• Auteur : HeadWar et Fun Sun
  • Date : 5 octobre 2005 (14 octobre 2005)
  • Licence : Creative Commons BY-SA link_license
  • Logiciel : Gimp (Notice Framasoft)

Créer une fausse boîte logiciel avec The Gimp

Pas besoin de long discours ici. Les illustrations ci-dessus (merci HeadWar) et ci-dessous (merci fun sun) se suffisent à elles-mêmes puisque c’est exactement cela l’objectif de ce petit tutoriel sans prétention : créer avec The Gimp ce type de boîte.

Peut être éventuellement utile aux développeurs de logiciels libres pour montrer virtuellement leur produit ;-)

Pour l’anecdote, ce tutoriel, initié par HeadWar et peaufiné par fun sun, est le fruit d’un message lancé sur Framagora (nos forums) ayant pour titre Le même tutoriel mais pour The Gimp, ce serait sympa.

Et comme les bonnes volontés et compétences ne manquent pas, le vœu fut exhaucé ;-)

Note : Pour faire du négatif, sous Gimp 2.2, la commande est Selection > Inverser (ou CTRL+i)

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

Créer une fausse boîte logiciel avec The Gimp , le 19 décembre 2007 par Greg (0 rép.)

Lorsqu’il y a de nombreux calques qui servent à définir la face frontale ou la tranche, il devient vite énervant de devoir réaliser les perspectives pour chaque calques surtout si on se rend compte à la fin que l’angle de la perspective n’a pas l’apect désiré. Il me semble plus simple et plus rapide de réaliser tous les calques sans perspective et d’aplatir les calques de chaque face puis de réaliser la perspective finale pour chaque face. Il peut être utile de dupliquer les calques avant de les aplatir pour garder une version en calques et une aplatie.

Répondre à ce message

Que faire avec le tutoriel ? , le 16 octobre 2005 (1 rép.)

Cette question est posée à la fin du tutoriel.

Je propose : http://www.hoaxbuster.com/interviews/detail.php ?idInterview=3612

> Que faire avec le tutoriel ? , le 22 octobre 2005 par fun sun

Salut,

C’est une vieille blague qui tourne depuis longtemps... Merci pour l’interview. Et sacré bon site que ce hoaxbuster :D :D :D

Plus sérieusement, sans lui de nombreux mythes modernes ne cesseraient de tourner bien que tous n’y soient pas présents...

Répondre à ce message

> Cela se fait aussi avec Blender :) , le 15 octobre 2005 par Benjamin (0 rép.)

Avec Blender, il y a de cela un an, j’ai copié l’idée que Mysql.com utilisait sur son site, et ca a donné ça : http://www.alternc.org/

Sinon, merci et bravo pour ce tutorial qui montre bien qu’avec The Gimp, on peut vraiment faire du boulot pro !

Répondre à ce message

> Créer une fausse boîte logiciel avec The Gimp , le 9 octobre 2005 (1 rép.)

Bonjour,

Félicitations pour le tutoriel : il est clair et concis.

Pour avoir essayé de faire cette boîte suite à la demande postée par AkA, je me suis posé la question de savoir s’il était possible d’être optimum. C’est-à-dire d’utiliser le moins souvent possible un outil particulier : ici, l’outil de déformation.

Il me semble qu’il est fastidieux de réemployer cet outil pour chaque objet et de les caler sur un point de fuite.

Notons que lorsque l’on tente de faire cette boîte sous Gimp, on se sert de la notion importante de "point de fuite", ce qui n’est pas le cas dans le tuto de Photoshop.

On ne devrait l’employer qu’une fois pour chaque face. On fabrique ses faces à plat (ou en "élévation"), puis quand tout est terminé, on déforme l’ensemble. Les faces peuvent ensuite se caler facilement avec les guides magnétiques.

On a l’avantage de pouvoir conserver, à part, les faces à plat pour les modifier si le besoin s’en fait sentir. Pour recaler les déformations, on peut utiliser les guides.

Pour finir, on voit que Gimp soutient la comparaison. Mais la gymnastique intellectuelle n’est pas la même. Gimp propose l’élégance puisque le travaille est le résultat d’une construction mentale que l’on cherche à optimiser : on améliore la pensée par les problèmes que l’on rencontre et que l’on résoud à partir d’outils de base. C’est ainsi que les idées avancent et progressent. Photoshop propose ici un outil qui prédigère toutes activités réflexives qui seraient provoquées par un problème qui est posé. De plus, il provoque un oubli d’outils conceptuels fondamentaux dans la création graphique (ici, le "point de fuite").

Personnellement, je trouve qu’il est plus intéressant de faire cette boîte sous Gimp que sous Photoshop.

Au plaisir de vous lire.

Euryale.

PS : "Bon sang, mais c’est bien sûr !" (tm) la fin ne serait-elle pas un gros troll aux gros pieds velus ?

PS : n’empêche que cet outil de sélection polygonale est intéressant pour générer des formes géométriques.

-----> > Créer une fausse boîte logiciel avec The Gimp

barre d’appui relevable , le 30 mai 2006

nouvelle barre d’appui relevable

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Informations générales

Juste une image

elevator elevator
Creative Commons BY-SA