Un an avec Linux - Bilan

Poster un message

Les relations humaines et le jeu social rendent linux inutilisable pour le commun des mortels

18 mars 2004, mehdi

Moi je n’ai pas reussit a installer un seul soft sur mandrake. J’ai eu des plantages sous knoppix. Et l’aide des solidaires linuxiens super sympa je la cherche encore(vous pouvez m’ecrire mehdi@hush.ai).

Je me dis que je suis con et que je ne devrai pas continuer a utiliser windows. D’ailleurs je ne veux pas utiliser windows mais les linuxiens que je connait dans le monde reel n’ont aucune relation avec le commun des mortels qui ne parle pas leur dialecte. Et se comporte avec condéscendance envers les gens qui n’ont pas leur génie. Et ceux de l’internet n’aident que si ça flatte leur intélligence. J’en veux pour preuve le texte "apprendre a posé une question" sur le site linux-france.org.

Aprés, payer pour acheter des livres sur linux ça coute une fortune. Or, moi qui ne comprend rien a l’informatique les histoire de sécurité je m’en fous (mes donnés sensible je les graves et je n’achete pas sur internet), l’adaptabilité du système : du moment que ça marche, il n’ya donc que la gratuité de linux qui m’intérrésse. Si je doit acheter une tonne de bouquin dont je sais deja que seulement quelques informations me seront utile dedans alors linux me parait être sans interet...Tandis que si quelqu’un m’expliqué...

Et ceux qui savent sont avars en conseils ou, comme c’est le cas de ce texte, ommettent tous les problèmes que l’on rencontre dés que l’on s’y frottent (voir le message "deux jours d’utilisation de linux" en réponse a ce texte qui remet quand même les choses a l’endroit). Et que l’on justifie par une morale judéo chretienne du genre "il faut souffrir pour etre libre". On a en gros une elite qui explique aux "ploucs" ou aux "looser"ce qui est mieux mais n’explique pas comment faire de façon a ce que se soit vraiment utile.

Donc je suis bien convaincu que linux a des avantages trés attrayant mais je suis aussi convaincu que ceux qui l’utilisent le font comme une caste qui refuse de reconnaitre qu’il faut quelque chose de facile pour les gens qui veulent utiliser l’ordinateur et pas jouer avec pour faire parti d’un groupe d’internaute raffiné et que pour l’instant l’os linux n’est pas du tout prés.

Ceux qui utilise linux ont du temps et des compétences (de l’argent peut être ?) qu’il ne partage que si ça ne les dérangent pas trop, ça les arragerai bien qu’il y ai plus de monde qui utilise linux mais il ne veulent pas perdre pour autant leur statut de dominant sur la toile voila le sentiment qu’a un utilisateur ordinaire. Leur arrogance ou leur condéscendance genre "c’est mon choix et j’ai des arguments" fait fuire ceux, qui comme moi, ne demande pas mieux que de changer d’os et de logiciel mais qui ont besoin d’une aide, mais d’une vrai : quelqu’un qui est la et qui parle (qui enseigne peut être ?). Au lieu de cela on trouve des tutoriels, des didacticiels tout ce qui permetra a leurs auteurs de rester chez eux et de faire bonnes oeuvres (de se flatter l’ego peut être aussi ?).

Alors les beaux discours ça suffi revenez sur terre et parlez aux looser aux ploucs et aux cons comme moi et arrétez avec vos grands airs (celui qui a écrit ce texte "un an d’utilisation de linux" cherche a se convaincre qu’il est un utilisateur ordinaire et ce n’est pas vrai il a un serveur qu’il sait utiliser dequel "ordinaire" parle t on là ?). Ce que vous savez n’est pas tombé du ciel, vous avez reçu des formations, vous étes intégré dans un tissu social qui vous a donné des trucs, des méthodes, des façon de penser et d’apréhender un problème etc... c’est aussi un processus de socialisation que vous ommèttez de signaler (car vous n’en ètes peut être pas totalement conscient) et qui fait toute la différence. Et c’est ce qui créer a la fois une exclusion et votre distinction.

Il faut arréter avec la "critique de la raison pur" qui fait que c’est pour des raisons de caracteristiques intrinseques des produits qu’il faut s’y convertir. Les choses sont bien plus compliqué que cela c’est d’ailleurs pour cela que linux "le produit miracle" reste inconnu du grand public. Dans les pays du tiers monde ou les gens, les institutions et les entreprises n’ont pas d’argent, linux est presque totalement inconnu (pour ceux qui ont accés a un ordinateur) pourtant c’est gratuit alors expliquez moi. Comment se fait il que ce qui est mieux et gratuit soit réservé a ceux qui ont de l’argent ? Je pense que des élèments de réponse peuvent se trouver dans le livre "la distinction" de Bourdieu qui fera peut être comprendre que le problêmes n’est pas que dans les logiciels mais aussi dans les structures sociales.

je m’excuse d’avoir ecrit un message aussi long et de ne pas respecter ni l’orthographe ni les règles de bienséance.

Titre du message

Texte du message

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Captcha Anti-Spam

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Merci de votre participation

Informations complémentaires

C'est-à-dire

Bien choisir son titre est très important en particulier lorsque vous lancez un nouveau message.

Les adresses emails apparaissent "cryptées". C'est un cryptage sommaire et un peu contraignant puisqu'il remplace l'arobase par trois caractères aléatoires, "open@office.org" devient "open h6Y office.org" mais c'est deja une bonne barrière contre le SPAM.

Merci de rester courtois, de garder un oeil sur l'orthographe et de ne pas abuser des majuscules et du langage SMS.

Informations générales

Juste une image

Smile ! Smile !
Creative Commons BY