L’encodage des oeuvres numériques, un nouveau Big Brother ?

Poster un message

L’encodage des oeuvres numériques, un nouveau Big Brother ?

6 juillet 2006, André Cotte

D’accord pour le client roi. Pas besoin de se contenter de réécouter ses vieux disques, il existe des lieux où on peut acheter de la musique non DRMisée. N’achetons que sur ces sites et le message passera peut-être.

Personnellement tous mes achats de musique numérisée se font sur eMusic. Du MP3 de bonne qualité sans aucun DRM. Bien sûr que des labels indépendants, les 4 majors ne s’y retrouvent pas. Mais vous seriez surpris de tout ce qui se publie chez les indépendants.

-----> eMusic

Titre du message

Texte du message

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Captcha Anti-Spam

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Merci de votre participation

Informations complémentaires

C'est-à-dire

Bien choisir son titre est très important en particulier lorsque vous lancez un nouveau message.

Les adresses emails apparaissent "cryptées". C'est un cryptage sommaire et un peu contraignant puisqu'il remplace l'arobase par trois caractères aléatoires, "open@office.org" devient "open h6Y office.org" mais c'est deja une bonne barrière contre le SPAM.

Merci de rester courtois, de garder un oeil sur l'orthographe et de ne pas abuser des majuscules et du langage SMS.

Informations générales

Juste une image

la plage du petit matin calme la plage du petit matin calme
Creative Commons BY