Zimbra

Site officiel
screen
Bookmark and Share

Zimbra est une messagerie collaborative comparable à un serveur Microsoft Exchange. Tout comme ce dernier, Zimbra permet de gérer/partager ses courriers électroniques, ses calendriers et ses contacts. Accessible depuis une interface Web, Zimbra permet d’accéder facilement à ses courriers depuis n’importe quel endroit à travers le monde. L’interface graphique est assez simple et permet d’accéder rapidement à tous les contenus.

Zimbra est développé par la société VMware (anciennement Yahoo) et sa communauté qui l’entoure. Ce logiciel est donc orienté serveur de messagerie d’entreprise.

Le serveur Zimbra est une composition de logiciels libres assemblés : postfix (serveur mail), apache (serveur Web) et bien d’autres à découvrir sur le site de Zimbra.

Tout comme ses concurrents, il couvre les principales demandes d’une entreprise qui cherche une solution de messagerie collaborative. En effet, Zimbra permet non seulement de gérer ses courriers, mais également de gérer son calendrier, ses contacts et ses tâches. Tous ces éléments sont partageables entre les différents utilisateurs du serveur. L’administration d’un tel serveur se fait par une interface Web spécifique. Dans cette administration, il est possible de gérer les quotas de boîtes aux lettres, les groupes, les listes de diffusion. Il est également possible de gérer plusieurs noms de domaines sur le même serveur.

En ce qui concerne l’utilisation de Zimbra, l’accès se fait par une interface Web, ce qui permet l’accès à sa messagerie à partir de n’importe quelle partie du globe. L’accès aux courriers peut se faire également depuis un client de messagerie (Mozilla Thunderbird, Evolution, ...).

Zimbra permet de plus de récupérer les courriers électroniques d’autres boites aux lettres en POP ou en IMAP.

Les fonctionnalités de Zimbra peuvent être étendues grâce à des extensions. Par exemple, il est possible de créer des conférences en ligne sur DimDim et d’inviter les utilisateurs de Zimbra. Une autre extension permet d’insérer des pièces jointes directement en « glissant - déposant » en utilisant le navigateur Mozilla Firefox. Un autre encore permet d’effectuer des rappels pour les anniversaires de vos contacts...

Dans la version payante de Zimbra, un connecteur pour Microsoft Outlook ainsi qu’un connecteur de synchronisation des mobiles sont disponibles.

Zimbra est une très bonne alternative prometteuse face aux autres serveurs de messagerie collaborative libres et propriétaires (Outlook Web Access) par ses fonctions et sa convivialité. Son installation requiert un serveur pour lui seul, il comprend tout ce dont Zimbra a besoin pour fonctionner (serveur de mail, serveur Web...)

Le particulier qui cherche une solution de messagerie devra se tourner vers une autre alternative que Zimbra, mais l’entreprise qui cherche une messagerie collaborative libre et efficace pourra compter sur Zimbra pour réaliser ces tâches.

La société Yahoo a également développé un client de messagerie lourd dérivé de Zimbra appelé Yahoo ! Zimbra Desktop lui aussi sous licence libre. Ce client permet, à la façon de Mozilla Thunderbird ou de Microsoft Outlook, de lire ses courriers, de modifier son calendrier, etc.

Yahoo ! Zimbra Desktop permet de rapatrier des courriers d’un serveur Exchange, d’un compte Gmail ou Yahoo ou de n’importe quel compte accessible en IMAP.

Cependant, le souci de ce client est sa mauvaise optimisation, qui le rend très lent à utiliser. De plus, les développeurs s’étant focalisés sur l’interface Web, ils ont un peu laissé de côté ce client lourd. La réelle utilité de Yahoo ! Zimbra Desktop par rapport à Zimbra est la lecture des courriers électroniques en n’étant pas connecté au web.

Ayant installé Zimbra de nombreuses fois, je peux dire que ce logiciel (ou suite de logiciels) est très efficace pour un environnement professionnel ayant un nombre d’utilisateurs conséquents qui souhaitent partager des informations. Free a d’ailleurs installé Zimbra pour une partie de son service de courrier électronique par web et va sûrement migrer l’ensemble des boîtes aux lettres de leurs clients vers cette solution.

Tags: mail exchange messagerie serveur 503
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Zimbra , le 29 avril 2012 par ju (0 rép.)

comment faire si j’ai oublié mon mot de passe pour l’adresse mail ?

Répondre à ce message

Zimbra , le 3 avril 2012 par GESBERT FRANCOIS (1 rép.)

BJR JE SUIS CLIENT FREE MAIS VOTRE WEBMAIL ZIMBRA FREE NE MARCHE PLUS AUCUN ACCES QUE SE PASSE T IL PIRATAGE ?????? MERCI J AI PERDU TOUS MES MAILS

JE NE DOIS PAS ETRE LE SEUL

Zimbra , le 3 avril 2012

Tu as vu sur quel site tu postes ?

Répondre à ce message

Zimbra : testé côté utilisateur avec Free , le 28 mai 2010 par Etienne (1 rép.)

Ca doit faire un paquet de temps que j’ai migré ma web-boîte à courriel Free de IMP vers Zimbra, probablement plus d’un an.

Donc je peux témoigner que du point de vue utilisateur, c’est très agréable. Je n’utilise pas les fonctions d’agenda et autres machins de collaboration, mais juste le courriel.

Dans certains cas les pièces attachées ne sont pas accessibles, je n’ai pas réussi à comprendre pourquoi, c’est une minorité des messages.

On sent que c’est assez lourd, même si la connexion et les autres opérations se font à un rythme suffisamment actif pour qu’on ne soit pas impatienté.

Zimbra : testé côté utilisateur avec Free , le 30 mai 2010 par plf

C’est clair, Zimbra, c’est du très très lourdingue. Le jour où la migration sera forcée, ce sera adieu Free.

Répondre à ce message

Zimbra : publi-information , le 16 mai 2010 par osef (0 rép.)

Zimbra Collaboration Suite (ZCS) Open Source Edition

1. Code source : Zimbra Public License (ZPL)
2. Binaires : Zimbra Public End-user License Agreement (EULA)

Chez Zimbra and VMware, Inc. "open source" est synonyme de "free" (as in "free beer", not as in "free speech") et de version bridée...

Par ailleurs Yahoo! Zimbra Desktop a été "débrandé", et peut-être installé sous Mac OS X (Intel) et Windows.

La page sensée représenter le site officiel est obsolète (2008).

Répondre à ce message

Zimbra : retour d’expérience mitigé. , le 14 mai 2010 par julien (3 rép.)

L’ayant personnellement installé dans le cadre d’un remplacement d’une plateforme mail en PME, je le trouve lourd (charge cpu, ram).

Petit résumé, le besoin était d’environ 50 boîtes aux lettres dont le volume varie de quelques dizaines de Mo à plusieurs Go. Rien d’extraordinaire, donc. De plus, l’accès à l’administration provoquait une montée en charge délirante sur plusieurs minutes (100% de cpu). La machine sur laquelle nous l’avons installée est une VM Vmware 3Go ram / Intel Core2Duo 2x 2.66+ GHz ; l’OS une distrib Debian Lenny ;). Pour régler cette surcharge en entrée de l’interface admin, j’ai dû désactiver les log Zimbra. De plus sur moyen terme nous constatons un memory leak assez... flagrant. Bref, je ne suis pas convaincu.

C’est dommage car il est très apprécié par les utilisateurs, et je trouve personnellement qu’il pourrait-être une bonne alternative aux Webmails du minitel 2.0 type Gmail, même pour un usage particulier.

Zimbra : retour d’expérience mitigé. , le 14 mai 2010 par hncalife

Bonjour,

Pour gérer 50 boites mail avec zimbra, je trouve qu’un core 2 duo 2.66ghz avec 3go en virtualisé, c’est léger. (voir aussi la configuration des disques durs..)

Zimbra : retour d’expérience mitigé. , le 19 novembre 2010 par The Saint

L’époque ou les systèmes linux étaient les moins gourmands en ressources semble malheureusement bien révolu...

Zimbra : retour d’expérience mitigé. , le 10 février 2011 par Syloé

Ce n est Pas Linux qui est gourmand, mais la JVM qui a besoin de RAM Ceci dit, avec un peu d’optimisation des configurations de Zimbra et des paramètres de la JVM, la solution n est pas plus gourmande q’une autre (en prenant soin de la comparer avec des solutions offrants l’ensemble des fonctionnalités)

-----> http://www.syloe.com

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

Menschen auf der Plaza de Colón Menschen auf der Plaza de Colón
Creative Commons BY

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks