Mise en ligne : aKa | 98515 visites

  • Auteur : L’équipe du site
  • Date : 9 février 2004 (14 mai 2005)

En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation

Cet article présente aux visiteurs le pourquoi du comment de la sortie d’une version allégée et remaniée du site dont l’objectif principal est de rebondir afin de.. ne pas mettre la clé sous la porte.

Il s’adresse avant tout à ceux qui nous connaissent un peu, nous apprécient, et seraient éventuellement disposés à nous prêter main forte à l’occasion.

La fable de la grenouille et du boeuf, vous vous souvenez ?
Trop de charge sur notre serveur, trop de messages à valider sur nos forums, trop de logiciels à tester et surtout à mettre à jour, trop de mails, trop de visiteurs (sic !), trop de temps passé à la maintenance quotidienne... Tous les indicateurs sont dans la rouge.
Trop c’est trop ! STOP !
La grenouille Framasoft va éclater...

Cher visiteur,

Cela n’est pas trop dans nos habitudes mais aujourd’hui, autant vous prévenir tout se suite, non seulement on va être long mais en plus on va vous raconter notre vie ou plutôt celle du site. Quoiqu’à bien refléchir les deux soient liés puisque cette dernière empiète désormais de trop sur la première.

Le site a toujours été sur le fil du rasoir mais aujourd’hui il est potentiellement en danger.
Les quelques rares permanents qui s’en occupent sont en effet passablement débordés et, il faut bien se rendre à l’évidence, son contenu perd lentement mais sûrement en qualité. Dans ce contexte délicat nous nous devions de faire quelque chose pour tenter malgré tout de poursuivre l’aventure.

C’est pourquoi nous avons ainsi choisi, dans la forme et dans le fond, de recadrer Framasoft en réduisant aussi bien ses ambitions que sa base de données et en nous donnant (enfin) les moyens d’accueillir avec méthode et organisation les futures participations que nous appellons de nos voeux.

Explications et présentation.

Préambule

Précisons que nous ne nous plaignons pas de ce qui nous arrive. Ce serait un comble ! Quelque part cela témoigne de la bonne santé des logiciels libres et notre optimisme est plus que jamais de mise face à leur progression aussi bien dans les ordinateurs que dans les mentalités.
Et puis nous n’oublions pas que rien ni personne ne nous a jamais obligé à developper sur notre "temps libre" un tel projet bénévole et indépendant. C’est vrai quoi, n’avions qu’à pas commencer !

Précisons encore que nous assumons ce qui nous arrive conséquence directe d’une gestion du site "le nez dans le guidon". Absense de recul, ivresse égotique de statistiques en croissance linéaire, mauvaise appréciation de la situation et non anticipation des événements, sont les mamelles de nos difficultés actuelles.

Précisons enfin que nous n’avons nullement la prétention à nous penser unique ou indispensable. Comme Transfert ou Boomtchak, le site peut fermer, d’autres prendront le relais. Quant à nous, qu’à cela ne tienne, nous en profiterons pour aller un peu plus à la chasse aux papillons.
Laissez-nous croire cependant que nous avions su trouver notre place dans le PILF (Paysage Internet du Libre Francophone) avec notre approche windozienne profane mais pragmatique. Malgré toutes ses errances et imperfections vous êtes nombreux à nous renvoyer une image positive du site. Ce sentiment d’être utile, d’offir un service, accompagné par des témoignages récurrents de "migrations" réussies est pour nous une grande satisfaction et nous sommes fiers de rendre ainsi modestement à la communauté tout ce qu’elle nous a apporté.
Laissez-nous également penser, avec immodestie cette fois, que dans le contexte actuel qui voit le libre aussi bien séduire de plus en plus de monde que rencontrer une résistance de plus en plus forte, il n’est peut-être pas inopportun de se compter et de se rassembler autour de quelques sites francophones pivots tels linuxfr, "lea-linux-french", ou encore TuxFamily [1], sites qui ne se sont pas construits en un jour.

Le constat

Ceci étant dit nous voici donc peut-être pas en crise mais assurément à la croisée des chemins.

L’équation est assez simple.
Le site se retrouve en effet dans un mouvement qu’il lui est devenu impossible à maîtriser. Plus nous ajoutons de logiciels et plus nous nous donnons potentiellement du travail. Et comme le nombre de rédacteurs bénévoles permanents augmente lui beaucoup moins vite, vous comprendrez aisément que nous avons de plus en plus de mal à faire face.

Il y a eu des variations mais le nombre de ces permanents, ceux qui éditent et mettent en ligne en arrière-plan via l’interface privée de SPIP, s’est aujourd’hui stabilisé au niveau quatre.
Quatre personnes pour mille cinq cents logiciels, dix mille messages, une bonne centaine d’articles et de tutoriels, des mails quotidiens à ne plus savoir qu’en faire [2], des projets et sollicitations à la pelle...

Résultats : informations incomplètes ou inexactes, notices obsolètes, liens morts, modération et animation des forums qui laissent à désirer... Avec le temps c’est la qualité du contenu du site qui se retrouve ainsi directement menacée et à terme donc son existence même.

Bien sûr, Framasoft ne se résume pas à ce petit noyau dur et nous aurions depuis bien longtemp déjà disparu sans le concours le plus souvent spontané de dizaines de personnes qui ponctuellement animent les forums, proposent ou modifient une notice, soumettent un tutoriel, rédigent des articles, rapportent des bugs, nous signalent une information, etc.
Qu’ils en soient du fond du coeur chaleureusement remerciés. Non seulement ils nous ont aidé à garder la tête hors de l’eau mais, tels les logiciels libres dont nous nous occupons, nous sommes particulièrement sensibles à cet esprit d’ouverture, de partage et de confiance ainsi créé. Ces collaborations, petites ou grandes, sont autant de "rencontres" et décuplent à n’en pas douter notre motivation.

Et pourtant l’écart reste encore bien trop grand entre la dimension prise par le site et le travail ainsi généré.
Pour le combler ou tout du moins le réduire fortement nous avons pris deux décisions. Avec une rigueur toute mathématique, nous agirons donc sur les deux extrémités : diminution de la taille du site, augmentation et meilleure organisation de la participation.

Une décision nécessaire

N’en déplaise au bon sens populaire, abondance de biens peut finir par nuire dangereusement. Soyons lucides, Framasoft tel qu’il est devenu a les yeux plus gros que le ventre.

En prenant acte aussi bien de notre situation délicate actuelle que de l’évolution générale du monde logiciel, nous avons ainsi décidé de "mettre à la poubelle" plus de la moitié du site en nous séparant à l’amiable de notre annuaire de logiciels gratuits (à ne pas confondre avec les logiciels libres, cela va sans dire mais c’est mieux en le disant) [3].

Exit les gratuits, au revoir et merci !
C’est mine de rien notre "stratégie globale de démocratisation du libre" qui prend du plomb dans l’aile puisqu’il s’agissait d’aller chercher le "grand public" là où il se trouve c’est-à-dire principalement empêtré dans l’univers windozien sachant que la recherche générique de "freeware" est l’un de ses passe-temps favoris [4].
Nous n’irons donc plus à Lagardère...

Ce petit sabordage est certes dicté par la nécessité mais cela correspond aussi à une volonté manifeste de changer légèrement de cap.
Nous pensons en effet que nous avons la structure, l’expérience, et la lisibilité pour glisser d’un annuaire de logiciels "libres et gratuits" sous Windows à un annuaire francophone général et multiOS de logiciels libres.

Une décision non suffisante

Nous avons la structure, l’expérience, et la lisibilité, mais nous n’avons pas, loin s’en faut, les ressources humaines nécessaires pour mener à bien un tel projet.

Se "libérer des gratuits" constitue à n’en pas douter un bon bol d’oxygène mais même ainsi amputé de plus de mille logiciels, la charge de travail du site reste très importante. Pour que la qualité soit au rendez-vous encore faut-il que nous soyons beaucoup plus réactifs qu’à l’heure actuelle.

Cela ne peut donc se faire qu’avec votre soutien. Nous dirons que c’est même devenu l’unique condition de notre viabilité.
C’est un soutien qui ne peut plus malheureusement se satisfaire par exemple du signalement occasionnel d’un lien mort ou d’un logiciel qu’il serait sympathique d’ajouter. C’est un soutien qui nécessite une réelle implication.

Nous pourrions vous demander de venir rejoindre l’équipe de permanents et d’y consacrer un peu de votre temps libre quotidien mais cela ne nous parait ni très lucide ni très réaliste (sachant de plus qu’il est toujours moins motivant de rejoindre un projet déjà constitué que d’en être à l’origine, a fortiori sur internet).

Il nous semble plus raisonnable de solliciter des participations ponctuelles.
C’est pourquoi, en toute autonomie et quand vous le décidez, nous avons mis en place un dispositif où nous vous invitons désormais à éditer directement avec nous les notices de logiciels de votre choix depuis l’interface privée du site, souhaitant enfin profiter à plein des possibilités offertes par SPIP.

Par ordre prioritaire décroissant, trois directions à cette invitation avec à chaque fois un mode d’emploi que nous espérons, malgré leur rédaction hâtive, le plus clair possible :

  • La mise à jour des notices
    Quand bien même internet s’abandonne trop souvent au culte de la nouveauté, il est pour nous fondamental de réussir à réactualiser à intervalle régulier la plupart des notices de nos logiciels libres dont certaines ont été clairement rédigées superficiellement et/ou dorment depuis trop longtemps. C’est notre maillon le plus faible et c’est ici que nous jugerons si "ça passe ou ça casse".
    lire ce mode d’emploi pour plus de précision
  • La traduction des notices
    Suggérée par certains visiteurs, nous offrons grâce à la nouvelle version de SPIP un dispositif simple pour traduire les notices des logiciels de votre choix dans plus de 150 langues. C’est pas vraiment l’urgence du moment mais cette ouverture potentielle de la francophonie au monde qui l’entoure a de quoi séduire...
    lire ce mode d’emploi pour plus de précision

Le nouvel habillage

Quelques mots sur cette nouvelle moutûre du site non finalisée et en attente de vos remarques, critiques, avis, conseils, etc.

Il ne s’agit pas vraiment de coquetterie. Dans cette optique de recevoir au mieux les futures contributions, il était nécessaire de procéder à un petit nettoyage de printemps aussi bien pour ce qui concerne le site public que l’interface privée d’édition.

Pour ce qui est du look général force est de constater que cette nouvelle version n’apporte rien de très spectaculaire. La charte graphique est dans la continuité de la précédente. Il s’agit plus d’une juxtaposition de petites retouches que d’une véritable révolution stylistique.

Ces retouches impliquent cependant pour nous une nouvelle manière d’éditer nos articles. D’un point de vue strictement esthétique nous ne pourrons procéder à ces corrections formelles que petit à petit, au gré des mises à jour, et nous demandons votre indulgence pour la gêne occasionnée.

Notons, tel un clin d’oeil et bien que tout ceci soit très subjectif, que le site se trouve être selon nous plus "agréable" à consulter avec Mozilla Firebird Firefox que sous Internet Explorer, en particulier grâce à une fonction qui "arrondit les angles" [5].
Pour ceux qui ne le connaissent pas encore ce serait peut-être là l’occasion de s’essayer à cet excellent navigateur (enfin, ça n’est qu’une suggestion, c’est vous qui voyez).

Vous remarquerez également la disparition de nos ancienne images. Elles nous plaisaient bien mais avaient été glânées ça et là sans se garantir de la moindre autorisation de les reproduire.
Nous les avons troquées pour les petits pingouins sous licence Art Libre de L.L. de Mars. Certains y verront une volonté de rentrer plus encore en communication avec eux ;-)

Ajoutons enfin, pour les joyeux gardiens du temple, que nous avons (un peu) amélioré le code "tout pourri" de nos pages et leur relation avec les feuilles de style CSS. C’est pas encore le Pérou (comprendre la validation W3C) mais on s’en approche lentement [6]

Un pari loin d’être gagné

Voilà.

Quitte à un peu précipiter les choses, nous tenions également à vous annoncer la naissance toute récente de "framasoft.org", association 1901 à but non lucratif, dont nous vous donnerons plus de détails dans les prochains jours. Elle offrira au site et à son action une structure plus lisible et transparente tout en définissant au mieux le cadre de ce travail mis en commun.

Il suffit qu’un faible pourcentage de nos visiteurs nous donnent de temps en temps un coup de main pour que le site retrouve rapidement des couleurs.
Nous serions alors non seulement ravis d’offrir un service de qualité autour du logiciel libre mais également fiers de représenter une expérience collaborative d’envergure réussie.

C’est tout le mal que nous nous souhaitons.

Merci de votre attention.

Bien cordialement,

L’équipe du site

[1] Nous en profitons pour témoigner toute notre sympathie et notre solidarité à TuxFamily en cette période difficile qui est la leur.

[2] Petite anecdote révélatrice de la situation actuelle : dans l’impossibilité de donner suite à vos emails nous avons fait discrètement disparaître il y a peu le "nous écrire" qui apparaissait dans le menu de chaque page.

[3] À dire la vérité, nous pensons tout de même en conserver une petite centaine, ceux qui n’ont pas, à qualités égales, d’équivalents libres. Quant aux autres vous les verrez disparaître dans le prochains jours et dans l’intervalle nous ne nous en occuperons plus.

[4] Précisons qu’il n’y aucune condescendance ici car nous nous considérons comme faisant partie de ce "grand public".

[5] Non valide W3C :-(

[6] En admettant que SPIP y mette du sien également quand bien même il y ait pas mal d’arguments à prendre dans cette vindicte là.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 6 février 2007 par Compétences Ile de France (0 rép.)

Bonsoir, Il y a quelques temps de celà, je vous avais présenté un projet de Centre et plateforme de télétravail destiné aux travailleurs handicapés. Une grande communauté de personnes handicapées est prête à vous aider, bénévolement, si vous voulez bien l’accueillir parmis vous. Nous comptons dans nos rangs, des persoones de tous bords et toutres professions. Ces personnes viennent réguliérement consulter vos pages. La balle est dans votre camp !

Répondre à ce message

En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 13 janvier 2007 (1 rép.)

Bonjour,

Consultant quotidiennement votre site je l’ai vu peu à peu évoluer et j’ai toujours était très satisfait de ce site et je trouve votre constat décalé par rapport à la réalité de l’utilisateur quotidien que je suis !

Je m’inquiéte également du devenir du site et de ma consultation quotidienne si vous supprimer l’ensemble des logiciels libres et gratuits. En effet je pense que ce qui a fait aussi la réussite de votre site c’est que de nombreux utilisateurs du site, comme moi, ce sont tournés vers le libre et gratuit pour ne pas tomber vers le piraté et propriétaire. En effet entre un ms office payant et un openoffice gratuit je ne vois pas de difference pour mon utilisation mais d’un point de vue éthique je préfére un logiciel libre et gratuit qu’un piraté et propriétaire (je n’ai pas les moyens de mettre entre 500 à 800 € pour un tel logiciel)

Non votre site n’est pas consulter que par des développeurs heureux de faire progresser des softwares pour des utilisateurs. La survie de votre site tiens aussi dans la prise en compte d’utilisateurs a qui vous avez su transmettre une nouvelle façon de concevoir le monde de l’informatique, une vision plus libre ...

En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 14 janvier 2007 par plf

Notons tout de même que cet article date de bientôt 3 ans, certains paragraphes sont donc un petit peu obsolètes...

Les logiciels gratuits (c’est-à-dire les logiciels propriétaires gratuits, bref les freewares, quoi) ont disparu de l’annuaire depuis de nombreux mois. Ceci dit, la quasi-totalité des logiciels libres (free softwares) référencés sont effectivement non commerciaux, ou plus vulgairement : "gratuits"... quand bien même une participation financière est toujours bienvenue ;)

Aidez Framasoft en maintenant l’annuaire !

Répondre à ce message

En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 29 juin 2006 par vall11 (1 rép.)

je vous ecris e mail afin de savoir pour une amie qui a installer l’antivrus avast et il lui detecte un cheval de troie mais quand elle fais une analyse avast avast ne lui detecte pas comment peut elle savoir ou ce trouve ce cheval de troie et comment fait elle pour le supprimer ??, merci de me repondre asser rapidemant merci a vous

En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 13 janvier 2007 par jazzy

bonsoir comment faire pour devenir multimilliardaire, et pourquoi pas tiens, eternel ?

Non mais c ’’st pas possible cette X de posts invraisemblables du genre "c’est gratuit vous etes généreux donc servez moi tout en me remerciant bien sur, je suis le roi du monde"

Faudrait qd meme pas pousser mémé ds les orties. plus on donne moins on est respectés ds ce bas monde...

Répondre à ce message

En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 17 mai 2006 par Daniel Richer (0 rép.)

Bonjour ,

depuis quelques jours je n’ arrive plus à ouvrir mes courriels instantanément . D’ ailleur je dois me diriger sur Outlook pour recevoir des courriels . Lorsque l’ écran ouvre sur thunderbird je dois maintenant cliquer en bas à gauche et sur inboxe .

Comment régler le problème ?

J’ attends votre soulution .

Merçi

Daniel Richer

Répondre à ce message

SpaceMonger et VLC , le 20 juin 2005 par Roger Jargoyhen. (1 rép.)

Je voudrais vous indiquer deux "gratuits" qui me sont devenus indispensables et pour lesquels, si vous le voulez, je puis vous rédiger des présentations.(répondez moi simplement oui ou non). J’utilise aussi mandrake 10.1

1. SpaceMonger, pour Windows

Minuscule et véloce utilitaire qui visualise le volume relatif occupé par vos fichiers. M’a permis a plusieurs reprises de détecter et repérer des "gonflements" anormaux : Chessbase ne s’accomodant pas de la restauration automatique de Windows, un cheval de Troie qui m’avait installé subrepticement un fichier "uploads" de 350 Mégas, pour ne citer que deux exemples.

2. VLC ou VideoLan Windows mais aussi Linux

Réalisé par une équipe de l’école Centrale, il m’a -enfin- permis de visionner sans problèmes de codecs, de zone, etc...des vidéos. Installation tout en un, tout compris et ça marche.

Pour des raisons que je ne me suis pas expliqué, le media player classic ne peut pas s’installer sur mon ordinateur (windows remet à chaque fois l’ancien..). Donc, pour moi, VLC est indispensable.

SpaceMonger... le must , le 3 mai 2006 par Fabio972

Je l’ai trouvé et je l’utilise aussi... Bien graphiquement, léger, efficace... que demander de plus ?

A télécharger et garder dans sa toolbox ;-)

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 28 octobre 2004 par BENYAHIA Ali Hakim (0 rép.)

Bonjour,

moi je vote pour aussi, je suis prêt à donner un coup de main pour vous aider, je suis info (linux,windows), votre site doit poursuivre son chemin car il fait partie de cette liberté retrouvée, mais surtout il expose l’informatique telle quelle doit l’être => Ouverte à tous car la connaissance se partage.

N’hésitez pas à me contacter.

Salut à tous

Hakim (ali.hakim-benyahia@wanadoo.fr)

Répondre à ce message

Proposition de participation , le 3 juin 2004 par cyberfish (0 rép.)

Bonjour,

moi je vote pour :) Faut pas laisser tomber le libre. Moi j’aide, je suis libre. J’dis pas ça pour qu’on me télécharge. Par contre je voudrais en savoir plus sur la dose de travail demandée en titre de "permanent". Mon truc perso, c’est plus "webmaster" que journaliste. Votre nouveau site (quoique je ne connaisse point l’ancien...) est plutôt joli mais pas du tout (ou presque) compatible avec les vieux navigateurs (sus aux css). CSS, c’est comme javascript : c’est joli, mais ça marche mieux sans (ah, ces artifices du tape-à-l’oeil !). Perso, je fais www.ecole-online.org, pas tout à fait ouvert pour l’instant, mais j’ai perdu un tout fou à le rendre compatible avec des *$^ùù*$^de navigateurs comme Netscape 4.08... mais maintenant ça marche.

Bref, tout ça pour dire que je veux bien faire plein de choses pour vous vu que je suis plutôt bien formé en info (Windows et autres) mais que je peux aussi bosser sur l’architecture du site si vous voulez vous assurer que tout le monde puisse venir vous voir !

Contactez-moi quand vous voulez. En ce moment, c’est les partiels pour moi, mais c’est fini le 10.06 ! Et puis vous pouvez couper ce que vous voulez dans ce message voire même ne pas le publier, tant que vous me répondez par mail :)

Salut tout le monde et en tout cas, bon courage !

Ivan (ivan.roth@free.fr)

-----> http://www.ecole-online.org

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 27 mai 2004 par mich (1 rép.)

Je viens d’acheter le live cd linux knoppix 3.4 mais impossible de le démarrer, j’ai une invite, je tape knoppix lang=fr et rien ne se passe... merci de m’éclairer...

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 31 mai 2004 par Brice

Je ne peux pas répondre à ta question mais tu auras plus de chance qu’on te réponde sur le forum.

Répondre à ce message

Ouverture fichiers OOo , le 21 mai 2004 par Francis (1 rép.)

Sur le site de Framasoft, il semble qu’un simple clic sur un lien pointant vers un fichier au format OOo ne se traduise pas par l’ouverture du document dans l’application concernée, mais provoque l’affichage d’une suite de signes cabalistiques dans la fenêtre du navigateur (en tout cas, c’est ce qui se passe sur mon micro avec WinXP et Mozilla 1.6) je ne suis pas spécialiste en matière de web, mais j’ai vu dans le faq d’OOo que le problème pouvait venir d’un défaut de paramétrage du serveur web : http://fr.openoffice.org/FAQ/general_fr/g36fr.htm

Serait-il possible de remédier à cela ? merci

> Ouverture fichiers OOo , le 8 juin 2004 par JoKoT3

Le problème ne viens pas du serveur mais de votre système qui n’associe pas les fichiers *.swx à OpenOffice.org ce qui se règle dans les associations de fichiers

Répondre à ce message

Page d’accueil : entrée en matière trop rapide , le 18 mai 2004 par Brice (0 rép.)

Bravo ! C’est en grande partie grâce à ce site que j’ai appris la connaissance du libre. En fait, tout à commencé quand j’ai voulu installer Mozilla que je connaissais de nom. Depuis le site de Mozilla, je suis tombé sur Framasoft. C’est un site que je conseille beaucoup autour de moi.

Cependant, je pense qu’il serait utile de mettre un lien bien visible en haut de la page d’accueil du genre "Qu’est-ce-qu’un logiciel libre ?" ou carrément faire une mini introduction en haut de la page d’accueil pour expliquer cela. En effet, quand on n’y connait absolument rien, on voit là une liste de logiciels sans bien comprendre l’enjeu que ceux-ci représentent.

Sur Wikipedia, il y a une bonne synthèse dans la rubrique "logiciel libre"

Qu’en pensez-vous ?

Répondre à ce message

Mauricien de mise pour la participation , le 16 mai 2004 par fLuXy (0 rép.)

Salut les gars. Je suis Mauricien de 15 ans. J’adore votre site. Certes je connaisez l’OpenSource avant, mais ce n’est q’avec l’ade de votre site que j’ai booster la quantite de logciels libres sur mon PC. Je suis desole de vous voir en detresse, c’est pas cool. Je suis webmaster (mon site est encore embryonaire) , programmeur en VB6, je connais des trucs tres utile, et je parle et le Franciais et l’Anglais.

Je suis volontaire pour vous aider, si vous me trouvez utile, bien sur ! Je vous adore les gars, envoyer mon un courriel et je serais tres honoré de pouvoir vous aider.

Merci d’avoir lu ce message, et de bien vouloir en prendre compte.

Vive la cooperation Franco-Mauricienne et la communauté OpenSource !

Yusuf (aka fLuXy)

-----> <bientot>

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 7 mai 2004 par linuxien newbie mais passionné (0 rép.)

de tout coeur avec le monde du logiciel libre...

bon courrage a vous ;)

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 2 mai 2004 par Frédéric Dufils (2 rép.)

Bonsoir !

Content d’avoir découvert le libre grâce à vous ! Aider ? Certes, mais comment ?

Bonne route.

A +

comment aider ? quelques pistes , le 3 mai 2004 par rhyd

Bonjour,

Vous pouvez aider en :

créant de nouvelles notices pour vos logiciels libres préférés ;

mettant à jour des notices incomplètes ;

traduisant des notices dans la langue de votre choix ;

participant aux forums de framasoft.

Regardez en haut de la page, sur la gauche, il doit y avoir un encart "autres articles", vous y trouverez des liens vers les modes d’emplois pour faire tout ça :-)

A bientôt

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 16 mai 2004 par fLuXy

Salut les gars. Certes j’ai connu des logiciels OpenSource avant, mais ce n’est qu’avec l’aide de votre site que j’’ai booster mon desktop avec l’Open. Je suis bien volontaire pour vous aider. Je comprends et l’anglais et le francais, je suis webmaster et Programmeur en VB6. Envoyez moi un courriel, et dites moi comment je peux vous aider. J’en serais ravi !

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 24 avril 2004 (1 rép.)

Votre travail est remarquable. Je ne connais pas vos ressources ni votre structure. Cependant ooo est organisé en fondation si j’ai bien compris. Compte tenu de tout ce que l’on peut trouver sur MS, ses failles de sécurité voire plus, les grandes organisations et même gouvernements devraient (ou on déjà) pris conscience de la nécessité de réagir.

Vous pourriez vous même vous tourner vers une structure d’association, ou fondation et de rechercher à obtenir le statut "d’utilité publique". Tout cela vous permetrait d’obtenuir des financements que vous pourriez obtenir auprès de :
- l’UE
- Létat Français (probablement plusieurs ministères concernés), les autres états de l’UE
- les régions, les grandes sociétés qui ont déjà engagé des actions dans le monde LINUX, logiciel libre,

Le tout étant de présenter des projets concrets et les financements nécessaires au développeent et fonctionnement. Vos projets peuvent être :
- information
- répertoriage
- Test, validation, échanges d’expériences
- ...

Je ne suis pas "Linuxien" mais suis de plus en plus en plus convaincu qu’il faut faire des efforts pour entraver la position dominante de quasi monopole de ... qui que ce soit !

au sujet de l’evolution du site , le 25 avril 2004 par aKa

merci pour votre precieuse intervention

disons que l’on va commencer par l’association dont les statuts sont deja deposes

ensuite nous verrons si elle est bien d’utilite publique ;-)

mais pourriez-vous me contacter si possible ?

cordialement

ak pour framasoft

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 16 avril 2004 par CodeR-maN (0 rép.)

Bonjour a tous,

Je viens de visiter votre site et j’avouerai qu c’est par vous que j’ai eu la connaissance de DBDesigner le PowerAMC (SQL SERVER) de mySQL en dix fois plus puissant.J’en pleure de joie rien qu’en disant cela...Etant développeur Informatique en formation à l’Afpa de Roubaix, je connais le logiciel propriétaire (Microsoft,etc....), et ce n’est trés rarement que j’ai commencé à me mettre au logiciel livre (PHP, mySQL).

Aujoud’hui, les petites entreprises qui débutent ne peuvent pas se permettent d’investir dans les outils "Machines à gaz" de Mr Gates ou autres, car trop couteux....je me suis aperçu d’une chose, le libre est tout aussi puissant téchnologiquement parlant que le propriétaire , car nombreux sites utilisent PHP...

Et c’est pour eux et la communauté du libre, qu’ils faut que des sites comme le votre existiez , et perdurent dans le temps....

Je voulais féliciter vous et votre équipe pour le travail remarquable que vous faites sur le site.Le libre n’est pas mort, et ce n’est pas des multi-nationales qui vont nous faire peur.........

CodeR-man

-----> Encouragements

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 15 avril 2004 par Patrick Waty (0 rép.)

Bonjour,

Avec quelques personnes nous développons un site Web, dans la même optique que Framasoft et nous sommes confronté aux mêmes problèmes que les vôtres.

C’est pourquoi, nous souhaiterions vous proposer une association.

Voudriez-vous me communiquer une adresse à laquelle nous pourrions en discuter.

Pour me joindre : http://www.neo-zone.be/modules/contact/

Bonne continuation !

Néo-Zone

Répondre à ce message

Pourquoi ne pas ouvrir une ASBL.... , le 15 avril 2004 par Didier (0 rép.)

Il n’y a pas de honte à cela, d’au temps plus qu’il existe bon nombre d’ASBL qui ce donne comme mandat le communautaire. Il y a beaucoup d’ASBL qui existent car elles font un travaille d’information. Il existe aussi la solution de former une coopérative de travail, ce serait une première sur le net. En associant quelques sites en difficultés plus leur matériel, il y aurait là une fantastique armée (pacifique) qui ferait un travail d’information époustouflant.

Cela permettrait en autre de subsister et par la même, engager quelques petits génies qui s’ennuient sur le chômage. Donc deux actions qui rejoignent le monde du libre, partage et communautaire .

Je pose aussi la question, de combien Framasoft a t’il besoin pour subsister ?

Didier

Répondre à ce message

> exhaustif mais ... , le 13 avril 2004 par candidose (0 rép.)

à la page 15 de http ;//www.framasoft.net/IMG/pdf/la_retouche_gimp.pdf on peut lire

Supprimer The Gimp

Les utilisateurs de GNU/Linux peuvent se rendre page 15 « configurer The Gimp »

Alors qu’on trouve un morceau de la netiquette dans cet excellent ouvrage exhaustif et qui a du nécessiter beaucoup de travail.

Astuce : faire des indexes sur les parties fixes du document (paragraphes), insérer des renvois lors de sa conception dynamique (contenu).

t’es pas obligée de valider ce message. J’ai cherché ton contact et n’ai vu que ta tête. La même coupe de cheveux que moi.. d’aileurs ; sauf qu’avec une cravate, je suis obligé de porter une casquette.

Répondre à ce message

> et pourquoi pas... , le 13 avril 2004 par heinrahll (0 rép.)

je peux essayer de vous offrir le maigre temps libre qu’il me reste... si je peux vous aider... contactez moi !

par ailleurs, je tiens à informer les gens qui sont intéressés par le monde du libre et de la migration vers l’open source que j’ai ouvert une communauté d’entraide alternative : www.eklipse-forumz.net

si certaines personnes sont intéressées pour partager leur expérience, tout le monde est le bienvenu.

heinrahll

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 12 avril 2004 par iom625 (0 rép.)

bonjour

il est evident que vous devez continuez a vous battre

et il est evident que nous devons vous aider

chacun a sa facon

la mienne sera un formidable encouragement et un grand bravo !!, un lien sur la page d’accueil de mon humble site et de la pub a gogo sur msn et autres tchat.

bon courage

a+

Répondre à ce message

’Why not’ ? , le 11 avril 2004 (0 rép.)

ayant longuement lu aimant le gratuit ... pour le gratuit .. oui .. désolé trouvez vos arguments ... reels ...

je peux participer, avec mes moyens : plus de merci ... ok ok !!! , encore que :>) tester ... suis un peu ’gaston lagaffe’ j’aime ... participer au ’partage’ de connaissances .. j’aime

merci pour votre site .. au plaisir de vous lire

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 26 mars 2004 par Prébost Emmanuelle (1 rép.)

Bonjour, Grace à votre site j’ai pu en parti échapper à M gates certes j’ai XP mais à part ça rien de payant. Vive la création et la liberté (et les économies). Si j’avais su j’aurais opté pour Linux dès le départ... Je vous ai découvert dans le magazine" l’officiel de Windows XP" Un comble !!! en tout cas Bravo Emmanuelle

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 26 mars 2004 par Vincent

« Je vous ai découvert dans le magazine" l’officiel de Windows XP" »

 :-) En effet...

D’ailleurs tu regardes surtout l’aspect gratuit et non libre... encore un effort. Ils ont peut-être fait la même chose dans ton magazine. Tant mieux, les lecteurs de "l’officiel de Windows XP" pourront decouvrir le libre ici.

Librement

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 19 mars 2004 (0 rép.)

continuer votre beau travail je vais souvent sur votre site rebla

Répondre à ce message

Invitation à la 1ère Convention E-Business / Open Source le 1er Avril 2004 , le 3 mars 2004 par Pierre Berendes (0 rép.)

Le 1er avril prochain se tiendra à Paris la 1ère Convention E-Business / Open Source.

Cette conférence d’une journée vous permettra d’entendre 12 experts décrire l’état de l’art de leur solutions bâties sur du logiciel libre et 12 utilisateurs témoigner de la mise en oeuvre effective d’applications open source.

Vous avez la possibilité de vous enregistrer dès aujourd’hui à cette journée de conférence.

Matin : L’engagement des grands acteurs

Novell, Oracle, Unilog ou Bull : comment ces grands acteurs traditionnels prennent-ils le virage du logiciel libre ?

C’est ce que viendront nous expliquer leurs responsables, lors de cette matinée consacrée aux implications vis à vis du mouvement open source et au positionnement des offres produits. La conférence sera aussi l’occasion d’écouter des entreprises et administrations utilisatrices qui ont suivi ces prestataires majeurs dans leurs nouveaux choix. Autant de témoignages de la mise en oeuvre réelle des logiciels libres chez ces précurseurs.

Après midi, 2 conférences Atelier :

- Comment gérer son contenu à l’aide des logiciels libres ?

Il existe aujourd´hui de nombreuses solutions de publication et de collaboration en environnement ouvert, gratuites et éprouvées. des grands comptes ont opté pour ces nouvelles plateformes qui promettent un grand nombre d’avantages : coût de déploiement, évolutivité, réactivité, personnalisation, support...

- Comment choisir le bon outil parmi les dizaines de projets communautaires ?
- Existe-t-il encore une chasse gardée pour les logiciels propriétaires ?
- Comment faire cohabiter les outils open source avec les solutions déjà en place ?

Les sociétés Jouve, Clever Age, Cotranet et Cantico décriront leur expertise du sujet. Elles viendront accompagnées de quatre clients ayant déjà mis en oeuvre ces solutions : Tixis (Groupe Arcelor), le conseil général de la Nièvre et la Direction des Journaux Officiels

- Administrer son système d’information à l’aide des logiciels libres

Les logiciels libres peuvent désormais irriguer toutes les briques du système d’information. Du poste de travail aux infrastructures de sécurité, plus rien ne leur échappe.

- Comment choisir le bon outil ?
- Quelle stratégie de migration adopter ?
- Comment faire cohabiter les outils open source avec les solutions déjà en place ?

Autant de questions auxquelles les experts des sociétés Open Wide, Linagora, Euriware et StarXpert apporteront une réponse basée sur leur expérience terrain sur certaines de ces briques applicatives : annuaire, sécurité, administration, supervision, bureautique... Elles viendront accompagnées de clients ayant déjà mis en oeuvre ces solutions : la Direction Générale des Impôts, la Cogema, le Ministère de l’Intérieur et April Assurances.

Remis aux participants : les Cahiers du e-business N°6, véritable Livre Blanc du e-business en Open Source, un document de 100 pages complété par l’annuaire des 300 prestataires français du logiciel libre.

Pour vous inscrire : http://www.ebusiness.info/confseb.php3 Attention, places limitées.

-----> Inscription

Répondre à ce message

> La page de syndication définitivement disparue ? , le 3 mars 2004 (1 rép.)

Dans l’ancienne version du site, j’aimais bien la partie de la page du forum autour du libre, regroupant les différents fils d’informations des sites "amis", ça permettait d’avoir un apperçu de l’actualité d’un seul cout d’oeil, et de découvrir de nouvelles choses (c’est dans ces fils d’infos que j’ai entendu parler pour la première fois de Creative Commons par ex.). J’aurais pensé que ce principe de page de syndication aurait été maintenu voir développé vu le peu de maintenance que cela demandait, qu’en est-il exactement ?

> La page de syndication : pour bientot , le 3 mars 2004 par aKa

il est pour nous absolument fondamental de nous inscrire "dans le mouvement" et donc remettre la syndication

c’est effectivement prevu mais disons que vu le chantier que nous avons ouvert c’est un peu chaque chose en son temps

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 2 mars 2004 par dadu (1 rép.)

Pour ma part je voudrais bien aider un peu Framasoft, par exemple en indiquant les liens Web morts (dead links), comme on peut le faire sur www.nonags.com (prendre exemple ;-) ). Mais aucune rubrique ne semble le permettre !... :-(

il suffit de participer... , le 2 mars 2004 par Hada de la Luna

Bonjour,  ;o))

vous pouvez lire comment mettre à jour directement et vous inscrire

Très cordialement et bonne journée  ;o))

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 29 février 2004 par Tom (0 rép.)

Oui c’est plus de dommage que d’abondonner la section des gratuits... :o( Les 2/3 des softs que j’ai trouvé ici étaient gratuits et non libres ! C’est bien le libre mais franchement on s’en fiche. 90% des gens qui se servent de logiciels libres sont incapables d’apporter la moindre valeur ajoutée à un projet de libre ! Ce qui compte c’est de disposer de bons logiciels et de ne rien pirater ! Pensez qu’un logiciel comme l’excellent PhotoFiltre ne sera même plus référencé quel dommage et quelle perte ! Si la section disparait définitivement je n’ai plus qu’à trouver un autre annuaire. Dommage :o(

-----> OUI au GRATUIT !

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 29 février 2004 par decusy (0 rép.)

Je viens de faire un pas : Mon bureau compte IE en somnolence ( !) et Opera 7.23 hélas bugueur-planteur ; cependant depuis déjà bien des mois j’avais pris le virus de certaines qualités ergonomiques. Abandonner l’opera et trouver mieux !

Vous aurez compris que c’est depuis FIREFOX chargé ce matin que je vous écris. Un pas décisif et décidé.

Simple particulier, je ne sais pas si j’aurai le loisir d’apporter mon brin à votre bouquet (notices...). En revanche, c’est bien en cherchant des gratuits qu’un jour de 2003 j’abordai dans la baie de FRAMASOFT. L’habitude de devoir distinguer si le gratuit ne l’est pas que pour quelques jours rendit ce premier contact bizarre (j’ai dit bizarre) mais pas banal.... Et la graine a germé.

Si le pas fait aujourd’hui est assurément un premier pas vers la liberté, euh ! le libre ! et me fera sans doute rechercher désormais des libres de préférence, certaines venues à vous et au libre se font grace à une certaine porosité entre gratuit et libre...

Que le meilleur soit pour vous, votre équipe et notre communauté !

Decusy

-----> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation

Répondre à ce message

SOS Gratuiciels > En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 29 février 2004 par Andevros (2 rép.)

Non ! S’il vous plait, laissez l’annuaire des logiciels gratuits. Pour vous donnez un coup de main... OK OK OK

> SOS Gratuiciels > En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 29 février 2004 par Kroco

Arggg...:s...plus de graticiels....c’est plus que dommage, parce même si les codes source ne sont pas donné, il y a de très bon programmes qui ne sont pas trouvable en libre.....personnellement j’allais regarder autant dans les deux sections.

> SOS Gratuiciels > En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 19 mars 2004 par Ash le Dombos

C’était nécessaire. Les logiciels gratuits ont d’ailleurs une grande place dans d’autres sites, comme télécharger.com, qui omet d’ailleurs de différencier gratuiciels et libres.

La défense du libre est aussi un choix philosophique, en plus du fait qu’éliminer le gratuit soit une nécessité technique.

Je proposerai juste qu’il subiste quelques liens vers quelques distributeurs généraux de gratuiciels. Juste pour que la différence libre/gratuit continue d’interpeler les gens.

Répondre à ce message

> A propos de la nouvelle formule des forums , le 26 février 2004 (3 rép.)

Je ne sais pas s’il n’y a que moi dans ce cas, mais je trouve que par rapport à l’ancienne formule, il n’est désormais plus possible de suivre aisément l’évolution des discussions (avec un apperçu centralisé des titres des nouvelles contributions), ce qui a pour conséquence que je ne vais plus voir les forums (déjà que je trouvais pénible de devoir s’enregistrer)

> A propos de la nouvelle formule des forums , le 28 février 2004 par Isis

Je suis tout à fait d’accord.

Je préfère de loin le "petit" forum avec l’arborescence que le "bloc" phpbb.

stop phpbbbbb vive spip ! , le 1er mars 2004 par rezki

Moi auss je suis d’accord. S’il vous plait gardez les forums Spip, c’est beaucoup plus esthétique, plus en harmonie avec le reste du site... pas besoin de phpbb.

> A propos de la nouvelle formule des forums , le 1er mars 2004 par mimas

bonjour,

Il pourrait y avoir des arguments autre que esthétique.

Si vous n’êtes pas venu sur le site depuis des jours, vous cliquez sur le lien "nouveaux message depuis votre dernière visite" et vous avez tout ce que vous avez loupé. Avec SPIP, c’est... hum... quoi ? Si vous cherchez un mot, vous faites recherche (en fonction de divers critères) et vous avez un résultat qui correspond au forum, pas au cache de google.

D’accord, les couleurs du template sont à changer pour être en harmonie avec le site, mais à part cela phpBB reste une des meilleurs solutions pour un forum, loin devant SPIP.

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 23 février 2004 par Antilop (0 rép.)

Salut,

Etant technicien de maintenance informatik, j’utilise bcp de logiciel venant de Framasoft et j’insite egalement a les utiliser .. C’est une source inepuisable avec une reelle diversiter .. Cela ma amener a faire un CD des logiciels les + utiles afin de les avoir sur moi et d’en faire profiter autrui ..

La fermeture de ce site ne peut etre envisagé pour le bien et la richesse qu’il apporte a tous. J’ai du temps a perdre pour tester des logiciels ou faire des capture d’ecran expliquer ..

hesitez pas si ya b’soin ..

Et Felicitation pour la nouvelle interface ..

@+

Répondre à ce message

1000 bravos et quelques réflexions , le 23 février 2004 par Nicolas (0 rép.)

Bonjour à tous,

J’ai découvert votre site il y a peu et j’ai été époustouflé par sa richesse et sa densité.

Je ne peux que comprendre votre surcharge de travail et l’énergie que demande la gestion d’un tel site.

S’orienter plus catégoriquement vers le libre en laissant de côté le gratuit me semble une bonne solution car de nombreux gratuits ne le sont que partiellement ou pour une durée limitée ou en version bridée et de plus on les trouve sur les sites genre telecharger.com.

Le libre mérite d’être vraiment mis en avant et il pourrait être bon de sensibiliser les gens aux dons possibles car peu imaginent le travail qu’il y a derrière et le fait que sans aucun moyen le libre disparaîtra.

1000 bravos pour votre travail. Je crains de ne pas être en mesure de vous aider véritablement puisque ma contribution, si vous en avez besoin, se limiterait à faire une correction orthographique et grammaticale des notices ou autres documents mis en ligne.

Vous savez où me joindre ;-)

Nicolas

Répondre à ce message

Aider , le 22 février 2004 par BBK (0 rép.)

Slt, perso je ve bien aider a faire ce que vous voulez. Je suis a l’UTC (école d’ingénieur) en Génie Informatique... donc pas de problème. bbk_soft@hotmail.com

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 20 février 2004 par td (0 rép.)

Je ne me permettrais pas une critique de ce site qui est parfait.

Pour etre constructif je vous propose de remettre l’annuaire des gratuits avec un message dans le style :

"Cette liste est incomplete, non verifiee et non mise a jour."

Avec une mise en garde genre "licence Micro$oft" :

"si a la suite de l’utilisation de l’un de nos logiciels votre PC explose ou votre maison brule ou votre petit(e) ami(e) se barre, vous acceptez d’en porter l’entiere responsabilite"

Bien souligne en rouge :-)

Mon idee c’est que de cette facon vous pourrez vous consacrer entierement a lapromotion du logiciel libre, tout en offrant des "pistes" sur le gratuit

Mais bon peut etre que cette facon de travailler en "mode degrade" ne vous plait pas. Vous etes seul juge et comme je le dis au debut je ne me permet pas le moindre commentaire. C’est deja bien que le site existe comme il est ...

-----> Proposition

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 17 février 2004 par Laurent Renard (0 rép.)

Soucieux de l’avenir du Libre francophone et mondial, je suis tout à fait enclin à vous proposer un peu de mon temps libre.

Je suis développeur web (php,mysql,interbase,python,delphi, ... ).

Je suis ouvert à toute proposition afin de vous faciliter la tâche.

-----> Epicuri@ Développement Web & Logiciels

Répondre à ce message

A propos de l ?annuaire des soft gratuits, ne l ?effacez pas (suite / up ;-) , le 16 février 2004 par Gérard (0 rép.)

Oui, tout à fait d’accord avec vous (Cf. A propos de l’annuaire des soft gratuits, ne l’effacez pas) quant à l’intérêt de préserver la section "logiciels gratuits" de Framasoft.

Elle n’a aucun équivalent en langue française :-) et il serait vraiment dommage de voir un tel travail se perdre et une telle source d’information disparaître.

Je suis moi aussi partant pour apporter ma collaboration à sa mise à jour - ainsi qu’aux logiciels libres, bien sûr - sur les thèmes que je maîtrise.

Quant à la pseudo dualité libre/gratuit, elle n’existe pas dans les faits :

Chacun privilégiera bien évidemment un logiciel libre lorsqu’il est fonctionnellement supérieur ou égal à un produit gratuit.

Dans le cas inverse, je pense préférable de laisser l’utilisateur libre de son choix plutôt que de faire preuve d’un sectarisme rétrograde ne pouvant que faire le jeu de produits dits leaders, bien certifiés microsoft et bien multi-référencés à droite et à gauche. Non ?

La mise à disposition d’un produit gratuit plutôt que libre recouvre par ailleurs parfois d’autres considérations qu’une arrière pensée mercantile :

David Harris, développeur depuis de longue années du logiciel Pegasus Mail et du serveur Mercury Mail - largement utilisés dans le monde de l’éducation - conserve la propriété et le contrôle de son source aux seules fins d’en préserver la cohérence et la fiabilité.

Alors que tous deux sont - et entendent rester - librement et gratuitement téléchargeables.

Lorsqu’on voit les performances de Pegasus et Mercury, on ne peut que lui donner raison... (non, ce n’est pas un troll... essayez-les et maîtrisez-les, vous constaterez qu’ils n’ont aucun équivalent sous windows, libre ou non).

Amicalement à toutes et à tous et... longue vie à Framasoft.

De très loin le meilleur site français sur les thèmes qu’il aborde... Tant sur le fond, que sur la forme ;-))

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 16 février 2004 par Catherine (0 rép.)

Bonjour, Comme Fabien message du 11 février (et tant d’autres), j’ai eu l’occasion d’utiliser des tutoriels que vous (Framasoft) avez mis en ligne. Et je pourrai participer à la mise à jour de certains, mais comment ? Je suis également ravie de me joindre à tous pour souligner l’importance de vos initiatives (les dernières aussi) et les ouvertures, opportunités qu’offrent pareil site. Je distribue votre adresse régulièrement pour toutes les bonnes raisons déjà données. Bravo

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 16 février 2004 par PATRICE (0 rép.)

je suis un nul en info et pourtan framasoft est le seul site à m’aider pour mettre mon pc à niveau s’il y a besoin d’aide je veux bien essayer de donner mon avi en essayant des logiciels LIBRES

MERCI

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 15 février 2004 par Loic (0 rép.)

je suis heureux que framasoft reste en vie. Pour cette raison je souhaiterais vous aider. Cependant je n’ai pas beaucoup de temps (je pense environ 2 heures par semaine et plus pendant les vacances scolaires). je vais donc m’inscrire et voir progressivement ce que je peux faire. selon le nombres de personnes qui s’inscrivent, il serait peut etre interessant de se repartir les logiciels par "paquets" pour une meilleure mise a jour et eviter que trop de personnes s’occupe d’un logiciel laissant de nombreux logiciels orphelins.

A+ et longue vie a framasoft LOIC

Répondre à ce message

logiciels gratuits sur Framasoft , le 15 février 2004 par rhyd (0 rép.)

Bonjour,

Concernant les logiciels libres :
- aucun logiciel ne doit être gratuit plutôt que libre, ou sinon il faut m’expliquer pourquoi les logiciels libres ne sont pas les cibles faciles et constantes des crackers en herbe de toute la planète alors que ceux dont le code source est le plus protégé au monde le sont régulièrement. Donc si un logiciel est gratuit plutôt que libre, c’est un choix économique et politique, pas une mesure de protection naturelle (ou alors tellement faible que je ne sais pas si j’ai vraiment envie de lui faire confiance) ;
- il existe des logiciels gratuits dont aucun équivalent n’existe en libre.

Mon opinion est donc que si deux logiciels, l’un libre, l’autre gratuit, et à peu près équivalents existent, il faut supprimer la fiche du logiciel gratuit sans hésiter, même si le logiciel libre est moins bon que le logiciel gratuit. Le logiciel libre en question aura la possibilité d’attirer plus d’utilisateurs et au final on sera tous gagnants, alors que le jour ou le logiciel gratuit passera en payant, tout le travail gratuit des utilisateurs sera perdu.

Bien sur il reste à déterminer la limite pour savoir quand le logiciel libre "équivalent" est vraiment "hors compétition"... Pas facile dans l’absolu.

A+

Répondre à ce message

Heureux de vous retrouver !! , le 15 février 2004 par Vibi (0 rép.)

Salut à toute l’equipe de Framasoft que je retrouve avec bonheur.

Le nouvel habillage est vraiment très classe (avec Firefox) et a un coté paisible et serein malgré les difficultés que vous rencontrez en ce moment.

Je ne sui pas un connaisseurs, meme si grace à vous j’en connais aujourd’hui beaucoup plus, mais j’espère a mon humble niveau pouvoir tres prochainement vous apporter ma participation.

En attendant de pouvoir le faire, BRAVO pour ce que vous faites et bonne continuation.

@+

Répondre à ce message

Merci pour le boulot , le 14 février 2004 par david (0 rép.)

Merci pour tout ce temps passé à nous éclairer. Et oui grace a vous nous avons découvert qu’il n’exitait pas que Bill G et son M...

Répondre à ce message

Zoom avant et zoom arrière pour régler la visualisation , le 13 février 2004 par Free like a bird (8 rép.)

Quelqu’un a dit que la police employée par Framasoft était difficile à lire et trop petite (je ne retrouve plus le message par manque de temps mais peu importe). Ce genre de remarque est difficile à "considérer" dans la mesure où les navigateurs libres Mozilla et Firefox (ex-Firebird) permettent de zoomer (et donc d’agrandir un maximum).

Pour zoomer (agrandir) ou dézoomer (réduire), on peut utiliser les menus textuels (en passant par "Affichage > Taille du texte) ou plus rapide (c’est une question d’habitude...) les raccourcis clavier.

Sous Windows et Linux :

Zoom avant (texte plus grand) : on appuie sur la touche "Ctrl" et simultanément on appuie sur le signe + (plus) du pavé numérique

Zoom arrière (texte plus petit) : on appuie sur la touche "Ctrl" et simultanément on appuie sur le signe - (moins) du pavé numérique

Ce genre de détail est fort pratique notamment lorsque l’on consulte ses e-mails via le webmail :-)

Même sous IE :-) , le 13 février 2004 par Fabrice

Génial cette astuce, ça marche même sous IE via MyIE.

Merci, c’est pratique.

En plus, ça me permet comme tout le monde de dire MERCI à Framasoft et Bonne Continuation

> pourcentage des navigateurs en janvier 2004 (source OneStat) : Mozilla : 1,8% , le 15 février 2004 par Thierry

Quelqu’un a dit que la police employée par Framasoft était difficile à lire et trop petite (je ne retrouve plus le message par manque de temps mais peu importe). Ce genre de remarque est difficile à "considérer" dans la mesure où les navigateurs libres Mozilla et Firefox (ex-Firebird) permettent de zoomer (et donc d’agrandir un maximum).

C’est moi.

Merci de cette précision, mais je n’ai hélas Mozilla ou Firebird mais Internet Explorer 6.0... comme la quasi-totalité des utilisateurs. Le pourcentage des navigateurs en janvier 2004 selon OneStat est le suivant :

IE 6.0 : 68,1%

IE 5.5 : 13,8%

IE 5.0 : 11,8%

Mozilla : 1,8%

Opera 7.0 : 0,8%

IE 4.0 : 0,7%

Apple Safari : 0,48%

source : http://solutions.journaldunet.com/0402/040202_navigateurs.shtml

(La somme de ces pourçentages est de 97,48% : ou il y a une erreur, ou les navigateurs marginaux n’ont pas été repris dans cette liste.)

Or, Internet Explorer n’a pas de fonction Zoom pour le texte (il a cependant une fonction de redimensionnement automatique pour les images), et je ne vais pas installer Mozilla ou Firefox rien que pour pouvoir lire plus confortablement les pages de Framasoft, pas plus, vraisemblablement, que la quasi-totalité des utilisateurs des autres browsers, pas plus que je ne vais installer le player libre Zinf pour écouter un unique fichier .ogg d’une conférence sur les risques des formats de fichiers propriétaires, ou OpenOffice.org. pour ouvrir un fichier texte (pour tout cela, voir "Le .doc est toujours en excellente santé à l’école ! - http://www.framasoft.net/article1979.html)

Si l’utilisateur devait à chaque fois se plier aux choix techniques estimés légitimes par les créateurs d’un site, il collectionnerait les players, les traitements de texte et les plug-ins divers. Je suppose qu’un fan du Mac pourrait très bien considérer que le Mac et Safari, c’est très bien, faire un site aux normes Mac/Safari, et dire aux visiteurs PC qu’ils n’ont qu’à avoir un Mac ; qu’un graphiste pourrait tout aussi bien considérer qu’il n’y a rien hors du Flash (il y en a, hélas), et que si les utilisateur n’aiment pas ça et ne peuvent pas copier-coller ou imprimer, tant pis, etc.

Enfin, de nombreux utilisateurs ne peuvent tout simplement pas installer de logiciels : utilisateurs surfant sur leur lieu de travail ou en cybercafé, enfants (au sens large du terme) utilisant l’ordinateur familial, etc.

Quand on communique, il faut au moins déterminer si l’on veut communiquer entre membres d’une communauté ou avec des personnes extérieures à cette communauté, si l’on veut établir un dialogue avec ces personnes extérieures ou leur imposer ses propres valeurs et choix techniques, et établir une communication en cohérence avec le but visé.

Je n’ai rien contre la communication entre membres d’une communauté, mais il faut il faut au moins savoir ce qu’on veut et ce qu’on fait... et le faire savoir clairement.

Par ailleurs, vos propos, tout autant que les choix de Framasoft en matière de définition de la taille des caractères, devraient susciter l’ire de l’OpenWeb Group. Les feuilles de styles (CSS)permettent en effet à l’utilisateur de modifier la taille du texte affiché dans la fenêtre de son navigateur (IE : Affichage > Taille du texte) si la taille des caractères est définie avec des valeurs relatives (taille définie en exs, ems ou %) et non fixes (pixels, points, etc.).

http://openweb.eu.org/

> Zoom avant et zoom arrière pour régler la visualisation , le 15 février 2004 par aKa

bonjour,

nous manquons malheureusement de temps pour vous repondre mais voici nos stats navigateurs d’hier :

  • Internet Explorer : 74,44%
  • Mozilla : 13,73%
  • Netscape : 3,85%
  • Opera : 1,72%
  • Safari : 1,01%
  • Konqueror : 0,69%

>Pourquoi utiliser IE ? , le 15 février 2004 par Vincent

Encore 74% des gens qui viennent sur framasoft utilisent IE !!... Certes il y a les premières fois, certes ca m’arrive chez mes parents qui n’ont pas encore Mozilla (je n’y vais pas assez souvent), mais quand même... 74%. On pourra me dire que la proportion de Mozilla est 8 fois plus importante, certes, mais 74%...

Toi qui me lit et qui est là avec IE, as-tu essayé Mozilla Firefox ou n’importe quel autre navigateur autre que IE ? Si la réponse est non, peux-tu m’expliquer pourquoi, s’il te plait ? Je n’accuse pas, je voudrais comprendre. (surtout pour les cas autres que "je suis au boulot et je n’ai vraiment pas le choix).

Merci.

> Zoom avant et zoom arrière pour régler la visualisation , le 16 février 2004 par mimas

Si votre navigateur n’offre pas des fonctionnalités de base, comme le changement de la taille de police ou des filtres anti-popups, il ne vous reste qu’à le changer pour en prendre un autre plus évolué et moins passoire faces aux virus et aux agressions venus du net. C’est quoi cette manie à critiquer le manque de liberté à choisir et qui se laisse imposer un autre logiciel parce qu’il est fourni avec l’OS ?

Si Microsoft avait un peu de respect pour ses usager, il integrerait le codec ogg-vorbis dans son mediaplayer. Mais à la place de ça il prefère se pavaner avec ses solutions propriétaires (wma,wmv) qui sont légalement illisibles sur d’autres OS alors que les formats libres sont lisibles partout. On vous fait voir le monde par un trou de serrure et vous criez votre mécontentement parce que le libre ne rentre pas dans ce trou.

Je ne tiens pas à polémiquer sur vos arguments techniques, sachez juste que les caractères à taille fixe ont toujours existés et continueront d’exister même si IE a du mal à les rendre et à les redimensionner. Il ne faut pas exagérer quand même :)

Juste pour info, OpenWeb n’a pas son mot à dire sur ce site. Ils ne font que suivre les recommandations du W3C. Ils ont une vision particulière de ces recommandations et ne sont pas la référence ultime, loin de là.

> Zoom avant et zoom arrière pour régler la visualisation , le 16 février 2004 par Didier

« Si l’utilisateur devait à chaque fois se plier aux choix techniques estimés légitimes par les créateurs d’un site, il collectionnerait les players, les traitements de texte et les plug-ins divers. »

Sauf qu’il existe des normes internationales pour la création de pages web. Ces normes sont respectées et parfaitement lisibles par la plupart des navigateurs (Mozilla etc). Une exception notoire est .... IE ! Alors quitte à surfer autant que se soit en respectant les règles, donc en utilisant un outils adéquate. FRAMASOFT respecte sans doute ces normes, si IE pose problème c’est de sa faute et en aucun cas de celle des concépteurs du site. Il faut vite passer sur Firefox non ? L’installation est indolore et après 10 mn d’utilisation on se demande pourquoi on a pas commencé plus tôt !

> Zoom avant et zoom arrière pour régler la visualisation , le 22 février 2004 par Lootux

Tout a fait d’accord , (Phoenix,Firebird)Firefox est mon navigateur depuis fort longtemps, tres pratique tres performant

je ne vois vraiment pas pourquoi on continue d’utiliser IE sachant que celui ci fourmille d’espions en tout genre...

Pour rajouter une petite astuce sur la taille des polices, on peut faire aussi "ctrl" + roulette

> Zoom avant et zoom arrière pour régler la visualisation , le 23 février 2004 par L’Authentik

Je suppose qu’un fan du Mac pourrait très bien considérer que le Mac et Safari, c’est très bien, faire un site aux normes Mac/Safari, et dire aux visiteurs PC qu’ils n’ont qu’à avoir un Mac

trouvé sur le site d’apple :

Note From Webpages - These scripts are designed to work exclusively with Apple’s Safari web browser.

-----> http://www.apple.com/applescript/ipod/

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 12 février 2004 par Chris26 (0 rép.)

Yeahhhh !!!!

Framasoft est revenu !!!!! C’est grâce à vous que j’ai réussi mon passage sous Linux l’été dernier, et c’est le premier site que je consulte en me connectant à Internet.

Je fais partie des nuls, je ne peux pas vous aider, mais je vous soutiens MORALEMENT, et si vous faites un club Framasoft (comme le club Mandrake), j’adhère tout de suite.

Merci pour ce que vous êtes/faites.

Répondre à ce message

Bravo à toute l’équipe de Framasoft , le 12 février 2004 par Eric (0 rép.)

Cet arrêt temporaire du site a au moins fait comprendre aux internautes, dont moi, l’importance de Framasoft : c’est quand il nous manque quelque chose que l’on réalise vraiment son importance (et ceci plus encore que la coupure de l’été dernier).

Encore un grand bravo à l’équipe de Framasoft pour tout leur travail !!

Répondre à ce message

> Windows = scrupules ? , le 12 février 2004 par Christophe (0 rép.)

Utilisateur de Windows par nécessité (PC livré avec) et néanmoins de nombreux logiciels libres, j’avoue quand même avoir des scrupules à "me servir" chez vous, comme chez les autres d’ailleurs (téléchargement, infos diverses, notices)... car on peut aussi acheter les logiciels, non ? Mais c’est le principe du libre, et tant mieux ! Encore merci pour votre boulot, la richesse de ce qui est proposé (espérant que ça ne baisse pas en qualité), l’interface simple et surtout pas "tape-à-l’oeil" de certains sites qui ne vivent que par la pub et qui proposent aussi du libre. Désolé, mais je ne me sens pas capable de vous aider dans les options que vous proposez. Courage !

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 12 février 2004 par john (0 rép.)

Ma contribution par ce message est certes modeste mais mes connaissances et mes compétences ne me permettent pas d’aider physiquement FRAMASOFT ! Seul mon appui moral est possible alors je le fais puisque Framasoft est depuis près de deux ans un de mes seuls sites à demeurer dans ma barre des favoris !

sincèrement et affectueusement (non non j’en fais pas trop là !)

Puissiez vous demeurer à jamais ! Bonne route !

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation. Yep ! , le 11 février 2004 par mimas (on the road again) (0 rép.)

Rah !!! Qu’il est beau le site avec ses bords ronds, sa police et ses belles images (... et ses beaux modèles :) ). Je suis content que vous ayez succombé à l’idée d’un forum du style phpBB pour ce qui est technique. Si vous avez besoin d’un modérateur dans le futur, je veux bien aider. Alex a mon email.

PS : la fonction CSS qui arrondit les angles existe dans les recommandations CSS3, c’est border-radius. Mais bon comme des navigateurs connus ne supportent même pas correctement le CSS1, ça ne change pas grand chose.

Répondre à ce message

Comment faire pour mettre à jour les tutoriels ? , le 11 février 2004 par fabien (0 rép.)

Je comprends tout à fait votre démarche et ne demande qu’à m’impliquer... Je souhaiterais mettre à jour un tutoriel que j’avais fait mais voilà, pas de bouton mise à jour comme dans le cas des logiciels... Comment puis-je faire pour le faire ?

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 11 février 2004 par Nicolas (0 rép.)

Et bien ! En voilà une bonne nouvelle ! Mais plutôt que de nous laisser dans l’expectative, pourquoi ne pas avoir passé une annonce ? « En raison de la surcharge de travail que nous avons, nous recherchons des rédacteurs » ? Je vais partie des volontaires (qui risquent d’être nombreux), et ça sera donc un plaisir de pouvoir vous aider sur l’une ou l’autre des parties du site, surtout sur la partie des outils de développement, qui manque visiblement de bras.

Merci de votre retour.

Répondre à ce message

> Ouf !! , le 11 février 2004 (0 rép.)

Ouf !

Que je suis soulagé de votre retour. Je me sentais un peu orphelin depuis quelques temps. Il faut dire que Framasoft est ma page par défaut. J’attend toujours avec impatience vos articles et notices ! Et puis c’étais mon allié préféré dans mon combat pour le libre. Je passe mon temps à essayer de convaincre les gens autours de moi. En général je fini toujours par donner votre adresse pour qu’ils puissent accéder à votre base d’articles, puis butiner euphoriquement quelques libres à faire tourner sur leurs "fenêtres". Sans vous je ne sais pas si je serai aussi convainquant. ;)

Je partage totalement vos choix.

Concernant les gratuits, je pense qu’ils pouvaient servir "d’apat" pour les écervelés qui partent à la recherche de programmes gratuits en confondant allégrement "gratuit" "libre" et "pirate". Votre site très bien fait pouvait leur faire comprendre les différences et les sensibiliser sur la portée de leurs actions...(je sais de quoi je parle... ;)

Merci de rester tel que vous êtes ! Un fervent admirateur.

Répondre à ce message

> A propos de l’annuaire des soft gratuits, ne l’effacez pas , le 11 février 2004 (4 rép.)

Même si vous devez l’abandonner, serait-il possible de garder l’annuaire des gratuit en l’état dans un coin du site jusqu’à temps qu’il soit vraiement périmé : c’est quand même l’un des annuaires de freeware le plus pratique (car programmes gratuits et pas mélangés avec des démos, et logiciels sélectionnés et pas le tout venant) du net francophone, j’y envoie souvent des amis en quête de logiciels gratuits qui n’ont pas d’équivalent en libre. Ce serait dommage de jeter tout ça par dessus bord.

De plus le contenu étant sous creative commons, il pourrait être intéressant de clairement lancer un appel à ceux qui pourraient être intéresser pour le reprendre, se le réapproprier et le développer ailleurs, sur leurs propre serveurs, avec la même licence, etc.

> A propos de l’annuaire des soft gratuits, ne l’effacez pas , le 12 février 2004 par Pseudogaëtan

Je suis tout à fait d’accord et serai près à contribuer au développement de cette partie mais pas tout seul. Pseudogaëtan

> A propos de l’annuaire des soft gratuits, ne l’effacez pas , le 12 février 2004

ce n’est pas grave pour les logiciels gratuits, Sylvie Pierrard s’en occupe déja très bien sur son site www.gratilog.net

-----> http://www.gratilog.net

> A propos de l’annuaire des soft gratuits, ne l’effacez pas , le 12 février 2004

"ce n’est pas grave pour les logiciels gratuits, Sylvie Pierrard s’en occupe déja très bien sur son site www.gratilog.net"

je connais gratilog depuis longtemps mais je préfére l’annuaire Framasoft : notices plus parlantes, meilleure présentation, plus grande lisibilité, non cloisonnement des annuaires suivant leurs langues, logiciels globalement de meilleures qualités (appréciation assez subjective, mais sur gratilog les logiciels vraiment biens sont mis au même niveau que ceux qui sont d’un intérêt limité), etc.

> A propos de l’annuaire des soft gratuits, ne l’effacez pas , le 17 février 2004 par Oublieuse

Bonjour tout le monde... Voilà, moi je connais ce site depuis très peu, et ce grâce aux logiciels gratuits. C’est de cette façon que j’ai pu apprendre ce qu’était que la notion de ’libre’. Il serait vraiment dommage de fermer la porte à des gens comme moi, novices et peu informés mais curieux. Je termine en disant qu’effectivement, les notices étaient très bien faites, et les pages rapides à charger (je n’ai pas l’adsl), c’est la raison qui m’a poussée à aller voir plus loin, vers les libres en l’occurence... et me voici à présent avec Mozilla, alors que ça ne fait qu’une semaine que j’ai internet chez moi. Voilà. Pour ce qui est de l’aide, je la proposerais volontiers, malheureusement, je n’ai pas de connaissance particulière dans ce domaine ! Peut-être dans quelques années qui sait !! Ou peut-être dans le domaine traduction. Voilà, ce fut long, mais ça y est !

En tous cas, merci pour ce site très fonctionnel. La présentation est très bien comme elle est, claire et pratique. Peut-être gagnerait il en gaieté avec un peu plus de couleurs...

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 11 février 2004 par Boost (0 rép.)

Pendant un moment, je me suis demandé si Framasoft allait vraiment fermé pour de bon... je suis heureux de voir qu’aujourd’hui, vous repatez sur de nouvelles bases.

Sachez cependant que si le besoin s’en fait sentir, je peux vous proposer mon aide pour n’importe quoi (dév, modérateur, etc... avec les possiblités de mes capacités)

Voilà...

En tout cas, Bravo pout tout votre travail... et surtout bonne continuation...

Chris (un fidèle depuis quelques longs mois déjà (peut-être même une année))

-----> Bravo pour votre retour

Répondre à ce message

Tous mes encouragements , le 11 février 2004 par Alesk (0 rép.)

Ouf, vous voilà de retour !

Depuis les quelques mois que je connais Framasoft, vous m’avez fait découvrir beaucoup de logiciels (libres et gratuits) et gagner du temps dans la recherche d’outils.

Pour la découverte, je pense essentiellement aux logiciels libres que j’utilise de plus en plus.

Pour le gain de temps, je pense au travail que vous faites en amont lors de la sélection d’un logiciel, de la rédaction de la fiche explicative, des liens renvoyant à d’autres sources, qui me garantissent que l’outil que je vais télécharger (qu’il soit libre ou gratuit) sera efficace et répondra réellement à mes besoins.

C’est pour ces raisons que je formulerais un petit souhait. Je comprends tout à fait ce qui vous pousse à abandonner une partie du site et à vous concentrer sur l’essentiel, mais le travail que vous avez fourni jusqu’à présent notamment sur les logiciels gratuits sera jeté à la poubelle alors qu’il était loin d’être inutile. Je vous demande donc s’il ne serait pas possible de créer un lien pour télécharger un fichier contenant toutes ces fiches de logiciels et ces liens.

Ce fichier, compressé, ne pèserait pas très lourd je pense. Il ne serait pas mis à jour et deviendrait donc petit à petit obsolète, mais, les nombreux habitués de Framasoft pourrait encore profiter de votre travail précédent.

J’espère moi aussi trouver le temps de participer à la vie du site.

Avec mes remerciements, je vous souhaite une très bonne continuation.

Répondre à ce message

Framasoft vs windows , le 11 février 2004 par jeforomain (0 rép.)

Ce message etait au depart destiné au sujet concernant les logiciels libres et windows. Etant donné qu’il traite en grande partie de mon ressenti et de mon enthousiasme à la lecture de la nouvelle version de Framasoft je me permet de le poster ici aussi : Euh au départ, c’est un message sur "nouveau" Framasoft que je voulais écrire, mais bon... finalement, c’est pile-poil mon sujet. Alors, voila moi j’utilise windows (ca y est ca commence mal :), mais je compte bien pas en rester la ... Le net, au début,(au début de ma connexion au net, pas au début du net ! j’avoue, je me suis mis tard a l’informatique) m’a permis de découvrir qu’il existait un truc génial (surtout pour mon porte-feuille au départ de l’histoire), le logiciel gratuit. Me voila donc en train de découvrir plein de logiciels (merci Framasoft) et même de les installer sur mon pti pc ,QCD,BS Player, Xn view, un truc génial aussi, MyIe2 , et m’apparaît ... Mozilla. J’installe, je désinstalle Mozilla au gré de mes humeurs... Mozilla ?? oula c’est quoi ca ?? un logiciel libre ?? Je crois que c’est a ce moment que je découvre pour la première fois ce mot, et que forcement je tombe sur Le site, Framasoft, qui va devenir au fur et à mesure un site incontournable pour moi quand me prend parfois, la folie furieuse d’installer un nouveau programme sur mon ordi. Peu de temps après, découverte de Linux, Mandrake, nombreuses tentatives avortées de passer a, autre chose que Windows... Je crois que c’est mon modem ECI qui bloque tout d’ailleurs , ah ca !! Sans internet on est pas grand-chose face à son écran tout seul. J’en ai fait des forums et visité pas mal de fois le site Flash tux. Sans résultats, une fois "bloqué" sous Linux, on fait pas le malin quand on y connaît rien, seul, devant son écran et son clavier !!! lol mais encore aujourd’hui je ne désespère pas... et je n’écris plus un courrier sans Open Office. Encore moins depuis qu’il y a deux heures de ca, je me suis dis qu’il fallait que je sois un garçon sérieux, et qu’il fallait peut-être que je m’occupe sérieusement de mes finances et que gérer ses comptes,c’était peut-être utile , et surtout URGENT. Je passe donc faire un tour sur Framasoft, et la, outre la nouvelle présentation (+++) j’apprends que Framasoft change, et que les logiciels qui m’attiraient quand je venais me balader sont amenés a prendre beaucoup, beaucoup, moins de place sur le site. OULA !! Puis je commence a redécouvrir le site donc. Je commence a me dire que même si je ne suis pas un expert je peux aussi même si ma contribution ne peut être que modeste, participer a la vie du site, alors moi je veux bien signaler les liens morts ! lol Et la je m’aperçois que c’était peut-être ça, que les logiciels gratuits prenaient peut être un peu trop de place finalement, qu’Open Office c’est le top quand même ! S’en suivront alors de nombreux clics et la découverte d’un Univers encore plus fertile que je ne me l’imaginais . Je découvre firefox, même si j’utilise depuis un moment thunderbird et que j’ai oublié outlook express. Encore un programme a installer et libre celui-là. Je me prends a vouloir tenter une nouvelle fois l’aventure Linuxienne quand je découvre Aurrox et je me dis qu’’il y a certainement de la prise de tête a l’horizon avec mon modem et qu’un petit tour dans le rayon informatique de la Fnac me ferait du bien . Je me surprends en train de lire la notice d’installation et d’utilisation de SLCD (elle est là : http://www.framasoft.net/IMG/pdf/slcd.pdf ). :o) Franchement, Framasoft ta nouvelle version m’excite grave !!!!! Bravo et merci a tous !!

PS : Je voudrais juste dire que ça serait sympa, qu’on me laisse le temps de passer [a mon rythme (chaotique je le sais) ] au pingouin avant de supprimer totalement les libres sous Windows. Euh.............Linux aussi tu m’excites grave !

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 11 février 2004 (0 rép.)

un seul mot

Bravo

un peu moins succintement.

Très bon choix, à bas les gratuits, vive les libres. D’autres le font bien.

Heureux de votre retour. Continuez votre travail.

Une question : comment peut on faire pour s’impliquer dans votre Team ?

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 11 février 2004 (0 rép.)

Je connais le site depuis ces débuts... Il m’a permis également de faire connaissance avec des logiciels libres tels 7zip, filezilla, firebird... dont je ne me passe plus aujourd’hui. Votre remise en question et vos décisions actuelles sont à l’image de ce que vous avez toujours laissé transparaître sur le site. Simplicité, fiabilité et efficacité. J’approuve vos décisions et je me porte volontaire dans la mesure du possible pour la mise à jour des notices. Je vais de ce pas consulter le formulaire de mise à jour. Longue vie.

Valérie

Répondre à ce message

Un peu de participation sous forme de commentaires espérés utiles : à propos des forums, de la suppression des logiciels gratuits, du nouveau design... , le 11 février 2004 par Thierry (11 rép.)

À propos des forums

Je pense qu’arrêter les forums thématiques est une bonne chose compte tenu des limitations en personnes et en heures de l’équipe de Framasoft.

De plus, je ne suis pas persuadé de l’intérêt de relancer nombre de ceux-ci dans l’éventualité où Framasoft disposerait des collaborateurs nécessaires. En effet, d’une part, les débats soulevés dans ceux-ci sont souvent récurrents, et les thèses et informations avancées dans ces forums peuvent parfaitement se retrouver à la suite d’un article ou d’une fiche de logiciel, quand elles ne s’y trouvent pas déjà.

Enfin, la multiplicité des forums engendrait une dispersion des débats qui rendait de plus en plus difficile le suivi global des interventions intéressantes publiées sur le site.

Pour ces raisons, je pense que la réouverture des forums thématiques n’a d’intérêt que ci ceux-ci constituent des lieux d’échange d’information et d’idées qui ne pourraient pas apparaître dans les autres lieux d’échange de Framasoft (articles et fiches logiciels). Je pense que ce peut notamment être le cas forum "De Windows vers Linux".

La limitation du nombre des lieux d’échange rendra le site plus clair pour ceux qui veulent suivre ces échanges et y participer.

En utilisant le langage du marketing, je dirais que cette refonte de Framasoft est un recentrage de celui-ci vers son "coeur de métier" : la promotion des logiciels libres et de la philosophie du libre, et non pas la fourniture d’un nombre excessif de lieux de débats qui menaçaient de tuer les débats par leur multiplicité même.

Il ne reste pas moins que certaines contributions intéressantes, certains débats ardents, ont été perdus. Il reste donc à les re-susciter... via des articles qui leur serviront de base. Et, comme la possibilité de débattre est liée à la publication d’articles ou de fiches de logiciels...

À propos de la suppression des logicels gratuits

Cette décision soulève beaucoup de questions. Bien qu’il évoque des contraintes matérielles ("même ainsi amputé de plus de mille logiciels, la charge de travail du site reste très importante"), l’article n’est pas très clair sur celles-ci, et je me demande dans quelle mesure la décision de "mettre à la poubelle" les logiciels gratuits résulte de contraintes matérielles ou d’un choix idéologique (au sens non péjoratif du terme, ou philosophique, ou politique, ou de valeurs, comme on voudra).

De plus, bien qu’il soit mentionné dans une note de fin de document que sera conservé "une petite centaine [de logiciels], ceux qui n’ont pas, à qualités égales, d’équivalents libres", l’article évoque un passage au "tout libre" qui est pour moi préoccupant : "Nous pensons en effet que nous avons la structure, l’expérience, et la lisibilité pour glisser d’un annuaire de logiciels "libres et gratuits" sous Windows à un annuaire francophone général et multiOS de logiciels libres."

Tout d’abord, certains types de logiciels peuvent difficilement être libres. Des antivirus, des firewalls et des antispywares open source rendraient la tâche trop facile aux auteurs de virus et de spywares et aux hackers (dans l’acception péjorative du terme) et crackers. Je présume donc (et j’espère vivement) que les logiciels gratuits de ces catégories seront maintenus sur le site.

Ensuite, quels seront les gardés et quels seront les jetés. Qui en décidera et sur quels critères. Certes, en sera conservée "une petite centaine, ceux qui n’ont pas, à qualités égales, d’équivalents libres". Mais quels seront-ils, et qui, et selon quels critères déterminera qu’ils n’ont pas, à qualités égales, d’équivalents libres. Sera-ce sur base de leur richesse fonctionnelle, de leur cohérence fonctionnelle, de leur ergonomie (un point faible de nombreux logiciels libres), la fiabilité, la "légèreté" (OpenOffice.org est pas mal gourmand en ressources système).

Ainsi, OpenOffice.org est certes très complet et disponible en français, mais cela doit-il pour autant signifier la suppression des fiches de EasyOffice 2001 et de 602PC Suite ? Il s’agit là de suites bureautiques qui apparaissent très intéressantes, et il serait dommage de les vouer "à la poubelle" du seul fait de l’existence d’OpenOffice.org.

Je pense en tout cas que cette sélection devrait se faire de manière la plus ouverte possible, en explicitant les critères qui seront utilisés pour la sélection des gratuits à retenir, en appliquant une grille multicritères (richesse fonctionnelle, ergonomie, fiabilité, etc) à chaque gratuit, en sollicitant les avis du public de Framasoft mais comment évaleur la valeur ou la vérité de ces avis ?), etc.

À propos du design du site

C’est joli, mais il y a des problèmes de lisibilité pour les pages des articles et des fiches de logiciels. Tout d’abord, les textes de ceux-ci sont composés dans une police à empattement qui, pour être plus jolie que l’Arial ou la Tahoma (pour citer des polices Windows) n’est pas nécessairement plus lisible à l’écran, surtout en petits caractères.

Ensuite, problème plus grave, les notes de fin d’article et les commentaires sont composés dans des caractères trop petits, et, de plus, sur fonds de page bleu très clair et encadrés de bleu, ces commentaires en (trop) petits caractères sont dans la zone la plus lumineuse de la page. En tout cas, la lecture de ces éléments m’est réellement pénible, alors que je n’ai jamais éprouvé cela sur les versions précédentes du site, au point que je l’envisage comme une cause de désaffection du site en ce qui me concerne. Petite précision : j’ai 42 ans et mon écran est correctement étalonné.

Par contre, les fonctions pour l’enrichissement typographique des commentaires sont très bienvenues... mais l’italique se traduit par des caractères droits mais plus clairs, sans que la différence soit très perceptible à cause de la petitesse des caractères et de la brillance du fond blanc.

Suggestion pour un meilleur titrage des commentaires

Lorsque je rédige un message, je suis porté à remplir la zone réservée au texte, puis les zones de saisies en desous de celles-ci, et il m’est déjà arrivé d’oublier de modifier le titre par défaut ou celui du message auquel je répondais. Ne serait-il pas intéressant, pour assurer un meilleur titrage des commentaires, de placer, dans le page "Poster un message" la zone de saisie du titre SOUS la zone de saisie/insertion du commentaire et non au dessus ?

C’est tout pour aujourd’hui. Bonne continuation.

> À propos du design du site , le 11 février 2004 par Thomas Clavier

C’est joli, mais il y a des problèmes de lisibilité pour les pages des articles et des fiches de logiciels.

Une solution, c’est d’utiliser une autre page de style. Sous mozilla, il est possible de spécifer la page de style à utiliser (police, couleurs, etc.) Et dans un avenir que je supposes très proche, il sera possible de directement choisir parmis les pages de style proposé par framasoft (Menu/View/Use Style/...)

> Un peu de participation sous forme de commentaires espérés utiles : à propos des forums, de la suppression des logiciels gratuits, du nouveau design... , le 12 février 2004 par Barnabe

Tout d’abord, certains types de logiciels peuvent difficilement être libres. Des antivirus, des firewalls et des antispywares open source rendraient la tâche trop facile aux auteurs de virus et de spywares et aux hackers (dans l’acception péjorative du terme) et crackers. Je présume donc (et j’espère vivement) que les logiciels gratuits de ces catégories seront maintenus sur le site.

Cet argument est parfaitement indéfendable, un logiciel dont la sécurité repose sur un secret de fabrication est un logiciel dont on ne peut absolument pas évaluer le niveau de sécurité, donc a priori un logiciel peu sur.

indéfendable ? , le 13 février 2004 par Thierry

Cet argument est parfaitement indéfendable, un logiciel dont la sécurité repose sur un secret de fabrication est un logiciel dont on ne peut absolument pas évaluer le niveau de sécurité, donc a priori un logiciel peu sur.

Ce contre-argument est encore plus indéfendable. Des logiciels de sécurité à code source disponible, que tout programmeur pourrait étudier en détail, ça tiendrait combien de temps ?

Par ailleurs, avez-vous également les sécifications techniques de votre voiture, vélo, radio, TV, réveil, magnétoscope, lecteur DVD ? À moins, bien sûr que vous n’ayez aucun objet technique chez vous. Tous ces objets dont les utilisateurs ne peuvent connaître les spécifications doivent assurément être considérés a priori comme peu sûrs. D’ailleurs, vous-même, en tant qu’être humain, connaissez-vous votre propre fonctionnement ? Si, comme je le pense, la réponse est négative, vous êtes également a priori peu sûr. Avez-vous les spécifications de votre vie ? Non. Dans ce cas, votre vie est a priori peu sûre, et je vous conseille de vous en méfier.

sécurité des logiciels propriétaires , le 15 février 2004 par rhyd

Tout d’abord, certains types de logiciels peuvent difficilement être libres. Des antivirus, des firewalls et des antispywares open source rendraient la tâche trop facile aux auteurs de virus et de spywares et aux hackers (dans l’acception péjorative du terme) et crackers.

Ah, tout d’un coup je comprends mieux pourquoi Windows, Internet Explorer, Outlook, MSOffice... résistent si bien aux virus et autres attaques ! C’est parce que leur code source est caché !! Et dire que les programmeurs de iptables, un firewall libre très efficace sous Linux, ne le savent pas encore, vite, faut leur écrire pour les prévenir !!

> et à part iptables ? , le 16 février 2004 par Thierry

"Ah, tout d’un coup je comprends mieux pourquoi Windows, Internet Explorer, Outlook, MSOffice... résistent si bien aux virus et autres attaques ! C’est parce que leur code source est caché ! ! Et dire que les programmeurs de iptables, un firewall libre très efficace sous Linux, ne le savent pas encore, vite, faut leur écrire pour les prévenir ! !"

Évidemment oui, et à l’opposé, OpenOffice.org a eu acces à la documentation des formats de fichiers des logiciels MS-Office. Parce que, bien sûr, c’était le seul moyen dont disposaient les développeurs d’OpenOffice.org pour créer des filtres de conversion des documents MS-Office.

Et, bien sûr, le fait que, en tant que logiciels les plus répandus, Windows, Internet Explorer, Outlook, MSOffice soient les plus exposés aux attaques n’a rien à voir là-dedans.

Peut-on constater sur Framasoft qu’une affirmation (binaire) telle que "logiciel à code fermé = logiciel a priori peu sûr" est excessive ? En matière de logiciels sécurité, cela reviendrait à dire que des logiciels tels que Norton Antivirus, ZoneAlarm, Kaspersky Antivirus, etc. sont a priori peu sûrs parce que leur code source n’est pas disponible. Bien sûr, on pourra toujours répondre que, dans le cas des logiciels précité, cet a priori n’est plus de mise. Mais que pour des nouveaux...

Il me semble que ces logiciels ont aussi créés par des développeurs, que Symantec, Zonelabs ou Kaspersky n’engagent pas des débiles profonds, qu’à l’évidence, leurs logiciels sont efficaces, et que, s’ils ne le sont pas, leurs éditeurs devront mettre la clé sous la porte. Les éditeurs de logiciels appliquent les mêmes démarches et sont soumis aux mêmes contraintes que toutes les industries, et celles-ci créent en général des produits qui fonctionnent. Alors, affirmer en substance que "logiciel à code fermé = logiciel a priori peu sûr" me semble un rien excessif.

Cela dit, qu’un firewall à code source ouvert existe ne démontre pas pour autant que la publicité du code source serait une bonne chose pour tous les types de logiciels de sécurité (antivirus, antispywares, bloqueurs de spywares, etc.). Il me semble que dans toutes les situations de conflit ou de compétition (économie, politique, guerre) révéler le détail de ses capacités à un adversaire n’est pas vraiment efficace, hormis le cas où l’on dispose sur celui-ci d’une supériorité absolument écrasante. Je serais étonné que la conception des logiciels de sécurité échappe à ce schéma. Mais je n’ai rien contre.

> obscurantisme et FUD , le 16 février 2004 par mimas

Les developpeurs n’ont jamais eu accès aux spécifications de fichiers Word, il y aurait eu une bien meilleur compatibilité :) Ce que vous semblez ignorer c’est que l’on peut étudier un logiciel sans son code source, cela s’appelle le reverse engineering. Les failles sur les logiciels à sources fermées sont découvertes en grande partie comme ça. le R.E. est encore accepté (à lbas l’EUCD) pour permettre l’interopérabilité entre deux systèmes diffèrents. Les développeurs de samba ou de OOo l’utilisent pour connaitre les spécifications des logiciels Microsoft. Il ne s’agit pas de cadeaux fait par Microsoft à la communauté du libre.

Quand vous exposez que IE et OE sont plus répandus donc plus susceptibles d’être attaquer, vous avez raison mais vous masquez une partie importante : le manque de réactivité de MS pour sécuriser les logiciels une fois les failles détectées. Il suffit de s’abonner aux avis du CERT et de regarder les delais nécessaires pour voir fleurir des patches chez MS. Ils ont même prévu de retarder la sortie du patch prévu pour empêcher l’URL spoofing, faille corrigée depuis belle lurette alors qu’elle était moins grave chez mozilla, elle ne touchait que la barre d’état. Ceci couplé au manque d’information, vous êtes utilisateurs et vous n’avez pas à savoir ( ?), sur les failles et mise à jours des logiciels concernés donne des vagues d’attaques virales (blaster, mydooom,...).

Vous avez aussi raison lorsque vous parlez que l’assimilation « logiciel à code fermé = logiciel a priori peu sûr » est excessive mais un logiciel dont le code est visible par tous a plus de chance de se voir détecter les failles par des personnes qui ne sont pas mal intentionnées.

Prenons par exemple un programme qui est très largement répandu : le serveur web Apache (qui est majoritaire dans les serveur web). Son code source est disponible contrairement à son homologue IIS. A votre avis quel est le serveur Web le plus attaqué et le plus vunérable. Bien souvent les failles découverte sur apache sont liés à des modules optionnels et elle sont corrigées rapidement ou les modules sont désactivés. Il n’est pas rare de trouver des serveurs IIS non patchés et sensibles à des failles datant de plusieurs années.

L’argument de l’obscurantisme est typique du FUD et du fudder. Comme dans votre message sur IE et son manque de zoom, vous apportez des arguments qui semblent cohérents, et par manque d’information ou autre, vous établissez de mauvaises conclusions.

> et à part iptables ? , le 16 février 2004 par rhyd

Ben y’a CodeSeeker : http://www.framasoft.net/article1999.html ;-)

Cordialement

> Fud vous-même, dites donc, très cher , le 16 février 2004 par Thierry

Heeu.... Pour OpenOffice.org, c’était de l’ironie, pour répondre à l’ironie de l’intervenant précédent. Je connais le principe de reverse engineering. Je voulais faire remarquer, en utilisant l’exemple d’OOo, qu’il n’est pas nécessaire d’avoir accès au code source d’un programme pour comprendre celui-ci et concevoir des filtres d’importation/exportation adaptés... ou des virus.

Cela dit, votre message est documenté et argumenté. C’est rafraîchissant. Je ne suis pas d’accord avec toutes vos affirmations, mais j’apprécie la manière dont vous les formulez. J’aimerais que tous les partisans du libre s’expriment de la sorte.

À l’origine, je ne citais les logiciels de sécurité que parce que l’existence de logiciels de sécurité libres ne me semblait guère possible, compte tenu que, dans ce domaine, l’indisponibilité du code source m’apparaît plutôt propre à garantir l’efficacité des logiciel de sécurité, et donc, que condamner le "propriétaire", frewware ou non, en tant que tel me semblait une idiotie. Qu’il y ait des firewalls libres établit que mon affirmation était d’une généralisation excessive mais ne l’invalide pas pour d’autres types de logiciels de sécurité (je pense principalement aux antivirus) : l’existence d’un merle blanc établit que tous les merles ne sont pas noirs, elle n’établit pas qu’aucun merle n’est noir. D’ailleurs, si vous dites que les filtes d’import/export d’OOo auraient été meilleurs si ses développeurs avaient accès au code source de Word, je ne vois pas pourquoi le même raisonnement ne pourrait pas s’appliquer également à la création de virus... :) Cela dit, qu’il y a ait des firewalls libres, tant mieux, et s’il venait à y avoir des antispywares et des antivirus libres, tant mieux également.

Toutefois, à ma connaissance, les logiciels de sécurité libres sont rares, a fortiori sous Windows (IpTables n’est apparemment disponible que sous Linux), pas nécessairement aboutis et, surtout pas simples pour cette créature étrange et inconnue des linuxiens qu’est l’utilisateur Windows lambda, créature généralement non anglophone en France, de surcroît :

"Bien qu’une explication détaillée (installation et fonctionnement) soit fournie sur le PDF, inclu dans le programme (en anglais), ce logiciel est conseillé pour un public averti (il semblerait ne pas toujours être stable(1) ; à vérifier)."

http://www.framasoft.net/article1999.html

(1) Pour un logiciel de sécurité, ça ne me semble pas très bon, ça.

A l’opposé, des logiciels comme Avast, AVG, ZoneAlarm, Ad-Aware ou Spybot Search & Destroy sont non seulement très efficaces mais d’une grande simplicité d’utilisation et d’une utilité inappréciable pour nombre d’utilisateurs Windows lambda (AVG existe aussi en version Linux). Bien entendu, cet argument peut être étendu à d’autres types les types de logiciels.

J’ajouterais que certains logiciels libres ne sont même pas téléchargeables pour ledit utilisateur lambda, la lecture leur page de téléchargement apparaissant requérir de solides qualifications d’informaticien. Le pire exemple (ou le meilleur) est pour moi la page de download d’Xpdf :

http://www.foolabs.com/xpdf/download.html

Pour toutes ces raisons, il me semble vivement souhaitable de conserver un maximum de fiches de freewares utiles (Mais comment trier le futile de l’utile quand une seule lettre les sépare ?), en prenant en compte non seulement les critères de richesse et de cohérence fonctionnelle mais aussi le critère de simplicité d’utilisation (voire de simplicité de téléchargement) dans les critères d’attribution du label "sans équivalent libre".

Par ailleurs, comme d’autres l’ont déjà dit, si d’autres sites proposent également des freewares, Framasoft remplit un rôle essentiel d’information sur ceux-ci (notices, tutoriels).

Ayant apprécie le ton de votre intervention, j’ai été d’autant plus choqué par l’association que vous établissez entre FUD, fudder, obscurantisme et mes propos et vos affirmations selon lesquelles mes arguments ne seraient cohérents qu’en apparence, mon information déficitaire (par rapport à la vôtre) et mes conclusions erronées :

"L’argument de l’obscurantisme est typique du FUD et du fudder. Comme dans votre message sur IE et son manque de zoom, vous apportez des arguments qui semblent cohérents, et par manque d’information ou autre, vous établissez de mauvaises conclusions."

Vos arguments et informatiuons sont également susceptibles de critique. Ainsi, votre argument de la disponibilité du code source comme garantie d’une élimination rapide des failles des logiciels apparaît devoir être fortement relativisé. Il est exact que de grands projets comme Apache, Linux ou OpenOffice.org, sont menés et suivis par de nombreux développeurs et bénéficient de nombreuses contributions, mais ce n’est vraiment pas le cas de tous les projets de logiciels libres, et la tendance est apparemment plus souvent au téléchargement qu’à la contribution. Je vous renvoie à la page de Linuxfr.org "Un cri de désespoir du développeur d’un projet Open Source" :

"Quelques chiffres sur mon projet avant de vous expliquer le problème :
- il a été initié en juillet 2001, j’ai publié quelque huit versions depuis son commencement,
- depuis avril 2003, j’ai re-développé « from scratch » le projet, et aujourd’hui j’en suis à 100 000 lignes de codes,
- j’ai reçu plus de 700 mails de demande de support depuis octobre 2002,
- le projet a été téléchargé 6200 fois depuis novembre 2002.

En deux ans et demi d’existence je n’ai jamais reçu une seule ligne de code d’un contributeur, les seules contributions reçues étaient des documentations, au nombre de deux. Ce qui m’étonne le plus c’est que vu le nombre de téléchargements du code source, il y a forcément un certain nombre de développeurs qui, à un moment donné, ont lu le code. Je n’ai cependant jamais reçu de proposition d’aide."

Lire le reste sur http://linuxfr.org/2004/01/24/15132.html

... et ce n’est pas vraiment "nouveau" comme problème :

"Il n’y a pas que des logiciels "star" comme Linux ou Apache soutenus par des milliers de programmeurs, dont de nombreuse "pointures". Certains programmes sont "open source" mais n’en ont plus les qualités traditionnelles. A l’avenir, logiciel libre ne sera plus nécessairement automatiquement synonyme de programme de qualité. Il faudra trouver d’autres critères pour distinguer les bons produits des mauvais. Y-a-t-il un nombre de programmeurs à partir duquel on peut considérer qu’un logiciel libre est un bon projet ? Lors d’un colloque sur le sujet, un consultant a pris le risque d’avancer (en aparté) le chiffre de 50-70 développeurs dont une dizaine "très bons" à proportion relativement élevée de leurs temps, avec un chef de projet de top niveau, pour garantir un développement de bonne qualité. Ce chiffre est à prendre avec précautions, d’autant plus que l’information n’est pas toujours évidente à trouver (il parait que le site sourceforge donne des indications à ce sujet, mais je n’ai pas réussi à les y trouver...). En tout cas, beaucoup de projets open source ne jouissent pas d’un tel soutien, ce qui les fragilise."

Lire le reste sur http://www.veblog.com/fr/2001/0321-logiciel-libre.html

Lire ou entendre des stupidités primaire du genre "libre = bon, superbon, doubleplusbon, freeware = mauvais, méchant, mange les enfants", m’irrite. Conséquemment, je m’y oppose avec mes moyens et mes connaissances, qui sont forcément limités, avec mes a priori et mon point de vue, et je peux évidemment me tromper. Cependant, de là à décréter comme vous le faites "je suis dans la vérité, vous êtes dans l’erreur"...

Concernant IE, j’ai fait remarquer que le pourcentage de surfeurs utilisant Mozilla était marginal, et que la quasi-totalité de ceux-ci utilisent Internet Explorer (94,4% - population mondiale, source OneStat, janvier 2004), et que Internet Explorer n’avait pas de fonction de zoom. Les chiffres fournis en réponse par monsieur André Kaufmann vnt dans le même sens, bien que la proportion d’utilisateurs de Mozilla soit évidemment plus importante, et celle d’utilisateurs d’IE le soit moins.

Vous êtes peut-être d’un avis contraire, mais je ne pense pas qu’imposer l’emploi de logiciels, et plug-in pour consulter un site ou les documents proposés par celui-ci soit efficace et apprécié par les visiteurs non acquis à la cause du libre. Je vous renvoie à la controverse de l’article "Le .doc est toujours en excellente santé à l’école", où certains préconisaient la supppression de fichiers au format .doc sur des sites d’enseignement et leur remplacement par des fichiers .sxw... et tant pis pour les élèves qui n’auraient pas pu télécharger ou installer OpenOffice.org sur un ordinateur généralement familial... ou l’utiliser (il est pas mal gourmand en ressources). Imposer la liberté est toujours un intéressant paradoxe.

Je ne vois toujours pas de mal à dire qu’il faut une cohérence entre son action et sa communication. Je trouve que de nombreux tenants du logiciel libre sont très soucieux de faire référence à l’ensemble des utilisateurs quand il s’agit de dénoncer l’hégémonie microsoftienne ou adobienne... mais beaucoup moins respectueux de ceux-ci quand il s’agit pour eux de s’ouvrir à ce même ensemble des utilisateurs.

Enfin, j’ai dit que la taille des caractères pouvait être modifiée dans IE (Affichage > Taille du texte) si celle-ci était définie par une valeur relative, ems, exs ou %, dans une CSS. Je ne vois pas en quoi cette affirmation est erronée, d’autant que j’ai pris la peine de la vérifier.

> fud, troll et autres bebêtes de la mythologie informatique , le 17 février 2004 par mimas

Pour faire moins touffu, nos discussions vont finir par faire des pages, j’ai vu le cri du cœur du développeur sur DLFP. Je sais aussi que trop de logiciel libre tue le logiciels libre, et que nous sommes arrivé à un point où il y a trop de solutions pour moins de personnes compétentes et motivées. Seul les « grands » projets vont avoir une durée de vie conséquentes parce qu’ils sont devenus des valeurs sûrs pour le programmeur motivé. Je suis partisant pour un recentrage rapide avant que la voûte ne devienne trop fragile et s’effondre.

Les logiciels de sécurité sont compliqués par ce que la sécurité est compliquée. Pour les firewall, on a besoin de savoir exactement ce qui va sortir où entrer dans son réseau, on a aussi besoin d’avoir de bonnes connaissances réseau pour connaître le mécanisme des connexions (statefull ou non) et ajuster au mieux son firewall. Un bon firewall et de bonnes règles ne se mettent pas en place en 15 minutes ou en deux cliques.

Iptable n’est disponible que sous GNU/Linux car il fait appel au module NetFilter de Linux (le kernel). OpenBSD possède aussi un très bon firewall (ipf) qui n’est disponible que sur OpenBSD. Le bon firewall semble donc être spécifique à un OS. Je me méfie des solutions « personnelles » et automatiques comme ZA car je n’ai pas l’impression de pouvoir controler ce qu’il se passe. Le firewall que j’apprécie sous Windows est Kerio (version 2.1.5, pas avant et pas après) car il est très configurable. Il n’est peut être pas à réserver au débutant mais son modules d’apprentissage peut faciliter un peu le travail.

L’informatique n’est pas toujours facile. La mécanique, que l’on dit simple, a aussi des choses extrément complexes : régler un bas moteur est pratiquement impossible sans grignoter énormement sur la vie du moteur. Il est peut être bon parfois de se tourner vers des personnes qui sont allées plus profondement dans un sujet, faire aussi le tri entre ceux qui disent et ceux qui ont vraiment fait, pour avoir une machine en bonne état et hériter d’une expérience.

Je ne connais pas trop les logiciels anti-virus (algorithmes heuristiques, émulation,... enfin un peu quand même) , mais quand je lis que E. Karspersky qui veut que tout les internautes aient un identifiant unique afin d’être suivi facilement, je n’ai pas confiance. Il est de bon ton de dire « si vous ne voulez pas de nos lois ou de notre façon de voir votre liberté alors c’est que vous êtes un terroriste ou que vous les aidez » mais je préfère quand même avoir ma liberté de penser et savoir ce que je met dans ma machine.

J’ai horreur d’avoir à installer des plugins pour surfer sur internet. J’ai vraiment horreur de ces sites en Flash où l’iinformation fait parti de l’esthétique de la présentation, détruisant toute accessiblité, et pourtant j’encourage à passer sur des logiciels spécifiques comme mozilla parce que la contrainte de la migration est vite oubliée et aussi parce que l’on se demande pourquoi on ne l’a pas fait avant. Lorsque je suis passé d’Opéra à Mozilla (j’avais déjà testé mais pas convaincu), j’ai été troublé une journée. Mais je ne repasserai, pour l’instant, sous rien d’autre car presque tout est présent pour faire le bonheur de l’internaute (filtres, popups, XUL pour les plus aventuriers). Je le couple avec privoxy pour éviter d’avoir à télécharger tout ce dont je ne veux pas (flash, bannières, webspy) et modifier certaines pages à la volée.

Pour le son, mon choix est moins sûr mais le player de microsoft est incomplet car il ne lit pas les ogg-vorbis. Ce format est bien moins destructeur que le mp3 et convient mieux pour la musique (le mp3 a été conçu pour la transmission de voix pour « multiplexer » virtuellement les canaux radio). En plus, ogg-vorbis est sans brevet. C’est peu être un peu poussé mais pourquoi ne pas bénéficier de bons formats de compression.

Je ne suis pas un partisant du exclusivement libre, chaque logiciel ou OS a des avantages et des défauts. Je ne défend pas aveuglement tout les logiciels libres mais le logiciel libre est sans cesse attaquer par des gens qui ne le connaissent pas et qui ont peur du changement. Je sais aussi qu’il y a des fanatiques de chaque coté, et ce ne sont pas forcément les plus impliqués.

J’ai insinué que vous étiez un fudder car c’est ce que j’ai ressenti au travers de vos propos mais peut être étiez vous seulement en train de combattre ce que vous consideriez comme intégristes.

Bon en fait c’est pas moins touffu.

> Merci ! , le 17 février 2004 par Thierry

Merci de votre réponse. Comme je l’ai déjà dit, c’est le genre de texte que j’aime lire sur Framasoft (ou ailleurs) et qui me font apprécier ce site (du coup, j’espère que ma propre prose n’est pas trop barbante).

Vous supposez bien en disant que je ne suis pas un fudder mais juste un lecteur excédé par des propos fanatiques ou intégristes. Si j’ai un souhait à exprimer à l’égard de Framasoft, c’est que tous les intervenants s’efforcent d’argumenter et de ne pas nier des faits évidents. Cela dit, la chose n’est pas facile : l’"évidence" est une notion très relative, personne n’est détenteur de la vérité, et personne ne peut formuler des affirmations complètement et définitivement exactes, mais je pense qu’il faut s’efforcer de tendre vers ce but. Alors, j’essaie. C’est pas parfait, mais j’essaie.

Vous avez parfaitement raison de souligner certains risques inhérents aux logiciels propriétaires ainsi que vous le faites en citant l’exemple de Kaspersky. Toutefois, je pense qu’un éditeur aux logiciels trop invasifs verrait sa clientèle se porter vers la concurrence, et vers le logiciel libre. Après tout, les entreprises n’aiment pas non plus qu’on contrôle leurs systèmes, et elles ne se privent pas non plus d’installer davantage de copies d’un programme que ce qui leur est permis par leurs licences.

L’espionnage, sous la forme de spywares, n’est hélas que trop réel avec les freewares. Je crois utile de préciser que je n’installe aucun freeware sans avoir au préalable effectué une recherche Google portant sur le nom du freeware et les mots "spyware" ou "spywares", et sans avoir consulté quelques sites spécialisés (assiste.free.fr/index.php, secuser.com), je télécharge ces freewares sur le site de l’auteur/éditeur, ou sur un site miroir, si le site de l’auteur/éditeur renvoie vers celui-ci, et après leur installation, je passe un bon coup d’antispywares (Spybot s&D et Ad-aware). Je dois ajouter que la présence de freewares sur d’importants sites de téléchargements ne constitue nullement une garantie : ils proposent des softs littéralement pourris de freewares. Dernière nouvelle : XP AntiSpy comporte un spyware (http://www.netrn.net/archives2/000255.html).

Enfin, si Framasoft venait à se consacrer exclusivement aux logiciels libres, je le regretterais, essentiellement pour d’autres utilisateurs (je sais trouver ce dont j’ai besoin), mais les auteurs de Framasoft ont parfaitement le droit de définir le projet de leur site comme ils l’entendent, et ce projet est tout à fait estimable.

Au plaisir de vous lire à nouveau, et veuillez accepter mes excuses si j’ai été excessif à votre égard dans mes propos.

> Mais de rien , le 18 février 2004 par mimas

Merci pour vos remarques, j’essaie d’argumenter car je n’aime pas quand on me parle sans le faire. Et puis c’est en exposant ses idées que l’on voit si elles sont viables ou si elles manquent de substance.

Les intégristes du libre sont préocupants. Je suis abonné à une mailing liste où un journaliste parlait des problèmes qu’il rencontre lorsqu’il ne dit pas que du bien d’un programme libre. Il est convaincu par le libre et ne tient pas compte des insultes ou des réflexion qu’il reçoit car il sait que le débat est passionné. Mais un journaliste qui découvre le libre au travers de l’enquête qu’il réalise, risque d’être échaudé par cette couche superficielle (satellitaire ?) de la communauté.

L’ambience est plutôt agréable sur ce site, et on s’amuse bien. On a peut être un rôle plus important que sur les sites comme DLFP car on est souvent le premier contact avec le libre. On doit ainsi faire comprendre que le libre ce n’est pas seulement une copie de logiciels qui datent mais qu’il s’agit d’une richesse culturelle et d’une chance que l’on donne à tous. Les logiciels libres sont même classés dans le patrimoine de l’humanité de l’UNESCO.

Nous sommes quelques réguliers sur ce site à avoir des bonnes notions en informatique alors on se sent chargé d’une mission (c’est aussi un challenge personnel car je n’ai jamais aimé l’école mais chut ! Il y a des enseignants qui lisent les messages !).

J’aime bien aussi certains programmes gratuits. J’avoue craquer pour Orbiter qui est un simulateur spatial complexe. Je me perd tout le temps dans le système solaire et je cours souvent après les planètes mais ça me plait. Je regrette quand même qu’il ne soit pas libre car il profiterait du travail d’autres. Il n’y a qu’à voir ce qu’est devenu Blender après sa prise en main par la communauté.

Ne vous inquiétez pas, vous aurez encore l’occasion de me relire. Et j’espère que cela sera réciproque :)

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 11 février 2004 par Marmot (1 rép.)

Beau texte (re)fondateur, je verse une petite larme sur la disparition des freewares, il y avait de petites perles.

Pas une trop grosse larme, avec le temps j’avais constaté qu’une fois un bon freeware trouvé, ce dernier loin de s’étoffer avec les version suivantes avait plutôt tendance à maigrir au profit d’une version Deluxe. Payante celle-là..

Mettre en pleine lumière des solutions libres sur un site grand public comme framasoft ne peut qu’amener plus de gens à s’y intéresser.

Et peut-être que parmis ces visiteurs les Logiciels Libres trouveront de nouveaux interlocuteurs pour pallier deux de ses points faibles majeurs : la disponibilité de tutoriels et de documentation francophone.

Framasoft a bien mérité son v2.0

> à propos de tutoriels , le 12 février 2004 par aKa

Les tutoriels ont effectivement leur importance.
Autant certains ont une telle habitude des logiciels qu’ils arrivent facilement à se dépatouiller dès le départ avec n’importe quel soft sans la moindre documentation, autant d’autres, moins "experts" ont plus de difficulté et un tutoriel dans leur langue est au démarrage une aide précieuse.

Si on arrive à stabiliser cette nouvelle orientation prise par le site, on réfléchira alors peut-être à une section "proposition de tutoriels francophones" où l’on invitera les visiteurs à rédiger un tutoriel (qui peut être très court genre "Comment prendre un main X en 5 minutes") pour un logiciel qui n’en possède pas encore dans la langue de chez nous et qui mériterait une petite mise en lumière.
Ce faisant on le proposerait aux auteurs du logiciel afin d’enrichir leur site officiel ce qui serait aussi une sympathique manière de les remercier.

Notez que la synergie du Libre est telle qu’il est assez rare de ne pas voir poindre de la documentation autour d’un logiciel qui fait parler de lui. Le tout est juste de savoir où elle se trouve.

Répondre à ce message

Et si on faisait déjà des critiques , le 10 février 2004 par Bibi (1 rép.)

A peine revenu et déjà descendu !

Je suis ravi de votre retour. J’ai eu peur qu’il ne se produise un tragique événement comme ce fut déjà le cas cet été.

Vous avez décidé de refondre le site et je ne peux pas vous en blâmer (après tout c’est vous qui soufrez pour le maintenir). Mais je m’interroge quand au suivi des mises à jour. Prenons l’exemple de Mozilla Firefox : dans la liste des messages publiés, je suis étonné de remarquer qu’il y ait en encore certains qui traitent de Phoenix. Soit, cela reflète de l’engouement des utilisateurs depuis le début du projet et fait office d’historique, mais est-ce encore d’actualité pour la dernière version que vous proposez ? D’autant plus que vous parlez de charges sur le serveur...

Mais il est vrai que ce n’est que l’accouchement, et que vous avez le temps pour arriver à la maturité.

J’apprécie les icônes qui indiquent les langues disponibles, mais j’apprécie moins les nouvelles illustrations (affaire de goût).

Merci d’être revenu !

L’avis d’un internaute (qui a surtout un avis)

> Des messages qui se démodent avec la temps , le 12 février 2004 par aKa

Merci de pointer effectivement ce problème des interventions attachées aux notices.

Il faudrait aussi exercer une veille sur eux et retirer à terme ceux qui deviennent obsolètes.

Autant ils peuvent apporter sur le moment de précieuses informations complémentaires autant dans la durée ils peuvent brouiller le message.

L’exemple typique est un message où l’auteur regrette une fonctionnalité manquante et/ou un bug récurrent qui se trouvent justement ajoutés ou corrigés quelques mois après lors de la sortie d’une nouvelle version.

Y’a pas mal de pain sur la planche...

Répondre à ce message

>Au boulot, donc , le 10 février 2004 par Vincent (1 rép.)

Content de vous revoir. Le ton de cet article est un peu grave, mais ce soir ça me met en joie de lire la prose framasoftienne, après ces nombreux jours de site gelé. Je vais essayer de faire plus joyeux.

Tout d’abord, toutes mes félicitations pour le nouveau look, il va à merveille avec mon nouveau Mozilla Firefox 0.8 (Mz Firebird est mort, vive Mz Firefox !). C’est pas le plus important, mais c’est ce que j’ai vu en premier, et puis comme vous le dites, ça marque le changement. Au revoir les gratuits, aussi, c’est une bonne idée, personnellement je ne fréquentais plus guère cette rubrique, sauf pour les logiciels cruciaux qui n’ont pas d’équivalents libres pour windows... antivirus et firewall, peut-être qu’une toute petite rubrique sur les gratuits plus ou moins « indispensables »... Vous voulez alléger et voilà les utilisateurs qui débarquent, chacun avec son détail important... Bonne chance ! (Pour plaider ma cause : c’est un détail mais un détail important. Framasoft encourage, entre autre, à utiliser "intelligemment" windows et la sécurité me semble une étape incontournable de cette utilisation intelligente, d’ailleurs en vérifiant ... il ya tout ce qu’il faut et ). Qu’est ce qui disparait alors ? les MàJ, juste les forums liés ? ce n’est pas clair pour moi.

Mais je suis ravis de voir que Framasoft vit encore et je ne suis pas mécontent des changements (« annuaire francophone général et multiOS de logiciels libres », par exemple, ça sonne très bien, surtout que ce sera plus que francophone, si j’ai bien suivi). Je crois que tout le monde pourra apprécier que ces changements étaient nécessaires pour la survie et le développement de votre (notre ?) aventure. Et puis ces perspectives de travail collaboratifs, d’utilisation de spip et d’association ça augure de bonnes choses. « Un pari loin d’être gagné » dites vous. Je fais parti de ceux qui relèverons le pari avec vous.

En quelques sorte, Framasoft 1.X est mort vive Framasoft 2.0 (vous ne voudriez pas vous renommer en Framafire ou Firesoft au passage ? ;-))

Quelques mots, encore, pour insister sur le rôle de votre site et sur le pari et la difficulté du travail participatif :

1\ <MAVIE>j’ai découvert Framasoft il y a 9 mois (je ne vais pas accoucher rassurez vous, c’est matériellement impossible), peu avant la première crise ("N’étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil" ). Depuis j’ai essayé de nombreux logiciels, et aujourd’hui mon portable neuf (avec XP) est essentiellement utilisé avec du logiciel libre (OOo, Mozilla Firefox et Thunderbird, Xchat, FileZilla, keynote, 7zip, Xemacs, R, media player classic...), mais en plus je suis reparti à la charge vers Linux (après une vaine tentative il y a quelques années). Non seulement mon Pc de bureau ne tourne que sous GNU/linux (Mandrake9.1), mais en plus je vais d’ici quelques jours installé une Debian en dual boot sur le portable. Que de chemin parcouru depuis ce mois de juin 2003 ! Et grâce à Framasoft. Une migration de plus, et un libriste (on dit comme ça ?) de plus surtout.</MAVIE>

2\ Ma (trop faible) participation... Pendant ces neufs mois, j’ai distribué votre adresse un peu partout, participé aux forums, installé et desinstallé de nombreux logiciels sur différentes machines, je vous ai même écrit pour une participation ponctuelle en vous présentant un logiciel (R). J’ai effectivement eu une réponse très sympa de votre part qui m’invitait à participer plus, à proposer une notice pour le logiciel. Je précise tout de suite, la notice actuelle de R sur Framasoft n’est pas de moi. Vouloir participer est une chose, pouvoir et surtout s’en donner les moyens est plus difficile. Néanmoins je suis de la partie pour la suite, avec mes moyens et mon temps, comme je l’étais déjà et plus. Et dès maintenant, je vais commencer par lire les notices d’utilisation pour les MàJ des notices etc, et lire l’article de réflexions sur les forums. Je suis sûr que d’autres participerons.

Encore félicitation pour tout le travail déjà effectué et pour la remise en cause. A bientôt

Vincent

> Au boulot, donc , le 10 février 2004 par aKa

un grand grand merci pour votre message qui nous fait reellement chaud au coeur

vous m’en voyez... emu ;-)

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 10 février 2004 par Jul (0 rép.)

je vous souhaite sincerement de pourvoir trouver des personnes pour pouvoir faire continuer cette belle aventure... J eme proposaerais bien mais pour le moment je suis trop pris par moi aussi un projet libre ... Longue vie

Jul

des que je peux je participe

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 10 février 2004 par ersplus (2 rép.)

Je connais Framasoft depuis le début, c’est un formidable outil pour ceux qui veulent démocratiser les logiciels libres et montrer d’autres solutions. Dans le cadre de mon travail je suis amené à montrer l’ensemble des ressources disponibles en informatique sur Windows, mais aussi montrer d’autres OS (Merci Knoppix). Si l’on prend le cas de Open Office, je peux vous assurer qu’aujourd’hui grace à votre travail, j’ai des demandes de formation sur ce logiciel. D’autres logiciels comme Firefox (ex Firebird) ou Thunderbird font des emules. Ceci amene les gens à ce poser la question : d’ou vienne t’il et qui dévellope ces logiciels ?

C’est comme ca que certains installe Linux sur leur poste...

Votre travail paie, continuez !!

PS : vous avez bien raison de d’arreter les logiciels freeware, eux ne sont pas une porte ouverte vers Linux... Et puis il y a d’autres sites pour ce genre de logiciel...

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 12 février 2004 par guizmo

Je ne suis pas du tout d’accord avec votre PS : "vous avez bien raison de d’arreter les logiciels freeware, eux ne sont pas une porte ouverte vers Linux... Et puis il y a d’autres sites pour ce genre de logiciel..." Il n’existe aujourd’hui aucun annuaire de logiciels gratuits aussi objectifs, clairs et informatifs que Framasoft. En plus, généralement, ils sont pollués par la pub et reprennent le discours marketing de leurs éditeurs... Quant au fait que cela n’ouvre pas la porte à Linux, arrêtons de dire que les logiciels gratuits ferment la porte à Linux : aujourd’hui, tout ceux qui ont voulu passer à Linux ont largement les moyens, et les infos pour le faire. Et puis certains peuvent vouloir rester sous Windows tout en choisissant le libre et en contribuant à leur développement (je fais des traductions de logiciels libres généralement). Nous sommes une association qui travaillont avec les pouvoirs publics et des entreprises privées. Nous devons rester compatibles Windows et nous tenons à le rester tout en cherchant à utiliser des logiciels gratuits et si possible libres qui répondent à nos besoins.

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 1er avril 2004 par Gab

Le but n’est pas de savoir quid des logiciels libres ou des freewares rends le plus de services... Pour ma part, Framasoft DOIT véhiculer la pilosophie du Libre, avant tout ! Pour ceux qui n’ont pas encore compris les enjeux, ils sont clairement expliqués ici.

Maintenant, le monde est rempli de moutons et de bergers... reste a savoir de quel cote on se place ! Moi, j’ai choisi et Framasoft apporte exactement ce que je recherche.

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 10 février 2004 par André Cotte (2 rép.)

Je suis un fan de Framasoft qui m’a permis de découvrir tant de logiciels que j’utilise régulièrement désormais.

Le message de la pause pour cause de reprende son souffle m’avait alarmé. Je suis d’autant plus heureux de voir que votre réflexion a été fructueuse. Vous pouvez compter sur ma collaboration sporadique.

Je présume qu’en devenant une association en bonne et due forme vous pourrez recevoir des dons. Si c’est le cas, pourquoi ne pas mettre un bouton « PayPal » sur le site pour recueillir des petites sommes pour aider à maintenir le site ?

Je sais que PayPal ça fait plutôt capitaliste mais reste que c’est la façon la plus simple de payer sur le Net tout en s’assurant qu’on ne dissémine pas son numéro de carte de crédit à tout venant.

C’est qu’une suggestion, vous en ferez ce que bon vous semble.

> Framasoft, l’argent et la communauté , le 12 février 2004 par aKa

Vous pouvez compter sur ma collaboration sporadique

Merci bien.

C’est exactement de cela qu’il s’agit.
Une, deux, trois collaborations sporadiques... Si vous êtes plusieurs à participer même très sporadiquement, cela fera au final une quantité de travail non négligeable.

Pour ce qui est des "dons".

Il est bien évident que disposer d’un minimum de moyens nous permettrait d’envisager pas mal de choses comme par exemple la participation à des manifestations autour du libre que l’on soit invité ou, pourquoi pas, organisateur (couverture des frais de transport, gravage de cédéroms genre knoppix ou compilation de logiciels libres, édition papier des tutoriels, etc.).
Cela nous permettrait également de nous prémunir de tout problème d’hébergement et de surcharge du serveur.
Et puis, plus personnellement, il nous plairait d’upgrader notre déjà vieux matériel (genre avoir un ordi perso et un ordi pour les tests), ou encore, quelque chose qui nous tient à coeur, faire qu’enfin la petite équipe de permanents, disséminés un peu partout, puisse se retrouver en live et boire un verre.

Mais actuellement le meilleur des dons reste le don... de soi.
Ce qui vaut cher pour nous en ce moment c’est le temps et la disponibilité.

Si les dons atteignent une telle somme qu’elle nous permette d’embaucher à temps plein un salarié de l’association alors là on signe tout de suite, d’autant qu’un membre de l’équipe est en situation professionnelle précaire. Mais ne rêvons pas.

Sinon j’avoue conserver une certaine méfiance vis-à-vis du modèle PayPal.
Même si l’un n’exclut pas l’autre, je préfère de beaucoup une adhésion à une association qui est un acte plus impliquant avec derrière cette idée de mettre en relation des personnes qui partagent quelques valeurs communes.

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 12 février 2004 par pascal coppolani

Salut ravi de vous retrouver avec en plus un bonus...un joli minois en photo bien sympa... ;-)

Si je peux etre utile de temps en temps volontiers. Peut etre un petit commentaire sur audacity qd la nouvelle version stable sortira

Répondre à ce message

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 10 février 2004 (1 rép.)

bonjour à tous les pagestequiens

si certains veulent s’investir, framasoft vous attend

merci à cette belle équipe

patrick

> En difficulté, Framasoft sollicite plus encore votre participation , le 16 février 2004 par mkx

bonjour, je suis administrateur réseau et analyste, et attaché aux logiciels libres.

En quoi puis-être utile ?

compétences : tcp/ip, windows xx, linux (un peu), vb, vba, vb.net (je commence), développement (analyse, cahier des charges, docs, etc)

à +, mkx

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

Uzbekistan Uzbekistan
Creative Commons BY