Lettre ouverte à Monsieur Eddy Mitchell

Poster un message

Lettre ouverte à Monsieur Eddy Mitchell

20 mars 2006, hervé

Lettre très intéressante e pédagogique. Un commentaire sur les droits sur les CD et DVD vierges :

Extrait de Libé :

"Ainsi, sur chaque CD vierge vendu, un peu plus de 56 centimes d’euro sont reversés aux auteurs, aux producteurs et aux interprètes. La manne collectée représente une jolie somme : 95,3 millions d’euros en 2001."

J’aimerais entendre auteurs, producteurs et interprètes si prompts à s’émouvoir sur le devenir de leurs dividendes, s’émouvoir aussi du sort des consommateurs et renoncer à ces dispositions injustes et injustifiées lorsque les supports d’enregistrement sont destinés, et ce de plus en plus, à d’autres fins que la musique (photographie, archives, travail, vidéo, etc...).

Je pense que ces dispositions sont tout à fait archaiques et anormales à partir du moment ou les supports de stockage tels que cd, dvd (les disques durs y ont échappé), sont destinés à stocker bien d’autres choses que du son (la situation était différentes dans les cas des K7).

Je comprends bien que ces dispositions pallient l’impossibilité technique de différencier les types d’utilisation à laquelle sera destiné un support acheté par un consommateur, mais j’estime que le consommateur n’a pas à payer pour un "produit" qu’il n’utilise pas, en l’occurrence le produit est ici "les droits d’auteur" et que ce n’est pas à lui de faire les frais de ce problème de recrouvrement des taxes (ceci d’autant plus que nous sommes dans une société qui se veut marchande).

En conclusion, il est tout à fait anormal que auteurs, producteurs interprètes bénificient de revenus dus à cette nouvelle manne (manne dont ils ne bénificiaient d’ailleurs pas avant l’arrivée de l’informatique) alors que ces supports de stockages ont maintes utilisations ne nécessitant pas l’achat de droits d’auteurs.

PS1 : Personnellement quand un artiste m’intéresse, je m’efforce d’acheter ses CD (comme ca j’ai aussi la pochette) et effectivement, tant mieux si il y a un minimum d’intermédiaires (intermédiares d’ailleurs dénoncés par Marx comme n’apportant pas de valeur au produit et que le e-commerce pourrait tendre à faire disparaitre dans une certaine mesure).

PS2:On peut aussi envisager un cyber-mécénat : on donne volontairement en fonction de ses moyens etc... à l’artiste qui nous intéresse.

PS3 : Ceux qui profite le plus de cette manne font souvent partie des gens dont ont on dit qu’ils ont des revenus scandaleux et qui utilisent comme alibi les artistes qui vivent eux avec des revenus dans la limite de la décence.

-----> CD, DVD : menaces sur la copie privée

Titre du message

Texte du message

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Captcha Anti-Spam

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Merci de votre participation

Informations complémentaires

C'est-à-dire

Bien choisir son titre est très important en particulier lorsque vous lancez un nouveau message.

Les adresses emails apparaissent "cryptées". C'est un cryptage sommaire et un peu contraignant puisqu'il remplace l'arobase par trois caractères aléatoires, "open@office.org" devient "open h6Y office.org" mais c'est deja une bonne barrière contre le SPAM.

Merci de rester courtois, de garder un oeil sur l'orthographe et de ne pas abuser des majuscules et du langage SMS.

Informations générales

Juste une image

DSC02397 DSC02397
Creative Commons BY