Lettre ouverte à Monsieur Eddy Mitchell

Poster un message

Lettre ouverte à Monsieur Eddy Mitchell

27 avril 2009, Manque-imagination

Merci Monsieur DI COSMO,

Un grand merci même car vous avez éclairé ma lanterne. C’est en voulant télécharger des logiciels gratuits (ce sont les seuls que je puisse me payer ;-)) que je suis tombé sur votre lettre.

Je fais partie de cette masse silencieuse qui grogne mais qui ne mord pas. Et là, je commence à grogner car on nous impose une loi, une de plus. Sommes-nous si peu civilisés pour nous contraindre par la loi ? Il n’y a plus de justice !

Mais c’est un mal français, vous savez les pour et les contre.

Moi, personnellement, je suis contre la Culture, tout contre (Ok, je l’emprunte à Sacha Guitry). En effet, maman ouvrière célibattante, la Culture n’a pas eu sa place auprès de moi dans ma jeunesse(Récré A2 ça compte ?). Mais l’école, le temps, les progrès technologiques (internet, médias) et ma paie m’ont permis de rattraper cette lacune (pas complètement non plus ;-)). Papa depuis 10 ans, je m’efforce de faire partager la Culture sous toutes ses formes à mes enfants (ciné, bouquin, vacance, musique, danse, sport) mais cela à un coût. Le budget est serré à la maison, malgré mon emploi et celui de ma femme. C’est un choix pour leur épanouissement.

Et de temps à autre, on se fait un restaurant asiatique. Celui qui propose un buffet a volonté, on y goûte de tout et sans en abuser car les plateaux sont toujours remplis. Mais je m’aperçois qu’il nous arrive, malgré tout, d’aller chez Mr Chang (plus cher mais meilleur). Alors voilà, pourquoi Mr Chang et son épouse n’ont pas déposé le bilan ?

Alors vous allez me dire que cela n’a rien a voir avec ce post. Mais si, j’y viens. Le choix fait l’abondance. Souvenez-vous des premiers forfaits illimités internet ? Depuis les opérateurs télécoms ont lancé les SMS et MMS illimités en ayant toujours des profits.

Le mot est lâché : profit. A qui cela va profiter ? A ceux qui créée la Culture ou ceux qui la consomme. Les 2, mon général, si il y avait un moyen équitable de contenter tous le monde.

La licence globale ? Accès illimité pour un prix au plus juste. On peut savoir qui télécharge quoi sans soucis avec les royalties au prorata du nombre de téléchargement. Et surtout contrôler le contenu de ce qui est diffusé (halte à la pédopornographie). Des excès ? Comme d’habitude lorsque c’est un début.

Loi DAVSI ou HADOPI maintenant ? Loi = cadre juridique = sanction pour vous si votre beau-frère télécharge un film ou album (chez vous pendant le diner). Les actes de piratages s’amplifieront avec de nouvelles technologies (VPN, wifi « hacké ») pour contourner les interdits ; et même faciliter l’économie parallèle. T’as les moyens = Culture. T’as pas les moyens = Agriculture.

Il y a bien une ultime solution : ne rien faire. Mais comme on est dans une société démocratique idéale, alors on choisira la solution du plus grand nombre (de députés, of course). Allez vivement les prochaines lois en catimini. Tôt ou tard on le paiera (au sens propre et figuré). Et encore merci, Monsieur.

Titre du message

Texte du message

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Captcha Anti-Spam

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Merci de votre participation

Informations complémentaires

C'est-à-dire

Bien choisir son titre est très important en particulier lorsque vous lancez un nouveau message.

Les adresses emails apparaissent "cryptées". C'est un cryptage sommaire et un peu contraignant puisqu'il remplace l'arobase par trois caractères aléatoires, "open@office.org" devient "open h6Y office.org" mais c'est deja une bonne barrière contre le SPAM.

Merci de rester courtois, de garder un oeil sur l'orthographe et de ne pas abuser des majuscules et du langage SMS.

Informations générales

Juste une image

Srinagar, Kashmir Srinagar, Kashmir
Creative Commons BY