Window Maker

Site officiel
Copie d'écran
Bookmark and Share

Window Maker est l’un des innombrables gestionnaires de fenêtres (wm, window manager en anglais) existant sous les dérivés d’Unix (dont GNU/Linux). Il tente d’établir un compromis entre les fonctionnalités et la facilité d’utilisation d’un bureau (desktop en anglais, dont les plus connus sont KDE et GNOME) et la légèreté ainsi que la rapidité d’un gestionnaire de fenêtres minimaliste (par exemple twm). Il s’inspire de l’esthétique de Nextstep (lointain ancêtre de MacOS X).

Détail des fonctionnalités du logiciel :

  • compatibilité ICCCM
  • support internationalisation I18N (plus de 11 localisations)
  • tramage intégré des icônes avec support des modes 4bpp et 8bpp (128 et 256 couleurs et modes supérieurs)
  • menus popup activables au clavier et ancrables à la fenêtre principale
  • intégration aux environnements GNUstep, GNOME et KDE
  • intégration aux environnements Motif[tm] et OPEN LOOK[tm]
  • utilitaire graphique de configuration intégré (WPrefs)
  • Dock applicatif (similaire au Dock NEXTSTEP/MacOS X) pouvant être configuré par glisser/déposer
  • Dock bureau virtuel (Clip/Fiend) qui est une extension spécifique du Dock
  • support rudimentaire de la gestion des sessions
  • support des dockapps (équivalents des applets ou epplets)
  • possibilité de changer les préférences et menus à la volée sans avoir à redémarrer le gestionnaire de fenêtres
  • support des bureaux virtuels multiples
  • thèmes intégrés
  • plus de 13 types de décorations de fenêtres, incluant ceux définis par l’utilisateur
  • support des icônes XPM, PNG, JPEG, TIFF, GIF et PPM (pas de conversion par des programmes externes) avec un canal alpha
  • changement facile de papier peint (via l’utilitaire wmsetbg intégré au menu)
  • Diverses animations optionnelles, telles que l’ombrage, effets personnalisables de miniaturisation d’icônes, menus glissants/défilants, etc...

Window Maker (en deux mots bien qu’il ait commencé sa carrière en un seul) est développé depuis ses débuts en 1997 par Alfredo Kojima et sa petite équipe. Son objectif est de créer un gestionnaire de fenêtres qui ressemble le plus possible à l’interface de Nextstep. Le projet a créé ses propres bibliothèques (Wings).

Window Maker se positionne à la croisée de chemins des gestionnaires de fenêtres et environnements de bureaux : pas aussi riche en fonctionnalités ni aussi facile à paramétrer qu’un bureau KDE ou Gnome, il est par contre plus léger et rapide. Pas aussi léger et rapide qu’un gestionnaire de fenêtres minimaliste comme twm ou dwm, il possède plus de fonctionnalités et est plus facilement paramétrable sans passer par la modification de fichiers de configuration ou la recompilation.

Les gestionnaires de fenêtres de sa catégorie seraient plutôt dans le genre de Icewm, Fluxbox et surtout Afterstep : assez légers mais avec quand même quelques fonctionnalités et facilités de paramétrage. Son look et son comportement à la Nextstep sont bien particuliers (comme pour son plus proche concurrent Afterstep), ce qui peut être perçu comme un avantage ou un inconvénient, voire les deux à la fois. Ses DockApps (des applets) et ses thèmes sont assez nombreux pour pouvoir le personnaliser à sa guise.

Sur mon laptop principal (Pentium M 1,5GHz et 512Mo RAM sous Debian 4.0 Etch) je suis souvent sous Gnome que j’apprécie globalement même si il est parfois un peu lourd et lent. Dans ces cas-là, je passe sous Window Maker pour gagner en réactivité sans trop perdre en convivialité.

Sur mon vieux laptop (Pentium 133MHz, 32Mo RAM, NetBSD 4.0) j’ai essayé plusieurs gestionnaires de fenêtres ou environnements de bureau. Impossible d’utiliser Gnome ou KDE, Xfce non plus. EDE (environnemnt de bureau léger) n’est pas mal mais pas encore internationalisé. Blackbox, Fluxbox et Icewm sont sympas mais nécessitent des utilitaires externes (souvent basés sur GTK, donc plus lourds) pour leur configuration ou la gestion des icônes. Je trouve que Window Maker est remarquablement convivial avec ce genre de matériel. Il y a bien quelques options de menu ou libellés non traduits en français de-ci, de-là, mais dans l’ensemble ça marche bien. Le Dock permet d’avoir des raccourcis vers des applications, il ne dépaysera pas les utilisateurs de MacOS X, même si il peut dérouter les autres. L’utilitaire de configuration intégré à Window Maker (WPrefs) permet de régler pas mal de paramètres de manière conviviale (Il en existe un autre (Wmakerconf basé sur GTK2) qui permet un peu plus de paramétrage au prix d’une plus grande lourdeur). Ce WPrefs est selon moi ce qui fait la différence par rapport à Afterstep. L’ergonomie du Dock m’a un peu dérouté au départ (je n’étais pas familier de Nextstep ni MacOS X).

En conclusion, Window Maker n’est plus à la mode (créé en 1997, la version actuelle date de 2005) mais me semble un compromis très séduisant entre convivialité, fonctionnalités, internationalisation, légèreté et performances. Je le recommande :-)

Merci à Didier Gaumet pour la rédaction de la notice sur le wiki de Framasoft !

Tags:
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Window Maker , le 13 décembre 2007 par didier gaumet (2 rép.)

Depuis l’écriture de cet article, je me suis habitué à Window Maker, j’ai donc viré Gnome et j’en ai fait mon gestionnaire de fenêtres principal.

Window Maker , le 14 décembre 2007 par olivier

Un petit essai sur mon 2ème ordi, un Céléron400, et il est adopté ! Donc au bilan, un portable récent avec Ubuntu + Gnome et maintenant un vieux fixe qui a repris un coup de jeune avec WM. La transition vers Linux se passe de mieux en mieux. J’ai été un utilisateur de NextStep en tant qu’étudiant : voir par exemple une copie d’écran sur http://www.operating-system.org/betriebssystem/bsgfx/apple/nextstep-02-scr-.jpg

Window Maker , le 14 décembre 2007 par olivier

Oups, le lien est mal passé :

-----> http://www.operating-system.org/bet...

Répondre à ce message

Window Maker , le 5 décembre 2007 par Youssouf (0 rép.)

Les environnements de bureau et gestionnaires de fenêtres étant arrivés sur Framasoft, ne serait-il pas pertinent de créer une rubrique spécifique ?

Avec éventuellement les shells alternatifs pour Windows dans la même rubrique ?

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Autres logiciels

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

drift drift
Creative Commons BY

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks