pour préparer une nuit d’observation ou plus simplement pour découvrir les reliefs de notre satellite, Virtual Moon comblera toutes les attentes.

Son usage trivial est fort simple : vous faîtes tourner la sphère lunaire à l’aide de la souris (en mode "expert"), vous sélectionnez la région qui vous intéresse, vous zoomez, ou vous ouvrez des images correspondantes. La fenêtre de droite affiche alors au choix les formations sélénographiques présentes sur le terminateur [1], des informations détaillées (âge, terrain géologique, type de formation, ...) sur un relief particulier, un onglet pour prendre des notes, une zone de calcul d’éphémérides, et une interface pour ajuster la qualité de l’affichage.

Mais Virtual Moon peut faire encore plus, et c’est à cela que l’on reconnaît les grands logiciels : à la difficulté de lister toutes leurs fonctionnalités en quelques lignes seulement. En mode "expert", VirtualMoon vous permet par exemple d’admirer la face cachée de la Lune, ou vous pouvez simuler ce qu’ont dû voir les astronautes du projet Apollo lors de leur alunissage en faisant tourner le globe sous vos yeux avec un zoom adéquate.

Autre caractéristique des grands logiciels : la modularité. Le paquetage par défaut vous permet d’utiliser Virtual Moon sans restriction, mais c’est surtout grâce aux banques d’images téléchargeables sur le site que le programme devient exceptionnel.

Enfin, ajoutez à cela la possibilité d’enregistrer des images au format jpeg ou bmp, et vous avez en Virtual Moon l’outil idéal et indispensable pour découvrir (ou faire découvrir) dans le détail notre satellite naturel. De nombreuses fonctionnalités sont bien sur destinées à faciliter le travail des astronomes amateurs lors de leurs séances d’observation, mais elles peuvent tout aussi bien servir à tout un chacun, et notamment aux éducateurs scientifiques.

Virtual Moon est une somme de travail colossale, que j’ose comparer à Celestia pour sa beauté, sa pédagogie et sa rigueur scientifique. Un grand merci donc aux deux auteurs d’offrir ainsi aux internautes un tel logiciel gratuitement et Open Source. [2]

[1] Le terminateur est la zone à la surface d’un astre où l’on passe de la partie éclairée à la partie dans l’ombre. C’est là où l’on observe le plus facilement les reliefs puisque les ombres y sont les plus importantes.

[2] pour l’OS : Windows (en natif), Linux (avec Wine), Mac (avec Virtual PC)

Tags:
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Propriétaire ? , le 28 février 2009 (2 rép.)

Il semblerait que ce logiciel ne soit plus libre mais bel et bien propriétaire.

Propriétaire ? , le 1er mars 2009 par JPierre

Bonjour, Je ne connais pas particulièrement ce logiciel mais il est indiqué sur le site web du produit :

L’Atlas Virtuel de la Lune est un logiciel libre ; vous pouvez le redistribuer et/ou le modifier au titre des clauses de la Licence Publique Générale GNU. Ce programme est distribué dans l’espoir qu’il sera utile, mais SANS AUCUNE GARANTIE ; sans même une garantie implicite de COMMERCIABILITE ou DE CONFORMITE A UNE UTILISATION PARTICULIERE. Voir la Licence Publique Générale GNU pour plus de détails.

Qu’est ce qui vous fait dire qu’il ne serait plus libre ?

Propriétaire ? , le 1er mars 2009

Merci pour l’info.

> « Qu’est ce qui vous fait dire qu’il ne serait plus libre ? »

2 choses :

1) d’habitude, quand un logiciel est libre, cette information est mise en avant. Je l’ai cherché quand même, mais je ne suis jamais arrivé aussi bas dans la page d’accueil, j’ai fini par farfouiller dans le menu de gauche.

2) le fait qu’il y ait une version pro, technique classique pour faire abandonner aux utilisateurs l’ancienne version libre. D’ailleurs, quel intérêt de faire une telle version si c’est un logiciel libre ?

Répondre à ce message

> Virtual Moon , le 14 juillet 2004 par l’étranger (1 rép.)

Le site www.astrosurf.com est introuvable. J’ai néanmoins trouvé VirtualMoon sur sourceforge.net mais il n’y a que deux packages : light et basic. Il manque donc l’"expert".

> Virtual Moon , le 15 juillet 2004 par RNB

Bonjour.

Le site de virtual Moon sur Astrosurf.com est parfaitement accessible. Le lien de la notice est valide.

Vous avez sans doute fait une mauvaise manip.

Amicalement

Répondre à ce message

> Virtual Moon , le 20 février 2004 (3 rép.)

Apparemment très bon

mais comment le télécharger (la version Expert) ?

C’est très très flou.

Les premières version, pas de pb.

> Télécharger Virtual Moon expert , le 20 février 2004 par RNB

Bonjour,

Sur la page de téléchargement de Virtual Moon, vous avez :

  • 3 "packs programme". Si vous voulez installer Virtual Moon complet (donc avec le mode expert), c’est le 3ème pack qu’il faut prendre (le lien "Atlas virtuel light, basic et expert" : 12.6Mo). Notez qu’il faut autoriser les fenêtres popup pour que le lien de téléchargement sur Simtel marche.
  • Ensuite, vous pouvez télécharger des packs "textures" en plus, comme les photos très haute résolution Clémentine (11 Mo) (intéressant pour avoir le globe lunaire complet)
  • Enfin, plus bas sur la page, vous avez les "bibliothèques d’images" pour enrichir encore le prog : "Stars de la lune", les packs "Lopam" (4) et les packs "Apollo" (2).

Amicalement

> Virtual Moon , le 20 février 2004 par dwarf

C’est vraiment tres complique ;-) sur la page d’accueil en haut il a un bouton TELECHARGER et ensuite tu selectionnes la version que tu veux c’est a dire "light", "basic" ou "expert". A+

> Virtual Moon , le 11 septembre 2009 par laïla

ba t doué o moin en informatique psk c komplexe moi jtle dit fo in minimum de connaissance si ten a pa ba rep moi pa !!!!

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

Freedom Freedom
Creative Commons BY

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks