Midnight Commander

Site officiel
Copie d'écran
Bookmark and Share

Vous utilisez Linux depuis un petit moment. Vous avez consciencieusement créé plusieurs répertoires pour placer vos différentes archives : Documents, téléchargements, audio, vidéo et les exécutables.

Aujourd’hui vous aimeriez remettre un peu d’ordre dans tout cela, compacter tel fichier avec tel autre, obtenir un court aperçu de ce fichier ou lui associer un programme propre, déplacer très facilement un fichier vers un périphérique externe. Bref Placer les bons fichiers aux bons endroits et, comme moi, vous ouvrez soit deux instances de nautilus ou de konqueror (tout en ignorant que vous pouvez fractionner en deux panneaux la vue de konqueror) soit vous glissez/déplacez le fichier tout juste téléchargé vers l’icône « clé usb » de votre bureau.

Le travail est fait mais ce n’est pas très efficient. C’est là où interviennent les gestionnaires de fichiers qui nous facilitent la tâche en nous proposant des outils simples, efficaces et puissants. Voici trois fiches qui vous proposent trois programmes différents et complémentaires qui peuvent être vus comme une évolution de la ligne de commande pure, Midnight Commander, en passant par un gestionnaire hybride, combinant interface graphique et ligne de commande, emelFM2, pratique et ergonomique, pour enfin arriver au très complet et très intensément graphique, Krusader.

Midnight Commander est un gestionnaire en ligne de commandes fonctionnant à la fois en mode graphique et en mode non graphique. De par sa puissance et sa capacité à fonctionner sous n’importe quel environnement, MC, pour les initiés, est le programme idéal complémentaire aux classiques éditeurs de fichiers Vi ou Emacs.

Avec MC vous n’avez pas besoin de connaître les commandes en lignes de texte pour vous déplacer dans l’arborescence de Linux ou pour effectuer telle ou telle opération sur des fichiers ou des répertoires. L’interface, quoique rudimentaire, n’en est pourtant pas moins ergonomique et semi-graphique. Lorsque vous lancez la commande « mc » depuis n’importe quel terminal deux panneaux apparaissent. Ils représentent graphiquement les fichiers de l’arborescence de votre ordinateur. Une surprise de taille, et pas des moindres pour le mode graphique, c’est le support de la souris ! On pourrait presque lancer ce slogan provocateur à propos de Midnight Commander : « Utilisez la ligne de commande en cliquant avec la souris ! »

Toutes les commandes principales (compacter un fichier, éditer, voir, copier, déplacer un fichier) sont distribuées dans un menu en bas du programme numérotées de 1 à 10. Ce sont les commandes les plus courantes. A chaque fois que vous cliquerez dessus ou les sélectionnerez avec les touches du clavier, un dialogue s’ouvrira et vous demandera confirmation avant exécution. Les menus Gauche, Fichier, Commande, Options, Droite ouvriront des dialogues vers des fonctions plus avancées comme le filtrage de fichiers (uniquement les fichiers avec l’extension « .png »), voir les informations générales de tel ou tel fichier ou dossier (sa date de création, son emplacement, son poids, son propriétaire, etc), éditer ce fichier dans l’éditeur interne ou plus simplement changer le mode de listage (ou affichage) de MC.

Si vous ne savez pas quoi faire au début, sélectionnez simplement un fichier avec une extension générale de type image « .jpg » ou « .png » ou encore un fichier de traitement de texte « .sxw » ou « .abw », puis cliquez ou appuyez sur la touche entrée et observez ce qu’il se passe !

Quant à une utilisation beaucoup plus avancée, les intéressé-e-s liront avec profit les pages du manuel de Midnight Commander. Indispensable pour connaître les arcanes de ce programme.

Voici un programme indispensable à connaître tout comme Vi ou Emacs. Du fait de leur double fonctionnement, ils peuvent nous rendre de très grands services quand l’interface graphique plante. C’est en connaissant moins d’une dizaine de commandes de VI, mais les essentielles, que j’ai pu sauver un plantage de l’interface graphique après avoir installé le pilote pour ma carte 3D. Sans Vi pour éditer un fichier et Midnight Commander qui m’a aidé à me déplacer dans l’arborescence de fichiers facilement, une réinstallation complète du système était envisagée alors qu’il fallait changer un seul mot dans un fichier de configuration !!! Vous l’aurez compris. Midnight Commander est à installer d’urgence s’il ne l’est pas déjà par défaut.

Tags: explorer explorateur terminal
Ajouter des tags (séparés par des virgules ou des espaces) :
 
Attention: tous les caractères spéciaux sont interdits (sauf le .). Les tags n'apparaîtront qu'au prochain rafraichissement du cache (dans plusieurs heures).

<< Mettre à jour >>
:: lien mort :: orthographe :: nouveauté :: mise à jour ::

Vous souhaitez mettre à jour la notice ? La première chose à faire est de déterminer s'il s'agit d'une mise à jour mineure ou d'une mise à jour majeure Icone d'aide.

  • Mineure : un lien mort, des fautes d'orthographe, un lien à ajouter ou encore une petite précision.

    Veuillez renseigner les champs ci dessous :

  • Majeure : une nouvelle version avec des nouveautés, des changements majeurs.

    En cochant cette case, vous allez créer une page sur le wiki afin de mettre à jour la notice.

Commentaires

<< Poster un message >>
:: question :: précision :: avis :: commentaire :: bug ::

> Midnight Commander , le 27 septembre 2005 par Benoît Harrault (0 rép.)

Je me permets juste de souligner l’intérêt d’un tel outil dans le cas d’une connexion telnet.

Les autres outils proposés dans les commentaires sont surement très efficaces, mais ils ont besoin d’une couche graphique.

Midnight Commander (clône jusqu’aux raccourcis clavier du vieux Norton Commander) permet de *tout* faire depuis un terminal. Ideal pour administrer un serveur distant par exemple...

Répondre à ce message

> Midnight Commander , le 22 septembre 2005 par Pierre (3 rép.)

Je lui préfère de très très loin TuxCommander, en GTK2, qui déroutera nettement moins les débutants (vous pouvez voir quelques captures d’écran) !

> Midnight Commander , le 22 septembre 2005 par Tuxtony

Pourquoi ne pas essayer Krusader ? Suivre le lien : http://www.krusader.org

En fait ce qui est bien sous nunux c’est que chacun peut trouver l’outil qui lui convient le mieux pour réaliser une tâche.

> Midnight Commander , le 22 septembre 2005 par fun sun

Salut à vous deux,

La fiche krusader est prévue. Une fiche concernant emelfm2 (un gestionnaire sous gtk plutôt classieux) est prévue aussi. Ainsi qu’une fiche pour un explorateur de fichiers en 3d ! Midngiht Commander est la première fiche d’une série de plusieurs fiches sur le sujet.

Si vous le souhaitez allez sur le wiki de framasoft pour les lire et ajouter, corriger les erreurs ou proposer une autre fiche ;-).

Merci Pierre pour TuxCommander que je ne connaissais pas.

> Midnight Commander , le 30 septembre 2005 par Thierry L

Lorsque j’ai débuté sous Linux je n’ai pas été dérouté par MC. Et j’ai même appris avec lui (liens symboliques, chmod, chown, etc). Indispensable depuis.

J’avais bien fait le rapprochement avec Norton Commander, mais mes souvenirs de celui-ci étaient vagues et lointains. De plus, n’étant pas informaticien je manipule ces outils au compte-goutte.

Bon pour le débutant.

Répondre à ce message

> Midnight et Norton Commander , le 22 septembre 2005 par Nicephore17 (5 rép.)

Juste pour la petite info historique, MC est inspiré de Norton Commader qui offrait les même fonctionnalités il y a longtemps sous MSDOS.

-----> http://www.adminrezo.net

> Midnight et Norton Commander , le 22 septembre 2005 par fun sun

Salut Nicephore17,

Comme quoi Win et Lin ne sont pas si éloignés l’un de l’autre ;-).

Plus sérieusement, une info que j’ai oubliée de préciser... merci de l’avoir mis ici.

> Midnight et Norton Commander , le 23 septembre 2005 par irimi

Mwouais, faut quand même indiquer que midnight commander ne date pas d’hier non plus. Je suis même étonné de voir arriver cet ancêtre sur Framasoft maintenant, m’enfin mieux vaut tard que jamais. Bon papier en tout cas !

> Midnight et Norton Commander , le 4 mai 2006 par glyj

je trouve que mc ressemble pas mal à un outil qui existait aussi sous amiga dans les années 80 ...

> Midnight et Norton Commander , le 18 juillet 2006 par browny

Il y en avait plusieurs, mais tu veux surement parler du plus célèbre d’entre eux : Directory Opus (qui continue sous windows).

Il y a un gestionnaire de fichier sous Linux qui ressemble énormément à ce bon vieux DOpus 4 : Worker

Il serait peut-être bon d’en faire une petite fiche... ;)

> Midnight et Norton Commander , le 20 septembre 2007

Y aussi free commander pour Windows...

Répondre à ce message

Informations complémentaires

Faire un don ? (défiscalisé)

Faire un DON

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 800 donateurs récurrents pour assurer notre pérennité et notre développement ! (nous n’y sommes plus très loin).

Je soutiens Framasoft pour 10€/mois

Framasoft needs you !

 Vous trouverez ici une liste de logiciels qui ont fait acte de candidature et qui n’attendent que vous pour réussir avec brio l’examen d’entrée dans notre annuaire.

Informations générales

Juste une image

bianditz bianditz
Creative Commons BY-SA

Sur Framabook.org

Atelier Drupal 7
« Atelier Drupal 7 » par Cyprien ROUDET.
Option Libre
« Option Libre. Du bon usage des licences libres » par Benjamin Jean.

Tous nos Framabooks