Les constructeurs d’automobiles ne livrent pas leurs code source...

Poster un message

> Les constructeurs d’automobiles ne livrent pas leurs code source....

24 mai 2004, grompf

Ces véhicules sont pour la plus part équipés d’un superbe connecteur (bien caché à l’abri) dont le brochage, le format et le protocole sont publics et normalisés ISO et tout ce qu’il faut(au traditionnelles dérives hors normes usuelles). Ces connecteurs permettent d’accéder aux paramètres de maintenance du moteur (ceux qui intéressent le client et le garagiste) et aux paramètres équipementier (ceux qui interessent le constructeur et accessoirement le juge et/ou l’assureur quand cela est nécessaire...).

Le tout est documenté sauf usuellement pour les paramètres équipementiers... il suffit de chercher un peu dans le petit monde des motoristes et des équipementiers pour se procurer une copie de la norme. Une piste pour s’informer sans entrer dans le détail : chercher deux trois anciens numéros d’ELEKTOR pour ce qui est de l’interfaçage.

Après écrire un logiciel pour y connecter une machine, n’est qu’une histoire de patience et de métier de motoriste/équipementier pour la plupart des cas cités. De toute façon au pire, Monsieur "Clampinus Simplex" n’achete pas un logiciel de régulation moteur mais un moteur modèle X type Y dont le régulateur n’est qu’un élément enfouis au même titre qu’une vis dont il ne vient à personne l’idée de demander au constructeur de publier les plans et la spec de la vis : qui a déjà osé demander à Opel le pourquoi et la nature de l’acier utilisé pour cette vis ? L’interfaçage du moteur quand à lui est documenté (géométrie des plots d’alimentation électrique, nature de l’alimentation électrique, géométrie de la transmission, etc) : l’intéropérabilité matérielle est assurée...

Bref la réelle question me semble être liés à l’usage et au détournement de logiciels enfouis par nature non modifiable : parrallele avec l’informatique : qui va modifier le firmware d’une imprimante ou demande la ppublication du logiciel interne de l’imprimante ? Jusqu’ici je n’ai vu passer en public que des demandes sur les procotoles d’interfaçages et rien qui puisse concerner le pilotage des rouleaux et du four sur une imprimante laser, ou sur le pilotage des buses piezzo-électrique de tel ou tel modèle de jet d’encre.

Ceci-dit, souvent, les brevets "protégés" sont ceux du design du moteur (par exemple pour le cas le plus commun) : il suffit d’aller faire un tour du coté de l’office des brevets pour en avoir connaissance. Le reste n’est que codage, test, validation et savoir faire. ;-)

Bonne journée.

Titre du message

Texte du message

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Captcha Anti-Spam

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Merci de votre participation

Informations complémentaires

C'est-à-dire

Bien choisir son titre est très important en particulier lorsque vous lancez un nouveau message.

Les adresses emails apparaissent "cryptées". C'est un cryptage sommaire et un peu contraignant puisqu'il remplace l'arobase par trois caractères aléatoires, "open@office.org" devient "open h6Y office.org" mais c'est deja une bonne barrière contre le SPAM.

Merci de rester courtois, de garder un oeil sur l'orthographe et de ne pas abuser des majuscules et du langage SMS.

Informations générales

Juste une image

p_0139 p_0139
Creative Commons BY-SA