Un an de Wikipédia

Poster un message

Un an de Wikipédia

1er janvier 2009, Arktor

Wikipédia. Il faudrait d’abord définir ce que l’on croit qu’est Wikipédia.

Je lis à droite et à gauche que Wikipédia n’informe pas correctement, que Wikipédia a des "trous", que Wikipédia n’a pas de politique éditoriale globale, de validation à priori ou à posteriori...

J’ai lu récemment un article, qui parle des wikis en général, mais s’applique parfaitement à Wikipédia. L’auteur expose de nombreuses critiques, que je relis ici pour certaines, mais qui à mon sens, sont plutôt hors sujet.

Je m’explique : qu’est ce que Wikipédia, avant toute chose ? Wikipédia est un Projet d’encyclopédie libre, modifiable par tout un chacun. Le sens de ces mots n’est pas anodin.

Les critiques que je lis ou entends un peu partout tendent toutes vers une même conclusion : "Wikipédia ne crée pas de connaissance fiable, car ses auteurs ne sont pas des experts. Les débats qui y font rage ne laissent aucune place à un processus de création culturelle ou scientifique, mais à un processus de décision."

C’est parfaitement vrai. Et alors ? Wikipédia a des trous. C’est normal, il s’agit d’un projet. Je ne m’attarderai pas là dessus.

Wikipédia ne crée pas de connaissance, ce n’est pas son but. C’est d’ailleurs là la signification de l’interdiction du "travail original".

Wikipédia a pour but, le même but que toute encyclopédie : à savoir, collecter la connaissance partout où elle se trouve, et la retranscrire afin qu’elle soit accessible au plus grand nombre.

Et ce n’est pas une mince affaire, car la connaissance (la Connaissance) a de multiples facettes, elle est partout et nulle part à la fois. Elle va des formules de physique quantique aux recettes de cuisine, en passant par les noms des membres de tel ou tel bureau politique, de tels ou tels généraux mis en avant par l’histoire. Elle couvre les domaines de l’art, mais aussi de la vie de tous les jours. La Connaissance est un sujet tellement vaste que nul ne peut prétendre la détenir, car chacun en détient une partie.

"Wikipédia ne crée pas, elle décide." Ai-je lu quelque part, et qui plus est, ce sont des béotiens qui prennent les décisions. C’est vrai, mais il s’agit là à la fois de la force et de la faiblesse de Wikipédia.

Créer de la connaissance n’est pas le but d’une encyclopédie, pas même les plus prestigieuses. Même la Brittanica ne fait que recenser les connaissances de la société, à un instant T. C’est la seule prétention de Wikipédia. Et cette compilation de la connaissance ne peut se faire sans un processus de décision, visant à prioriser les sujets les plus importants dans l’immédiat, car le nombre de rédacteurs est par essence limité.

On en arrive à ce qui fait la force et la grande faiblesse de Wikipédia : le contributeur moyen n’est pas toujours un expert dans le domaine où il écrit, et quand bien même il l’est, il voit son expertise mise à mal par d’autres qui ne sont pas experts dans le domaine en question, mais ont, par leur connaissance des règles et des usages du site, un ascendant qui leur permet d’imposer leurs points de vue. Cela a découragé de nombreux éditeurs novices.

Mais ceci a une raison : en effet, personne ne peut prouver la réalité de son expertise sur Wikipédia, car Internet favorise l’anonymat. On a vu des faux experts se prétendre tels. On ne peut donc pas faire confiance "à priori" à l’expertise proclamée d’un contributeur. Sur Wikipédia, chacun doit tout d’abord prouver ses compétences. Chacun démarre au même niveau.

Le contributeur qui voit son expertise mise à mal par des personnes mal intentionnées, ou mal informées peut, en apprenant à connaître les codes du groupe, démontrer la valeur des connaissances qu’il cherche à ajouter à un ou des article(s). C’est à cela que servent les citations de sources. Pour ne citer qu’elles.

De même, à l’inverse, le vandale peut se faire passer pour un expert, en manipulant l’opinion.

Cette absence de "tête pensante", qui crée une anarchie positive, peut aussi favoriser le vandalisme et l’inexactitude de certaines informations. Mais c’est le prix à payer pour éviter la seule possibilité alternative : la validation a-priori, par des personnes auto-proclamées comme experts.

Imaginez un instant ce que serait une encyclopédie aussi connue que Wikipédia, dirigée par un seul collège d’experts. La connaissance (et en l’occurrence sa diffusion) est le pouvoir : en diluant ce pouvoir parmi tous les contributeurs, Wikipédia rend certes cette connaissance parfois un peu plus confuse, mais elle rend en même temps sans objet toute tentative de priver quiconque du droit de participer à cette connaissance.

Une des critiques les plus virulentes contre Wikipédia est sa "cabale" d’administrateurs qui ne se gênent pas pour parfois abuser de leur pouvoir. En cela, Wikipédia ne diffère pas de tout groupe organisé d’humains, de toute époque. La seule parade est de ne pas se laisser faire : comme dans la Société, tout pouvoir attend un contre pouvoir, et c’est le nombre de rédacteurs passionnés, et compétents, qui seul peut enrayer l’abus de pouvoir des "admins"

Alors certes, et ce sera ma conclusion, sans angélisme, mais sans diabolisation non plus : Wikipédia met en avant certains articles incorrects, voire faux, mais c’est le prix à payer pour s’affranchir de toute autorité qui chercherait, comme c’est le cas dans notre société actuelle, à museler la connaissance pour son propre profit. Et plus le nombre d’éditeurs croîtra, plus ce phénomène ira en s’amplifiant.

J’ai été un peu long, merci de m’avoir (ou non) lu jusqu’au bout. Et merci d’avances pour vos critiques, à condition qu’elles soient constructives.

Et n’oubliez pas : Wikipédia n’est pas une fin en soi, ni une source plus fiable qu’une autre : vérifiez et recoupez toujours vos sources.

Titre du message

Texte du message

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Captcha Anti-Spam

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Merci de votre participation

Informations complémentaires

C'est-à-dire

Bien choisir son titre est très important en particulier lorsque vous lancez un nouveau message.

Les adresses emails apparaissent "cryptées". C'est un cryptage sommaire et un peu contraignant puisqu'il remplace l'arobase par trois caractères aléatoires, "open@office.org" devient "open h6Y office.org" mais c'est deja une bonne barrière contre le SPAM.

Merci de rester courtois, de garder un oeil sur l'orthographe et de ne pas abuser des majuscules et du langage SMS.

Informations générales

Juste une image

bar bar
Creative Commons BY