linux = mauvais, ou le troll de l’été ?

Poster un message

> linux = mauvais, ou le troll de l’été ?

5 novembre 2005, Pas_Luc3_Presque

Il est peut-être temps d’arrêter non ? Bien sûr que Luc2 a raison. C’est une évidence il n’y a pas de débat possible. Les distributions communautaires ou les download gratuites de la presse ne feront jamais le même travail qu’une distribution réalisée par des professionnels avec un objectif commercial avoué. Pour une simple et bonne raison : l’amateurisme fondamental du monde linux. C’est un fait absolu que tous ceux qui ont vraiment passé du temps à installer linux peuvent vous confirmer.

Heureusement que ce système fonctionne bien en tant que serveur auquel on ne touche plus. Heureusement et pour cause : linux en tant que système personnel est une vaste broderie construite sur une technologie qui date de 1972 ! Sur laquelle des étudiants en informatique, élevés dans la culture Unix, ont greffé des milliers de trucs bordéliques et redondants. Si on ajoute les seniors de l’informatique qui ont pondu au cours de milliers d’heures de loisirs les machins supplémentaires nécessaires pour faire ressembler linux à un système personnel... Si on ajoute les Geeks (qu’au demeurant je respecte) qui ont ajouté le côté esthétique et sympa... On arrive à un épouvantable patchwork de trucs innommables et de bouts de ficelles pour "graver des CD", "écouter du MP3" etc... Alors que ce truc était fait pour une productivité informatique strictement liée aux besoins des années 80 et qui plus est : centrée sur le codage.

Le grand drame de cette belle construction communautaire c’est qu’elle a besoin de matériels "hard" pour s’exprimer, n’est-ce pas. Or tout le monde sait que le vrai problème c’est que dans la jungle indescriptible du hardware aujourd’hui (surtout avec la durée de vie marketing des composants), vous n’aurez jamais une couverture parfaite de votre matériel. Et ce sera le début des galères. Seules des entreprises dotées de développeurs professionnels, travaillant en équipe qui se voient en direct, encadrés dans un dispositif de contrôle qualité, peuvent produire un code adapté à la reconnaissance d’une majorité de composants hardware et à une ergonomie finale satisfaisante pour l’utilisateur. De plus, il faut une crédibilité industrielle pour obtenir des fabricants de hard toutes les sources de leur firmware. Aujourd’hui c’est vrai qu’il n’y en a plus que 3 qui peuvent y prétendre. Mandriva, Novell et RedHat. Le reste c’est - excusez moi - de la belle rigolade. Au fait quelqu’un oserait-il dire en face de Ian Murdoch ce qu’on est en droit de penser de l’utilitaire "dselect" ? Moi j’ose ; ce truc là c’est la plus belle insulte qu’on puisse faire à la personne qui désire gentiment essayer d’installer Debian.

J’ai dû réaliser à peu près un millier d’installation linux. Je n’exagère pas. J’ai tout essayé depuis 1999. Plusieurs fois. Et sur des dizaines de machines différentes. Comment ? Par passion... Par conviction philosophique au départ. Et parce que j’ai même créé un club pour diffuser cette conviction. Et que nous avons d’ailleurs bien sué sur linux. Ce système donne raison à Bill Gates. Il coûte cher peut-être pas à l’achat mais en TEMPS. Temps passé à se documenter, à essayer de comprendre des post sur des forums, à recommencer des dizaines de fois pour un simple changement de moniteur ou de carte réseau. Et là il faudrait régler en quelques mots bien cinglants le compte de ceux qui donnent sur les forums des conseils (dans un français à peine lisible) qui se résument à "y a ka" suivies de prescriptions cabalistiques "à la ligne de commande". C’est ridicule. (Dans une certaine émission de jeu TV populaire, le présentateur rappelle souvent au public qui veut "aider le candidat" en votant sur son petit boîtier que seuls ceux qui savent la réponse doivent le faire !!)

J’ai aussi évalué le coût de mes distributions issues de la presse : j’aurai pu me payer 2 licences XP Pro avec ce que les magazines m’ont coûté ! Je fais cadeau du temps passé. Mon premier mois sur linux était un mois de vacances pluvieux au cours duquel j’ai fait les 80 premières tentatives. Le taux de succès d’installation actuellement dans notre club est de 1 parfaite pour 10 tentatives environ. Comptez une heure par tentative... (et je ne compte pas les heures de réglage à la ligne de commande).

Pourtant je persiste. Je tiens à trouver une bonne raison de continuer. Merci d’essayer de m’en donner une ici.

Titre du message

Texte du message

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Captcha Anti-Spam

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Merci de votre participation

Informations complémentaires

C'est-à-dire

Bien choisir son titre est très important en particulier lorsque vous lancez un nouveau message.

Les adresses emails apparaissent "cryptées". C'est un cryptage sommaire et un peu contraignant puisqu'il remplace l'arobase par trois caractères aléatoires, "open@office.org" devient "open h6Y office.org" mais c'est deja une bonne barrière contre le SPAM.

Merci de rester courtois, de garder un oeil sur l'orthographe et de ne pas abuser des majuscules et du langage SMS.

Informations générales

Juste une image

P9270094 P9270094
Creative Commons BY-SA