phpPgAdmin

Site officiel
Copie d'écran
Bookmark and Share

PostgreSQL est un système de gestion de base de données relationnelles (SGDBR) libre légèrement plus puissant que MySQL. Utilisable avec le PHP, il a donc été créé un utilitaire permettant d’administrer ses bases de données PostgreSQL via une interface web : phpPgAdmin.

Grâce à son interface simple et intuitive, il est très facile d’administrer les bases de données de son serveur. Pour peu que votre utilisateur ait suffisamment de droits, vous pourrez entre autre : ajouter, supprimer ou modifier des bases de données, des tables, des données, ... Vous pourrez également gérer vos vues, séquences ou autres fonctions, ceci permettant ainsi d’optimiser votre utilisation de ce SGBDR.

La sécurité dans ce genre de logiciel étant très importante [1], on appréciera le fait que les développeurs aient pensé à interdire, par défaut, l’accès aux logins couramment utilisés pour les utilisateurs ayant les pleins pouvoir (postgres, root, ...) [2]. J’ai également pu apprécier le fait d’avoir une fenêtre toujours accessible pour entrer mes commandes SQL, ainsi que la présence d’un moteur de recherche permettant de trouver facilement toutes sortes de choses [3] à partir d’un mot présents parmi leur nom.

Parmi les points faibles de ce logiciel, j’ai regretté l’absence de fonction automatique d’importation (alors que l’exportation est bien présente). Un peu moins gênant, lors de mon test, le menu de gauche m’indiquait bien mes bases de données mais a refusé de m’indiquer les tables composant mes bases de données. Enfin l’aide disponible, facilement , partout dans ce logiciel s’adapte à votre version de PostgreSQL (ce qui en soi est formidable), mais malheureusement si vous avez une vieille version de PostgreSQL, il se peut que vous tombiez sur une page inexistante. La modification de l’URL avec le numéro de la dernière version vous permettant de retomber sur la bonne page.

Pour conclure, ce logiciel est très utile si vous souhaitez administrer vos bases de données et malgré ses quelques défauts, on peut, sans aucun doute, lui prédire un avenir à la PHPMyAdmin si tant est que PostgreSQL progresse un peu plus dans les solutions d’hébergement avec bases de données.

[1] bien oui, on stocke parfois des données sensibles dans des base de données :-)

[2] ceci est bien entendu modifiable via le fichier de configuration

[3] tables, vues, séquences, colonnes, règles, index, tiggers, contraintes, fonctions

Tags:
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

phpPgAdmin , le 30 octobre 2010 (1 rép.)

Vous devriez je pense enlever la phrase qui dit que PostgreSQL est "légèrement plus puissant que MySQL".

Pour moi, les deux ne sont pas comparables étant donné que MySQL n’implémente pas une multitude de fonctionnalités soit définies dans la norme SQL, soit disponibles dans les autres SGBD. La seule vraie raison du succès de MySQL sur PostgreSQL, vient du nombre d’hébergeurs qui proposent ce SGBD, et sûrement aussi de l’énorme laxisme, c-à-d le système accepte tout et n’importe quoi à l’invite de commandes. Je ne parlerai pas des comportements intolérables de MySQL encore aujourd’hui. Si de nombreuses entreprises utilisent les solutions de Oracle (bien que MySQL en est la propriété depuis peu), de Sybase, de Postgres voire de Microsoft ça n’est pas pour rien non plus... (car MySQL est payant en Entreprise).

La notion de "performance" étant très subjective, autant enlever toute la phrase.

PhpPgAdmin ou MySQL ? , le 30 octobre 2010

Les goûts et les couleurs ! MySQL n’est pas payant dans sa version libre (en tous cas, pour le moment). Et MySQL a moins de fonctionnalités que d’autres mais il est d’une rapidité incroyable, facile d’installation et d’utilisation sous Debian avec PhpMyAdmin, d’où son succès pour les bases de données de sites web et autres sites de consultation plus que d’écriture.

Répondre à ce message

coquille orthographique , le 24 avril 2006 par AlainR (0 rép.)

Pour conclure, ce logiciel est très utile [...] vos baseS de données

-----> http://www.alainr.net

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Autres rubriques

Informations générales

Juste une image

Morning in Amsterdam Morning in Amsterdam
Creative Commons BY

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks