Un logiciel libre n’est ni forcément un logiciel de qualité ni forcément un logiciel libérateur

Poster un message

Redonner un peu de place à l’utilisateur dans le monde du libre ?

2 mars 2005, florian

Je suis pas programmateur, et le serai probablement jamais. J’utilise des logiciels libres parce que j’y crois et parce que je pense qu’ils ont beaucoup de qualité que certains logiciels propriétaires n’ont pas. (Quelques qualités en vrac : la gratuité, la confiance en la communauté plutôt qu’en une firme commerciale, l’inutile (c’est un détail mais je pense que l’extension firebidule à titre d’exemple ramène la blague dans l’utilisation de quelque chose de fonctionnel comme firefox et que c’est très important pour nos sociétés), la notion de partage, le soutien de la communauté, la transparence, l’utilisateur intelligent etc.)

Bref, je crois en l’idéologie, mais très concrètement, j’utilise Open office dans mon travail et pour communiquer avec mes collaborateurs je suis obligé d’avoir toujours le fichier en double : sxw et doc. Et puis il est plus long à démarrer, moins esthétique, et il faut installer une extension pour utiliser une virgule sous calc, alors que des versions piratées de word se trouvent à chaque coin de rue... donc je me rend bien compte que je me fatique un peu pour rien ou juste pour l’idéologie (ce qui est déjà pas mal) mais cette idéologie de circule pas puisque je continue d’envoyer des docs...

A l’inverse, je prends Firefox, c’est simple : il est mieux que IE, on sent qu’il est fait par des gens qui l’utilise. Je ne connais peu de chose à l’informatique mais un grand danger pour chacun est de travailler pour perpétuer son propre domaine. Je n’ai pas le recul pour dire si c’est vraiment le cas actuellement mais je trouve important de rappeler qu’un programme est fait pour être utilisé et que tous les programmes à vocation grand public (dont OOo, the gimp, scribus etc.) ne doivent pas oublier cela.

Je suis extrêmment reconnaissant envers tous les gens qui travaillent sur les softs que j’utilise (et les autres) mais je n’arrive pas à installer la mandrake, ni cygwin, et the gimp marche plus depuis 2 jours (GTK a du lacher...)... donc je me permet cette mise en garde : le libre est un moyen, une composante de l’environnement du développement d’un logiciel mais ce n’est pas LA finalité en soi et je trouve intéressant que Benjamin Raynard nous le rapelle.

Ceci ne m’empêche pas de croire qu’une belle évolution est en marche et que le libre sera aussi l’avènement de la qualité.

Titre du message

Texte du message

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Captcha Anti-Spam

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Merci de votre participation

Informations complémentaires

C'est-à-dire

Bien choisir son titre est très important en particulier lorsque vous lancez un nouveau message.

Les adresses emails apparaissent "cryptées". C'est un cryptage sommaire et un peu contraignant puisqu'il remplace l'arobase par trois caractères aléatoires, "open@office.org" devient "open h6Y office.org" mais c'est deja une bonne barrière contre le SPAM.

Merci de rester courtois, de garder un oeil sur l'orthographe et de ne pas abuser des majuscules et du langage SMS.

Informations générales

Juste une image

dasha got masters dasha got masters
Creative Commons BY