Microsoft en majuscule et le logiciel libre entre guillemets !

Poster un message

Les élèves respecteront les lois en utilisant OpenOffice.org

3 septembre 2004, Etienne

Je suis de cette académie et j’ai vu passer ce message , mais je n’y ai pas prêté la moindre attention.

En effet, pour acheter ces logiciels merveilleux, faudrait encore que les collèges disposent de matériel capable de faire tourner la rutilante suite MS Office XP. Nos vieux processeurs Cyrix 150 +, gonflés avec 64 Mo, parviennent à faire fonctionner OpenOffice.org ; c’est déjà formidable, à huit ans d’âge !

Il y a beaucoup plus important qu’une petite économie faite sur des budgets fixés depuis longtemps à un niveau proche du zéro absolu : le véritable apprentissage de l’informatique ne se fait certainement pas à travers une poignée d’heures de cours à trois par machine par an. Ce qui importe, c’est ce que les enfants sont en mesure de faire chez eux.

Dans ma ZEP à 55 % de boursiers (vous savez le barême pour avoir une bourse en collège ? Avec deux anfants, pour avoir 300 € de bourse par an, il faut moins de 2000 € de revenu par an !), très, très peu d’élèves ont un ordinateur à la maison. C’est déjà regrettable, mais il y a pire : presque aucun ne détient les doits d’utilisation pour les logiciels installés dessus.

Or, le premier devoir de l’éducation, donc de l’Education Nationale, c’est d’apprendre à respecter les lois. Nos élèves doivent donc être sensibilisés à ce que contient leur disque dur, c’est pas les majors de l’industrie ce qu’on appelle encore la musique qui s’y opposeront.

Le Logiciel Libre, et non pas "les logiciels libres", M. le Recteur, c’est la possibilité pour non seulement les établissements, mais aussi les usagers et les personnels, d’utiliser légalement d’excellents logiciels leur garantissant une qualité que les logiciels du quasi-monopole mondial ne parvient pas à garantir.

Foi d’utilisateur professionnel et contraint de Windows, d’utilisateur personnel et satisfait de Linux ! M. le Recteur, imaginez-vous quel aura été le coût horaire des dysfonctionnements de mon propre poste de travail, défectueux du fait de Microsoft corp. auxquel vous attribuez tant de majuscules ? Depuis trois ans, j’estime ceci à une centaine d’heures, passées à me battre contre ma machine.

Deux semaines de travail entières (laissons là les 35 heures, je suis gestionnaire, qui connaît un collège doit savoir de quoi je parle), deux semaines de traitement d’un fonctionnaire de catégorie A, un membre de plus de cette engeance des fonctionnaires qui n’aura rien fait d’utile pendant deux semaines entières.

J’en reviens à la pédagogie : pourquoi acheter 8 PC avec Windows, qui nécessitera, avant la moindre utilisation, environ une à deux heures de travail par poste pour de simples mais indispensables aménagements de sécurité, quand on peut se procurer 11 machines pour le même montant, grâce à Linux.

C’est ça, le Logiciel Libre, M. le Recteur, et, foi de gestionnaire-comptable, c’est ça la bonne utilisation des fonds publics.

Pourquoi payer un prix faramineux les outils de développement des logiciels nationaux de l’Education Nationale sous Windows, alors que les outils les plus performants sont, de notoriété publique et depuis des années, des Logiciels Libres, sous Linux ? La fameuse expérience de SPIP-Agora, revu et augmenté avec l’aide de notre Ministère, n’est hélas encore qu’une aventure isolée, le fait de communiquants à la mode ; il aurait été tellement pertinent de se mettre "au charbon", je veux dire de transférer notre vieux GEP (Gestion des Elèves et Personnels) du noir DOS vers Linux.

Pourquoi tolérer que GFC, notre logiciel de comptabilité, ne soit pas compatible avec toutes les machines du marché ? Comment expliquer que la nouvelle version de ce logiciel, passant sous Windows, exigeât des ordinateurs neufs que chaque établissement a eu un mal incroyable à se procurer ?

Comment justifier qu’il faille aujourd’hui, à nouveau, un PC neuf pour chaque infirmière alors que nombre de chefs d’établissement n’ont pas les moyens d’obtenir un outil de travail correct, juste parce que le nouveau logiciel des infirmeries est une nouvelle fois un "fatware", un formidable gâchis d’inefficacité sous Windows ?

Assez, ASSEZ de ce travail stupide et inefficace. Assez de voir les services de maintenance se battre contre des virus que le dernier des imbéciles est maintenant capable de réaliser en quelques minutes, du fait des milliers de failles graves présentes dans Windows. Assez de ne pas pouvoir garantir l’intégrité des machines confiées aux élèves, qui s’ingénient trop souvent à les dérégler jusqu’à l’inutilisable.

L’Education Nationale a un lourd travail à accomplir. Il lui faut des outils corrects. Oui, corrects, et ce n’est pas le cas aujourd’hui. M. le Recteur de l’Académie dont on taira le nom ici, tâchez d’y songer, plutôt que de chercher à imposer aux établissements, en-dehors de toute procédure réglementaire de marché public, des connexions à l’Internet par "l’opérateur historique", quatre fois moins bonnes et trois fois plus chères que les autres offres du marché.

Sur le site de ce qui’il convient d’appeler la Division Informatique de ce rectorat-là, il est précisé qu’il faut utiliser Micreosoft Internet Explorer 6 pour accéder aux informations. Moi je m’y connecte avec Mozilla, et je n’ai pas les mêmes soucis que mes collègues... J’en connais qui se retrouvent avec des écrans à caractère pornographique qui apparaissent de manière inopinée sur leur écran. Ca fait propre dans un établissement scolaire !

Faute de toute consigne de cette fameuse DI, l’immense majorité des établissements continue à utiliser, quotidiennement, et pour la gestion du courriel des établissements, devenu essentiel, le vieux et inefficace Netscape 4. Personne ne donnera-t-il jamais le moindre signal pour faire cesser cette situation ?

Les défauts de Netscape, logiciel pas libre à l’époque de cette version, libéré depuis, font perdre des centaines d’heures de travail aux établissements. Ca serait vraiment si difficile de suggérer de changer de logiciel ? Je ne dis même pas de désinstaller l’ancien ! Temps exigé pour cette installation : deux minutes, qui en feront gagner dix par jour. Ca c’est le Logiciel Libre.

Persone n’imagine une seconde utiliser l’outil de Microsoft supposé effectuer le même travail : voilà au moins une attitude logique.

Il y aurait pas mal d’enseignants visitant Framasoft.net. Je leur lance un appel solennel : faites part de l’existence du Logiciel Libre aux personnels administratifs de votre établissement. Envoyez-les sur Framasoft ! Faites la chasse au Winzip cracké qui pullule dans les collèges, installez partout 7zip ! Montrez le GIMP à vos collègues d’arts plastiques ! Installez Linux en douce en dual boot sur les machines de votre établissement (si elles ont un disque dur de plus d’un Go...). Au moins quand vous les utiliserez avec une classe, vous n’aurez pas de mauvaise surprise.

Enseignants de langues, exigez que les PC de votre collège aient un système d’exploitation dans la langue que vous enseignez. Linux sait le faire ! Profs de maths, préparez vos énoncés avec TEX, vous n’en reviendrez pas ! Profs de musique, demandez que Audacity soit présent sur chaque machine de l’établissement, et abordez concrètement l’étude des sons et de la musique par l’outil informatique !

Et ses affreux machins en majuscules, le Recteur, qu’il se les garde. Nos élèves n’ont que faire de s’initier à une chose à laquelle ils n’ont pas l’accès.

S’il n’était cette affreuse taxe prélevée sur les CD vierges, notre collège pourrait presque offrir un CD de logiciels libres, de qualité, pour chacun de ses élèves, pour offrir à tous sécurité et liberté, honneur et savoir.

Hagnagnagna, ça fait du bien.

(s.) Le méchant intendant d’un collège impécunieux

Titre du message

Texte du message

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Captcha Anti-Spam

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Merci de votre participation

Informations complémentaires

C'est-à-dire

Bien choisir son titre est très important en particulier lorsque vous lancez un nouveau message.

Les adresses emails apparaissent "cryptées". C'est un cryptage sommaire et un peu contraignant puisqu'il remplace l'arobase par trois caractères aléatoires, "open@office.org" devient "open h6Y office.org" mais c'est deja une bonne barrière contre le SPAM.

Merci de rester courtois, de garder un oeil sur l'orthographe et de ne pas abuser des majuscules et du langage SMS.

Informations générales

Juste une image

puddlejumping puddlejumping
Creative Commons BY-SA