Hyperengine-AV

Site officiel
Bookmark and Share

Hyperengine-AV est un logiciel audio/vidéo anciennement connu sous le nom de "Montage". Il est édité par la société Arboretum Systems qui propose d’autres produits qui intéressent essentiellement les professionnels de l’édition ou de création. Cette société vient de mettre en licence GPL la version 1.5 de son logiciel.

J’ai découvert ce logiciel par l’intermédiaire du site internet de l’Ircam [1]. Je recherchais un logiciel d’édition audio pour mes activités alternatives dans le monde du spectacle amateur : je monte des bandes-sons pour de la danse contemporaine. J’ai donc besoin d’un logiciel suffisamment puissant et stable, sans être trop complexe, pour que les personnes qui me soumettent leur projet puissent participer à leur propre création (ce sont les fameuses : "est-ce que tu pourrais faire ceci ou cela ?... ce serait tellement chouette !") et qu’elles puissent se retrouver dans un domaine qui peut se révéler très technique. Je tiens à préciser que je ne suis pas un professionnel du monde de l’audio et de la vidéo : je suis simplement, sans fausse modestie, un véritable amateur.

Travaillant principalement sous GNU/Linux, j’utilisais le puissant Cinelerra pour mes montages (la qualité obtenue était tout simplement impressionnante mais au prix d’un effort d’apprentissage que seuls quelques forcenés de la nouveauté peuvent fournir). Malheureusement, ce logiciel est extrêmement gourmand en ressources et s’est donc révélé très instable pour ma configuration. De plus, ayant changé de distribution GNU/Linux, Cinelerra ne pouvait plus se lancer ou alors par l’intermédiaire d’un redémarrage total de ma machine bien trop contraignant.

Ayant acquis un iBook (novembre 2003), le logiciel iMovie 3 de Apple était fourni "gracieusement". Son utilisation est à déconseiller : instable, pertes de données. J’ai perdu plusieurs jours d’un projet de 5 Go : iMovie 3 ne retrouvait plus ses petits (effets, vidéos, images, bande-son). Cette version n’étant plus soutenue par la firme à la pomme, il me fallait payer pour la nouvelle version 4. Trois mois après mon précédent achat... Ce que je ne voulais pas faire, bien évidemment.

Je me suis rabattu sur AvidFreeDV 1.3. Il est très pro, trop pro. Mais ses fonctionnalités en audio me sont trop réduites. De plus, la version actuelle (1.6) demande 1,5 Go de ram.. exit AvidFreeDv : à essayer quand même... Attention, il est très ardu à prendre en main. Moins que Cinelerra tout de même : 2 jours de prise en main pour le logiciel d’Avid, trois mois (voire plusieurs années ;) pour le logiciel d’Heroine Virtual Ltd.

J’essayais enfin Audacity 1.2.1 : son utilisation est très fun. Il est robuste, stable, multiplateforme, ses qualités indéniables, GNU/GPL. Mais... mais... son interface est un peu lourde, pas d’effets en temps réel, pas de vidéo...

D’une manière générale, le montage en piste me paraissait inadapté : l’interface de Cinelerra aurait pu proposer un montage des pistes audio/vidéo en "bloc" librement mobilisables. Mais ce n’est pas venu... Enfin, c’est venu d’ailleurs...

Je me suis fait offrir Hyperengine-Av 1.3 en juin 2004. Je profitais d’une promotion lors de sa sortie. Cette promotion n’était accessible que sur le site de l’éditeur, pas sur le site de l’Ircam : 59 $ au lieu de 199 $. Une version démo était disponible sans sauvegarde possible. Séduit par les capacités et le prix de ce logiciel, je l’acquiers.

Cette version 1.3 est un peu trop instable, mais efficace. Les versions 1.4, et maintenant 1.5, sont plus robustes.

Comment fonctionne ce logiciel ? C’est tout simple : il n’y a pas de pistes !
Vous créez d’abord un projet : vous choisissez le format vidéo (PAL, NTSC, [?16:9], DV, JPEG).
Vous importez (fonction "import" ou par "glisser-déposer") vos morceaux audio/images/vidéo (fichiers, CD-Audio, caméra DV (par USB ou Firewire), entrée audio) dans l’espace de travail. Hyperengine-AV propose le type d’enchaînement que vous voulez appliquer : vertical (stack) ou horizontal (chain). Le logiciel s’occupe de tout lire, en temps réel, sous "sa tête de lecture" : audio, vidéo, images, texte, effets. De plus, il assure de manière automatisée les transitions entre les vidéos : il détecte si deux vidéos se chevauchent et il crée la transition qui apparaît en rouge. Si vous savez faire ça, vous pouvez d’ores et déjà produire vos projets.

Les projets sont dans un format propriétaire : HAV (ceux de Cinelerra sont en XML). Mais si vous retirez l’extension du fichier, ce projet devient un répertoire/dossier que l’on peut parcourir. C’est ici qu’on s’aperçoit que ce logiciel utilise QuickTime pour lire et transformer le son et la vidéo. Son rôle étant de gérer la mise ne place graphique des objets. Hyperengine-AV propose aussi ses propres effets (certains gratuits, d’autres payants (en démo dans le logiciel) auprès de Arboretum Systems).

Le concept général de ce logiciel est le "bloc" ou "groupe" (la terminologie n’est pas officelle). Vous pouvez constituer des blocs de blocs, des blocs de blocs, des blocs de blocs de blocs... Tout est bloc : audio, vidéo, images, texte, effets. Le tout étant traité en temps réel. Il est possible de créer, à partir d’effets simples (audio ou vidéo), des effets très complexes et surprenants. Il existe des filtres automatiques de base, donc limités, mais leur combinaison/association transforme Hyperengine-AV en un monstre de créativité...

On peut, bien évidemment, faire entrer ou sortir un bloc d’un autre bloc pendant la lecture [2]. Si vous double-cliquez sur un bloc effet, les paramètres de cet effet apparaissent : vous pouvez les modifier en temps réel aussi... [3]
Hyperengine-AV propose les fonctions habituelles de ce type de logiciel : undo illimité, split, duplicate, normalisation, effets de transition classique, le locktime, le mute, le solo... Le mixer. Le Mixer : il est possible d’attribuer un bloc sur un seul potard et donc de l’isoler, efficace ! Créer son générique ? Vous créez d’abord un bloc de texte. Vous entrez votre texte. Vous choisissez : la police, la taille, la couleur, sa mise en page, son défilement, sa durée, le fond, la transparence. Vous validez. A y est ! vous avez votre bloc générique.

Comme tout logiciel, Hyperengine-Av présente des inconvénients.

Il faut être très organisé : cet espace de dépôt permet une grande liberté source d’un bazar sans nom. Nommer les blocs de façon efficace vous évitera de faire une recherche exhaustive de vos dizaines ou centaines de blocs...

Pour de gros projets, la vision générale est fastidieuse. Se promener pour visualiser une partie du projet n’est pas très efficace. On peut nommer et sauvegarder des vues (autant qu’on veut !) dans un navigateur pour aller plus vite mais cela ne m’a pas convaincu à l’usage. C’est un aspect négatif assez pénible. Mais c’est quelque chose que je retrouve dans tous les logiciels cités dans cette notice.

La précision temporelle pour caler des morceaux audios est assez faible (pour moi). Il faut s’y reprendre à plusieurs fois en tâtonnant pour les faire se chevaucher comme je le désire (en fait, on peut repérer le moment de transition sur le premier bloc, le splitter sur le moment voulu, puis caler le second morceau en utilisant la grille magnétique). Cinelerra avait le même problème. Ce manque de précision n’est pas aussi rédhibitoire pour la vidéo...

La grille magnétique : efficace au premier abord. Soit générale, on crée une grille artificielle (on détermine un espacement fixe entre les lignes). Soit spécifique, par les limites des blocs. Soit les deux en même temps. On peut n’avoir que les lignes horizontales ou les lignes verticales ou bien les deux. Problème : lorsqu’il y a des dizaines de blocs avec des blocs de blocs de blocs..., cette fonction se révèle fastidieuse, voire improductive. Mais c’est une fonction utile, très utile. Je résouds ce type de problème en zoomant à fond pour espacer les lignes magnétiques. Ce qui donne : zoom avant, zoom avant, zoom avant... Je cale... Zoom arrière, zoom arrière, zoom arrière... J’écoute. Si c’est bon, ben... c’est bon. Sinon : zoom avant, zoom avant, zoom avant... etc.

Audacity propose de faire varier le volume d’une piste de manière graphique (tout comme Cinelerra, Pro Tools, Cool Edit Pro). Pas Hyperengine-AV. Personnellement, cela me manque. Mais il ne faut pas oublier que ce n’est pas un logiciel uniquement dédié à l’audio. Ce qui est ma principale utilisation de ce logiciel.

Dernier problème : les palettes flottantes. Je ne m’y habituerais jamais ! Cet aspect modulaire est un phénomène que l’on retrouve dans beaucoup de logiciels (GIMP, Photoshop, etc.). On se retrouve à passer plus de temps à déplacer les fenêtres que de s’occuper de son projet. Seul TVPaint [4] proposait une ergonomie très efficace pour ces palettes flottantes.

Enfin, il n’est, actuellement, qu’en anglais et ne fonctionne que sous MacOSX 10.2 et versions supérieures.

Bien que Arboretum Systems annonce la licence GPL, je n’ai pas pu récupérer les sources du logiciel. En fait, je n’en ferais rien, n’étant pas programmeur... Mais je constate que ce n’est pas possible.
C’est assez curieux. On aurait pu espérer des versions pour Linux ou pour Windows. Ce n’est pour l’instant pas à l’ordre du jour.

En conclusion, je conseille vivement Hyperengine-AV 1.5 pour ceux qui veulent mettre en avant l’aspect créatif en bidouillant partout que l’aspect technique en bidouillant partout. Il est réactif, stable et permet des choses étonnantes de grande qualité, et ce, rapidement : sa prise en main est très facile. Il existe un manuel téléchargeable (pdf ou html), mais qui n’est qu’en version 1.2.1. Il reste quand même utilisable pour les versions supérieures.

Voilà, j’espère vous avoir convaincu de tester ce logiciel ou d’en parler autour de vous. Au plaisir de vous lire.

Note : le site officiel ne répondant plus, vous pouvez téléchargez la version 1.6.1 sur SourceForge.

[1] http://forumnet.ircam.fr/rubrique.p...

[2] On ne peut évidemment pas faire entrer un bloc audio dans un bloc vidéo, et vice-versa. C’est ce qu’on pourrait appeler des "blocs atomes".

[3] Arboretum Systems propose en freeware son ancien logiciel Hyperengine pour MacOS 9. Ce dernier permet de faire évoluer les effets en fonction du temps de manière automatique. Hyperengine-AV ne propose plus cette fonctionnalité, ce qui est fort dommage. Cinelerra permet ce genre de chose aussi.

[4] Logiciel graphique qui s’appelle maintenant Mirage 1.2

Tags:
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

> Hyperengine-AV , le 11 septembre 2005 par eastwind (3 rép.)

C’est très sympatique mais jusqu’a preuve du contraire HyperEngine n’est pas (encore ?) GPL du tout . Tout au plus un freeware . J’ai visiter le site et aucune source n’est dispo , tout ce ce qu’on a comme note (sauf erreur de ma part ) en licence sur le site officiel est celle ci :

HyperEngine-AV is a free video editing software that anyone can download, use and distribute.

Peut etre qu’il n’ont pas compris les termes de la GPL lorsqu’il disait : " It is with great enthusiasm that we announce, effective immediately, the release of HyperEngine-AV v. 1.5 under a General Public License ! From now on, "

-----> source

> Hyperengine-AV , le 9 janvier 2006

Les sources sont ici :

http://sourceforge.net/projects/hyperengine/

Il a fallu du temps pour les trouver.

De plus, le lien ne permet pas de récuperer les sources.

C’est un véritable mystère...

Euryale.

PS : La version 1.6 est disponible depuis peu. http://www.arboretum.com/

> Hyperengine-AV , le 9 janvier 2006

Une précision : ils semblent savoir ce qu’est la GPL

HyperEngine-AV Open Source

HyperEngine-AV Open Source means that this program is not only free for all to download, use and distribute but also that its source code is available to developers worldwide.

All developers interested in doing so can now perfect and enhance the program’s code to make HyperEngine-AV a more verstaile and more powerful video editing tool, for the benefit of all its users.

This project has been set up on the SourceForge.net website, premier provider of Open Source projects which recently registered its one millionth user ! Subscribing to SourceForge.net is optional and free. You may access the HyperEngine-AV project page on SourceForge.net here.

This page will be kept up-to-date with the most recent information regarding availability of releases. On this page anyone can also request enhancements, new features, get support, mention bugs, and discuss any HyperEngine-AV related topic, using the appropriate sections.

Cordialement.

Euryale.

> Hyperengine-AV , le 12 mars 2006

Salut ;

Le code source semble être disponible sur le cvs de sourceforge.

Répondre à ce message

> Hyperengine-AV , le 5 février 2005 par Ndjee (1 rép.)

Bonjour,

la notice est un peu longue, mais on apprécie. Pour une fois, on a droit à des tests, avec explications sur le fonctionnement, les p’tites combines et tout, avec quelques comparaisons.

Perso, j’ai déjà fait quelques pas sur Final Cut Express et Première. Mais à part le fait que ces logiciels sont lourds et onéreux, je ne possède pas de Mac (c’est pourquoi je ne pourrai pas tester ce logiciel, dommage). Mais ce type d’initiative m’intéresse.

Je n’ai jamais réussi à installer Cinelerra (il semble compiler normalement, mais lorsque je l’exécute on voit le splashscreen, puis plus rien).

Par contre, je voudrais savoir si quelqu’un dans les parages de Framasoft à déjà utilisé Kino et peut en parler ici (voire donner le jour à une notice).

Merci

> Hyperengine-AV , le 10 janvier 2006

Bonjour,

en ce qui concerne cinelerra, j’ai pu installer la version 2.0 sur une Ubuntu 5.10 régulièrement mise à jour.

Pour cela, il faut télécharger le paquet rpm puis le transformer en paquet deb par l’utilitaire alien.

En mode console : alien paquet_rpm

Ensuite l’installer en mode console : sudo dpkg install paquet_rpm_transformé_en_deb_par_la_commande_précédente

Enfin, toujours dans la console : cinelerra

Et... miracleuh ! ! !

Pas de problèmes connus à ce jour.

Cordialement.

Euryale.

Répondre à ce message

> Hyperengine-AV , le 5 février 2005 par xavier (0 rép.)

Je lis le descritif... alléchant ! Je fonce sur le site, je lis tout ça. Waouh, je sens que je vais m’éclater ! Je vais pour télécharger et... zut, c’est pour MacOS :-( Bon, c’est cool pour ceux qui sont sur Mac, mais y’a pas un p’tit portage prévu sous Linux ou Win... ça serait cool.

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

her eyes her eyes
Creative Commons BY-SA

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks